Fermer le menu
 

MacBook 12’’ Retina ou MacBook Air 13’’ : que choisir avec un budget de mille euros ?

Mickaël Bazoge | | 10:30 |  117

Stockage

Le stockage est sur le papier à l'avantage du MacBook Retina, avec 256 Go d'un côté contre 128 Go de l'autre. De plus, le SSD du MacBook était le premier à profiter de l’interface NVM Express, ou NVMe. Ces contrôleurs sont bien plus adaptés aux SSD que l’AHCI qui se destine d’abord aux disques à plateaux (lire : Apple prépare une nouvelle accélération des SSD). Tout cela est bel et bon, et le NVMe est une manière comme une autre pour Apple de palier les limites du processeur Core M.

Dans les faits, le SSD du MacBook est rapide : pour les gros fichiers, 850 Mo/s en lecture et 330 Mo/s en écriture. C’est bien, mais ce n’est pas aussi rapide que le SSD 128 Go du MacBook Air qui, sur le même type de fichiers, propose 1,2 Go/s en lecture et 650 Mo/s en écriture… L’an dernier, Apple avait promis des performances de haut vol pour ses MacBook Air, le constructeur n’avait pas menti.

Ces performances peuvent toutefois varier selon l’approvisionnement d’Apple en SSD. Le constructeur se fournit en effet aussi bien chez Toshiba, SanDisk que chez Samsung ; généralement, les modèles de 256 Go et plus sont signés Samsung, et il est de notoriété que les SSD de 128 Go des deux autres fournisseurs sont un peu moins véloces. Il est impossible de savoir sur quoi on va tomber, à moins évidemment de démonter l’ordinateur avant de l’acheter (lire : La loterie des performances SSD dans les MacBook Air).

Mais dans la vie de tous les jours, il faut bien avouer que les différences se font peu sentir, même s’il est bon d’avoir un SSD très rapide, ce qui permet de compenser un peu le processeur en retrait. Et le MacBook emporte le double de stockage.

Gagnant : MacBook

Connectique

Apple fait rarement dans la demi-mesure quand il s’agit de lancer de tout nouveaux ordinateurs : il y a forcément un ou deux composants qui partent à la trappe. Sans remonter à l’iMac Bondi Blue qui mettait de côté le lecteur de disquettes, le MacBook Air de 2008 se montrait radical avec un seul port USB, une sortie jack, et une sortie DVI pour toute connectique. Le MacBook va encore plus loin dans le dénuement avec un seul port USB-C — et le port jack dont on se demande encore combien de temps il va survivre.

Le MacBook fait même encore moins puisqu’il abandonne aussi le génial connecteur MagSafe, nous privant d’une protection bienvenue contre les coups de pied malheureux. Les alternatives au MagSafe commencent à apparaitre comme le BreakSafe de Griffin (lire notre aperçu), mais c’est un pis-aller : ce produit ne transporte que le courant, pas les données.

C’est d’ailleurs un peu le problème du MacBook : le port unique par lequel tout transite, données comme énergie, n’est pas une mauvaise idée en soi. Mais n’avoir qu’un seul port oblige à des contorsions qui nous éloignent toujours plus de l’expérience « user friendly » dont se gargarise Apple. Le port USB-C du MacBook est aussi bien limité en termes de circulation des données : il s’agit d’un USB Type-C de première génération, jusqu’à 5 Gbit/s contre 10 pour le Gen 2, qui était déjà disponible l’an dernier au moment du lancement de l’ordinateur.

Quant à la compatibilité Thunderbolt 3, on repassera… même si on sent venir ce connecteur à tout faire avec les futurs MacBook Pro (espérons !). En tout cas, il ne passera pas encore par le MacBook tout court, et c’est bien dommage. Et tout cela ne facilite pas le branchement du MacBook à un écran, y compris les propres écrans de la marque (lire : Utiliser un MacBook avec un écran Apple (c'est dur)). On peut certes se contenter de l’HDMI, mais la fiabilité n’est pas forcément au rendez-vous.

Apple propose bien des adaptateurs en tout genre et à tous les prix, mais on se retrouve vite avec des accessoires en pagaille à devoir transporter avec soi. On perd rapidement de vue l’argument du poids et de la mobilité. Encore une fois, l’expérience utilisateur s’est dégradée, et malheureusement les performances ne sont pas au rendez-vous.

Le MacBook est le chouchou des accessoiristes, qui multiplient les docks en tout genre. Ici, l’adaptateur de Juiced System — Cliquer pour agrandir

De l’autre côté, le MacBook Air donne l’impression d’une oasis au milieu du désert. Des deux ports et demi un peu frustres des débuts, l’ordinateur offre le connecteur MagSafe, deux ports USB 3, une sortie Thunderbolt 2, un port jack, et même… un lecteur de cartes SDXC. C’est Byzance dans une petite boîte ! On peut y brancher des moniteurs externes très simplement grâce au Thunderbolt 2.

Le MacBook est donc largement distancé dans ce round déséquilibré, même si le nouvel ordinateur pourrait recevoir de nouveaux ports à l’avenir… du moins, croisons les doigts : le constructeur a de nouveau utilisé l’USB-C Gen 1 pour le MacBook 2016.

Gagnant : MacBook Air

Autonomie

L’autonomie annoncée par Apple pour ses portables tourne autour de 10 heures, avec quelques variations suivant l’usage (lecture vidéo, navigation web, etc.). Évidemment, chacun verra midi à sa porte selon son utilisation. Nos procédures de test sont de trois ordres : le test 100% (processeur et puce graphique à fond), test 0% (rafraîchissement de la page d’accueil de MacG toutes les 30 secondes, relève de Mail toutes les minutes, luminosité à 50%), et un test empirique d’une journée de travail à la rédaction.

Le premier test, qui pousse la machine à fond, montre de manière étonnante que le MacBook est plus performant que le MacBook Air. Il est probable que son processeur Core M tempère la consommation, ce qui explique cette heure supplémentaire.

Toutefois, il convient de s’intéresser plutôt aux deux autres résultats, qui sont plus proches de l’usage quotidien que l’on a d’un Mac. Et il n’y a pas photo : le MacBook Air est clairement un cran au-dessus du MacBook, même si ce dernier n’a finalement pas à rougir de la comparaison. Apple n’a en tout cas pas menti : ses ordinateurs tiennent le choc durant une journée de travail.

Gagnant : MacBook Air

Paré pour le futur ?

Le MacBook est peut-être « en avance sur son temps » comme le vante Apple, mais sur le papier, le MacBook Air conserve toujours un temps d’avance sur son (probable) successeur. Performances, autonomie, connectique… Si l’on cherche un ordinateur polyvalent qui fasse le boulot sans barguigner, le MacBook Air de 13’’, maintenant équipé de 8 Go de RAM, offre un rapport qualité-prix supérieur au MacBook 12’’ Retina proposé sensiblement au même prix sur le refurb.

Le MacBook a néanmoins quelques arguments pour lui. Le premier d’entre eux, c’est évidemment l’écran Retina, qu’on a bien du mal à quitter après y avoir goûté. Surtout au vu de la qualité de la dalle du MacBook Air, qui a mal vieilli sur ce plan. Le clavier papillon est une autre qualité (que certains peuvent contester), et on ne doute pas qu’Apple trouve finalement un jour un intérêt réellement ergonomique et productif au trackpad Force Touch. Et c’est vrai que le petit MacBook a vraiment de la gueule…

À budget égal, si vous vous posez encore des questions, il faut bien étudier votre utilisation : vous avez besoin d’un ordinateur à tout faire qui vous suivra partout, capable d’accomplir la majorité des tâches de tous les jours ? Ou plutôt d’un second ordinateur pour les vacances ou le week-end, et qui peut sérieusement dépanner à l’occasion ? On en vient à regretter qu’Apple ne se soit pas simplement « contentée » d’intégrer un écran Retina dans le MacBook Air : on aurait alors obtenu l’ordinateur idéal !

Et si votre budget vous le permet et que vous avez le temps d’attendre, on ne peut que vous conseiller de patienter jusqu’à la WWDC : on parle beaucoup de nouveaux MacBook Pro…

Illustration : Motoya Kawasaki, CC BY-NC-ND

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


117 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar viperthesniper 06/05/2016 - 10:35 via iGeneration pour iOS

C'était la question que je me suis posé pendant un petit moment y a quelques jours. Pour finalement me tourner vers un MacBook Pro Retina 13 d'occasion dans ce budget. Et je ne regrette pas car c'est un meilleur compromis au niveau performances, écran et connectique

avatar duc998 06/05/2016 - 10:39 via iGeneration pour iOS

Pas de choix possible pour moi. J'ai besoin de tous les ports que peut offrir le MBA. Projecteur branché, multiples clés USB pour les travaux de mes étudiants, carte SD pour leurs photos et vidéos... et cela pendant plus de 8 heures, donc avec le besoin de recharger. Le MacBook ne peut donc convenir à mon usage propre, bien que ce soit une machine bien séduisante.

avatar EBLIS 06/05/2016 - 11:01

Je suis dans le même cas mais je n'ai pas de macbook. J'emmène mon Asus Rog qui a beaucoup de puissance, de ram et d'espace disque, de ports usb de libre quand les étudiants me ramènent leurs travaux pour verif mais le poids est un calvaire. Mon sac à dos doit bien peser 6 kg ou plus. C'est une torture. J'ai pensé à emmener mon mac mini (late 2012) mais en classe sur le poste enseignant il n'y a pas d'hdmi sur l'écran. C'est vrai qu'un macbook bien doté serait le top pour ce cas mais je le trouve trop peu polyvalent dans mon cas.



avatar melaure 06/05/2016 - 15:15

C'est parce qu'il manque quelque chose d'important dans les choix à moins de 1000 euros : les hackintosh portables, dont certains avec de vraies cartes graphiques. Là au moins on peut aller du 13 au 15", avec du stockage et de la RAM changeable, et des configs plus ou moins étoffées. Bref tous les choix interdit par le dictat de la finesse. Et les portables PC aussi ont bien progressé en légèreté, l'époque des briques est presque finie ...

D'ailleurs j'aimerais bien que MacG nous fasse un jour un bon panel de tests et un article du genre de ceux-ci en plus détaillé encore :

http://picknotebook.com/blog/best-hackintosh-laptop/
http://listenthusiast.com/best-laptops-for-hackintosh/
http://protechlists.com/hackintosh-laptops/

Et bien sur le forum qui va bien : http://www.tonymacx86.com/forums/laptop-compatibility.114/ ;)

Après ce n'est pas une incitation, juste proposer plus de choix, surtout pour ceux qui veulent un ratio matériel/prix correct. Mais si on peut s'offrir la taxe Apple sur les composants, la finition reste supérieure.

avatar pocketalex 06/05/2016 - 18:37

@melaure : bon courage pour transformer un laptop du commerce en hackintosh. tu n'auras jamais du 10/10, et le temps passé à faire en sorte que ça "marchouille" un peu va être très important, et sans garantie de succès. Et quand ça marche, les trucs qui quoi qu'il se passe ne marcheront pas (gestion de la veille, du wifi, du bluetooth, de la CG dédiée, du son, etc) font que l'utilisation au quotidien sera un calvaire.

Pour l'aventure hackintosh, je recommande fortement de monter un desktop en suivant des configs sur mesure et pleinement testée par la communauté, et même ça c'est une putain d'aventure pas évidente. Mais quand ça marche, ça donne des ordis pleinement fonctionnels pour un prix défiant toute concurrence.

avatar EBLIS 07/05/2016 - 12:42

Tout à fait d'accord avec toi. Bien qu'il y ait certains portables capables de tourner en hackint0sh, ce n'est pas gagné. J'ai moi même tenté pour le plaisir de transformer 2 acer et un asus mais c'était trop de bidouille pour rien. Au final Windows, que j'aime beaucoup est bien plus performant dans ce cas. Par contre, j'ai monté une station 100% compatible Hackint0sh mais qui était à la base prévue et majoritairement utilisée sous Windows mais la puissance était phénoménale (grosse station graphique). Là c'est du bonheur sous les 2 systèmes pour ceux que ça intéresse. Donc oui, mieux vaux une station bien étudiée. Pour les portables, chacun à sa place je dirais afin de ne pas être déçu.

avatar melaure 10/05/2016 - 10:18

On n'aurait pas besoin de ça si Apple faisait des produits pour tous ses clients au lieu de faire des produits pour la mode ... Aujourd'hui il n'y a aucun remplaçant digne du MacBook Pro 2012 chez Apple !!! Toute leur camelote ultra-fine ne m'impressionne pas ! Seul OS X m'est vraiment utile !

avatar pocketalex 10/05/2016 - 17:33

@melaure : ben si, il y a le macbook pro 2016 :) Disponible dans tous les Appstores !

avatar pocketalex 10/05/2016 - 17:40

@Eblis : je confirme :) d'ailleurs je t'écris depuis ma station "hackintosh pro" avec le boitier bitfenix prodigy qui rappelle les anciens powermac G4

Au menu, core i7 3770K, 16Go Ram, SSD Samsung + DD, GeForce 640 et 2 écrans Asus ProArt FullHD. La config date un peu mais affiche tout de même ses 14 000 pts dans GeekBench (multi-64) et tourne comme une horloge, sans le moindre plantage, depuis 3 ans maintenant.

Elle m'a couté moins de 1000€ (hors écrans).

Réinstall OS tout fraîche pour El-Capitan il y a 2 mois... Aucun souci, et je repart pour un moment avec. Un véritable petit avion.

avatar EBLIS 10/05/2016 - 18:45 (edité)

Aaah ce Prodigy :-) une pure merveille. C'est ce boîtier que j'ai utilisé pour monter une station graphique hackint0sh/Windows haut de gamme il y a moins de 2 ans lors d'une création de poste. CG Nvidia Quadro, raid ssd + disque de montage, 16 Go de ram, refroidissement liquide, graveur bluray... Ecran Eizo, tablette wacom, disques externes du razer en souris+clavier et j'en oublie. Il y en a eu pour moins de 4000 euros mais je l'ai montée avec un seul but en tête : puissance de calcul et longue durée de vie. Et effectivement la puissance était phenoménale: je bossais sur Dream, Photoshop, Illustrator, Indesign, Première, les navigateurs web, la gestion des serveurs... PAS UN SEUL RALENTISSEMENT. Quand je rentrais chez moi le soir mon portable Gaming ROG malgré sa puissance faisait pâle figure :-)

Hey mais d'ailleurs ta config ressemble fort à une station materiel.net non?

avatar pocketalex 11/05/2016 - 12:51

Je sais pas, j'ai pris un setup de config sur tonymac :)

avatar C1rc3@0rc 06/05/2016 - 22:11

@melaure

C'est une bonne idée cette évaluation des PC :)

Sinon les exemples de @EBLIS, @duc998 et @viperthesniper sont demonstratifs.
Un PC, le Macbook air ou le Macbook Pro, est d'abord une machine de travail qui doit être puissante et fonctionnelle.
C'est le principal reproche que l'on peut faire au Macbook d'Apple, qui comme tous les autres netbook est trop limité a tous les niveaux.

Ce qui est intéressant aujourd'hui c'est que les divers tests sur les machines a Core M démontrent tous la nature de ce processeur (un processeur ciblé pour les smartphone, qui n'en a ni la puissance et surtout pas les qualités) et les artifices qu'Intel a developpé pour reussir a lui faire tenir sa niche marketing.
On savait depuis un moment que la performance énergétique des x86 était figée, au moins depuis les passage sous les 32nm, et qu'Intel n'avait cessé de tricher en falsifiant la notion meme de TDP. L'artifice du turbo, tombe lui aussi, de meme que le surperturbo qui ne sert qu'a tromper les bench comme geekbench.

Pourquoi Apple a doté le Macbook d'un Core M qui l'asphyxie a la place d'un A9x qui fait merveille dans un iPad? Seule une décision marketing peut l'expliquer, avec la volonté de se positionner sur le secteur des Netbook.

En revanche l'absence de port relève de la logique économique pure: chaque port en moins c'est de la marge bénéficiere en plus: le Macbook est ainsi probablement le Mac le plus rentable pour Apple depuis longtemps.

Il en va de meme pour la finesse. Transporter un Macbook ou un Macbook Air 13" change rien pour l'utilisateur, par contre la quantité de matériaux en moins du Macbook c'est un gain énorme pour la marge bénéficiaire.

Le pire c'est que la concurrence fait mieux pour moins cher ou a prix équivalent. Et un netbook, qu'il soit sous OS X, iOS, Android, Chrome OS, Linux ou Windows, ne change rien a son utilisation, comme machine a écrire ou outils de consultation de contenu... c'est équivalent.

avatar pocketalex 07/05/2016 - 01:19

je pense vraiment que tu devrais consulter là

on est dans le pathos grave. Et tant quon y est les illuminati controlent le monde via les banques, les états, et Apple.

dommage que le site de macg soit ton déversoir

avatar iBaby 07/05/2016 - 07:57 via iGeneration pour iOS (edité)

@C1rc3@0rc :
Je ne sais pas tout ce que vous savez, mais je suis sûr d'une chose : vous n'avez rien compris au concept du MacBook, et peut-être rien non plus au concept d'usage de tel ou tel portable. Ce n'est pas avec des vues sur la question telles que les vôtres qu'on eût démocratisé l'usage de l'informatique, et il y a encore beaucoup à faire. Je ne prendrai pas la peine de réfuter votre argumentaire point par point. Considérez seulement qu'il n'est pas indifférent qu'un ordinateur soit plus ou moins grand, plus ou moins léger, plus ou moins puissant, plus ou moins silencieux, plus ou moins beau, plus ou moins fin; qu'il ne suffit pas de prendre pour modèle le standard qui vous convient et qui convient à tous ceux qui sauraient tirer parti du « standard » de travail (ici le MacBook Pro selon vous, comme quoi on vous l'a bien vendu avec une étiquette, à vous aussi), mais que chacun individuellement peut se limiter en fonction de la nature de son propre travail sans que cela lui cause de gêne; et enfin que vous ne devriez pas systématiquement ignorer les qualités de tout ce qui n'est pas à même de servir vos vues limitées sur la question, car c'est en faisant d'elles des perspectives réfléchies que vous deviendrez, pour moi en tant que commentateur, pour vous ou en tant qu'utilisateur, un visionnaire à l'égal de ceux qui ont conçu un MacBook, en n'écoutant pas les détracteurs, mais toujours en suivant les voies de la création.

avatar C1rc3@0rc 07/05/2016 - 22:39 (edité)

En quoi un netbook ultra-fermé et a un tarif 3 a a 4 fois supérieur a des machines concurrentes est un produit visionnaire qui aide a démocratiser l'informatique?

Steve Jobs disait en présentant le Macbook Air, qu'Apple faisait de meilleurs ordinateurs, et que les nebook n'était meilleurs que rien, qu'ils étaient juste des ordinateurs bon marché.

Le Macbook n'est meilleur qu'aucun autre netbook, il n'apporte rien de mieux, rien de plus et en plus il est hors de prix!

avatar patrick86 08/05/2016 - 08:42

"Steve Jobs disait en présentant le Macbook Air, qu'Apple faisait de meilleurs ordinateurs, et que les nebook n'était meilleurs que rien, qu'ils étaient juste des ordinateurs bon marché."

Mais Steve Jobs n'a jamais dit que le MacBook était un netbook — et c'est pas maintenant qu'il le fera. C'est VOUS qui prétendez cela.

Mais si on regarde des critères et définitions plus "communes" que les vôtres, le MacBook Air 11" est tout autant un netbook — haut de gamme —, que le MacBook.

avatar patrick86 07/05/2016 - 08:29

"Pourquoi Apple a doté le Macbook d'un Core M qui l'asphyxie a la place d'un A9x qui fait merveille dans un iPad?"

Oui, en voilà une bonne question… Il parait évident qu'Apple a étudié l'éventualité d'utiliser un CPU ARM. Peut-être même qu'elle le prévoit pour une prochaine version…

Mais. Le Core M permet aujourd'hui au MacBook d'exécuter OS X et toute sa logithèque x86. C'est deuxième grosse différence avec l'iPad — l'autre étant l'IHM. C'est un Mac qui fait tourner OS X et les logiciels pour OS X.
A force de faire de l'analyse de fiches techniques et benchmark, vous ne voyez même pas cette évidence.

Si Apple avait voulu positionner cette machine sur le marché des netbook, elle aurait eu tout intérêt à lui coller un ARM. Quite à ce que la logithèque soit drastiquement réduite dans un premier temps, ça n'aurait pas été bien dramatique pour une machine, je vous cite, "n'est bonne qu'à du traitement de texte et de la navigation web".

--

Votre discours contre ce MacBook est fallacieux et, plus vous cherchez de nouveaux arguments — ou régurgitez les précédents —, plus ils vous contredisent.

avatar C1rc3@0rc 07/05/2016 - 22:56

L'évidence c'est qu'un Core M et un port USB c'est suffisant pour animer une machine a écrire. Un ARM Ax et un port Lightning aussi.

Qu'on tape du texte au kilomètre avec un clavier bluetooth ou avec un clavier de netbook c'est pareil. Qu'on navigue sur le WEB, avec un Macbook ou un autre netbook, c'est pareil.

«Si Apple avait voulu positionner cette machine sur le marché des netbook, elle aurait eu tout intérêt à lui coller un ARM.»

Le marketing n'aurait jamais réussi a trouver une justification pour vendre ce type de machine 1500€

Avec le Core M, le service marketing d'Apple a réussi a créer une nouvelle catégorie de marché: le netbook hors de prix.

En plus il y aurait eu la comparaison entre l'iPad et le Netbook, et la ça aurait été encore plus dur de justifier le prix sans écran tactile...

Non ce Macbook est bien un netbook similaire ou plus mauvais que les autre, sa seule valeur ajoutée c'est sa pomme non lumineuse qui triple le prix par rapport a un autre netbook!

avatar patrick86 08/05/2016 - 08:52

"L'évidence c'est qu'un Core M et un port USB c'est suffisant pour animer une machine a écrire. Un ARM Ax et un port Lightning aussi.

Qu'on tape du texte au kilomètre avec un clavier bluetooth ou avec un clavier de netbook c'est pareil. Qu'on navigue sur le WEB, avec un Macbook ou un autre netbook, c'est pareil."

L'évidence pour le moment, c'est que vous jugez cette machine avec une fermeture d'esprit monumentale et un champ de distortion de la réalité qui rivalise avec celui de Jobs — c'est dire si le votre est particulièrement gros.

Vous vous bornez à prétendre que ce Mac ne servirait qu'à naviguer sur le web ou faire du traitement de texte, alors que c'est complètement faux et largement contredit par les retours de personnes qui, contrairement à vous, UTILISENT ce MacBook.

Vous prenez vos fantasmes pour des réalités.

avatar alderaan 08/05/2016 - 11:12 via iGeneration pour iOS

@patrick86 :
Bah, il nous refait juste la même chose qu'avec l'Apple Watch. Il ne l'utilise pas donc c'est un flop sans intérêt avec tous les défauts possibles et imaginables. On commence à connaître l'animal et ses avis sans intérêts.

avatar Vanton 08/05/2016 - 13:11 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc :
Le marketing permet bien de vendre un iPad Pro 13" sous ARM à plus de 1000€...

avatar pat3 07/05/2016 - 20:03 via iGeneration pour iOS

@melaure :
Merci pour ces indications, j'étais resté sur l'idée que les hackintosh portables étaient quasi impossibles. Et aux alentours de 1000 euros, je me demande si je n'irzis pas quand même du côté de l'occasion en MBPr. C'est d'ailleurs ce que je me dis à l'issue de cet article. Quand sera venu le temps du renouvellement de mon MBP 2011 non Retina (16 Go de ram SSD 1 to, mais c'est le dernier modèle entièrement customisable), j'espère qu'Apple aura sorti un modèle suffisamment doté pour me réconcilier avec la mauvaise manie du tout soudé, sinon je regarderai sur le marché de l'occasion un MBP Retina bien doté … ou j'opterai peut-être pour l'iPad en mobilité et un Mac fixe d'occasion ou un hackintosh.
C'est triste, vraiment, d'en arriver là… mais pour moi, le PC, c'est pas possible, tout m'énerve, et Linux c'est … pas possible non plus, j'ai trop besoin d'être productif avec mon ordi.

avatar buluhab 06/05/2016 - 10:57

Le gros reproche que je fais à Apple est de ne pas renouveler l'écran du MBA.

- Côté connectique, je n'ai pas le choix (allez faire des présentations sans connecteurs écran, allez transférer des fichiers en clientèle sans USB)
-Côté écran, le MBP ou MB seraient parfais mais...
- Côté poids, le MBP est trop gros (!)
Le MB est certainement une bonne machine, pour qui n'a pas ces besoins.

Donc je reste au MBA. En espérant qu'Apple suive le même chemin que pour les premiers MBA et comprenne qu'un ordinateur sans connectique, c'est aussi inutile qu'une porte sans serrure pour fermer sa maison.

avatar Macounette 06/05/2016 - 10:57

Rha la la. Toutes ces questions, je me les suis posées il y a pas plus que 3 semaines lorsque, debout dans le showroom Apple de la Fnac, j'ai passé pas moins d'une heure à essayer les différents portables d'Apple. Au début, je ne voulais pas dépenser plus de 1200 CHF (environ 1100 €) pour un petit ultraportable censé remplacer mon iPad vieillissant et servant surtout en voyage (Office, visionnage de films avec VLC, e-mail, web, FaceTime, notes, to-dos, stockage photo, musique avec Spotify).
J'ai finalement opté pour le MacBook (2015... 4 jours avant l'annonce des modèles 2016) que j'ai eu en promo. J'ai pris le modèle 512 Go 1.2 GHz, donc j'ai payé un peu plus que ce que j'avais prévu mais je ne le regrette pas.
Les arguments de mon choix: la légèreté, l'écran Retina, la performance plus que suffisante pour mes besoins, et la mémoire de 8 Go (au moment de mon achat, les Air 11" n'étaient vendus qu'avec 4 Go).
Constat après 3 semaines et un voyage de 4 jours: j'en suis ravie ! La batterie tient largement une journée, l'écran est incroyable, les perfs plus que satisfaisantes. Pour les rares fois dont j'aurai besoin d'une connectique additionnelle, je me suis acheté un petit hub USB avec port pour carte SD et micro-SD qui sera idéal pour transférer les photos.
Bref, le MacBook convient parfaitement à mon usage de nomade occasionnelle, et je ne peux que le recommander.

avatar rolmeyer 06/05/2016 - 12:46 via iGeneration pour iOS

@Macounette :
Perso je suis passé d'un MacBook Air 11 à un Retina 12 et seulement maintenant à cause du cassage de prix sur le refurb. Oui il est bien, non je ne recommande PAS cette machine comme machine unique. J'ai encore un iMac, une Surface Pro 4, et un autre MacBook Air 11. Comme machine unique elle est limité. Le M5 est parfait sauf pour les tâches de calcul et le jeu on peut oublier aussi.
Sauf si on utilise sans machine comme un iPad sous OsX dans ce cas elle est suffisante. Inutile de dire qu'elle est parfaite comme seconde machine. Minecraft marche moyennement sur mon 12 Retina alors qu'il marche très bien sur ma Surface Pro 4 en M3

Pages