Le MacBook Pro 15 pouces semble avoir du mal à refroidir le Core i9

Nicolas Furno |

Le nouveau MacBook Pro 15 pouces est équipé en option d’un Core i9, un processeur équipé de six cœurs qui tournent de base à 2,9 GHz et qui peuvent monter jusqu’à 4,8 GHz. Des performances impressionnantes sur le papier et qui se retrouvent sur les benchmarks théoriques, mais la théorie ne rejoint pas toujours la réalité.

En tout cas, ce n’est pas le constat qu’a fait le youtubeur Dave Lee en testant l’ordinateur lors d’un rendu graphique. Sur son modèle, le système de refroidissement du Mac ne parvient pas à maintenir le processeur à une bonne température et les performances sont très vite réduites.

https://www.youtube.com/watch?v=Dx8J125s4cg

Tous les processeurs sont conçus pour adapter leurs performances en fonction de leur température, une sécurité standard pour éviter la surchauffe. Ce phénomène est bien connu et il ne pose aucun problème en soi, comme le rappelle le youtubeur dans sa vidéo. Ce qui ne va pas avec le MacBook Pro 15 pouces dernière génération, c’est que les fréquences sont bridées beaucoup trop vite, avec des performances moyennes à l’arrivée.

Ne parlons même pas de Turbo Boost, cette fonction qui permet d’augmenter la fréquence pendant une période limitée, le processeur n’arrive pas à maintenir sa fréquence de base de 2,9 GHz. Pendant un encodage de vidéo dans Adobe Premiere, le Core i9 se maintient en moyenne autour de 2,2 GHz seulement pour se maintenir à une température acceptable. Et à cette fréquence, il est déjà à 91° environ, ce qui est déjà élevé, la température maximale autorisée par Intel étant de 100°.

Pendant l’encodage d’une vidéo, le processeur du MacBook Pro est à la limite de sa température autorisée et ses fréquences restent presque systématiquement sous la barre des 3 Ghz.

Résultat, non seulement le MacBook Pro est moins rapide qu’il ne devrait l’être en théorie, mais d’après les mesures réalisées par le youtubeur, il est même plus lent que le modèle haut de gamme de 2017 sur le même test. Certes, Premiere n’est pas un logiciel optimisé pour les Mac, mais ce qui compte ici n’est pas tant la performance en soi, que la différence entre les deux Mac.

La cause paraît évidente : le système de refroidissement utilisé par Apple ne suffit pas à maintenir le processeur à une température suffisante pour offrir ses meilleures performances. Il est systématiquement bridé pendant une tâche intensive parce que le processeur est trop chaud ; la preuve, en installant le Mac dans un congélateur1, les performances sont alors bien meilleures. Dans ce cadre, le MacBook Pro retrouve sa première place, devant le modèle de 2017, ce qui est logique étant donné le gain théorique apporté par son processeur.

Le bureau parfait pour le MacBook Pro 15 pouces avec Core i9 ?

Ce premier retour est une mauvaise nouvelle, mais si c’était le seul cas, ce serait le signe d’un exemplaire défectueux, plutôt que d’un problème de conception. Hélas, on trouve d’ores et déjà de nombreux autres témoignages qui vont dans le même sens. Sur YouTube encore, cette comparaison de deux MacBook Pro 15 pouces, celui de 2017 et celui de 2018, avec à chaque fois le meilleur processeur proposé, donc le même Core i9 que dans la précédente vidéo pour le modèle de dernière génération.

Dans ce cas encore, la génération 2017 a fait mieux, notamment lors d’un export avec Final Cut Pro, le logiciel de montage vidéo professionnel d’Apple qui devrait être parfaitement optimisé pour le Mac, contrairement à Premiere. Et comme on peut le constater à l’écran (à partir de 6 min 40), son processeur tourne effectivement moins vite pendant cet export que sur le modèle précédent, ce qui explique l’écart de performances à l’heure des bilans.

https://www.youtube.com/watch?v=ip-sZfWaVo0

Le problème paraît général, même si on ne sait pas encore si c’est un défaut systématique de conception ou bien une série défectueuse. Difficile d’être trop optimiste toutefois, il semble que tous les processeurs hexacœurs Intel de huitième génération posent problème. Avant Apple, d’autres constructeurs de PC portables les ont utilisés et ces performances bridées à cause des températures élevées se retrouvent partout, en particulier pour le Core i9. C’est le cas même dans des ordinateurs plus épais et bien mieux équipés en termes de refroidissement que le MacBook Pro, qui est très fin.

Dans ces conditions, est-ce que l’option Core i9 est un choix judicieux à l’usage ? On manque encore de recul pour répondre à cette question, mais ces premiers résultats ne sont pas très encourageants. Si vous voulez acheter un MacBook Pro 15 pouces de 2018 et que vous hésitez sur la configuration, il est probablement préférable d’attendre un petit peu.


  1. Ce qui est, il faut peut-être le rappeler, une très mauvaise idée. ↩︎


avatar fte | 

@wsalado

"ça donne quoi l’écran avec une telle résolution sur un pc ? Il faut une loupe ?"

Ça marche bien mieux qu’on croit ou qu’on le dit sur ce forum. Les anciennes (vraiment ancienne) apps disfonctionnent parfois, mais tant que c’est raisonnablement moderne, ça s’affiche à l’échelle choisie très proprement.

Ce n’est pas aussi soigné que sur macOS, mais Apple n’a jamais essayé de préserver la compatibilité avec les applications vieilles de 15 ans...

avatar Wilthek | 

@fte

Ok merci fte

avatar Levrai | 

@wsalado
Il existe aussi une version avec écran 4k. C'est clair que ça fait rêver comme connectique 1 x Jack 3,5mm Femelle Stéréo, 1 x RJ45, 2 x USB 3.0, 1 x USB 3.1, 1 x USB 3.1 Type C Femelle, 1 x Mini DisplayPort, 1 x HDMI 2.0 Femelle compatibles 4K @60 Hz, Lecteur de cartes mémoire SD / UHS-II plus le GPU nvidia 1070 et tout ça pour 3mm de plus en épaisseur par apport au nouveau Macbook Pro !
Cette machine fait vraiment passer les ingénieurs de la pomme pour des incapables.

avatar Wilthek | 

@Levrai

C’est vrai que cela m’interpelle ! Faut que je vois cela de plus près. En tout cas merci je découvre une machine ??

avatar Levrai | 

Celle là aussi pourrait t'intéresser https://www.asus.com/fr/Laptops/ROG-ZEPHYRUS-GX501/

avatar marenostrum | 

pour ça que ça ne dure pas longtemps un PC, parce que ça va plus vite.
qui va piano va sano et lontano, disent avec justesse les italiens.

avatar ForzaDesmo | 

Les ordinateurs portables pommés sont fait pour être utilisés en chambre stérile et climatisée et puis c'est tout.
C'est d'ailleurs comme ça qu'ils valident le contrôle qualité de leurs ordinateurs portables et c'est également comme ça qu'ils tirent leur Benchmark.
Voilà comment on obtient des ordinateurs portables puissants et sans problème de poussière aux claviers high-Tech ?

avatar marenostrum | 

sont pas faite pour des taches lourdes, ne sont pas des camions mais des voitures de luxe. ne pas être capable de faire cette différence, c'est manque d'intelligence.

avatar Sheeloo | 

Imagine ça fait ça avec ta voiture, t'aurai le même discours ?

Sur l'autoroute, tu downgrades à 90 Km/h => "Ah bah oui mais j'ai une belle carrosserie je peux pas aller à 130, ne pas être capable de faire cette différence c'est "manque d'intelligence" ".

C'est ça du coup ? Dafuk, réveillez-vous les gens, y a un réel soucis là, qui plus est, inexcusable en aucun point...

Avoir un pc portable qui downgrade parce que vous faites une tâche lourde en plein soleil dans le sud de la france je peux le comprendre mais là, c'est un vice caché. Il n'y a rien à expliquer ou excuser.

avatar marenostrum | 

sur les routes la limitation vient de l'Etat. mais dans une route sans limitation de vitesse, j'aurais choisi l'option de rouler moins vite et d'aller au but, que de rouler vite et ne pas finir mon chemin. (dans les courses de vitesses on voit des moteurs de voitures qui explosent)

et sur n'importe quel ordinateurs, la puissance baisse en cas de monté en température. sinon ça pète.

avatar mickael.p | 

Lundi j’amène mon MBP 15’ de 2016 en apple store pour un problème similaire.

En plus de la touche B du clavier qui un coup sur deux ne marche pas ou écrit en double, j’ai note un abaissement drastique des performances de mon Macbook ces dernières semaines.

En y regardant de plus près je me suis aperçu que sous charge, la fréquence du CPU s’effondrait jusqu’à 1GHz... la ou cela diffère des problèmes de chauffe classiques de CPU c’est que la température du CPU descends jusqu’à 60 sans que la fréquence ne remonte...

Pire, le problème n’apparaît que sur secteur. Des que je débranche le MBP il retrouve sa fréquence classique à 3.2GHz et une température plafonnée a 100.

J’ai exposé mon problème avec les graphiques de suivi de température, usage et fréquence sur reddit https://www.reddit.com/r/macbookpro/comments/8yrzmu/charging_the_mbp_can_make_the_cpu_throttle_down/?st=JJRNHUY6&sh=f33af9d7.

Un utilisateur m’a laissé entendre que ca pouvait être une sécurité liée a la température de charge de la batterie.

Qu’en pensez-vous ? Avez vous déjà vu ce souci ?

avatar mickael.p | 

https://i.redd.it/1g36lrhv2q911.png

Le graphe le plus choquant:
- cpu a 100%
- temperature à 60°
- fréquence à 1GHz...

Au final 1GHz x 4 coeurs < 3 GHz x 2 coeurs de mon MBP 13 retina de 2015.

Le 15 pouces est au placard en attendant une nouvelle jeunesse...

avatar m476 | 

Bonjour, j’etais prêt à acheter un macbook pro 15 pouces 2018 avec un core I9, mais l’article dit que je le processeur n’arrive pas à maintenir son horloge à 2,9Ghz et se stabilise à 2,2 Ghz. J’y connais rien mais l’horloge du i7 est à 2,6 Ghz, et celui-ci stabiliserai son horloge correctement? ou va perdre en performance quand il chauffe? Effectivement si c’est le cas. Pas besoin d’un I9 bridé...

avatar ForzaDesmo | 

@m476

Un grand merci une fois encore à MacG pour ses analyses et tests pour touts les amoureux de la pomme sans tomber dans le fanatisme aveugle au point de croire et dire que tout est mûr dans la pomme.

avatar oomu | 

chaque génération de "core" pose des questions quasi métaphysiques pour jauger du gain réel de performance en conditions normales d'usages.

Déjà, les core contrairement aux xéons ne sont pas "censés" assumer une charge constante à un niveau de performance précis. Ils vont rapidement se ralentir.

à chaque génération se pose la question de la vitesse en mono coeur face à un gain en multi-coeurs.
Ainsi que le problème de turbo-boost (est il assez souvent activé pour justifier le surcoût ?)
La taille de la mémoire cache (ça change drastiquement les performances)
La besoin de dissipation thermique (est on vraiment en mesure de pouvoir profiter du processeur ?)

-
J'avais eu le même doute avec le iMac pro que ces macbook pro avec i9 (qui est un cpu un peu bizarre, Intel ayant décliné sa marque "i" de cpu grand public pour créer un énième palier de prix encore plus dingo).

L'imac pro a un xeon W (encore une déclinaison un peu tordue entre i et xeon pour créer une nouvelle segmentation "workstation" explicite du marché). Cet article de macG résume très bien les enjeux derrières de tels cpu et leur refroidissement:
https://www.macg.co/mac/2018/01/test-de-limac-pro-2017-une-machine-qui-sait-rester-cool-100933

qu'en est il en plein été du coup ? (clim de bureau obligatoire ?).

avatar dtb06 | 

90°C sur le CPU ? La machine ne va pas durer 3 ans!

avatar ForzaDesmo | 

@dtb06

«90°C sur le CPU ? La machine ne va pas durer 3 ans!»
Tu fais quoi avec ton ordinateur ? De la bureautique et de la lecture internet ?
Vas dire ça à tous ceux qui font de l'encodage vidéo. Ca monte bien plus haut. Et je ne parle même pas de la CG.
Les MBP sont des ordinateurs fait pour... normalement. Tu verrais les températures d'utilisation de mes ordinateurs tu serais fou. Et les ventilos sont là pour ça.

avatar sachouba | 

@ForzaDesmo :
Sachant que la limite de température d'un processeur Intel est de 100°C et qu'une carte graphique doit être maintenue à 85°C grand max, en général, pour lui assurer une durée de vie convenable, je ne pense pas que ton matériel monte à "bien plus" de 90°C. Ou alors il n'en sort pas indemne...

avatar ForzaDesmo | 

@sachouba

Je peux te dire que mes phases d'encodage vidéo font monter à un bon 96°C de moyenne (CPU, CG) avec les ventilos en action à fond par intermittence sur mon iMac 27" i7 2017 (mon MBP 15" i7 2018 "version 2017" idem) dont la gestion de la température est sans commune mesure avec feu mon radiateur iMac 27" i7 2011 dont la CG a rendu l'âme après 6 ans de service.

Je laisse les autres propriétaires de ces machines donner leur avis et résultats pour t'en convaincre. Mais si tu as ce genre de machine tu peux le vérifier par toi même.

avatar sachouba | 

@ForzaDesmo :
Si ces températures sont maintenues en continu lors de tâches lourdes, c'est énorme !
Je ne parierais pas sur une longue durée de vie des composants...

Mon PC portable monte à 80° au maximum lors d'encodage vidéo, avec un i7 quad-core de 8e génération.

avatar ForzaDesmo | 

@sachouba

Ca toujours été du même niveau de température. Et même avec mes iMac. Encore tout à l'heure pendant 40' d'encodage les 4 CPU étaient stabilisés à 96°C avec les ventilos à fond (2700rpm), GPU à 70°C de moyenne, charge max. Avec la sonde de température de l'ordinateur à 31°C dans un environnement de 25°C.
Une fois l'encodage terminé tout est redevenu instantanément aux valeurs de fonctionnement classique, soit des CPU et GPU à 39°C de moyenne (ventilos à 1200rpm).
Donc ici un i7 quadricoeur de 7e génération à 4,2GHz(turbo boots à 4,5GHz), et en plus là l'ordinateur n'est vraiment pas chaud au touché comparativement à mon vieux MBP ou iMac qui étaient brulants au touché.
Et ça toujours été comme ça avec mes Mac. Je ne vois donc pas en quoi cela est surprenant pour ma part. Je n'ai jamais eu de PC personnellement je ne peux donc pas comparer.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR