La grande classe sidérale de l'iMac Pro 😍

Mickaël Bazoge |

L'iMac Pro, c'est la vedette incontestée du Final Cut Pro Creative Summit qui se tient jusqu'à demain à Cupertino. L'ordinateur, qui sera disponible en décembre, est unique dans la gamme d'Apple. C'est en effet le premier du genre à arborer une robe gris sidéral qui, si on en croit les premières images qui nous parviennent du raout, lui sied à ravir.

Crédit : Chris Fenwick Cliquer pour agrandir
L'iMac Pro sera fourni avec un clavier, une souris ou un trackpad en gris sidéral. Cliquer pour agrandir
FCP.co. Cliquer pour agrandir

Mais l'iMac Pro n'est pas que beau. Il vogue aussi très haut sur des flots de puissance inconnus de ses congénères (lire : iMac Pro : des premiers benchs encourageants). Durant le Creative Summit, Apple y fait la démonstration de création d'expériences de réalité virtuelle et de montage vidéo 8K — le tout réalisé bien sûr avec l'aide de Final Cut Pro X 10.4, qui a aussi été présenté durant le raout.

crédit : @bkbkbk Cliquer pour agrandir
Crédit : @SoftronMedia Cliquer pour agrandir
Crédit : Crédit : Bkbkbk Cliquer pour agrandir

Avec Florian Innocente, merci à lui et à sa vista légendaire


Tags
avatar spm2 | 

@JLG01
Tout est dit !???

avatar GtnDns | 

@John McClane

C’est vrai que cette Magic Mouse est absolument atroce à l’usage, c’est sans conteste la pire souris que j’ai utilisé ?

avatar gela | 

@GtnDns

Pour moi c'est le contraire. C'est de loin la plus agréable que je connaisse. Et je travaille des heures et des heures avec. Comme quoi...

avatar moivince06 | 

objet de culte...

avatar raphta | 

Je pense que cette robe noir annonce un nouveau design pour l'iMac non Pro.
Ce modèle Pro ne peut pas rentrer dans un nouveau design plus compact.
Sortir cet iMac Pro en noir permet de lui conserver un effet neuf, même si peu de temps après un nouveau design pour le non Pro voir le jour.

avatar Avenger | 

Gris sidéral et sidérant :-)

avatar occam | 

@Avenger

Sidérant, en effet.
Sidérant, car « gris sidéral » est une formule de marketeux, conçue au mépris du langage, de l’étymologie et de la logique.

Déjà, « space grey » ne veut rien dire. Allez d’abord chercher la définition colorimétrique ; vous en trouverez entre trois et cinq au moins. Fifty shades of space grey, comme ils disent sur Reddit. Jusqu’à preuve du contraire, c’est une désignation arbitraire inventée de toutes pièces, autant que Häagen-Dazs.

Mais la traduction française de space grey, gris sidéral, fait sauter le bouchon. Sidéral, du latin sidus, sideris, veut dire astral, céleste ; relatif aux étoiles. Chez les Romains, sidera (le nom était généralement au pluriel) se référait aux constellations des astres. L’étymologie communément admise le rattache à la racine proto-indo-européenne *sweid-, étincelant, brillant.
Pas très probant pour désigner une finition gris mat de chez gris mat, a grayer shade of dark, pour paraphraser Procol Harum (dont c’est le cinquantenaire, nom d’un fumeur de havane !).

Pire : un courant étymologique minoritaire mais persistant présume une racine commune au latin sidus (dont sidéral, etc.) et au grec σίδηροσ [sideros] = fer, dont on tire la sidérurgie etc.
Bon, il y a des détails qui clochent phonologiquement (le η est long, le s initial donne en grec souvent un h aspiré, etc.), mais le sideros grec est déjà bien attesté depuis Homère, alors que les sidera latines ne le sont que depuis l’âge classique (Cicéron, Virgile, Ovide, Pline l’Ancien). Et l'idée a du charme : les références antiques au fer météoritique sont multiples, chez les Égyptiens (be-ni-pet signifiant « fer céleste »), en Akkadien, chez les Hittites, ou, pour changer d’hémisphère, chez les Aztèques et chez les Inuit. Partout, la même notion de « fer tombé du ciel ».

Alors, au lieu d’un pompeux gris sidéral, dirons-nous simplement : gris fer ?

avatar hairsplitter | 

Je suis sidéré par ton savoir.

avatar Arpee | 

@occam

J’ai envie de dire : tout ça pour ça.
J’attends avec impatience l’étalement de ton savoir à propos du terme Ego.
Mais, suivant ton raisonnement, pourquoi ne dit-on pas simplement Ferurgie plutôt qu’un pompeux Sidérurgie ?

avatar XiliX | 

@occam

"Mais la traduction française de space grey, gris sidéral, fait sauter le bouchon."

L’erreur est que tu fais une traduction mot à mot. Comment tu traduis bleu canard en anglais ? Blue duck ? ???

Space grey ou gris sidéral ne sont que des noms propres pour chaque langue POINT FINAL.

avatar Bigdidou | 

@occam

« Sidérant, en effet.
Sidérant, car « gris sidéral » est une formule de marketeux, conçue au mépris du langage, de l’étymologie et de la logique. »

N’achetez jamais de voiture. Vois allez faire une syncope énoncé des noms des couleurs métallisées chez certains constructeurs…

Eh oui, Apple fait du marketing, et donne de joli noms à ses couleur plutôt que « gris de merde banal »
Un truc de fou, un scandale, sidéral pour le coup, qui mérite bien qu’on s’en émeuve bruyamment.

On tombe avec. certains ici dans l’irrationnel complet ou dans une étrange redécouverte du monde, soit avec une naïveté confondante, soit avec la mauvaise foi de l’amant trompé dont l’épouse n’est brutalement devenue qu’une mégère répugnante :D

Je m’en fous, mais au bout d’un moment, ça met une ambiance, disons, fatigante.

avatar occam | 

@Bigdidou

« N’achetez jamais de voiture. Vois allez faire une syncope énoncé des noms des couleurs métallisées chez certains constructeurs…»

Je n'en ai pas, pour des raisons bien plus élémentaires.

Mais un de mes premiers clients était une succursale de feu Simca-Chrysler.
Aussi baroques fussent les appellations commerciales des teintures, en interne, on s'en tenait simplement et sobrement aux codes RAL Effect. Logiques, rapides, clairs, sans ambiguïté. Même pour les quelques 70 nuances métallisées.

Et quand un client passait commande en se référant directement au code RAL, on savait que l'on pouvait faire économie du baratin et régler les détails qui comptaient.

Quand à l'ambiance que vous trouvez « disons, fatigante » : vous n'êtes pas le seul, cela m'arrive aussi. Parfois même de manière, disons, symétrique.
Mais comme cette lecture ne fait pas partie d'un syllabus obligé, je me ressaisis en me disant que si je m'y expose, c'est mon problème.

Et je me répète la phrase de Harry Truman :
« If you don't like the heat, get out of the kitchen. »

avatar Bigdidou | 

@occam

« Quand à l'ambiance que vous trouvez « disons, fatigante » : vous n'êtes pas le seul, cela m'arrive aussi. Parfois même de manière, disons, symétrique. »

Sauf que l’objectif de ces forums est d’y parler du mac.
Alors, certes, le dénigrement systématique est une façon de le faire.
Mais quand on est utilisateur de ces machines, il est probable qu’on vient là pour autre chose.
Alors aussi pour y lire des critiques ponctuelle et mesurées, comme vous les faites habituellement, si ça aide à l’utilisation.
Par contre lire en boucle des commentaires redondants qui saturent littéralement l’espace pour y lire à quel point les machines que nous utilisons sont médiocres, dépassées, inergonomiques, inutiles (ce qui sous entend que nous sommes tout de même très bêtes de les utiliser), et j’en passe, oui, c’est fatigant, et je ne vois aucune symétrie à cela, non.

Beaucoup de commentaires récents à propos du mbp m’ont mis un sérieux doute, au point que j’ai été à deux doigts d’abandonner 15 ans de macOS et de me passer de l’écosystème d’Apple pour un XPS.
Heureusement, j’ai pu voir celui d’un confrère en vrai. Ecran très faiblard, trackpad pas terrible, machine globalement aux antipodes de mbp que j’ai manipulé en AppleStore.

Finalement, mbp reçu la semaine dernière. C’est une machine juste époustouflante.

Il y a des gens ici qui viennent parler des machines d’Apple et qui vivent sur une autre planète, ou qui sont très, très malades, je n’ai aucune autre explication.

avatar BeePotato | 

@ occam : « Mais la traduction française de space grey, gris sidéral, fait sauter le bouchon. Sidéral, du latin sidus, sideris, veut dire astral, céleste ; relatif aux étoiles. »

Ce qui en fait donc un choix tout à fait raisonnable pour un équivalent français à « space grey », du moins pour toute personne qui n'envisage pas de se comporter avec les mouches comme un Harvey Weinstein avec une starlette holywoodienne.

Certes, tu as raison sur le fond : « intersidéral » serait plus correct pour correspondre à un gris foncé. Mais ça sonnerait nettement moins bien, et on sait parfaitement que l'idée derrière ce nom est juste d'évoquer l'espace. Pas la peine de chipoter outre mesure pour un vague nom de couleur qui n'a rien de précis (et qui, rien que chez Apple, a déjà servi pour plusieurs teintes différentes).

« chez les Égyptiens (be-ni-pet signifiant « fer céleste »), en Akkadien, chez les Hittites, ou, pour changer d’hémisphère, chez les Aztèques et chez les Inuit. »

Je suggère que tu refermes une minute ton manuel d'étymologie pour consacrer un peu de temps à la géographie. ;-)

avatar occam | 

@BeePotato

Rassurez-vous, les applications liées à la géographie occupent une partie bien plus large de mon temps professionnel que l'étymologie :)
C'est pourquoi j'utilise le terme hémisphère, la bisection d'un sphéroïde pouvant s'effectuer tout aussi bien par un plan de coupe à l'équateur que par un plan orthogonal à celui-ci, le long d'un méridien. En situant le plan de bisection le long du méridien de Greenwich, par exemple, vous voudrez bien m'accorder que les Aztèques et les Inuit se trouvent sur l'autre hémisphère par rapport au bassin méditerranéen.

avatar BeePotato | 

@ occam : « C'est pourquoi j'utilise le terme hémisphère, la bisection d'un sphéroïde pouvant s'effectuer tout aussi bien par un plan de coupe à l'équateur que par un plan orthogonal à celui-ci, le long d'un méridien. »

Ou même par n’importe quel autre plan passant par son centre.
Le hic, c’est qu’avec cette approche, on change d’hémisphère en faisant juste un pas de côté, et du coup parler de changer d’hémisphère ne présente plus grand intérêt.
C’est bien pour cette raison que lorsqu’on emploie cette expression dans le langage courant, c’est pour faire référence, comme chacun le sait fort bien, aux deux hémisphères terrestres séparés par l’équateur, et à rien d’autre.
Donc non, vraiment, on ne change pas d’hémisphère en passant de chez les Hittites à chez les Aztèques.

Et dire que pendant un instant, j’ai cru que je ne verrais pas passer cette tentative de justification, me disant naïvement : « non, il ne va tout de même pas oser ça »… :-)

avatar Olieve | 

En fait, le noir c’est juste la couleur la plus adaptée aux pros de l’image, faut pas chercher plus loin.

avatar Avenger | 

@ Olieve

Il me semble que l'idéal est de travailler l'image dans un environnement gris 50% et neutre.

avatar wilfried50 | 

J’avais pas fait gaffe mais y’a des ptites aérations au dos deux rainures en bas pour l’entrée d’air !

avatar MystR | 

Le câble d’alimentation est noir, ainsi que les câbles lightning pour ⌨️, Magic Mouse et Trackpad ?

avatar Rez2a | 

@MystR

Le câble d’alim a l’air noir sur la première photo oui. Pour le reste je pense qu’il ne faut pas rêver ?

avatar mat 1696 | 

@MystR

Ce qui est noir c'est ce qu'on voit sur les photos, pour faire joli et "on a le sens du détail!!!" Mais ce qu'on voit pas... on s'en fou ?

avatar marc_os | 

@MystR :
Nan. Ils sont roses.

avatar Melcerin | 

J'espère qu'ils vendront la Magic Mouse et le clavier séparément!

avatar jb18v | 

Et toujours une ergonomie dégueulasse, un écran pas ajustable et un maximum de composants soudés. Ouais vraiment génial à ce prix ?

avatar mmmathieu | 
[Modéré]
avatar jb18v | 

@mmmathieu

Superbe répartie ?

avatar mat 1696 | 

@jb18v

Surtout le retrait de la trappe à ram, pourtant présente sur la machine non pro ! C'est SCAN-DA-LEUX !!!

avatar 0MiguelAnge0 | 

@mat 1696

Et que dire des disques internes qui obligeront d'avoir à côté ou pas loin une solution de stockage qui ressemblera au mieux à un gros cube.

Propriétaire d'un Mac Pro 2012, il y a 6 interfaces Sata en internes!! Rien qui dépasse et suffisant de place pour acceuillir une 1080Ti. Même en pleine charge, silence appréciable et températures internes qui ne transforme pas mon camion en four...

avatar olivemac | 

j'ai le meme mac pro 2012 en 12 cores avec 2 AMD rx 480 pour faire tourner Resolve. Ça tourne d'enfer dans un silence quasi total. Les meilleurs Macs qu'Apple a jamais sortis.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@jb18v

Et l'écran brilliant...

avatar mmmathieu | 

Vous trouvez pas que sa commence à ressembler aux storm troupers tout ça, les plus gradées en noirs les basics en blanc...

avatar reborn | 

@mmmathieu

Ça c'est pour les airpods, Apple en a deja parlé.

avatar DarthThauron | 

@reborn

Ton commentaire n'est sûrement pas que le sien. Beau ou pas, je le demande bien quel pro va acheter cela... avec un design aussi fermé, Apple persiste et signe dans erreurs pires que le dernier mac pro. La gamme pro est tout simplement pathétique pour les pro...

avatar Yves SG | 

J’ai utilisé beaucoup de souris, y compris « ergonomiques »... et je suis toujours revenu à celle d’Apple.
Au passage je n’ai aucun problème aux poignets, et mon (vrai) kiné s‘occupe de me remettre en état après les traumas sportifs, pas de me dire quelle moto je devrais acheter ?

avatar adamB | 

Un iMac de la couleur de n'importe quel PC... vraiment révolutionnaire effectivement.

avatar XiliX | 

@adamB

Toi tu es aveugle.

avatar adamB | 

@XiliX

Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

avatar XiliX | 

@adamB

"Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir."

Hébé... c’est la première fois que l’on confirme ce que j’ai dit. Ça te correspond bien cette citation, tout à fait ce que j’ai dit...

avatar Malum | 

Il faut le laisser parler. Adam, étant le premier homme, il n’a pas beaucoup d’expérience, ne connaît pas grand chose et dit surtout beaucoup de conneries.

avatar XiliX | 

Perso la souris d’Apple et ce qu’il y a de mieux. Avec sa surface tactile, on a des actions que ne peuvent faire des souris classiques.

avatar huit8 | 

@XiliX

Je suis tout à fait d’accord.
C’est très dure au boulot quand je retourne sur PC avec une souris classique.

avatar XiliX | 

@huit8

C’est clair...

avatar spm2 | 

@huit8 et XiliX
Que dire de plus ? Je suis totalement d'accord...

avatar Gregoryen | 

Magnifique j’ai hâte de le prendre !

avatar CaptainBinouz | 

Moi j’adore la Magic Mouse. Et pour le montage, le mixage, l’étalonnage et tout ce qui nécessite de naviguer en horizontal sur une timeline c’est juste parfait.

avatar cv21 | 

+ 1! Et quand un collègue change pour une souris classique de pc (flemme de changer les piles )je m’inquiète de ne pas le voir devenir fou.

avatar Bigdidou | 

Ce n’est donc pas un vaporware contrairement à ce que certains (je ne sais plus qui exactement, mais un des trolls habituels) écrivait encore ici il,y a une semaine ou deux.

@C1rc3@0rc

« Ce qui m'etonne, c'est l'emploi de la forme interrogative, car un kine/osteo/... reconnaît instantanément ce type de pathologie spécifique. Et comme c'est systematique, si le kine connait le metier de son client, y a pas 36000 causes possibles, et puis y a des contractures au niveau du cou qui sont aussi caracteristiques de l'ecran pas adapté... »

Comme d’habitude, remarque totalement gratuite, subjective, projective, et non documentée.
Vous voilà maintenant ergonome, ergothérapeute, etc…
Les syndromes(s) de la souris, n’ont strictement rien de spécifique à la souris Apple, et le clavier Apple a plutôt très bonne réputation après des ergothérapeutes et psychomotriciens de mon équipe de rééducateurs, qui ne voient rien de plus à redite à vis de la souris Apple que vis à vis des autres matériels habituel (non spécifiquement ergonomiques).

avatar C1rc3@0rc | 

@Bigdidou

«Vous voilà maintenant ergonome»
Oui. diplomé depuis 20 ans.

«Les syndromes(s) de la souris, n’ont strictement rien de spécifique à la souris Apple, et le clavier Apple a plutôt très bonne réputation»

Qui a parlé des claviers?
Tentative d'amalgamer l'excellent claviers d'apple (enfin d'avant 2016 au moins) avec les epouvantables souris?

Demandes aux ergonomes avec lesquels tu dis travailler de t'expliquer un peu la physiologie de la main et des resultat des contraintes antagonistes sur les tendons que peuvent provoquer un usage prolongé d'une souris mal foutue comme celle d'Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR