Apple aurait des Mac surpuissants et sans Intel pour 2021 et 2022

Florian Innocente |

En 2021 et 2022, Apple a l'ambition de transformer l'essai de ses processeurs M1 avec de nouvelles puces plus puissantes encore pour aller dans ses Mac plus haut de gamme.

Bloomberg donne plusieurs détails sur la feuille de route d'Apple pour l'année prochaine et la suivante. On rappelle que la Pomme s'est publiquement fixée pour objectif de se passer d'Intel d'ici deux ans.

iMac Intel

Des successeurs au M1 sont espérés au printemps ainsi qu'à l'automne, pour prendre place dans de nouveaux MacBook Pro (l'analyste Ming-Chi Kuo a plusieurs fois parlé d'un design revu en 2021 pour cette famille), dans des iMac entrée de gamme et haut de gamme et, plus tard, dans de nouveaux Mac Pro.

Ces deux familles de processeurs afficheraient des performances plus importantes que ce que l'on pourrait imaginer. Actuellement, le M1 contient quatre cœurs hautes performances et quatre cœurs plus orientés sur la faible consommation d'énergie. Son successeur pour les iMac et les MacBook Pro pourrait contenir jusqu'à 16 cœurs rapides et 4 cœurs efficaces. Apple se garde toutefois la possibilité de ne proposer que 8 ou 12 cœurs rapides si la production d'un 16 cœurs s'avère plus délicate que prévue.

Sur les Mac de bureau haut de gamme programmés pour la fin 2021 — notamment un Mac Pro de plus petites dimensions — Apple teste un processeur comprenant jusqu'à 32 cœurs de hautes performances (aujourd'hui le plus gros des Mac Pro peut emmener un Xeon à 28 cœurs).

Cette abondance de puissance devrait se retrouver également dans la partie graphique. Dans le M1 elle se repose sur 7 ou 8 cœurs. À l'avenir et dans les MacBook Pro haut de gamme et les Mac de bureau de milieu de gamme, Apple teste des configurations graphiques à 16 et 32 cœurs. Pour les Mac de la fin 2021 et ceux de 2022, Apple travaille sur des puces graphiques à 64 et 128 cœurs…


avatar Sindanárië | 

@newiphone76

Non il voulait passer à android

avatar Rez2a | 

Ça paraît trop beau pour être vrai, qu’est-ce qu’on va pouvoir faire de toute cette puissance et comment Apple va nous faire racheter des Mac après ceux-là ? Avec ce qui s’annonce, ces ordis vont être parés pour les 10 ans à venir, facile.

avatar DamienLT | 

@Rez2a

T’inquiète pas pour Apple et sa facilité déconcertante à étager les gammes et monter très haut question tarifs dans les options 😋.

Mais c’est vrai que tu poses une très bonne question.

avatar Exxxtraaa | 

En quoi c’est une bonne question???

L’informatique et la High tech en général évolue tous les 3/6 mois avec des sauts de puces

Dans 10ans il y aura une autre grosse évolution ou révolution avec des écrans translucides / des hologrammes / des projections 3D ou 5D avec son et odeurs meme etc

avatar DamienLT | 

@Exxxtraaa

On parle pas d’un simple saut de puce si ces infos sont véridiques. C’est pas juste je te fous un coeur haute efficacité en plus et je te gère 32go de ram. On parle quand même d’une sacré puissance par rapport à ce qui existe aujourd’hui.

avatar Rez2a | 

@Exxxtraaa

Perso j’ai rien constaté de flagrant comme différences entre mon MacBook de 2006 et mon iMac de 2019, les deux étaient très rapides à leur sortie et ont / vont commencer à mouliner quelques années plus tard, mais y a rien qui a été rendu possible sur mon iMac aujourd’hui que je ne pouvais pas faire sur mon MacBook 13 ans avant.

La seule vraie évolution sur les 15 dernières années c’est la démocratisation des SSD, et dans une moindre mesure les écrans HiDPI.

Là, on vient de passer un cap niveau processeurs avec des MacBook Air plus puissants que des MacBook Pro maxés.

On verra bien dans le futur mais bon, là on se retrouve avec des batteries qui tiennent plus d’une journée de travail, des écrans dont les pixels sont invisibles à l’œil nu, des SSD aux temps d’accès quasi instantanés, et maintenant des processeurs surpuissants pour les OS qu’on utilise.

À priori, on n’est pas partis pour augmenter nos temps de travail pour qu’une batterie ne suffise plus à faire une journée, ni pour avoir des yeux bioniques qui feront paraître nos écrans pour des vieilleries low def, ni pour avoir besoin de diminuer sensiblement le temps d’accès aux fichiers, ni pour avoir un nouvel OS qui aura besoin de 10 fois les capacités CPU actuelles.

Bref une fois que les Apple Silicon seront étendus à toute la gamme, on aura des ordis quasi parfaits et j’ai du mal à imaginer une utilisation qui les poussera dans leurs retranchements à moyen terme, au point qu’on ait besoin de changer d’ordi.

avatar yasuo87 | 

@Rez2a

Bah regarde n’importe quel appareil iOS qui galère à la 4° ou 5° version d’iOS proposée

avatar Un Type Vrai | 

C'est le discours tenu lors qu'Apple avait sorti les powerbook g4 pour rappel.

Je te parie quand dans 10 ans, tu te diras "comment on a pu travailler avec des bouzes pareilles".

Ok, c'est IMPOSSIBLE de connaitre l'avenir, mais chaque révolution (ou grosse évolution) passée semble bien minime 10/15 ans après.
Moi j dis que puisque le CPU, la définition de l'écran, la batterie, le "disque dur" ne sont plus les goulets d'étranglement, des ingénieurs vont s'attaquer à une autre partie (réseau, connectivité, IA, ...) et ce sera cool, surprenant et rendra moches, lents, ringards, inutiles les ordis un peu vieux.

Ce qui est incroyable, c'est que c'est encore Apple qui crée la route pour l'avenir de l'informatique personnelle... Encore, encore, encore, moi je n'y croyais plus (depuis 2016), je vais peut-être me repayer un mac ...

avatar DamienLT | 

@Un Type Vrai

« Encore, encore, encore, moi je n'y croyais plus (depuis 2016), je vais peut-être me repayer un mac ... »

Tu n’utilises plus de Mac actuellement ?

avatar Un Type Vrai | 

Plus à titre perso (FreeBSD avec DWM).
J'utilise un mac à titre pro et ça ne risque pas de changer (je ne mets pas en péril mon business ... )

avatar Dark Phantom | 

@Rez2a

T’as du mal à imaginer ? Bah pourtant t’inquiète y’a bcp de travaux qui demandent encore de la puissance. Évidemment si tu bosses sur un traitement de texte depuis dix ou vingt ans , ça ne te change pas grand chose. Mais rien que dans le domaine de la 3D, du son, de la vidéo, du traitement en temps réel, on a de la marge.
Un bon zbrush avec un très grand nombre de polygones, en très grand format, moi j’imagine bien ce qui demanderait de la puissance de calcul même sur un poste portable

avatar Rez2a | 

@Dark Phantom

C’est à dire que j’aimerais bien que mes temps de compilation ne tendent pas vers 0 histoire d’avoir encore le temps de faire des trucs entre deux builds !

avatar jujulec | 

@Rez2a

alors il va falloir aussi upgrader tes amphet' !

avatar Biking Dutch Man | 

@Exxxtraaa

Ou un gros ouragan qui détruira les sites de production... Le changement climatique n’a pas disparu à cause du COVID...

avatar reborn | 

@Rez2a

Avec ce qui s’annonce, ces ordis vont être parés pour les 10 ans à venir, facile.

comme pour la décennie actuelle..

comment Apple va nous faire racheter des Mac après ceux-là ?

Apple est a moins de 10% de PDM sur le mac et 50% des nouveaux acheteurs n’ont jamais eu de macs auparavant.
Ils n’ont pas besoin de se soucier du taux de renouvellement (très long) des macs, mais plutôt de convaincre ceux qui n’en sont tjrs pas équipé..
Et quoi de mieux pour convaincre que des machines plus intéressantes que la concurrence en terme prix/perf/autonomie ?

qu’est-ce qu’on va pouvoir faire de toute cette puissance

Le genre de question qui n’aurait pas eu de sens il y a encore quelques semaines 😄
Ça servira à en faire plus, en moins de temps et en utilisant moins d’énergie. C’est toujours pertinent (la puissance) pour ceux dont le laptop est un outil de travail.

avatar Rez2a | 

@reborn

« Apple est a moins de 10% de PDM sur le mac et 50% des nouveaux acheteurs n’ont jamais eu de macs auparavant.
Ils n’ont pas besoin de se soucier du taux de renouvellement (très long) des macs, mais plutôt de convaincre ceux qui n’en sont tjrs pas équipé.. »

Très bon argument et c’est ce qui me parait le plus probable.
En fait, si les autres constructeurs n’ont pas de quoi rivaliser avec les Apple Silicon d’ici bientôt, on pourrait voir les Mac passer d’ordis un peu en marge du marché avec un rapport q/p discutable selon les modèles, à des ordis que tout le monde s’arrachera tellement ils seront au-dessus, en l’espace de quelques mois.

Si Apple attaque le marché des portables avec un prix plancher un peu plus bas, ils pourraient faire un massacre.

avatar N3scub0y | 

@Rez2a

Je me demande si le passage aux Apple Silicon leur permettra de percer ce plafond de verre des 10% atteint depuis des années.

Si la gamme des MacBook pouvait se calquer sur celle des iPad, ça serait excellent. Un MacBook tout simple (au positionnement identique à celui de l’iPad « classique ») aux alentours de 700-800€ est peut-être la clef.

avatar Lionel_F | 

@reborn

10% de PDM oui enfin si on se limite aux pays de l’OCDE, là ou est le business, c’est plutôt dans les 20% voire plus.

avatar YetOneOtherGit | 

@Lionel_F

"10% de PDM oui enfin si on se limite aux pays de l’OCDE, là ou est le business, c’est plutôt dans les 20% voire plus."

Nope globalement nous sommes autour de 8% et aux USA qui est le marché le plus soutenu entre 12% et 15% bon an mal an.

avatar Rosarosarosaem | 

Ô Rez2a 🙄 tu ne connais pas ton Apple ? 2028 : incompatibilité des "Macs surpuissants" avec l'arrière petit-successeur de Big Sur ; 2029 : sortie du SAV pour les surpuissants 🥱

avatar Oracle | 

Le problème de l'évolution de la puissance, c'est qu'elle n'encourage pas "seulement" à développer de nouveaux usages supramirifiques (tiens, un nouveau superlatif!), elle encourage aussi à la fainéantise des développeurs, qui cherchent de moins en moins à optimiser leur code.

Quand on est passé au SSD, je me suis dit que, le gain de performance qu'on venait de gagner, ne serait-ce que dans le fonctionnement de l'OS, allait nous garantir une durée de vie encore plus longue qu'avant.

Et puis, force me fut de constater que mon MacBook Pro devint totalement asthénique au fil des mises à jour de MacOS... Grosse déception.

Il y aura donc rapidement urgence à migrer vers les M1 pour les mêmes raisons, les Intel ne vont rapidement plus tenir le choc du manque d'optimisation des futurs MacOS.

avatar occam | 

@Rez2a

"qu’est-ce qu’on va pouvoir faire de toute cette puissance"

C’est la question.

Plus précisément, la question de la stratégie logicielle d’Apple : comment vendre de la puissance de traitement locale, tout en vendant des services en ligne et en contrôlant au plus près le spectre de de que l’utilisateur a le droit de faire en local.

avatar Grēgórios | 

@occam

"qu’est-ce qu’on va pouvoir faire de toute cette puissance"

La même question est posée chaque année à la sortie d’un nouvel iPhone. Et pourtant: « Deep fusion? Désolé il faut un iPhone 11 cela, ça demande trop d’effort au processeur de fusionner 3 photos vous comprenez...». « Pro Raw? Sorry braves gens, il faut l’iPhone 12 pro pour ça, l’iPhone 11 ou 12 sont de veaux comme vous le savez.»

avatar occam | 

@Grek0497

Si la question a le même libellé, ni son objet, ni son contexte, ni sont substrat n’y sont comparables, s’agissant du Mac et de macOS comme de leurs successeurs respectifs.

Indice : suivez en parallèle l’évolution de l’OS et des processeurs depuis la transition à la plateforme x86.
Quelle est la constante ?

Il y a deux autres failles majeures dans le raisonnement de votre commentaire, dont je laisse le détricotage en exercice aux lecteurs attentifs, la tâche n’étant pas trop ardue pour un début de soirée.

avatar YetOneOtherGit | 

@Rez2a

"qu’est-ce qu’on va pouvoir faire de toute cette puissance"

Il faut raison garder nous ne sommes pas dans un gain de puissance qui change profondément la donne du champ des possibles.

avatar reborn | 

Je me contenterais bien de (seulement) 8 coeurs hautes performances dans mon futur MBP 16" 😎

avatar DamienLT | 

@reborn

Idem 😋

avatar alan1bangkok | 

Aurait....
Ça c’est de l’info !

avatar Seb42 | 

@alan1bangkok

Un brin plus intéressant que ce commentaire 😉

avatar alan1bangkok | 

@Seb42

Tes certitudes incertaines devraient t’autoriser à te taire...

avatar Seb42 | 

@alan1bangkok

De mieux en mieux .. merci de continuer 😉

avatar corben | 

@alan1bangkok

En même temps, les articles sur ce qui va/peut arriver ne reposent que sur des rumeurs, macgé n’est pas un média d’investigation mais plutôt un agrégateur / traducteur de news.

avatar Sindanárië | 

💭(ah le méprisant)

avatar alan1bangkok | 

@corben

Ceux de Detective et Gala aussi
Félicie aussi

avatar PierreBondurant | 

@corben

Faut dire que tu rates les articles réservés aux abonnés dont certains étaient vraiment passionnants sur le SoC M1.

avatar Marius_K | 

Ca va dépoter !!!

avatar Oracle | 

La rédaction macg, ça vous laisse quelques mois pour enrichir votre glossaire de superlatifs en prévision des prochains tests.

Et pourquoi pas un appel à contribution de vos lecteurs ?

Je commence : Ahurissant, retentissant, prodigieux, inénarrable, pharamineux, inouï, époustouflant, phénoménal... thaumaturgique !

avatar raoolito | 

@Oracle

renversant ?

avatar Thibaud- | 

@Oracle

Supercalifragilistique?

avatar Un Type Vrai | 

Le MAC sous M1 n'est pas seulement rapide, il est plus rapide que Chuck Norris.

avatar DamienLT | 
avatar cedzic | 

De belles perfs à venir ! Ne changez pas (sauf réel besoin) vers les M1 qui sont à mon sens un avant goût pour montrer de quoi ils sont capables ... patientons quelques moi et là la carte bleue pourra chauffer (d’autant plus que les principaux éditeurs de logiciels auront fait (jspr) la transition ! Pour le moment rien ne sert de courir ....

avatar pechtoc | 

@cedzic

Vu ce que fait un M1 avec Rosetta, si tu double/triple la puissance, les éditeurs tiers en auront rien à battre de migrer, les performances seront de toutes façon très importantes. Et cette migration vers cette archi ARM est propre à Apple, le reste du marché reste sur x86 pour le moment, donc l'investissement des tiers ne sera pas forcément intéressant financièrement. Sauf si Apple sort les liasses et c'est certainement ce qu'ils vont faire.

avatar Boboss29 | 

@cedzic

J'ai commandé un mini m1 en remplacement de mon mini 2011. Pour le prix il a l'air de faire plus que ce que je désire déjà. Restera à voir le tarif de ces machines qui seront je pense assez élevées.

avatar YetOneOtherGit | 

@cedzic

"De belles perfs à venir ! Ne changez pas (sauf réel besoin) vers les M1 qui sont à mon sens un avant goût pour montrer de quoi ils sont capables ... patientons"

Tu peux même patienter 20 ans appliquant ce sage principe 😀

avatar Exxxtraaa | 

C’est déjà l’Apple-mania ici donc bon

Ce sera le verbe d’une secte ...

avatar Malouin | 

@Exxxtraaa

T’es un bon toi !
- c’est un forum Apple...
- les nouveaux Mac font du sans faute à un prix contenu.
Voilà.
De rien.

avatar Sindanárië | 

"les nouveaux Mac font du sans faute à un prix contenu."

💭(apple ? Des prix contenus ? .... réduit le nombre de rails 🤣)

avatar Malouin | 

@Sindanárië

Si, si... Le MacBook Air en est le meilleur exemple.
Enfin, d’après ce que dit l’ensemble de la presse spécialisée et ses heureux possesseurs.
Je dis ça, je dis rien mais, si tu compares un PC portable avec la même performance, d’abord, c’est introuvable... Et c’est, pour le coup, beaucoup plus cher !
je dis ça, je dis rien une deuxième fois !

De rien, merci.

avatar Billytyper2 | 

@Sindanárië

Un rail = danger
Deux rails = sécurité
😜

Pages

CONNEXION UTILISATEUR