Les premiers Mac Apple Silicon plus chers que les Mac Intel ?

Stéphane Moussie |

À la question « quel prochain Mac allez-vous acheter ? », vous êtes la moitié à répondre attendre plus d'infos pour faire votre choix entre Mac Intel et Mac Apple Silicon. Si les Mac équipés de puces Apple représentent l'avenir, il est vrai qu'on ne sait encore quasiment rien sur eux. Il faudra évaluer leurs performances, leur autonomie et leur prix.

Apple pourrait faire des économies importantes en abandonnant Intel ; la Pomme ne va plus acheter des processeurs tout prêts chez un fournisseur unique, mais faire fabriquer des puces qu'elle a elle-même conçues. L'opération n'est pas tout bénéfice pour Apple qui doit ajouter une ligne « processeurs Mac » dans ses coûts de recherche et développement et de licences ARM, mais ceux-ci sont partagés avec ses puces mobiles.

Sous la table se cache un Mac Apple Silicon.

L'analyste Jim Suva de Citigroup estime que l'entreprise va économiser 25 à 50 $ par Mac, soit 425 à 825 millions de dollars par an à raison de 17 millions de Mac Apple Silicon vendus. Est-ce à dire que les Mac ARM seront moins chers que les Mac Intel ? Pas si vite !

Apple a l'habitude de faire payer cher ses innovations à leurs débuts. De plus, des machines comme le MacBook Air et le MacBook Pro 13" semblent avoir atteint leur prix plancher (respectivement 999 $ et 1 299 $ aux États-Unis).

Surtout, si Apple profite de cette transition pour intégrer de nouvelles technologies (5G ? Mini-LED ?) aux Mac ou revoir leur design, ceux-ci ne risquent pas d'être plus abordables, bien au contraire. C'est d'ailleurs le sens d'une déclaration — assez floue — de Ming-Chi Kuo captée par Apple Insider. Selon le fameux analyste, « en raison des changements de conception, le coût unitaire va augmenter [pour Apple]. »

On aura assez rapidement la réponse, le premier Mac Apple Silicon étant officiellement prévu pour cette année.

avatar Glop0606 | 

A l'attention de mac G, je me permets de vous rappeler que votre affirmation "Apple a l'habitude de faire payer cher ses innovations à leurs débuts." n'est pas toujours vrai. Pour moi le plus bel exemple reste l'Ipad qui a ses débuts apportait vraiment un vent de nouveauté voire quelque chose de futuriste et qui fut lancé à "seulement" 499 €uro pour tous (particuliers comme pro) et à mettre en parallèle avec le tarif des 4 roues du Mac Pro. Après j'espère vraiment qu'Apple au contraire retournera vers des prix moins élitistes, histoire que plus de gens puissent profiter de la qualité Apple.

avatar vincentn | 

@Glop0606

On pourrait rajouter le fameux exemple de l’iPod mini et de son microdrive. Outre le coup de génie d’Apple pour assécher la concurrence, le microdrive vendu à l’unité était quasiment aussi cher que l’iPod mini.

avatar Un Type Vrai | 

Et les iBook G3, les LC, les iMac g3, les iMac g5 etc...

En fait, Apple fait régulièrement des bonds pour lancer ou relancer un concept qui lui est cher (même si c'est pour abandonner l'idée plus tard). Dans l'ordre :
Le wifi, la "réparabilité"?, le tout en un, le tout en un + la "réparabilité".

avatar Rez2a | 

L’inverse m’aurait étonné mais c’est plutôt bon signe.
J’aurais plutôt été inquiet si les rumeurs annonçaient des Mac avec des prix en baisse après le switch.

Là ça laisse plutôt penser qu’ils sont assez confiants dans les produits qu’ils ont dans les cartons pour les laisser au même prix voire les augmenter.
Je ne pense pas que ça soit pour faire des économies de bout de chandelle (parceque quand ça se chiffre en quelques centaines de millions de CA, c’est ce que c’est pour Apple), mais parceque les ordis vont valoir le coup.

Dire qu’on voyait cette transition amener des portables à autonomie monstrueuse et des prix en baisse, on va se retrouver avec des machines plus chères et avec potentiellement un sacré gap de performances. Sacrée Apple.

avatar pagaupa | 

« Apple a l'habitude de faire payer cher ses innovations à leurs débuts. »
Si ce n’était qu’à leurs débuts...
Je n’ai jamais vu les prix baisser en francs constants chez Apple...

avatar marenostrum | 

Logique. Ceux qui veulent pas cher, vont acheter les modèles Intel. Le haut de gamme sera processeur maison, pour pousser les fidèles clients aller vers le nouveau modèle et financier par l’occasion les dépenses de la recherche.

avatar Rez2a | 

@marenostrum

À mon avis, il y a très peu de chances que les modèles Intel continuent à être vendus en parallèle des modèles ARM.

avatar marenostrum | 

Cook a dit qu'il va commercialiser encore 2 ans des mac Intel.
je pense que le haut de gamme sera le nouveau mac, parce que il aura un nouveau design et architecture, en achetant on investit pour l'avenir (plus que 2 ans). les autres pour les vendre, surement doivent être moins cher, parce que des machines qui ne seront plus dans leur catalogue dans 2 ans.

avatar fte | 

Il y a deux approches marketing jouables quand on est Apple.

La première consiste à augmenter les prix, pour affirmer par la facture que les nouvelles machines arm sont meilleures que les machines Intel.

La seconde serait de conserver les prix actuels pour montrer que les nouvelles machines sont aussi excellentes que les machines Intel, sans pour autant déprécier ces machines Intel...

Baisser les prix reviendrait à communiquer quoi ? Que les nouvelles machines ont moins de valeur que les machines Intel ? Qu’elles sont inférieures ? Mauvais message.

avatar Un Type Vrai | 

On a vu avec les Macbook Pro "touchbar" ce même phénomène.
Pour expliquer que tout collé soudé c'était cool, ils ont gardé l'ancien au catalogue à son prix de sortie sans faire d'évolution pendant un petit moment. Jusqu'à ce que le nouveau ait tellement d'avantages que la différence de prix se justifiait.
Meilleure preuve que c'était un prix marketing, débarrassé du MBP 15" 2015, la première mise à jour offre plus (16") pour moins cher.

Par contre, ça prend pas 2 ans comme stratégie sur l'ensemble de la gamme des produits. Donc j'imagine plutôt un prix identique.

avatar fte | 

@Un Type Vrai

"Donc j'imagine plutôt un prix identique."

Espoir pieu ou avis réfléchi ?

Mais je te rejoins, je penche aussi pour un prix identique. En ce qui me concerne ce n’est pas un espoir, dans la mesure où je n’ai aucune intention d’achat, ni du kit developer ni d’un Mac arm ou Intel. C’est ce qui me semblerait le plus "commercial".

Je me plante sûrement. :)

avatar GioomS | 

Ça dépend, ceux qui louent leurs logiciels, Adobe Cloud, M$ et j'en passe, ça ne va rien leur coûter, eux s'en fichent.

avatar en chanson | 

Le coût de rachat des logiciels ? La note va être salée mais c’est une habitude.

avatar dscreve | 

Y’a un gros défi dans ces machines ARM : c’est de faire un chipset qui supporte thunderbolt...et ça, c’est pas gagné si on regarde l’équipement du DTK.

avatar Un Type Vrai | 

USB4. Définit en 2019.
Apple a eu le temps d'y réfléchir (et à mon avis, la date de migration vers ARM dépendait aussi de ça).

avatar davideneco | 

Ils sera sans doute pas plus chere

Mais, apple aura de meilleur benef avec le cout de production qui va baisser

avatar max351 | 

Ils ont une base utilisateurs qui est prête à mettre la main au porte-monnaie, ils seraient bêtes de s'en priver.

avatar BordelInside | 

Moi le grand analyste Apple (1m86 quand même) qui n'a quasiment jamais rien vu venir et s'est planté les rares fois où il a essayé, je vous affirme que le passage aux puces Apple Sillicon se fera au sein d'un "package wouhaou" pour bien marquer le coup (nouveaux design, innovations technologiques), bien se différencier de l'ère Intel et permettre, mine de rien, un bon bond des prix vers le haut au passage contre lequel vous râlerez sur le coup mais qui rendra en apparence le matos Intel tellement ringard, que vous vous ruerez en acheter illico (et peut-être moi avec).

avatar TotOOntHeMooN | 

Pourtant, si je me souviens bien, les iMac Core étaient moins cher que les iMac G5 sorties 2/3 mois avant, tout en étant "2X plus puissants".

avatar cv21 | 

Avec une baisse de 425M$ à 825M$ pour 17 millions d'unités vendues par an, en passant de Intel à Apple Silicon, je suis Apple je ne baisse pas les prix ;-)

Je ne comprends pas pourquoi l'évaluation de l'écart entre puce Intel et Apple Silicon s'élève à "seulement" 50$ par machine ? Hormis la remarque sur la recherche, les proc fabriqués par TMSC sont-ils "chers" ? D'ailleurs ce prestataire arrivera-t-il à suivre la production de 20 millions d'unités supplémentaires ? Toutes les unités de fabrication sont-elles sur un seul "archipel" ? Intel, TMSC pour Apple quelle différence sur le plan commercial ?

IBM ou Intel ont peut-être eu droit à un petit mot de présentation, là, rien ?

Sinon, pour les tarifs, je partage les différents avis énoncés.

avatar GilbertoA | 

Bah tiens !

avatar Boboss29 | 

Apple plus cher ? Je viens de retrouver un article de 2001 sur le "mac pro" de l'époque. J'ai bossé sur cette machine. Ma boite avait déboursé plus de 50 000 francs à l'époque pour l'avoir (avec xpress et la suite adobe PAO) : Apple vient tout juste de commencer à expédier son nouveau Power Mac G4, équipé d'un double processeur 800 MHz PowerPC G4. L'unité centrale intègre le SuperDrive d'Apple, un combo CD-RW/DVD-R autorisant la gravure de DVDS pouvant être lus avec des lecteurs DVD de salon.
Apple nous affirme que ce nouveau Power Mac G4 est apte à exécuter des programmes tels Adobe Photoshop jusqu'à 83% plus rapidement qu'un Pentium 4 - 1.7 Ghz. Cependant, aucun mot ne filtre quand à une comparaison plus judicieuse avec un Bi-Pentium 3 overclocké.

D'un point de vue purement technique :
- 256Ko de cache de second niveau 2 sur-chip et 2Mo de cache de troisième niveau intégré par processeur,
- 256Mo de mémoire SDRAM PC133,
- Disque dur 80Go à la norme ATA/66,
- Chip graphique NVIDIA GeForce2 MX TwinView / 64Mo SDRAM,
- Combo SuperDrive CD-RW/DVD-R optique,
- Deux ports FireWire,
- Deux ports USB,
- Cinq slots d'estension PCI dont quatre 64 bits,
- Un slot AGP 4x,
- Un contrôleur Ethernet 10/100/1000BASE-T ,
- Un modem 56Ko V.90.

Commercialisé au prix de 3,499 $ en prix de détail (ce qui devrait le faire chez nous aux environs de 30.000 F TTC), je me passerais de tout commentaire sur cette machine qui excède de très loin le budget que j'accepte de consacrer aux machines

Niveau évolutivité la machine s'est fait vite larguée je pense avec les G5 et les Intel quelques années après et pourtant, les pros mettez ces tarifs. Quand aujourd'hui on peut faire 10 ans avec une machine, il fut un temps où tous les 5 ans on devait tout changé pour rester dans le coup. Les mac pro actuels seront toujours des monstres de puissance dans 5 ou 6 ans. Donc si on a besoin d'un machine aujourd'hui, rien ne sert de s'imaginer celle dans 5 ans...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR