Fermer le menu
 

MacBook 12’’ Retina ou MacBook Air 13’’ : que choisir avec un budget de mille euros ?

Mickaël Bazoge | | 10:30 |  117

Le lancement des nouveaux MacBook 12’’ Retina, en avril, a aussi été l’occasion pour Apple de remettre (un peu) au goût du jour le MacBook Air 13’’, qui est désormais proposé avec 8 Go de RAM par défaut. Pour cette famille de produits, il s’agit sans doute d’un sursis avant une retraite inéluctable — c’est déjà plus ou moins le cas de la déclinaison Air de 11 pouces.

En attendant le grand remplacement, ces deux gammes portables vont coexister pendant encore quelques temps, que ce soit dans les rayons des Apple Store ou dans ceux, virtuels, du refurb. Et c’est dans la boutique aux produits reconditionnés que l’on va, comme souvent, réaliser de très bonnes affaires.

MacBook ou MacBook Air 13 pouces ? — Cliquer pour agrandir

Car les nouveautés présentées ce printemps par Apple ont eu le grand intérêt d’avoir fait baisser le prix des MacBook et MacBook Air 13’’ reconditionnés, comme on s’en réjouissait déjà dans notre test de l’ultra-fin. À 1 059 € le MacBook 12’’ (2015), contre 839 € pour le MacBook Air 13’’ (2015), il y a de quoi faire tourner quelques têtes vers le refurb. Mais fera-t-on une bonne affaire pour autant ? Surtout en comparant avec le MacBook Air 13’’ et ses 8 Go de RAM qui ne coûte que 40 € de plus que le MacBook 12’’ Retina du refurb…

Sur quelle machine porter votre dévolu… et celui de votre compte en banque ? On essaie d’y voir un peu plus clair.

Une question de prix avant tout

Évidemment, la première des questions est de savoir combien vous souhaitez investir dans cette machine. Si votre budget est trop étriqué et que vous avez un besoin immédiat d’un Mac portable, difficile de faire la fine bouche : le MacBook Air de 13 pouces à 839 € du refurb est là pour ça. Ce modèle lancé en mars 2015 est équipé d’un processeur Core i5 Broadwell cadencé à 1,6 GHz, de 128 Go de stockage, une carte intégrée Intel HD Graphics 6000, bref : c’est exactement la même machine que celle « mise à jour » cette année, à l’exception, notable, de la dotation en RAM.

MacBook Air v MacBook.

Cette configuration est suffisante pour remplir bien des tâches, et son petit prix vous permettra d’occulter le fait que ces 4 Go de RAM commencent à être un peu justes aujourd’hui. Ce n’est pas pour rien que le MacBook Air de 13 pouces est maintenant proposé avec 8 Go de mémoire vive par défaut : cela représente en quelque sorte un standard et surtout, cette dotation est l’assurance que les futures versions d’OS X fonctionneront avec toute la fluidité nécessaire.

Si votre budget atteint les mille euros, vous êtes en face d’un dilemme : MacBook 12’’ Retina sur le refurb ou MacBook Air 13’’ sur le Store ?

Et pourquoi pas le MacBook Air 11 pouces ?

Le plus petit MacBook Air n’a pas évolué depuis l’an dernier. Il embarque grosso modo les mêmes capacités que son grand frère de 13 pouces (un processeur Core i5 1,6 GHz, une carte graphique HD Graphics 6000 et 128 Go de stockage).

Mais il n’a pas bénéficié de la largesse d’Apple pour le MacBook Air 13’’, à savoir les 4 Go de RAM supplémentaires. À configuration égale, on le trouve à 999 € (prix Apple Store) ou 839 € (prix refurb). Ce dernier prix est aussi celui du MacBook Air de 13’’ (4 Go de RAM) sur le refurb…

Le MacBook Air 11’’ a pour lui un poids proche du MacBook Retina (160 grammes de différence) dans un encombrement très proche. Pour le reste, difficile de le recommander : il propose l’écran le plus petit de la gamme MacBook/MacBook Air, son autonomie est moins élevée que le 13 pouces, et il lui manque le lecteur de carte SD. Enfin, pour obtenir la même dotation de mémoire vive que ses deux concurrents, il faut ajouter 120 € en option à la commande, pour un total de 1 199 €. Plus cher que notre budget…

Design, écran et clavier

En 2008, Steve Jobs retirait d’une simple enveloppe un ordinateur aussi fin que léger : le MacBook Air. Après quelques ajustements et une baisse continuelle de son prix, cet ordinateur a acquis le statut de best-seller, charriant dans son sillage pléthore de concurrents plus ou moins bien inspirés, les Ultrabook.

Aujourd’hui, le design du MacBook Air a du mal à rivaliser avec les formes épurées et encore plus légères du MacBook 12’’ Retina. Le premier pèse 1,35 kg, contre 920 grammes pour le second. Les dimensions sont à l’avenant : la largeur du 13 pouces est de 32,5 cm, contre un peu plus de 28 cm pour le Retina. Évidemment, le MacBook Air doit s’accommoder d’un écran plus grand, mais Apple aurait pu s’arranger pour réduire les bordures.

MacBook.

Le MacBook Retina bénéficie aussi d’un clavier « papillon » dont les sensations évoquent un mix du clavier virtuel de l’iPad Pro et le Magic Keyboard. Il faut se faire à une course des touches extrêmement faible qui peut en dérouter certains, ainsi qu’à l’espacement réduit entre les touches — ce qui permet d’en augmenter la taille de 17%.

MacBook Air.

En face, le clavier du MacBook Air n’a plus à faire la preuve de son efficacité. La frappe est solide, les touches, bien espacées, tombent bien sous les doigts : il n’y a pas grand chose à redire sur ce point là.

La technologie du rétro-éclairage a été revue sur le MacBook Retina : les touches sont équipées de LED individuelles, qui remplacent le panneau de fibres optiques sous le clavier du MacBook Air. On n’y gagne pas véritablement au change : ce choix technique, guidé en partie par le besoin de faire toujours plus fin, donne des résultats moins réussis sur le MacBook Retina (lire : Le rétroéclairage du clavier du MacBook pas totalement uniforme).

Sur le MacBook Air (à droite), le rétro-éclairage est plus uniforme et plus « propre » que sous les touches du MacBook (à gauche) — Cliquer pour agrandir

Le MacBook a aussi pour lui un atout qui reste encore à exploiter : son trackpad Force Touch. Cette technologie de sensibilité à la pression est tellement bien intégrée qu’on ne sent pas vraiment de différence avec le trackpad classique. Le clic prolongé, qui sert à obtenir l’aperçu d’une image ou d’un lien, est un coup à prendre (on va plus vite en appuyant sur la barre Espace). Quant aux usages plus productifs, dans QuickTime par exemple, ils sont encore bien peu nombreux (à la limite, un capteur Touch ID aurait été plus intéressant).

Ce qui fait la force du MacBook 12’’ Retina, c’est évidemment… son écran 12’’ Retina ! La dalle est superbe et bien définie (le contraire aurait été étonnant avec une résolution de 226 ppp, contre 128 ppp pour le MacBook Air), et bien sûr on retrouve sur le MacBook la possibilité de basculer d’une définition à une autre suivant les besoins.

L’écran du MacBook.
L’écran du MacBook Air.

Quand on a goûté à l’écran Retina du MacBook, il est bien difficile de revenir à la dalle TN de son prédécesseur. L’écran du MacBook Air a des teintes qui virent un peu au jaune, et ses angles de vision ne sont pas très élevés.

Le MacBook remporte ce round grâce à son écran, sa finesse et son poids ; quant au clavier papillon et au trackpad Force Touch, ils doivent encore gagner leurs lettres de noblesse.

Gagnant : MacBook 12’’ Retina

Performances

Que vaut le Core M 1,1 GHz du MacBook Retina vendu sur le refurb, face au Core i5 1,6 GHz du MacBook Air 13’’ ? Un point commun tout d’abord : ils font tous deux partie de l’architecture Broadwell d’Intel. Pour le reste, nous sommes en présence de deux processeurs aux performances qui se rapprochent, mais où le Core i5 du MacBook Air présente toujours une avance, petite ou grande selon les opérations.

Les tests Geekbench 3 affichent un score de 5 753 pour le MacBook Air, et de 4 623 pour le MacBook 12’’ Retina (pour référence, le MacBook Core m3 1,1 GHz "2016" atteint les 4 983). Pour les opérations relativement courtes, le Retina peut tenir la distance, mais dès qu’elles dépassent une poignée de minutes, son Turbo Boost (2,4 GHz, contre 2,7 GHz sur l’Air) n’y tient plus : faute de ventilateur, l’ordinateur est obligé de ralentir la cadence. Un exemple : l’export d'une vidéo 4K d'environ 4 min dans iMovie prend 9 min 19 s, soit 1 mn 30 s de plus que le MacBook Air 2015 (testé à l’époque avec 4 Go de RAM).

Quant à la partie graphique assurée dans le MacBook par une HD Graphics 5300, contre une HD 6000 sur le MacBook Air, là aussi il y a un gap dans les performances brutes. Au test CineBench (performances 3D), le premier affiche un score de 18,78 i/s, contre 25,14 i/s pour le deuxième. Les tests Valley Benchmark native et Valley Benchmark 1080p (performances graphiques) donnent vainqueur le MacBook Air avec 4,2 i/s et 2,9 i/s pour le MacBook Air, contre 2,4 i/s et 1,7 i/s pour le MacBook.

Ce n’est pas particulièrement glorieux ni pour l’un, ni pour l’autre, et il faudra oublier les gros jeux 3D du moment… ou alors basculer dans des résolutions moyennes sans l'antialiasing, pour jouer dans des conditions pas trop misérables. Heureusement, on n’utilise pas les Mac pour cet usage, et c’est heureux.

On peut saluer aussi le gros travail d’optimisation réalisé par Apple avec OS X El Capitan, qui a éliminé les ralentissements observés sur le MacBook Retina équipé de Yosemite (lire : OS X El Capitan accélère bien les Mac). Grâce à OS X 10.11, utiliser le MacBook au quotidien est tout à fait plaisant, comme sur le MacBook Air d’ailleurs, du moment qu’on ne leur demande pas de se transformer en station de travail 3D ou de banc de montage vidéo professionnel.

Ces ordinateurs se montrent polyvalents pour les utilisations les plus courantes, et il est même possible d’éditer des photos, de réaliser des montages vidéo, ou encore de coder sans avoir à (trop) souffrir de lenteurs. Maintenant, si on a besoin ponctuel d’un peu de puissance pour des tâches plus gourmandes, le MacBook Air est à conseiller.

Gagnant : MacBook Air

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


117 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Mike Mac 07/05/2016 - 12:48

@pocketalex

"ou sinon, la réaction totale fermée du gros boeuf de base du type

"une belle couillonade le fanless qui le fait bien ramer""

Et Et puis il y a la réaction du type qui s'intéresse au progrès...

Puissance et fanless sur des notebook compacts...... Liquidloop...

http://www.minimachines.net/actu/acer-liquid-loop-40089

avatar pocketalex 07/05/2016 - 15:18

@mikmac

je suis également minimachines (et blogeee avant) depuis sa création, c'est un excellent blog

pour en revenir a ton commentaire, désolé mais le macbook bashing systématique associé a des rumeurs complotistes ou de désinformation commencent a saouler pas mal de monde ici

ce macbook est un laptop de type "ultra portable", parfait pour une utilisation polyvalente et exceptionnel dans le cadre de la mobilité. Moins bien pour des travaux nécessitant une forte puissance sur la durée... oooooooh mais on s'en serait pas douté

cette ultra-mobilité impose des choix techniques qui ne plairont pas a tous, il reste assez d'offre chez Apple pour contenter tout le monde, pas besoin de flooder les commentaires de remarques du type "arnaque", "netbook", ou "machine à écrire", de la part de personnes qui ne possèdent pas cette machine, et dont le discours est à l'opposé des vrais utilisateurs qui en possèdent un

voila

je sais pas pourquoi mais je sens que je vais devoir ré-écrire ce commentaire un certain nombre de fois encore a l'avenir. c'est l'instinct qui me dicte ça

avatar macinoe 07/05/2016 - 16:11 (edité)

Ah ça oui, parce que ce que ce n'est pas convaincant.

Cette machine a des qualités et son marché c'est certain, mais pas à ce prix délirant.

Le dépouillement et le minimimalisme pourquoi pas, mais retirer constamment des choses pour un prix toujours plus élevé, il y a un moment où on a le sentiment légitime d'être franchement pris pour des cons par Apple. Le Macbook est le symbole le plus criant de cette tendance scandaleuse. c'est logique qu'il soit tant décrié. C'est même très sain. Il faut montrer à Apple que l'on est pas duppe et signifier quand ils sont allés trop loin.

Sinon ce sera quoi la prochaine étape ?

Un ultra ultra portable propulsé par un atom, sans aucune connectique avec un écran 4k le tout pour 2500 € ?

A un moment il faut arrêter ce délire, un ordinateur c'est aussi et surtout un outil de travail.



avatar xavier25 08/05/2016 - 10:33

Je suis d'accord et en même temps pas d'accord.
D'accord sur le fait que le choix d'Apple de mettre des composants bas de gamme dans ses machines (iMac, macbook) pour tendre toujours vers plus de minceur peut ne pas répondre aux besoins de ceux qui n'en ont cure et veulent surtout des machines performantes et flexibles sur le long terme.
Pas d'accord car ces machines, même à ce prix peuvent satisfaire des utilisateurs. En fait, moi par exemple, quand je souhaite m'acheter un nouvel ordinateur je me pose toujours la question : que fait la concurrence pour le même prix? Et je regarde mon cahier des charges et je ne m'y retrouve pas. Asus fait de belles machines équivalentes pour moitié moins cher (un collègue a un clone du MBA avec écran 4K). Mais moi je n'aime que OSX donc difficile de prendre un PC sans bidouiller. Bref, on sait qu'Apple vend trop cher son matos, mais on a l'assurance (quasi certaine) d'avoir un design parfait, une machine avec OS qui sera supporté pendant 5-7 ans (et MAJ gratuites etc). Bref le prix exorbitant le parait moins quand on regarde sur plusieurs années l'usage que l'on en fera. J'ai toujours garder mes macs au moins 7 ans (et ceux que je n'utilise plus c'est vraiment parce que j'ai pas le choix iMac G5 qui fonctionne toujours parfaitement : je le filerai à mes filles quand elles seront assez âgées).
Moi ce macbook je l'ai pris à 1059 euros sur le refurb et à ce prix, c'est une bonne affaire pour mes critères : ultra portabiulité, OSX, 8 Mo de RAM. Je n'aurais pas mis plus. Mais après, il faut aussi voir la notion d'achat plaisir des gens. Ceux qui n'utilisent leur mac que pour des usages "basiques" sans besoin de perfs de malade, qui veulent un ordinateur léger et joli (si, si) ont du craquer pour ce macbook. Bref je ne sais pas si il y'a arnaque lorsque les gens sont contents de leur achat, peu importe son prix.

avatar macinoe 08/05/2016 - 11:55 (edité)

Ok, sauf que dans ce raisonnement il y a un élément qui commence à déplaire à plus d'un.

En gros, c'est :

- J'ai absolument besoin d'un Mac
- Dans la gamme Apple actuelle, il n'y a pas le choix, il faut que je raque un maximum pour avoir ce qui me convient à peu près et si ça me convient pas c'est pareil, il va falloir que je m'adapte tant bien que mal.

Cette soumission et cette dépendance totale, Apple en use et en abuse.

Et maintenant que la part du Mac devient anecdotique dans l'activité d'Apple et est même en décroissance, ça ne va pas s'arranger.

Les derniers fidèles vont se faire saigner au maximum... Jusqu'à ce qu'Apple les abandonne au milieu de nulle part.

Dans l'agence où je travaille, l'achat d'un Mac pour les graphiste avec un bon écran calibrable commence à devenir sérieusement problématique par exemple.

2 choix encore possible le mac pro et le mac mini.

Le premier est inabordable et très vieillissant donc un mauvais choix.

Le second est abordable mais avec des performances en retrait par rapport à ce que pourrait offrir une veritable station de travail.

On en est réduit à utiliser des mac mini c'est le dernier recours sinon satisfaisant, en tout cas possible.

Le jour où le mac mini s'arrête et bien il n'y aura pas d'autre choix que de passer sous windows.

Mais dans le fond, je crois qu'Apple s'en fiche de l'avenir du Mac et je pense qu'ils vont le laisser agoniser doucement pour arriver à leur fin c'est à dire supprimer cette branche pas assez rentable sans créer une trop grosse révolte.

La dépendance inconditionnelle à l'éco système Apple est très dangereuse.

avatar xavier25 08/05/2016 - 11:50 (edité)

Je suis entièrement d'accord avec tout ça. D'ailleurs, le jour où l'utilisateur (pro ou pas) ne s'y retrouve plus, il achètera un PC windows. On le voit déjà avec les iPhone. De toutes façon rien n'est immuable, je ne sais pas où en sera Apple dans 20 ans surtout que je les sens en retard sur l'avenir (IA). J'espère que le mac restera quelque chose d'important en tout cas car je ne me vois pas bosser sur autre chose ! (lol)

avatar Vanton 08/05/2016 - 13:17 via iGeneration pour iOS

@xavier25 :
Perso je suis inquiet pour l'avenir de ce MacBook... L'absence de ventilation risque de beaucoup jouer sur ses performances dans le temps. Neuf il a déjà tendance à trop chauffer et à sous cadencer son processeur. Ça donnera quoi dans 2 ou 3 ans quand les mêmes usages seront plus gourmands et qu'il sera plus sollicité pour la moindre tâche ? Grosse incertitude de ce côté là...

avatar fte 08/05/2016 - 21:29

La ventilation n'est pas le problème ni la solution.

Apple utilise le boitier comme radiateur. Le processeur est en contact avec le capot. La masse et la surface ne sont pas énormes.

Un Zenbook utilise quant à lui un heatpipe pour amener la chaleur du processeur vers un radiateur passif. Le boitier sert aussi de dissipateur, mais le radiateur doté d'une grande surface d'ailettes et d'un bloc cuivre substantiel assure une meilleure dissipation et un meilleur buffer thermique, sans compromettre la finesse, mais avec des ouvertures que certains jugeront peu esthétiques.

avatar Mike Mac 07/05/2016 - 23:38 (edité)

Oui, d'ailleurs il existe de belles machines à écrire avec plus de potentiel pour moitié moins cher et à refroidissement passif i5 i7 donc :

http://www.minimachines.net/actu/acer-switch-alpha-12-39891

avatar xavier25 08/05/2016 - 10:42 (edité)

Pour avoir déjà acheté un PC Acer, qui a durer 2 ans, je ne serais pas si confiant. De plus, ça reste un PC sous windows donc... On le sait que les fabricants de PC peuvent faire des machines avec sur le papier des caractéristiques bien meilleures, mais quid de l'usage, de la durée de vie, de la maintenance, etc... Prendre un PC bas de gamme c'est l'assurance de ne s'en servir qu'une poignée d'année sans emmer... Et les PC haut de gamme sont aux mêmes prix que les macs donc tout est dit.
Et juste un détail, tous les ordinateurs sont des machines à écrire en puissance. Et ce Macbook permet de faire beaucoup plus de choses que taper du texte (je vous invite à l'utiliser plus de 10 sec avant de le considérer ainsi).

avatar macinoe 08/05/2016 - 11:48

La fiabilité d'un appareil et son prix sont 2 choses sans aucun rapport.

La fiabilité est surtout le fruit de 2 facteurs :
- La simplicité du produit. Plus un produit est complexe plus il y a de risque de pannes
- le processus de fabrication : Avec un processus industriel de très grande série, la fiabilité est très maitrisable et controllée.

Ces principes sont par exemple ceux mis en oeuvre par henri Ford lors de la création de la Ford T.

Il a réussi à créé une voiture infiniment plus fiable que les constructions artisanales de l'époque tout en divisant le prix de fabrication par 10.

La simplicité de conception et la grande série, c'est ça le secret de la fiabilité.

Pas du tout le prix d'achat.

La seule chose qui interfère avec ce principe, c'est le problème de l'obsolescence programmée.
Mais ça reste l'exception et si ça a parfois été pratiqué y compris par Apple avec ses batteries d'iPod, je pense que les constructeurs ont maintenant bien compris que c'était contre-productif pour eux.

Donc non, aucune correlation entre le prix d'achat et la fiabilité. C'est une idée reçue.

avatar xavier25 08/05/2016 - 11:53

Je ne mettais pas vraiment le prix et la qualité en rapport. Juste signalé que par rapport à l'exemple de l'hybride pas cher, c'est un PC de marque Acer et vu mon expérience sur cette marque, je ne tenterai pas. Et c'est quand même souvent le cas sur les PC bas de gamme bardés de composants de mauvaises qualités avec un SAV du moyen âge.
Si on met le prix, on peut (doit?) avoir de la qualité, et selon mon expérience encore une fois (pas de cas général), les macs tiennent bien la route sur le long terme, ainsi que les PCs haut de gamme (surtout que eux on peut facilement les faire évoluer).

avatar macinoe 08/05/2016 - 12:10

Il y a ce classement qui donne le taux de panne sur une période de 3 ans qui permet de se faire une idée.

Il date un peu (2012) :

http://www.topidia.com/technologie/informatique/classement-de-la-fiabili...

La meilleure fiabilité d'Apple n'est pas flagrante qui fait à peu près jeu égal avec Dell qui produit des appareils très bon marché.

avatar pocketalex 09/05/2016 - 15:45 (edité)

@Xavier25 : J'ai une très mauvaise expérience d'Acer, et même pas en ayant acheté du bas de gamme (où la qualité est pas du tout au RDV) mais du haut de gamme.

La machine a bien tenu pendant 3/4 ans d'utilisation très intensive, mais elle est parti en vrille par la suite. Alors je sais pas si 4 ans c'est considéré comme "bien", mais entre la peinture qui se barrait, laissant apparaitre le métal de la coque qui me foutait une patate au bras à chaque fois que je l'effleurais (donc souci d'isolation électrique aussi), et les composants qui lachaient les uns après les autres, jusqu'au jour ou il s'est plus allumé du tout sauf si je l'ouvrait par le bas et que j'écrasais fortement le processeur. Bien sur, cette blague n'a pas duré longtemps

Une machine payée 1800€ à l'époque.

Bref mon MBP 13" mi-2012 accuse ses 4 ans de bons et loyaux services, il va entrer dans sa 5e année et il est en parfait état et il fait tourner OS X EI sans le moindre ralentissement, et la suite Adobe CC confortablement. Il faut dire qu'il est toutes options (core i7, 16 Go de RAM, SSD Samsung Evo Pro) ce qui aide à traverser les années

Pour en revenir à mon Acer, c'était le 1er laptop de la marque équipé de "Centrino", et il est passé d'avion à sa sortie à "boulet de compétition" 3 ans après. Tout ramait, tout était lent, malgré des ré-installations régulières de Windows. Bon, il faut dire qu'a l'époque la puissance évoluait en flèche chaque année, ce qui accélérait l'obsolescence des machines.

Edit : c'était le TravelMate 800LCI

avatar xavier25 08/05/2016 - 12:28 via iGeneration pour iOS

Je partais de mon expérience personnelle. Les rares fois où j'ai eu un souci avec un Mac, Apple la réparer même hors garantie (batterie MacBook Air, châssis MacBook) sans payer un centime. Sinon jamais eu de souci sur un mac qui tournent tous comme des horloges suisses. Dell et Asus sont aussi de très bonnes marques, la première son SAV est de la même qualité qu'apple (testé en agence) et la seconde je ne connais pas le SAV mais les produits sont excellents (merci mon écran 4K).

avatar adamsvibe 08/05/2016 - 12:57 via iGeneration pour iPad

@alderaan

Nice merci

avatar akuch 17/09/2017 - 16:55

You can compare how both Macs are able to satisfy a user's needs based on the technical specifications they have using laptop finder sites like picknotebook, thamply or choosist.

I found both laptops at Choosist and here's a summary page for both laptops:

https://www.choosist.com/uk/laptops/brands/apple/apple-macbook-12-inch-225

https://www.choosist.com/uk/laptops/brands/apple/macbook-air-13-3-inch-157

Pages