Ecrans, connecteurs, ces lentes transitions du Mac

Christophe Laporte |

La migration vers le tout Retina se poursuit mais ce n'est pas la seule qui occupe actuellement le Mac. Entre les écrans et les connecteurs, plusieurs évolutions ne sont pas achevées sur les machines d'Apple. Dans certains cas même, la logique des choix opérés récemment a de quoi surprendre.

Retina : une transition qui dure

Apres les MacBook Pro 15”, l’intégralité de la gamme iMac 27” est passée au Retina. La famille d’écrans haute définition a accueilli deux nouveaux membres en son sein cette année : le MacBook en début d’année et l’iMac 21,5” Retina 4K la semaine dernière.

Nul doute que tous les 21” passeront au 4K lorsque les coûts de production auront baissé. Mais cela pourrait prendre du temps, à l’image du MacBook Pro 13” Super Drive, qui fait de la résistance.

Le seul ordinateur de la gamme Apple à être totalement passé à côté du Retina, c’est le MacBook Air. On peut d’ailleurs se demander s’il y aura droit un jour. Ce serait faire beaucoup d’ombre au MacBook (lire : Quel avenir pour le MacBook Air ?).

Il y a un autre produit Apple qui n’est toujours pas passé au Retina, c’est l’écran Thunderbolt Display 27". L’arrivée du Thunderbolt 3 (déjà disponible sur certains PC) pourrait régler le problème (lire : Le Thunderbolt 3 intègrera l’USB C).

À l’échelle du Mac, la migration vers le Retina sera sans doute l’une des plus longues de sa riche histoire. Le premier MacBook Pro ainsi équipé est sorti il y a trois ans, cette évolution n'est toujours pas achevée. À titre de comparaison, Apple a réglé cette affaire sur les iPhone en l’espace de seulement deux ans.

Pour en revenir à la gamme Mac, elle donne l’impression d’être un chantier permanent et de manquer de cohérence. La question du Retina en est le parfait symbole, mais ce n’est pas la seule.

L’iMac snobe l’USB-C et le Thunderbolt 3

En ce qui concerne la connectique, c’est également un joyeux bazar. Cette année, Apple a adopté le connecteur USB-C pour son MacBook. On pensait que ce connecteur allait faire progressivement son apparition sur d’autres ordinateurs de la gamme, au fil de leurs renouvellements.

Alors que les iMac 21” ont été amplement revus, son absence se fait d’autant plus remarquer. On aurait également pu penser le croiser dans les nouveaux claviers, souris et trackpad d’Apple, mais le Lightning (pour des raisons de finesse ?) lui a été préféré.

Quels sont les ports sur lesquels Apple va s’appuyer ces prochaines années pour sa gamme d’ordinateurs ? Bien malin celui qui est capable de répondre à cette question.

Si on pose la question de l’USB-C, on n’ose même pas avancer celle du Thunderbolt 3, qui a été déjà adopté sur certains PC (lire : De nouveaux portables avec Thunderbolt 3). Toutefois, si un ordinateur devait débuter sa prise en charge, cela devrait être au Mac Pro d’en bénéficier le premier. Mais on est sans nouvelle de lui. Il n’a pas évolué depuis sa première sortie il y a deux ans.

Tout cela est bien confus, mais cela illustre parfaitement la situation du moment : le couple Mac / OS X vit plus que jamais dans l’ombre des terminaux iOS. Résultat, les Mac connaissent moins de mises à jour et évoluent de manière dispersée. Quand on se souvient que la transition vers Intel avait été menée en quelques mois… Et puisque dans cette affaire, on n’est plus à un paradoxe près, le Mac, malgré tout, ne s’est jamais aussi bien vendu !


avatar fte | 

Franchement, je pense que si j'étais en charge du secteur Mac je ferais peu ou prou ce que fait Apple avec les iMac ou MacBook Pro.

Les Air ou le mini, moins, le MacBook je n'y aurais pas pensé en ces termes quant au Mac Pro et Xserve, c'est clair que je n'aurais pas fait ça du tout.

Avec au moins une différence cependant, pour les iMac et MacBook Pro. J'aurais adopté le M.2 aussitôt que possible, pour des raisons de coût principalement. Des composants standard produit en masse coûtent certainement moins cher que des barrettes faites sur spécifications. L'aspect de permettre aux clients de changer de SSD est un bonus d'image, mais secondaire. Encore qu'avec la force de frappe commerciale d'Apple, leurs SSD non standards ne doivent pas leur coûter plus cher que du standard en fait. Mais bon.

avatar patrick86 | 

"À l’échelle du Mac, la migration vers le Retina sera sans doute l’une des plus longues de sa riche histoire. Le premier MacBook Pro ainsi équipé est sorti il y a trois ans, cette évolution n'est toujours pas achevée. À titre de comparaison, Apple a réglé cette affaire sur les iPhone en l’espace de seulement deux ans."

Faut voir aussi quadrupler le nombre de pixels d'un écran 27", n'a pas tout à fait les même conséquences que tu le petit écran de l'iPhone. Ça implique des bandes passantes vidéo autrement plus importantes, et des écrans également plus chèrs.

--

L'iMac 21,5" non Retina est probablement destiné au même sort que le MacBook Pro 13" : rester là en entrée gamme mais sans évoluer.

--

USB-C / Thunderbolt… hum… P't-etre qu'Apple attend de pouvoir mettre du Thunderbolt 3 partout. Ce qui ne serait pas plus mal pour éviter le case tête de la confusion des connecteurs.
Connaissant Apple, il est fort probable qu'elle ne fasse pas cohabiter sur une même machine des ports Thunderbolt 3 à côté d'USB-C, tout comme elle n'a jamais implanté partiellement l'USB 3 sur une même machine. Elle a trainé à le faire, mais ne l'a pas fait à moitié.

Les différences de câble Type-C, qui ne seront pas tous compatibles avec le Thunderbolt et l'USB 3.1, engendreront déjà bien assez de complexité. Inutile d'en rajouter.

--

"le couple Mac / OS X vit plus que jamais dans l’ombre des terminaux iOS."

Bof.
Plusieurs Mac sont mis à jours chaque années alors que l'iPad pourrait bien passer à un cycle bi-annuel.

La théorie du Mac dans l'ombre d'iOS ne satisfait que les Mac fan aigris, mais pas très crédible.

--

"Quand on souvient que la transition vers Intel avait été menée en quelques mois…"

quelques mois pour la transition PPC/Intel est un peu exagérée.
Elle à commencé en 2005 avec le matériel pour se terminer en 2011 avec la sortie de Lion dépourvu de Rosetta.

avatar BeePotato | 

@ patrick86 : « quelques mois pour la transition PPC/Intel est un peu exagérée.
Elle à commencé en 2005 avec le matériel pour se terminer en 2011 avec la sortie de Lion dépourvu de Rosetta. »

Pour le matériel, elle a en fait commencé en 2006 (en janvier, avec les MacBook Pro), pour s’achever… en 2006, quelques mois plus tard, avec toute la gamme passée sur processeurs Intel.
L’article est parfaitement correct sur ce point.

avatar patrick86 | 

@BeePotato :

Au temps pour moi, il me semblait que le premier Mac intel était sorti en 2005.

avatar BeePotato | 

@ patrick86 : En 2005, ce n’était que le kit de développement (un PC sous Mac OS, en gros).

avatar Sostène Cambrut | 

@Patrick86

C'est quand même étrange qu'Apple n'ait pas au moins intégré de port USB-C au nouvel iMac. La transition vers ce port n'en aurait été que plus facile. Pour tout te dire, je suis même étonné qu'Apple n'ait pas purement et simplement abandonné l'USB classique.

Pour le Retina on est par contre d'accord que la contrainte technique d'afficher 4x plus de pixels est autrement plus complexe à résoudre sur un écran de 27" que sur 4" mais maintenant que c'est fait on peut se demander pourquoi le Retina n'a pas été généralisé.

Je trouve la gamme de Mac trop complexe, entre le MacBook Retina et le Pro non Retina plus Pro du tout, le MBPr 13" moins cher que le MacBook 12", une connectique disparate. Il n'a jamais été aussi difficile de faire un choix, et le sentiment bizarre qui s'en dégage n'est plus "la machine idéale pour vos besoins" mais plutôt "on peut pas tout avoir".

Il est temps qu'Apple fasse un peu le ménage.

avatar BeePotato | 

@ Sostène Cambrut : « C'est quand même étrange qu'Apple n'ait pas au moins intégré de port USB-C au nouvel iMac. »

En effet. Surtout que sur cette machine où les ports USB ne sont pas directement visibles, le côté réversible du connecteur C aurait été bien pratique.

avatar Lopokova Lydia | 

@BeePotato

Cette mise à jour et effectivement à minima, juste un petit pas pour ne pas être trop largué.

C'est clairement une machine de transition.

A titre perso je serais porté à croire qu'une génération réellement nouvelle d'emac est dans les tuyaux et qu'Apple garde toute ces cartouche pour ce renouvellement profonds

Wait & See

avatar BeePotato | 

@ Lopokova Lydia : « A titre perso je serais porté à croire qu'une génération réellement nouvelle d'emac est dans les tuyaux »

Ah ben il serait temps, depuis dix ans qu’il n’a pas été mis à jour ! :-)

« iMac », donc, plutôt qu’« eMac ». ;-)

« et qu'Apple garde toute ces cartouche pour ce renouvellement profonds »

C’est malheureusement bien l’impression que ça donne (« malheureusement », du point de vue du gars qui doit commander un iMac 27 pouces maintenant, sans avoir la possibilité d’attendre cette future version). C’est un peu frustrant pour les acheteurs actuels, tout de même.

avatar patrick86 | 

@Sostène Cambrut :

"C'est quand même étrange qu'Apple n'ait pas au moins intégré de port USB-C au nouvel iMac."

Elle aurait pu refaire comme avec Firewire 400 et 800, mais Apple est plus coutumière des transitions radicales (iMac d'un coup tout USB).

Je suppose que ça sera Thunderbolt 3 directement.

"mais maintenant que c'est fait on peut se demander pourquoi le Retina n'a pas été généralisé."

Le Retina est généralisé, à l'exception d'un MacBook Air qui va probablement être remplacé par le MacBook et d'un écran externe pour lequel il faut une connectique qui supporte de la vidéo 5K.

Les iMac 21" et MBP 13" on Retina sont là pour avoir une entrée de gamme moins chère.

avatar Lopokova Lydia | 

@Sostène Cambrât

Ce qu'on peut vraiment rapproché le plus à Apple sur les nouveau iMac c'est d'avoir adopté à minima la nouvelle offre d'intel qui ne ce limite pas à un CPU mais inclus aussi un clip-set offrant de très nombreuses avancées.

D'un point de vu technique les nouveaux iMac sont très en deçà de ce qu'ils pourraient être.

Mais cela devait avoir fort peut d'intérêt commercial de pousser l'enveloppe.

avatar patrick86 | 

"Pour en revenir à la gamme Mac, elle donne l’impression d’être un chantier permanent et de manquer de cohérence."

La technologie EST un chantier permanent. Sinon nous aurions arrêté depuis longtemps d'essayer de concevoir de nouveaux ordinateurs, quelqu'en soit la forme.

avatar Lopokova Lydia | 

C'est quand même d'un manque de modestie rare de se permettre de donner des leçons de stratégie au seul fabricant d'ordinateur individuel ne souffrant pas actuellement sur ce segment et captant une très grande part de la marge de cette industrie avec une PDM faible.

avatar ddrmysti | 

"On aurait également pu penser le croiser dans les nouveaux claviers, souris et trackpad d’Apple, mais le Lightning (pour des raisons de finesse ?) lui a été préféré."

D'un coté... Les mac user sont en général est iUser, disposant donc déjà de câbles lightning. Personnellement, je n'ai qu'un seul câble sur mon bureau qui recharge à tour de rôle mon iphone ou mon mini en fonction des besoins. Si mon clavier et ma souris devaient être recharger de la sorte, au vu du peu de recharge qui leur est nécessaire, il aurait également amplement suffit. Intégrer du type C sur ces périphérique aurait nécessité d'avoir un câble en plus à traîner (ou à sortir), uniquement pour les recharger quelques heures par mois.

Tant que les iBidules ne seront pas passé également au type C, il me semble plus logique de conserver un unique connecteur pour tous les produits de la gamme.

avatar oomu | 

je ne sais pas

j'ai l'impression que les appareils iOS aussi vivent dans l'ombre de eux même (!)

par exemple, pas de nouvel iPad air. Et l'ipad pro n'obtient pas 3D touch.

-
L'industrie PC typiquement balance une nouvelle techno parce qu'elle le peut (et a rien à foutre de savoir si windows est adapté, si y aura des logiciels, si y aura un support technique de l'ensemble de l'industrie etc)

Toutes les décisions récentes d'Apple me paraissent limitées par les capacités de l'industrie à amener de nouveaux standards performants. On est dans une période de transition technique mais les investissements sont concentrées sur le mobile.

Concernant Thunderbolt 3 / usb-c, comme dit par d'autres, Apple ne fera pas les choses à moitié. Elle attendra qu'intel soit en mesure de lui permettre de toute unifier sur un seul format de connecteur faisant à la fois TB3 et usb 3.1 : usb-c. on branchera sur n'importe quel port, pouf l'appareil exploitera au max qu'il peut.

Apple doit attendre une foule de standards: hdmi 2, displayport 1.4, et les puces qui vont bien.

Il y en a pour dire qu'Apple attendra le 8K pour refaire un écran pour Final Cut et compagnie, autant dire qu'il faut pas être pressé.

-
je reste circonspect sur le choix de lightning pour souris/clavier. Et dire que des macfans pensaient qu'Apple allait abandonner lightning pour usb-c sur les iPhones... huhuhu.

avatar Lopokova Lydia | 

@oomu

"Toutes les décisions récentes d'Apple me paraissent limitées par les capacités de l'industrie à amener de nouveaux standards performants. On est dans une période de transition technique mais les investissements sont concentrées sur le mobile."

Yep

Un des grands potentiel reste la disparition de la frontière entre bus interne et externe.

Le PCIe devient le support ringardissant enfin des héritages devenu pesant.

Apple a été en pointe sur son exploitation pour les SSD en lieu et place des évolutions du SATA qui devenait des cautères sur une jambe de bois. C'est souvent oublié mais ce n'est pas rien, le reste des constructeurs commencent à peine à offrir des SSD au niveau de ce que propose Apple.

Le TB et ces évolutions porte en lui un très fort potentiel qui se matérialise dans l'architecture des Mac Pro 2013. Ce potentiel est jusqu'ici limité par ce qu'offrait intel en terme de nb de ligne PCIe et de lien DMI ... sur ce point cela évolue déjà avec les derniers chipset d'intel et le DMI 3.0

Enfin l'USB dans sa dernière évolution offre des perspective très intéressante d'avoir enfin un seul format de connecteur versatile.

Bref nous sommes dans une période de transition comme tu le dits

avatar zorg2000 | 

Pour profiter du TB3 il faudra aveoir un CPU adéquoit, par exeple le MBA a un processeur a 4 lignes PCIe, cela ne permet pas d'avoir du TB2, même s'il est implémenté il n'a qu'une ligne et passe a 10 seulement.

Le Mac pro a deux lignes TB2 a 20mo/s et 6 connecteurs. Si vous branchez les 6 n'espérez pas avoir 6*20mo/s.

Idem pour les écrans, on partage la bande passante entre HDD et écrans sur le TB, donc si vous avez pleins d'accessoires TB, n'espérez pas faire le la vraie 4K.
Le rétina actuel n'étant pas réellement de la 4K mais du fullHD avec 4 pixels par point.

Mac OS ne permet pas d'aller à la résolution max, il faut un soft pour. La il manque très sérieusement une vraie carte graphique à la machine.
Jamais le chipset intel ne vous donnera 60 img/s en 4K sur in Imac.

sans parler des pilotes, les test déjà publiées ici montraient que me MBP15 n'arrivait pas à gérer la 4K sur un écran externe mais que bootcamp si sur la même machine, et ceci dû aux pilotes obsolètes dont nous gratifie la pomme.

avatar Lopokova Lydia | 

@zorg2000

La question du nombre de ligne PCIe est effectivement cruciale.

C'est un des goulot d'étranglement des Mac Pro 2013 une fois les 32 lignes allouée aux carte graphique.

Mais les frontière bougent sur ce front, les chipset de série 100 offrent de belles avancée sur ce front

http://arstechnica.com/gadgets/2015/08/intels-100-series-chipsets-ddr4-pcie-3-0-ssds-and-other-skylake-supplements/

Le DMI 3.0 aussi

avatar oomu | 

@zorg2000

je n'ai jamais rien espéré de toute ma vie.

mais oui, il est possible d'utiliser un écran 40 en 60fps sur l'actuel mac pro.

Bien entendu, on ne sait rien d'éventuels mac pro et de ce qu'Apple attendra d'intel pour enfin refaire un modèle à jour.

"La il manque très sérieusement une vraie carte graphique à la machine."

amusant, une "vraie" (j'aime les geeks qui disent "un vrai" trucmuche-du-jour en opposition aux autres qui sont "faux", je présume).
Je vérifie.. Ho mon dieu, elles sont en polystyrène expansé et le connecteur est simplement branché à un hamster asthmatique ! Mon univers est un mensonge.

-
idem , je ne comprends pas où vous voulez en venir avec votre remarque sur TB2 et évidemment sa bande passante qui a une limite physique (ben heu vi...). Ben heu vi, on sait que les ports sont mutualisés.

-
"Jamais le chipset intel ne vous donnera 60 img/s en 4K sur in iMac."

je pense d'avantage aux évolutions promises par intel pour pcie et thunderbird que ce qui est actuellement sur le marché, évidemment.

@Lopokova Lydia a fait tout le travail pour moi de rechercher les articles et de la précision.

avatar BeePotato | 

@ zorg2000 : « Le rétina actuel n'étant pas réellement de la 4K mais du fullHD avec 4 pixels par point. »

Le retina 4K actuel est bien réellement de la 4K (au sens commun de 4x1920x1080).
Le circuit graphique envoie bel et bien les informations de 8294400 pixels à l’écran, et doit parfois avant ça en gérer bien plus (quand on ne reste pas dans la définition virtuelle par défaut et qu’on opte pour une définition plus élevée).

avatar zorg2000 | 

oui mais sur mon MBP15 je suis bloqué en full HD, currieux non ?

avatar BeePotato | 

@ zorg2000 : « oui mais sur mon MBP15 je suis bloqué en full HD, currieux non ? »

Euh… ‘scuse-moi si j’ai raté un truc, mais quel est le rapport avec le retina 4K dont tu parlais avant ça ?
Le retina 4K, c’est sur un iMac 21,5 pouces tout neuf que ça se passe, pas sur un MacBook Pro 15 pouces (dont l’écran est en 2880x1800).

avatar zorg2000 | 

Je n'ai pas testé le dernier 4K mais 4K et un bureau en full HD seulement, je me sentirais frustré de ne pas avoir plus de place.

Le sentiment que j'ai avec les 15"R qui ne me donne pas plus de bureau que mon PC.

avatar BeePotato | 

@ zorg2000 : « Le sentiment que j'ai avec les 15"R qui ne me donne pas plus de bureau que mon PC. »

Ben évidemment. C’est précisément le but du retina.
Sinon, si on veut absolument utiliser tous les pixels d’un écran à 1:1 quelle que soit la taille physique de l’écran, ça ne s’appelle plus du retina, ça s’appelle de l’incapacité à adapter l'affichage à la résolution de l’écran. :-)

Le principe du retina, c’est bel et bien d’avoir du 1920x1080 affiché sur 3840x2160, pour profiter d’une finesse d’affichage deux fois plus élevée.
Ce n’est PAS de proposer un écran de même taille mais avec quatre fois plus de pixels où on afficherait tout deux (ou quatre, selon comment on compte) fois plus petit.

Apple a cependant ajouté, pour ceux qui veulent avoir « plus d’espace » en contrepartie d’élements d’interface affichés en tout petit, quelques modes d’affichage où le nombre de pixels virtuels est plus élevé (et chacun est donc affiché avec moins de 4 pixels physiques). Mais sans proposer le mode 1:1, où tout s’afficherait de façon ridiculement petite.

En tout cas, tout ça ne change rien au fait qu’un écran retina 4K est réellement du 4K.

avatar zorg2000 | 

4k mais bureau full HD quand même, et moi qui ne vois pas la différence entre le retina et mon vieux mac a même résolution je me sens juste floué par l'espace inutilisable en plus.

ha si, bootcamp l'utilise !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR