Fermer le menu

Hackintosh : premier bilan, cinq mois après

Nicolas Furno | | 10:30 |  263

Une utilisation quasiment transparente

À quoi ressemble l’utilisation d’un hackintosh au jour le jour ? C’était la plus grande inconnue pour moi et une inquiétude également : si je devais me « battre » régulièrement pour travailler, l’expérience poserait vite problème. Après quelques mois sans problème majeur, je peux le dire : ces craintes n’avaient pas lieu d’être.

À l’usage, mon utilisation est quasiment transparente. Ce que je veux dire, c’est que je ne me rends même pas compte que je n’utilise pas un Mac officiel vendu par Apple. Vous allez me dire que le gros boîtier noir n'a rien à voir esthétiquement avec un Mac, et vous avez parfaitement raison, mais je ne regarde pas mon ordinateur quand je l’utilise. Le boîtier est situé sous le bureau et je n’ai aucune interaction avec lui en temps normal. Le clavier et le trackpad sont toujours conçus par Apple, pas les deux écrans certes, mais ce serait tout à fait possible.

Par rapport à mon ancienne installation qui combinait MacBook Pro 15 pouces Retina et Cinema Display, j’ai ajouté une paire d’enceintes et il me manque une webcam. Je n’en ai jamais besoin et si c’était le cas, n’importe quel modèle USB compatible avec macOS ferait l’affaire. Si je l’avais voulu, j’aurais pu conserver un Cinema Display et j’aurais bénéficié de toutes ses fonctions, y compris ses enceintes et sa caméra, ainsi que le contrôle de la luminosité depuis macOS.

Garder son ordinateur au niveau du sol permet de dégager son bureau. En contrepartie, connecter ou déconnecter quelque chose est beaucoup plus pénible, il faut faire des acrobaties et souvent passer sous la table. Je donne peut-être l’impression d’avoir redécouvert l’eau chaude, mais c’est quelque chose que l’on oublie quand on a l’habitude des ordinateurs portables ou bien des ordinateurs de bureau d’Apple. Même le Mac Pro est pensé pour rester sur le bureau et il est vrai que cela a des avantages.

Cet inconvénient est vite relativisé à l’usage. Une fois les premières connexions effectuées, je n’ai pas besoin de connecter ou déconnecter quelque chose sans arrêt. Et si j’ai à brancher en quelque chose, c’est souvent en USB, auquel cas les trois ports en haut de la tour sont faciles d’accès.

Les interactions avec l’ordinateur lui-même sont limitées et les connecteurs en façade sont souvent suffisants. Cliquer pour agrandir

Par bien des aspects, mon confort a augmenté depuis le passage au hackintosh. En retirant l’ordinateur, j’ai gagné en place sur le bureau (les mauvaises langues diront que j’ai pu augmenter la place disponible pour mon bazar) et j’ai remplacé une installation avec deux écrans dont un 15 pouces par une installation avec deux écrans plus grands. Si je le voulais, je pourrais ajouter un troisième écran sans trop de difficulté, ce qui n’était pas possible avant.

J’ai aussi gagné sur le plan du silence. Mon MacBook Pro n’était pas bruyant, mais ses ventilateurs étaient parfaitement audibles lorsqu’il était activé au maximum de sa capacité. En comparaison, le silence du hackintosh est remarquable et presque troublant. Si j’avais choisi de n’utiliser aucun disque dur, je ne l’entendrais pour ainsi dire jamais, même en charge. En fait, en poussant le processeur et la carte graphique au maximum, on finit par distinguer un souffle plus marqué, mais il reste lointain et il suffit d’ouvrir la fenêtre pour couvrir ce bruit.

Ce n’est pas cet ordinateur en particulier qui fait des miracles, c’est un banal problème de physique. Un boîtier au format tour comme celui que j’ai choisi est équipé de larges ventilateurs qui brassent un gros volume d’air sans tourner trop rapidement. Ajoutez à cela un espace intérieur conséquent et vous obtenez un ordinateur qui ne surchauffe jamais et qui parvient à maintenir sa température intérieure, même quand le processeur et/ou la carte graphique fonctionnent à plein. Il faudra vérifier si c’est pareil au cœur de l’été, mais mon hackintosh a nettement moins chauffé au cours des derniers mois que mon MacBook Pro.

L’imposant ventirad chargé de refroidir le processeur. Il prend beaucoup de place, mais c’est pour une bonne cause : il fonctionne en silence. Cliquer pour agrandir

Un mot pour finir sur le matériel avec la consommation électrique du hackintosh. En usage courant (Safari, Mail, Tweeter et Reeder ouverts, iA Writer souvent en action, iTunes en tâche de fond), il tourne entre 45 et 50 W. Lors d’une tâche lourde, comme l’export d’une vidéo avec Final Cut Pro, c’est le double avec des pointes à 110 W. Pour avoir un rapport complet de la consommation, il faudrait comptabiliser les écrans associés, mais ce n’est plus du ressort de l’ordinateur.

À titre de comparaison, un Mac Pro de dernière génération consomme environ 40 W au minimum, c'est-à-dire sans aucune application ouverte. Disons que c’est à peu près équivalent à mon installation. Un Mac mini est largement en dessous de ces chiffres : autour de 15 à 20 W en usage modéré, entre 35 à 40 W au maximum pendant une tâche lourde. Ces deux machines ne sont pas des tours directement comparables au hackintosh toutefois.

Remontons un petit peu dans le temps : le Mac Pro de 2010, le dernier qui prenait la forme d’une tour en aluminium avant la grosse mise à jour de 2013, consommait au minimum quasiment 140 W. Là encore, on ne parle même pas d’une utilisation poussée, uniquement en allumant l’ordinateur et sans lancer d’application. Cela montre bien les progrès effectués en la matière ces dernières années et au passage, j’aurais pu choisir des composants encore moins énergivores si c’était un objectif plus important.

Consommation courante du hackintosh. Cliquer pour agrandir

L’essentiel de mon temps, je le passe à taper sur un clavier et à regarder mes écrans. Et là, je dois dire que je peux totalement oublier que macOS est installé sur un ordinateur monté par mes soins. Tous les logiciels nécessaires au bon fonctionnement du hackintosh sont invisibles sauf en cas de problèmes et j’ai un système aussi stable et complet que sur n’importe quel Mac.

« Sauf en cas de problèmes »… car oui, il y en a aussi…

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


263 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar melaure 11/02/2017 - 14:57 via iGeneration pour iOS

@marenostrum

Pauvre gars, les clones des années 95-97 ont largement montrés que c'était très facile de faire MIEUX et MOINS cher qu'Apple. C'est bien pour ça que Steve s'est faché et a supprimé la vente de licence.

Et les membres de la secte ont préférés suivre le gourou ...

avatar marenostrum 11/02/2017 - 15:01

qu'est ce que tu attends alors de faire comme Steve et devenir millionaire ?

avatar vrts 11/02/2017 - 15:15

rassure moi, tu joues au plus con là ? tu n'es pas serieux ? tu troll hein ? rassure moi...



avatar melaure 13/02/2017 - 09:53 (edité)

Je crois qu'il essaye de nous montrer que la nouvelle génération d'Apple User a vraiment rien dans le ciboulot ... je ne vois pas ce que ça pourrait-être d'autre.

On voit un truc joli, on achète, et on s'en fou de ce qu'il y a dedans. L'acheteur fashion victime ...

Hé bien désolé, mais il n'y a pas que des analphabètes qui achètent des ordis, et certains aiment savoir ce qu'il y a dedans et savoir s'ils ne sont font par arnaquer (en plus c'est tellement visible en 2017) ...

Ensuite tu crois qu'on lance une nouvelle plate-forme comme ça aujourd'hui ? Entre la domination de Microsoft et la secte Apple (parce que payer du matos aussi cher pour aussi peu, c'est de la pseudo-religion), Jean-Louis Gassée et Jon Rubinstein s'y sont cassés les dents.

Ce n'est pas pour autant qu'il ne faut pas dénoncer une situation qui devient sérieusement déraisonnable pour les gens qui ont encore un peu de raison et de jugeote ... OS X est un excellent OS, le matériel est risible, et on aimerait avoir le premier sans l'autre !

Et arrêtez de voir des groupies nous faire la lèche de Tim Cook ...

avatar mac-a-dames 11/02/2017 - 20:52 via iGeneration pour iOS

@marenostrum

Toi, tu gagnes la palme de la connerie du jour.

avatar LolYangccool 11/02/2017 - 21:13 (edité)

Il va l'a garder longtemps, la palme !
Franchement il mets la barre haute.
"parce que moi même je ne suis pas un athlète"
Si, tu es athlète... dans ta bêtise !

avatar mac_adam 11/02/2017 - 16:43 (edité)

@melaure :
"pauvre gars", "les membres de la secte ont préféré suivre le gourou" : toujours en finesse melaure.

avatar macfredx 12/02/2017 - 19:38

Ne jamais répondre à melaure, c'est un troll 😉

avatar thierry37 12/02/2017 - 07:53 via iGeneration pour iOS

@sivousvoulezmonavis

" le hackintosh est la meilleurs alternative si l'on veut un ordinateur performant évolutif avec un prix raisonnable, "

Pas que performant.
Le mien a 600€ remplace un petit Mini.

Il est plus gros (mini itx) mais pour ce prix j'ai 2 ssd, 16Go de ram et un processeur i5 de bureau. (Pas un truc de portable)
Hyper silencieux. Tout fonctionnel.

Qui le coûterait 900€ en Mac mini sur je devais payer les options chez Apple.

avatar lome_bbrr 13/02/2017 - 14:58

pire encore, je viens de faire un test de config sur le site apple, avec 1 SSD de 256go et 16Go de ram je suis à 1275EUR (sans clavier ni souris).

avatar bwaaazaaah 11/02/2017 - 13:57 via iGeneration pour iOS

Super article 👏 j'aimerai beaucoup en faire un mais il me manque un mac 😫 (qui est recommandé pour télécharger le système)
J'ai un bon vieux HP z400 avec un xeon w3565 et 12go de ram qui à l'air compatible mais faut-il encore sauter le pas... bref l'article est vraiment génial 👍

avatar LolYangccool 11/02/2017 - 14:17

Il faut un Mac pour créer la clé et télécharger le système, quoi que le système je peux te le filer, par exemple. Mais restera la clé d'installation à créer. ;)

avatar ShugNinx 11/02/2017 - 14:20

"Je pense que j’aurais pu économiser sur le boîtier, l’alimentation ou encore le ventilateur du processeur"

Un bon boîtier reste incontournable je pense, y'a rien de pire que de devoir dépanner une bécane dans un boîtier mal foutu.

L'alimentation est vraiment LE composant sur lequel je ne mégoterai pas. On peut rogner sur tout sauf celui-là, car s'il par en sucette il risque d'emmener tout le reste avec.

Le ventirad CPU, on peut effectivement se contenter de celui fourni par Intel, perso je ne l'entends qu'au boot pendant quelques secondes.

avatar thierry37 12/02/2017 - 07:58 via iGeneration pour iOS

@ShugNinx

"e ventirad CPU, on peut effectivement se contenter de celui fourni par Intel, perso je ne l'entends qu'au boot pendant quelques secondes. "

Sur mon ancien hack de 2014, des que mon processeur sortait de son "Idle" le ventilo Intel ronronnait un peu plus. C'était saoulant toute la journée.

Mais ça a sûrement changé avec les dernières générations.

avatar bugman 12/02/2017 - 13:15 via iGeneration pour iOS

@thierry37

Pour le silence, il vaut mieux partir sur d'autres modèles que celui d'Intel a mon avis. Sur mon PC j'ai mis un Noctua sur le microprocesseur. C'est trés discret et ça refroidit très bien. Apres, le choix de la tour et le câbles management jouent beaucoup aussi sur le refroidissement de la bécane. Ce que fourni Intel fait vraiment cheap (ça reste subjectif, je ne l'ai pas fais tourner pour comparer).

avatar thierry37 13/02/2017 - 08:22 via iGeneration pour iOS

@bugman

"Pour le silence, il vaut mieux partir sur d'autres modèles que celui d'Intel a mon avis. Sur mon PC j'ai mis un Noctua sur le microprocesseur."

Bien sûr. Mon commentaire sur le ventirad d'origine (et minimal) de Intel, c'était qu'au début.
Il a vite été remplacé par un gros BeQuiet.

Et sur mon actuel j'ai Silverstone AR02. Format tour, ventilo 9cm

avatar McDO 12/02/2017 - 19:32

@thierry37

Oublie celui d'Intel, il pue la merde. J'ai testé 1 jour avec mon i7 4790k,ça m'a suffit. Performance pourri et bruit saoulant dès que le proco chauffe un peu. Je me suis pris un Noctua U9S et c'est parfait.

avatar ShugNinx 14/02/2017 - 20:48

Pour un i7 ça doit être un peu juste en effet, une fois en charge.
Perso j'ai toujours utilisé les ventirads "stock" d'Intel pour commencer, quitte à les remplacer si ça se faisait trop entendre, mais j'en ai jamais ressenti le besoin : soit parce qu'autre chose était plus bruyant (carte graphique de ma précédente config), soit parce que l'ensemble n'était pas gênant (en jeu on peut facilement tolérer un bruit de fond qui sera couvert par le son in-game, mais pour de la créa ou autre ça peut vite être gênant).
Actuellement mon i5 6600 et ma GTX 970 sont inaudibles, le tout avec ventirads d'origine.

avatar toketapouet 11/02/2017 - 14:40 (edité)

Merci pour cet article, c'est intéressant et complet.

Par contre je me pose une question : si l'objectif est d'avoir une machine plus puissante qu'un mac pro ou qu'un iMac, dont acte.

Mais si l'objectif est d'économiser de l'argent, je ne suis pas certain que cela soit un bon calcul : quelle sera la valeur de revente de cette machine? Un mac se revend très bien, facilement et avec une faible décote. Sera-ce le cas ici?

avatar marenostrum 11/02/2017 - 14:46

comment peut être plus puissante une machine instable ? c'est pas avec un bench, arrêt sur image, qu'on prouve quoi que ce soit sur ce point.

l'informatique est bien plus complexe que ça.

avatar toketapouet 11/02/2017 - 18:24

@Marenostrum

Bah apparemment son hackintosh est plutôt très stable non?

avatar Pierre H 11/02/2017 - 23:35

Don't feed the troll...

avatar toketapouet 12/02/2017 - 01:04 (edité)

@Pierre H

Oui au temps pour moi, je n'avais pas lu ses autres posts, tu as raison 🍻

avatar GoldenPomme 11/02/2017 - 15:24

A moins d'une révolution de fou ou un coup de p*te d'apple sur les prochaines version d'osx, dans 5-10ans il aura tjrs le même matos.

Ya bien des gens qui arrivent à travailler/jouer avec des vieux core iX 2500/2600 qui date de 2011. Tu rends compte, ça fait toujours l'affaire en 2017 :O

Comme une de mes alims, une corsair, qui fonctionne tjrs et silencieuse comme à ses débuts qui date de 2008-2009... Alors la décote, tu t'en fouts un peu beaucoup au bout de 10 ans. A moins d'être un mec qui compte le moindre centime comme s'il valait des millions.

avatar mac_adam 11/02/2017 - 17:07

@j'aiuniphone&unipadcouleuror :
Comme le dit toketapouet : si besoin de grosse puissance, dont acte.
Comme l'avait dit un jour vrts : si on aime la bidouille, ok.
Mais financièrement, entre le temps à se renseigner avant de monter son hack, celui consacré pour le tenir à jour...

Pages