Jony Ive confirme qu'il n'y aura pas de Mac avec écran tactile

Mickaël Bazoge |

N’espérez pas de l’interview de Jony Ive publiée par Cnet une raison claire pour expliquer le peu d’appétit d’Apple pour les écrans tactiles sur Mac. Culture du secret oblige, le designer en chef se contente d’incriminer « tout un tas de raisons pratiques ». Évidemment, s’il en disait plus, cela reviendrait à rentrer dans des détails concernant des produits en cours de développement.

Cliquer pour agrandir

Dans cette retranscription au complet d’une interview donnée la semaine dernière, Jony Ive précise tout de même que lui et son équipe ont commencé à explorer le multitouch il y a très longtemps. Et l’écran du Mac ne leur a pas semblé le « lieu » idéal pour ce genre de fonctions. « Nous avons essayé de comprendre les opportunités [des interactions tactiles] et les usages appropriés. Nous n’avons pas senti que le Mac était l’appareil idéal pour ça. Ce n’était ni particulièrement pratique, ni un usage approprié du multitouch ».

D’après ce qu’on comprend de cet entretien parfois difficile à déchiffrer, Apple a exploré un certain nombre de designs (et peut-être bien un écran tactile pour le Mac, qui sait). Mais « après les avoir utilisé quelque temps, de manière pragmatique et au quotidien, ils se sont montrés moins convaincants ». Lorsque l’on retrouve un bon vieux clavier, on s’en rend encore plus compte, ajoute-t-il.

Pour la Touch Bar, le point de départ a été de déterminer s’il y avait une manière de mettre au point une nouvelle interaction qui représente « le meilleur de deux mondes différents », à savoir le tactile et le clavier traditionnel. Quelque chose qui puisse être « spécifique contextuellement » et « flexible ». « Clairement, les touches de fonction nous semblaient une bonne opportunité à explorer », à savoir la combinaison du tactile et d’un affichage dynamique avec un clavier mécanique.

L’équipe de Ive a mis deux ans environ pour développer cette barre tactile. Une des difficultés a été de travailler avec un prototype suffisamment avancé du MacBook Pro, que ce soit au niveau du matériel ou du logiciel. Et en parallèle, il a aussi fallu garder en tête la faisabilité de cette nouveauté, sans compromettre le produit final.

Plus généralement, Jony Ive explique que le travail sur les matériaux est essentiel, un thème qui le passionne véritablement et sur lequel il s’est déjà beaucoup exprimé (lire par exemple Jonathan Ive sur l'iPhone 4 et la science des matériaux).

  • Nous passons beaucoup de temps à explorer les matériaux (…), les différents processus. Je pense que vous seriez surpris de connaitre le niveau de sophistication de nos conclusions après ces explorations.
  • Comme quoi ? Demande le journaliste. Pouvez-vous me donner un exemple ?
  • Non.

Évidemment, la politique du secret donne ce genre d’échanges dignes de Samuel Beckett. Mais on notera avec intérêt : « Nous essayons continuellement de peaufiner de meilleures solutions. (…) Mais nous n’avons pas encore trouvé quelque chose de mieux que l’architecture Mac actuelle ». Pas sûr donc qu’on trouve un jour un Mac avec un châssis en céramique…

Malgré tout, Apple pourrait mettre au point quelque chose de « radicalement différent, mais [qui ne serait] pas meilleur ». « J’en ai déjà parlé, et Apple en a déjà parlé avant : faire quelque chose qui soit différent est en fait relativement facile et relativement rapide, et cela peut être tentant ». On en revient à l’hypothèse de l’écran tactile qui a visiblement été testé en interne, mais qui n’a pas séduit. C’est là qu’intervient la Touch Bar, présentée comme « une nouvelle direction » par le designer. Quel est le chemin qu’empruntera cette innovation ? Qui peut le savoir…


avatar Mike Mac | 

Dans les faits, on n'en sait rien Madame Irma !

avatar awk | 

@Mike Mac

Si on sait sans soucis ?

Les PDM des différents segments sont connu tout comme les tendances de croissance et de décroissance de chaque segment

Nul art divinatoires ici ?

Juste des outils qui ont largement fait leur preuves.

Les marchés établi comme ceux du PC ne connaissent jamais de bouleversements rapides mais des évolutions continue de tendance

Ainsi le Laptop n'a-t-il pas pris le dessus du jour au lendemain

La taille de ce que cibles les offres de MS est connu tout comme la fourchette du potentiel de croissance

Le succès ou l'échec d'un produit sur le marché de l'ordinateur personnel se définit presque toujours par le fait que l'offre finisse au bas ou au haut de son potentiel commercial qui sont connu avec précision dans la plus part des cas.

avatar Jazzride | 

les fanboys refusent la surface parce qu'elle n'a pas été produite pas Apple c'est tout
le fanboy dispose d'un cerveau aux fonctions limitées, mode binaire

Apple : OUI OUI OUI
Autre que Apple (BSD windows linux et alii) NON NON NON

Il y a de l'exorcisme qui se perd ^^

personnellement : l'oS que je préfère est Mac os X mais je ne fonctionne pas pour autant en mode "amputation d'une grande partie du cerveau"

qUand apple produit du grand , ce qui n'est pas arrivé depuis.. .ah oui la mort de son créateur, j'applaudis, quand elle se moque du monde, je le dis aussi. Depuis la reprise de Apple par le duo Ive/TC c'est devenu n'importe quoi, entre obsession de la finesse au détriment de l'utilité et gestion des stocks.

D'ou le fait que les meilleurs mac actuellement , sont des hackintosh, même en portables. fort heureusement apple n'a pas encore trop touché à l'OS même si elle a bousille par exemple l'utilitaire de disques... mais pour l'heure ça passe encore, mais leurs machines sont non seulement dépassées mais en plus horriblement chères pour rien. concept qui a au bas mot 10 ans d'âge, hasbeen. la barre OLED est une plaisanterie,et qu'on ne parle pas de RandD durant 2 ans, c'est du pur marketing.

en fait non c'est pire que ça : hasbeen sur la base, rien n'a changé fondamentalement depuis au moins 10 ans, mais moins bon qu'il y a 10 ans: tout collé tout soudé, bullshit.

Enfin pour celui qui a suivi les conf d'apple et de microsoft il est clair que si la 1ere était brillante, la 2nde, était navrante.

Espérons qu'un jour Apple aura à nouveau les dirigeants qu'elle mérite, dans notre intérêt aussi.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR