Apple veut aussi retirer le jack de ses Mac

Nicolas Furno |

Vous ne l’ignorez sûrement pas, Apple a retiré la prise jack de son iPhone 7. Ce retrait a déjà fait beaucoup parler de lui et ce n’est probablement que le début : les livraisons commenceront demain et des millions de consommateurs vont découvrir leur téléphone sans la prise casque…

Depuis plusieurs années, tous les Mac sans exception intègrent au moins une prise jack. Même le MacBook qui n’a pourtant que deux ports externes dispose d’une telle prise, mais peut-être plus pour très longtemps. Apple envoie actuellement à certains de ses clients un sondage concernant le MacBook Pro Retina Display. À l’intérieur, plusieurs questions concernant la machine et son utilisation, mais il y en a une en particulier qui est intéressante : est-ce que vous utilisez la prise jack sur votre Mac ?

Extrait du sondage envoyé par Apple.
Extrait du sondage envoyé par Apple.

Apple réfléchit sans aucun doute au retrait de cette prise sur tous ses produits et on imagine sans peine que le jack aura totalement disparu de la gamme dans quelques mois, quelques années au pire. Les prochains MacBook Pro Retina attendus pour l’automne intégreront peut-être encore la prise jack, mais c’est moins sûr pour la génération suivante.

Le constructeur l’a dit et répété : le futur sera sans fil. C’est la philosophie du MacBook Retina et maintenant qu’Apple commercialise des AirPods, l’entreprise envisage sans doute très sérieusement de couper le cordon pour le son sur tous ses produits.

Au mois de juin, des photos de chassis étaient sorties et on voyait distinctement la prise jack, en plus de quatre ports USB C.
Au mois de juin, des photos de chassis étaient sorties et on voyait distinctement la prise jack, en plus de quatre ports USB C.

Source
Tags
avatar FollowThisCar | 

Bof, ce n'est jamais qu'un épisode de plus dans la série : on tue les Macs à petit feu.

Quand les clients seront tous passés à l'iPad Pro, il ne restera plus qu'à éjecter les derniers utilisateurs pro, en les faisant poireauter de plus en plus entre chaque MAJ, jusqu'à extinction complète (cf. le Mac Pro). La marge vient du grand public friqué, pas des pros ni des geeks ni des Mac-lovers.

L'évolution est quand même dure à digérer.

avatar SMDL | 

@FollowThisCar :

"Quand les clients seront tous passés à l'iPad Pro,"

Pour cela il faudrait un iTunes complet sur iPad ou iOS en général. Parce que la restauration sur iTunes, c'est sur Mac ou PC. Or si l'iPad est un ordi complet, ben il devrait se rendre autonome, ou du moins iOS devrait l'être, au moins question usager lambda, je ne parle pas des dev - pas encore.

avatar patrick86 | 

@SMDL :

"Pour cela il faudrait un iTunes complet sur iPad ou iOS en général. Parce que la restauration sur iTunes, c'est sur Mac ou PC. Or si l'iPad est un ordi complet, ben il devrait se rendre autonome, ou du moins iOS devrait l'être, au moins question usager lambda, je ne parle pas des dev - pas encore."

D'où l'absurdité de croire que le Mac n'ait pas encore une place importante dans l'écosystème Apple. ?

avatar SMDL | 

@patrick86 :

"D'où l'absurdité de croire que le Mac n'ait pas encore une place importante dans l'écosystème Apple. "

Sûr que c'est solide pour encore un bon moment.

avatar FollowThisCar | 

"D'où l'absurdité de croire que le Mac n'ait pas encore une place importante dans l'écosystème Apple."

Absolument. D'ailleurs, je ne vois pas un seul commentaire qui prétende une telle énormité ici. D'où l'absurdité de l'absurdité.

avatar jojo5757 | 

@FollowThisCar :
Les clients ne passeront pas à l'iPad pro. Ils passeront au pc ou à une quelconque surface "pro" qui aura un clavier digne de ce nom et une souris ou un trackpad. Impossible de bosser sérieusement sur un iPad. Rien que sélectionner un texte c'est une galere. Pour bosser rien ne vaut un ordinateur digne de ce nom, portable ou pas, Mac ou pc. Et si Apple continue dans ce sens (à tout enlever, a mettre des gpu à la ramasse, à tout coller souder, à augmenter les prix, ext) les clients fuiront. Mais finalement c'est peut être ce qu'ils veulent, ils ne veulent pas que les gens bossent avec mais juste de la consultation (et la l'iPad est très fort). Apple ce n'est plus les pros ou l'entreprise, juste les bobos et l'utilisateur de base base...

avatar FollowThisCar | 

@jojo5757
"Mais finalement c'est peut être ce qu'ils veulent, ils ne veulent pas que les gens bossent avec mais juste de la consultation (et la l'iPad est très fort). Apple ce n'est plus les pros ou l'entreprise, juste les bobos et l'utilisateur de base base..."

Ben c'est exactement ce que je dis, crains et regrette. Visiblement, la priorité d'Apple repose sur les clients qui surfent, envoient des mails et des messages, retouchent quelques photos et basta ... mais crachent l'oseille au prix fort, tant que c'est ultra-fin, couleur rose-bonbon et qu'il n'y a rien à brancher ni changer.

En tout cas, c'est clairement la direction que çà prend, même si çà va s'étaler sur quelques années.

avatar patrick86 | 

"Bof, ce n'est jamais qu'un épisode de plus dans la série : on tue les Macs à petit feu."

Mais alors, Apple veut tuer l'iPhone aussi, en en supprimant le jack ? ?
Donc l'iPad, qui subira probablement aussi le même sort… Pareil, ce sera pour le tuer ?
Et que dire de l'Apple Watch, qui n'a jamais eu la compagnie de Jack ? La tuer avant la naissance ?
?

"L'évolution est quand même dure à digérer."

Forcément, si vous fantasmez un scénario catastrophe des plus pessimistes qu'on ne puisse imaginer, ça ne peut pas être facile à digérer. ?

avatar FollowThisCar | 

@patrick86

Non je ne pense pas fantasmer et ne suis pas le seul à le penser. J'ai lu pas mal d'articles sur le sujet et çà me semble la seule explication plausible : les Macs vont disparaître avec le temps. Peut-être sur 5 ou 10 ans ?
Je ne cherche pas à polémiquer ni heurter quiconque : Tim vient justement d'affirmer le contraire, alors peut-être qu'il va nous surprendre cet automne ?

avatar patrick86 | 

@FollowThisCar :

"J'ai lu pas mal d'articles sur le sujet et çà me semble la seule explication plausible : les Macs vont disparaître avec le temps. Peut-être sur 5 ou 10 ans ?"

Ou 20, ou 30… Effectivement, peut-être, on ne sait pas. ?

L'informatique évolue et je ne sais pas exactement quelles formes auront les ordinateurs que j'utiliserai dans 10, 20 ou 50 ans. Le fond de ma réponse était que j'ai du mal à comprendre l'intérêt qu'il peut y avoir à s'inquiéter de ça ; à vivre dans une peur de ne plus avoir son outil préféré. Je préfère profiter maintenant des outils qui sont à ma disposition. ?

Je ne suis pas attaché au Mac parce que c'est le Mac, mais pour ce qu'il me permet aujourd'hui. Donc, si demain un autre bidule me permet la même chose, voire plus, en mieux, je me foutrai que le Mac disparaisse.

Je pense sincèrement que vous vous faites du mal (peur, stresse, anxiété…), à imaginer un future catastrophique sans Macintosh. D'autant que, vous comparez le Mac d'aujourd'hui à l'iPad d'aujourd'hui, dans l'hypothèque que le premier disparaitrait dans 10 ans, dans le but de conclure que ce serait une mauvaise chose. Hum… Ce raisonnement n'est pas sérieux, ni raisonnable. À quoi ressemblera l'iPad exactement et que permettra-t-il, dans 10 ans ? Vous le savez ? Moi non.

Toutes les révolutions connaissent trois périodes :
- au début, c'est complètement idiot ;
- ensuite, c'est dangereux ;
- et finalement, c'est évident.

Alors, bien entendu, je ne dis pas cela pour inciter à accepter tout et n'importe quoi en abandonnant notre esprit critique. Loin de là. Mais je ne suis guère étonné que les évolutions de l'informatique suscitent autant de critiques, de rejets, d'objections, voire de haine, qu'elles soient finalement bonnes ou mauvaises [ces évolutions].

À quoi bon juger un hypothétique produit future qui n'existe pas ?

La peur est un poison mortel.

avatar FollowThisCar | 

@patrick86

Je ne suis ni devin ni expert, essaye simplement de prévoir mes investissements futurs comme tout le monde. Je ne vois pas ce que toute cette tirade sur la peur et la haine vient faire ici. Mais bon, chacun ses lubies et convictions.

avatar patrick86 | 

@FollowThisCar :
Toute tentative de prédire l'avenir découle d'une incertitude sur celui-ci, par manque de confiance. Mais surtout, chaque fois que l'on "vit" dans l'avenir, on passe à côté du Présent.

On passe à côté du présent en essayant de prédire l'avenir, ce qui engendre de la peur ; on vit alors en mode survie, alors que c'est par des choix dans le présent que nous créons l'avenir.

L'avenir n'est écrit nul par. Il est vain de le prédire. Seuls nos choix présents le créent. Ainsi, les gens qui passent leur temps à tenter d'anticiper le futur subiront un avenir qu'ils n'auront pas créé. Alors que ceux qui choisissent maintenant vivront un futur devenu présent et créé par eux-mêmes.

avatar byte_order | 

> L'avenir n'est écrit nul par. Il est vain de le prédire.
> Seuls nos choix présents le créent.

Euh, non. Seuls l'ensemble des choix de l'ensemble des gens le créent.
A cela s'ajoute les choses crées par notre environnement, sur lequel nous n'avons pas de contrôle.

S'il suffisait à chacun de choisir dans le présent ce qu'il veut pour lui dans le futur pour l'avoir, cela se saurait depuis longtemps. Nos choix sont en compétition avec d'autres, et ce sont les vainqueurs qui écrivent l'avenir, pas tous les choix.

Prédir est vain, mais choisir le bon cheval de bataille, par contre, c'est augmenter ses chances d'être du côté des choix vainqueurs. La prédiction, non, mais l'évaluation des risques et chances, si, c'est utile.

avatar patrick86 | 

"Seuls l'ensemble des choix de l'ensemble des gens le créent."

Les deux sont vrais. La création fonctionne autant au niveau individuel que collectif.

"A cela s'ajoute les choses crées par notre environnement, sur lequel nous n'avons pas de contrôle."

Vous partez du principe que nous ne créons pas notre environnement. Ce n'est pas complètement vrai.

"S'il suffisait à chacun de choisir dans le présent ce qu'il veut pour lui dans le futur pour l'avoir, cela se saurait depuis longtemps."

ça se sait depuis longtemps.

" Nos choix sont en compétition avec d'autres, et ce sont les vainqueurs qui écrivent l'avenir, pas tous les choix."

La compétition est une invention de l'Homme — qui a un mal fou à comprendre qu'il y a bien assez pour tout le monde et qu'on a pas besoin de se battre pour jouir des richesses de la Vie.

"Prédir est vain, mais choisir le bon cheval de bataille, par contre, c'est augmenter ses chances d'être du côté des choix vainqueurs. La prédiction, non, mais l'évaluation des risques et chances, si, c'est utile."

Tout ceci n'est vrai que dans le monde de compétition, auquel je n'adhère pas.

avatar byte_order | 

>> S'il suffisait à chacun de choisir dans le présent ce qu'il veut pour lui
>> dans le futur pour l'avoir, cela se saurait depuis longtemps."
>
> ça se sait depuis longtemps.

Ah, cool. Alors moi je choisi d'être immortel. Hop, #cacestfait.

> La compétition est une invention de l'Homme

Faut prévenir les autres animaux et toutes les espèces vivantes alors, visiblement, ils ne sont pas au courant.

> Tout ceci n'est vrai que dans le monde de compétition, auquel je n'adhère pas.

Nul adhésion nécessaire. Elle existe du simple fait que d'autres que vous veulent des choses qui s'opposent à ce que vous vous voulez.

avatar patrick86 | 

"Faut prévenir les autres animaux et toutes les espèces vivantes alors, visiblement, ils ne sont pas au courant."

J'aurais du préciser que je parlais du cas de l'Homme qui, pour rappel, possède un niveau de conscience légèrement plus élevé que les autres animaux et accède à des données et connaissances lui permettant de dépasser la logique de survie et la compétition sur un territoire… à condition, bien sûr, qu'il veuille bien utiliser cette conscience.

Libre à vous, évidemment, de vous comporter comme un animal.

Par ailleurs, même si des animaux peuvent être en concurrence localement, pour un territoire ou une femelle, par exemple, un éléphant d'Asie ne sera jamais en compétition avec un congénère d'Afrique. Chose pourtant monnaie courante dans les activités humaines.

"Nul adhésion nécessaire."

Effectivement.

"Elle existe du simple fait que d'autres que vous veulent des choses qui s'opposent à ce que vous vous voulez."

Manque de conscience et de connaissance. Existence dictée par l'égo, par la peur de manquer.

La Terre est capable d'offrir plus de ressources qu'il n'en faut pour permettre à chacun de vivre dans la dignité et de répondre à ses besoins. L'ignorance de ceci cause la convoitise, la jalousie, l'avarice…

Quand bien même des animaux peuvent être en concurrence sur une réserve de nourriture, ils n'accumuleront pas au-delà du nécessaire pour subvenir à leurs besoins ; et certainement pas pour accumuler des montagnes de richesses dont ils ne sauraient quoi faire.

--

Donc, pour reformuler mon assertion — un peu maladroite, il est vrai —, la compétition existe chez les Hommes qui vivent tels des animaux dépourvus du niveau de conscience et de connaissance normal de l'Être Humain.

J'en conclurais donc exactement comme vous : il n'est nullement nécessaire d'adhérer à ce mode de vie primitif.

avatar FollowThisCar | 

@ patrick86

Sinon, sur le fond, c'est vrai, on est tous confrontés au changement perpétuel et on doit s'adapter. Mais on n'est pas obligés non plus d'aimer tout ce qui arrive : par exemple, j'adore les grands écrans et je souhaite continuer à en avoir de plus en plus grands.
Donc la révolution des petits écrans qu'on emmène partout dans sa poche ne me plait pas. Je préfère continuer d'avoir un MacBook Pro complet et ne le sortir que quand je veux travailler dessus. Ce faisant, je me distingue de la plupart des gens qui s'accommodent bien de leur smartphone : dans les transports publics, on ne voit pratiquement plus personne à ne rien faire, tout le monde tapote et tapote.
Bon, juste une préférence personnelle, pas de quoi en faire un drame non plus. Tout çà pour dire que d'ici à ce que les Macs soient complètement remplacés par des iPads il y aura bien des évolutions, et si çà arrive, il faudra bien faire avec, et c'est sans doute ce qu'on fera. Même si certains auront encore une préférence pour l'aisance et le confort d'un vrai Mac.

avatar patrick86 | 

@FollowThisCar :

" on est tous confrontés au changement perpétuel et on doit s'adapter."

Je suis bien peu convaincu de l'inéluctabilité de la chose. En fait, c'est là la différence entre les gens qui créent leurs vies et ceux qui la subissent. Les uns vivent le changement ; les autres s'y adaptent de force.

"Mais on n'est pas obligés non plus d'aimer tout ce qui arrive"

Bien entendu !
Il me parait primordiale d'exercer notre libre arbitre.

" j'adore les grands écrans et je souhaite continuer à en avoir de plus en plus grands.
Donc la révolution des petits écrans qu'on emmène partout dans sa poche ne me plait pas. "

Je ne crois pas que la cohabitation entre petits et grands écrans ne soit pas possible. Je suis convaincu du contraire ; c'est d'ailleurs déjà la réalité, puisque vous continuez à utiliser des grands écrans, sans empêcher autrui d'utiliser des petits et vice-versa.

Après, il est possible que les grands écran évoluent un peu. Peut-être deviendront-ils de grandes tablettes du bureau ? Je trouve l'idée assez intéressante.

"Je préfère continuer d'avoir un MacBook Pro complet et ne le sortir que quand je veux travailler dessus. Ce faisant, je me distingue de la plupart des gens qui s'accommodent bien de leur smartphone"

Moi aussi, j'aime mon MacBook Pro et j'aime en disposer quand j'en ai l'utilité… Tout comme mon iPhone. ?

Je ne vois aucun intérêt à opposer ces outils comme s'ils ne pouvaient coexister. Les grosses tours, les tout en un, les laptop, les tablettes, les smartphone, les smartwatch… sont tous des ordinateurs aux formats différents pour répondre à des usages différents. Il y a de la place pour tous.

avatar FollowThisCar | 

"Il y a de la place pour tous."

Et ben voilà, ma grand-mère le disait déjà au siècle dernier, donc on est d'accord !
Certains préfèrent la brasse, d'autres le crawl, mais j'ai aussi connu un type qui nageait comme un chat, l'essentiel étant de tenter de rester à flot :-/

avatar patrick86 | 

"mais j'ai aussi connu un type qui nageait comme un chat"

Hum… ? Je demande à voir ! ☝️

avatar BeePotato | 

@ patrick86 : « Je ne suis pas attaché au Mac parce que c'est le Mac, mais pour ce qu'il me permet aujourd'hui. Donc, si demain un autre bidule me permet la même chose, voire plus, en mieux, je me foutrai que le Mac disparaisse. »

C’est ce que je me dis régulièrement.
Mais ce qui m’inquiète, c’est que depuis une trentaine d’années que je me dis ça, jamais rien (si ce n’est un autre Mac) n’est sorti qui faisait la même chose ou mieux. Ça crée une certaine méfiance vis-à-vis de la possibilité de solutions alternatives si cette plateforme venait à disparaître…

Mais bon, qui sait ce que l’avenir nous réserve ?

avatar patrick86 | 

@BeePotato :

"Mais ce qui m’inquiète, c’est que depuis une trentaine d’années que je me dis ça, jamais rien (si ce n’est un autre Mac) n’est sorti qui faisait la même chose ou mieux. Ça crée une certaine méfiance vis-à-vis de la possibilité de solutions alternatives si cette plateforme venait à disparaître…"

… c'est pour ça aussi que je suis sur Mac. ?

D'un autre côté, il y a des situations dans lesquelles aucun Mac ne m'aurait paru adapté, alors que maintenant, j'ai l'iPad ou l'iPhone. Mais je n'aurais pas forcément imaginé ces outils avant de les avoir…

T'façon, pour l'heure, le Mac existe encore. ?

avatar r e m y | 

Et la question du sondage Apple est incomplète... Le jack n'est pas qu'un Headphone port!
C'est aussi une sortie numérique optique (comme indiqué par certain), mais c'est aussi une Entree audio analogique ou numérique (depuis qu on est passé de 2 jack séparant Entree et sortie, à un seul jack combinant les 2)

Alors l'argument de Phil Schiller sur iPhone, d'un port ne servant qu'à une seule chose, est loin d'être recevable quand on parle de ce jack multifonctions des MacBook Pro....

Je crains que l'unique porc usb-C devienne la règle sur tous les mac tres rapidement. :-(

avatar béber1 | 

r e m y
"Le jack n'est pas qu'un Headphone port!
C'est aussi une (entrée/)sortie numérique optique(…)"

c'est pour cette raison que je ne crois pas que cette élimination se fera, notamment sur les portables utilisés par des tas de musiciens

avatar mat 1696 | 

"ce n’est probablement que le début : les livraisons commenceront demain et des millions de consommateurs vont découvrir leur téléphone sans la prise casque. Mais ce n’est sans doute que le début…" Et je dirais même plus: Ce n'est sûrement que le début

Pages

CONNEXION UTILISATEUR