iMac Retina : la gamme démarre vraiment à 2900 €

Nicolas Furno |

En apparence, l’iMac Retina s’est démocratisé avec sa dernière mise à jour, même si l’augmentation généralisée des tarifs liée aux ajustements monétaires a un petit peu troublé le message. Le tout-en-un d’Apple ne commence plus à 2600 € comme c’était le cas à sa sortie en octobre (si l’on ne tient pas compte de l’ajustement tarifaire), mais on peut en acheter un à 2300 € « seulement ».

La gamme actuelle de l’iMac Retina : deux modèles de base, à partir de 2300 €.

Une excellente affaire sur le papier. Mais dans les faits, cette machine d’entrée de gamme ressemble fort à un piège : comme notre test l’a bien montré, les concessions effectuées par Apple sur les composants placés derrière l’écran sont trop importantes pour que ce modèle puisse être recommandé. Sa carte graphique est trop limitée et son disque dur est inacceptable sur une machine de 2015 vendue à ce tarif.

Le disque dur est inacceptable

Commençons par ce qui fâche le plus : commercialiser un ordinateur équipé en standard uniquement d’un disque dur est anormal en 2015. Les SSD sont présents dans le paysage depuis si longtemps que l’on ne devrait plus avoir que cela, ou du moins l’astuce trouvée par Apple pour offrir beaucoup d’espace de stockage (la faiblesse des SSD) tout en maintenant d’excellentes performances (la faiblesse des disques durs).

Avec Fusion Drive qui combine un disque dur traditionnel de 1 To (ou 3 To) et un SSD de 128 Go, le constructeur a trouvé un très bon moyen d’offrir le meilleur des deux mondes. Et on pensait sincèrement que c’était la seule chose qu’Apple offrirait désormais : des SSD sur les portables où la place est limitée et des Fusion Drive pour les ordinateurs fixes. D’ailleurs, l’iMac Retina sorti à l’automne était livré en standard avec un Fusion Drive de 1 To et il n’y avait aucune configuration proposée uniquement avec un disque dur.

Hélas, le temps des disques à plateaux n’est manifestement pas révolu chez Apple. Avec ce nouveau modèle, on a par défaut un disque dur de 1 To et il faut payer pour avoir mieux : 240 € pour un Fusion Drive de la même capacité ou pour 256 Go de SSD, ou encore 420 € pour un Fusion Drive de 3 To ou même 1200 € supplémentaires pour un SSD de 1 To. Le prix est élevé, mais vous n’aurez guère le choix : l’iMac Retina est un ordinateur complexe à ouvrir et il faut l’ouvrir presque complètement pour changer le disque dur après achat.

Le problème, c’est que ce disque dur handicape considérablement la machine. C’est simple, il constitue le premier goulot d’étranglement en matière de performances, bien devant tous les autres composants. Notre test a prouvé que les performances étaient catastrophiques, même comparées à un Fusion Drive (le disque dur fait plus de deux fois moins bien), mais c’est à l’usage que l’on prend vraiment conscience du problème.

Si vous avez pris l’habitude des SSD avec un MacBook Air ou Pro, vous allez souffrir avec cet iMac Retina à disque dur. Tout est ralenti et on voit en permanence la roue multicolore qui indique un freeze du logiciel ou du système. Et puis vous allez redécouvrir que les icônes des logiciels rebondissent dans le Dock avant leur lancement : une fois, nous avons ainsi compté 70 rebonds de Safari, puis encore quelques secondes d’attente avant de voir la moindre interface. Une autre fois, nous avons filmé le lancement de Photos : il a fallu quasiment deux minutes pour obtenir l’interface…

OS X n’est clairement pas optimisé pour les disques durs et cet iMac Retina d’entrée de gamme devient pénible à utiliser. On ne parle pas d’utilisation professionnelle, mais même pour des tâches basiques (internet, mail, Twitter…), vous allez ressentir la lenteur du dispositif de stockage. On avait perdu l’habitude d’aller plus vite que son ordinateur, mais c’est bien la sensation désagréable que l’on retrouve avec ce Mac.

Cette roue est magnifique sur un écran Retina. Et heureusement d’ailleurs, car vous allez la voir souvent avec l’iMac Retina à disque dur…

C’est une expérience qui ne devrait plus exister en 2015. Mais si on peut encore la comprendre sur un modèle d’entrée de gamme, c’est tout simplement insupportable et inacceptable pour cet iMac vendu 2300 €. Apple commercialise un ordinateur lent, alors même qu’il s’agit d’un modèle haut de gamme : autant dire que c’est un piège pour tous ceux qui ne suivent pas l’actualité et qui font confiance au constructeur.

La carte graphique ne suffit toujours pas

L’avantage du disque dur présent par défaut dans l’iMac, c’est qu’il masque en partie l’autre point faible de l’ordinateur : sa carte graphique. Lors de notre premier test de l’iMac Retina, nous regrettions le choix d’une carte installée par défaut incapable de faire tourner OS X en toute fluidité. Quelques mois plus tard, Apple réitère avec une carte encore moins puissante (de 50 MHz seulement, certes).

On pouvait penser que le constructeur aurait pris soin d’optimiser OS X dans l’intervalle, mais comme le montre bien cette vidéo, il n’en est rien. La Radeon R9 M290 n’est pas une mauvaise carte graphique et elle fait tourner des jeux relativement exigeants. Mais à côté de cela, elle est toujours incapable de faire tourner les fonctions de base d’OS X de façon fluide.

Apple finira peut-être par sortir une version d’OS X qui soit enfin optimisée pour cette carte graphique. Mais qu’importe : on ne vend pas un ordinateur 2300 € quand ses fonctions de base sont aussi ralenties. Pour obtenir une interface à peu près fluide, il ne faut pas modifier la définition par défaut et désactiver les effets de transparence. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut sérieusement recommander à ce niveau de tarif, et puis ce n’est même pas vraiment une solution, puisque l’on a encore occasionnellement des ralentissements.

On est à la mi 2015 et il faut toujours opter pour la carte graphique en option, une Radeon R295X avec 4 Go de mémoire dédiée, pour obtenir une interface fluide en toute circonstance. Ce n’est pas normal et on ne peut même pas choisir pour cette option avec l’iMac Retina d’entrée de gamme.

Apple est toujours aussi radine sur la RAM

Le dernier point qui dérange n’est pas aussi problématique, mais tout de même : Apple se permet encore de vendre des Mac à plus de 2000 € avec uniquement 8 Go de mémoire vive. Alors que tous les MacBook Pro Retina 15 pouces bénéficient de 16 Go de RAM en standard, il faut toujours payer 240 € de plus pour obtenir la même quantité dans les iMac Retina.

C’est mesquin, mais on a l’habitude avec Apple malheureusement. Et les iMac 27 pouces sont les derniers Mac qui permettent encore de changer la mémoire vive : le tout-en-un d’Apple utilise des barrettes standard et non des modules de RAM soudés. Mieux, le changement est simple et rapide, et les prix des modules ont largement diminué cette année : on peut ainsi ajouter 8 Go et passer à 16 Go pour moins de 70 €.

Les iMac Retina permettent de changer la mémoire vive très rapidement… autant en profiter.

Un tarif bien plus intéressant que celui d’Apple, mais au vu du tarif demandé, on pouvait espérer 16 Go par défaut. Même si les 8 Go livrés par Apple suffisent aujourd'hui dans la majorité des cas, on sera plus confortable avec le double, surtout si on veut conserver son ordinateur quelques années.

Le vrai prix reste toujours 2900 €

Sept mois plus tard, notre conclusion n’a pas changé d’un iota : l’iMac Retina est une splendide machine, mais son tarif ne commence pas à 2300 €. Le vrai prix du tout-en-un est de 2900 €, ce qui correspond au premier modèle avec la carte graphique d’AMD en option. Ce n’est qu’avec cette configuration que vous aurez un ordinateur agréable et fluide au quotidien.

Peut-être que notre avis changera avec OS X 10.11 qui sera présenté lundi prochain, à l’occasion de la WWDC 2015. Mais d’ici là, ne vous y trompez pas, l’iMac Retina d’entrée de gamme n’est qu’une offre d’appel qui n’a pas d’autre vocation que de baisser artificiellement le tarif de la gamme, et de vous pousser vers les modèles mieux fournis.

Les autres options sont moins indispensables, même si pour près de 3000 €, on aurait apprécié un petit peu plus de mémoire vive ou un Fusion Drive plus gros par défaut. L’option pour passer le processeur à un Core i7 ne s’impose pas forcément autant que celle pour la carte graphique, mais c’est ce que l’on a sur tous les MacBook Pro Retina, vendus à des tarifs similaires. Par ailleurs, alors que l’on est censé avoir affaire à une machine haut de gamme, comment se fait-il que les SSD soient autant dépassés ?

Là où les portables ont évolué année après années et battent des records en matière de vitesse de transferts (la dernière génération du MacBook Pro 15 pouces atteint les 2 Go/s en lecture), les iMac restent bloqués avec des modèles beaucoup plus lents. Comme l’a bien montré Barefeats, même en optant pour la meilleure configuration possible (Core 7 et 1 To de SSD), on obtient des performances moyennes par rapport à ce qui se fait de mieux aujourd'hui.

Même le meilleur des iMac Retina sera à la traîne sur quelques points essentiels, comme la vitesse du SSD, par rapport aux ordinateurs portables d’Apple. Cliquer pour agrandir

C’est bien la preuve, s’il en fallait encore une, qu’Apple se concentre en premier lieu sur ses portables. L’iMac Retina est un ordinateur extraordinaire, mais ce n’est pas un Mac portable et très probablement un modèle de niche que le constructeur vend en très petites quantités. Espérons que le successeur d’OS X Yosemite n’oublie pas ce tout-en-un d’entrée de gamme et améliore aussi ses performances graphiques…


avatar melaure | 

Non ca c'était avant, on pouvait acheter une entrée de gamme et la faire un peu évoluer au fur et à mesure de ses revenus. Vu le prix des options quasi-obligatoire à la commande aujourd'hui, et ça c'est bien une nouveauté récente, Apple vise les PIGEONS !

Et on voit bien comment tu passes ton temps à venir roucouler sur les forums pour venir expliquer comment on doit être de bons CONsommateurs ...

avatar patrick86 | 

"Et on voit bien comment tu passes ton temps à venir roucouler sur les forums pour venir expliquer comment on doit être de bons CONsommateurs ..."

Je considère que vos insultent montrent que j'ai touché un point sensible.

Vous avez parfaitement le droit de ne pas trouver à votre convenance dans le catalogue Apple. Seulement, votre mépris des gens ne pensants pas comme vous, ôte toute crédibilité à votre propos.
Vous ne pouvez pas vous empêcher de dénigrer un produit Apple sans juger les utilisateurs dudit produit.

Vous pensez réellement pouvoir convaincre les gens ainsi ?

"Apple vise les PIGEONS !"

Soit c'est faux ; soit c'est vrai, mais depuis 40 ans.

Des machines Apple décriées comme bien trop chers, il y en a eu quasiment à toutes les époques. Mais vous êtes ou étiez un passionné, donc vous avez oublié tout ça.

---

La différence entre vous et moi, c'est que je ne suis pas viscéralement attaché à Apple.
Je choisi ses produits quand ce sont ceux qui correspondent le mieux à mes considérations, sinon, je vais voir ailleurs. Point.
Et, surtout, je peux accepter de changer de point de vue et/ou de passer à une plate-forme, sans la moindre envie de mépriser ceux qui continuent à utiliser du Apple.

ASSUMEZ vos choix.

avatar poco | 

Apple vendait en effet du matériel avec un prix élevé. Seulement c'était parfaitement justifié en comparaison de tout les PC-Windows de l'époque. On avait un OS fiable, sécurisé et à des années lumière de l'ergonomie des machines sous Windows.

Désormais OS X qui est délaissé par Apple n'arrive plus à se démarquer sur beaucoup de points par rapport à Windows.

Pour ceux dont le principal soucis est d'avoir un bel objet, il existe aussi de très beaux PC sous windows désormais. Alors la chasse aux 300grs, au dernier milimètre en épaisseur mais au dépend de l'ouverture, de l'évolutivité, des performances, des technos embarquées; Non!

Les principales applications existent sous les 2 plateformes et on peut d'ailleurs se rendre compte des différences de performances (Excel étant d'ailleurs un cas flagrant). La facilité de switcher est grandissante.

avatar patrick86 | 

"On avait un OS fiable, sécurisé et à des années lumière de l'ergonomie des machines sous Windows."

Je mesure toujours 2 galaxies entre l'ergonomie d'OS X et celle de Windows, mais c'est mon avis.

"Désormais OS X qui est délaissé par Apple n'arrive plus à se démarquer sur beaucoup de points par rapport à Windows."

Je ne crois pas à la théorie du délaissement total d'OS X par Apple.

OS X traine des lacunes en certains points, c'est un fait.
Mais, Yosemite n'est, dans l'ensemble, ni plus ni moins catastrophique/mauvais/bon/excellent — c'est selon — que ses prédécesseurs. Comme ça a été expliqué ici-même, il stagne sur plusieurs de ses lacunes, mais ne régresse pas dans son ensemble (bien que ça ait pu être le cas sur certains aspects précis).

"Pour ceux dont le principal soucis est d'avoir un bel objet, il existe aussi de très beaux PC sous windows désormais."

Les goûts et le couleurs… c'est très subjectifs tout ça.

"Alors la chasse aux 300grs, au dernier milimètre en épaisseur mais au dépend de l'ouverture, de l'évolutivité, des performances, des technos embarquées; Non!

Les principales applications existent sous les 2 plateformes et on peut d'ailleurs se rendre compte des différences de performances (Excel étant d'ailleurs un cas flagrant). La facilité de switcher est grandissante."

Chacun fait son choix en fonction de ses priorités.
Il n'y a pas de choix plus valeureux ou moins respectables que les autres.

--

Je reconnais la qualités de Windows en terme de stabilité et performances, mais son ergonomie, organisation et esthétique ne me convainquent pas.

avatar JPTK | 

Sauf que OSX ne fait pas grand chose de plus qu'à l'époque de Jaguar mais il nécessite une machine 10 fois plus puissante pour qu'il soit fluide, et encore car il est loin d'être vraiment réactif. Si j'avais pu rester à Snow, je l'aurais fait sans soucis.

avatar patrick86 | 

"Sauf que OSX ne fait pas grand chose de plus qu'à l'époque de Jaguar"

Je ne partage pas du tout cet avis.

avatar JPTK | 

Et donc ? Que fait-il de plus ?
On a un finder qui est quasi le même, la gestion des applications est identique, à 95 % Yosemite est similaire à ses ancêtres. Il n'est pas plus rapide, au contraire, il ne plante ni moins ni plus. Alors les 5 % restant, doit y avoir des trucs essentiels pour certains, mais pour une majorité d'utilisateurs, j'ai un gros doute.
Yosemite utilise 4 go de ram dès le départ, on ne sait pas pourquoi, paraît qu'il ne gère plus la ram de la même façon, la belle affaire... toujours est-il que si t'as un mac sans SSD et avec seulement 4 go de ram, tu te retrouves avec une bouse inutilisable, pourtant ce sont des configs qu'Apple ose encore vendre, avec le mac mini et l'imac.

avatar patrick86 | 

"Et donc ? Que fait-il de plus ?"

Des améliorations techniques (dont certaines non négligeables). Ex: GCD, 64 bits, adressage de plus de 4 Go de RAM, TRIM sur SSD… compression RAM inactive, Timer Coalescing, Core Storage, Fusion Drive, Power Efficiency, App Nap, SMB3, NFSv4, etc.

Fonctionnels : Time Machine, Auto Save, Versions, Extensions, Continuity, Notification Center, etc.

"On a un finder qui est quasi le même"

Finder n'a pas radicalement nouveau, mais là encore des améliorations on été apportées : Quick Look, Tags, Onglets, etc.

" la gestion des applications est identique"

Oui bien sur.
Exposé avec 10.4, Spaces avec 10.5 puis Mission Control avec 10.7, fortement amélioré avec 10.9, mais à part ça c'est tout pareil. :)

"à 95 % Yosemite est similaire à ses ancêtres."

Pourcentage bidon, sorti de nul part, n'ayant aucun sens et complètement faux.

Le liste des nouveautés de Yosemite : https://www.apple.com/osx/all-features/

"Alors les 5 % restant, doit y avoir des trucs essentiels pour certains, mais pour une majorité d'utilisateurs, j'ai un gros doute."

Essentiels pour certains, certainement.
Fort pratiques pour beaucoup, aussi.

Que des gens n'en voient pas l'utilité n'est pas mon problème.
Je ne calque pas l'utilisation que j'ai de mon outil, selon ce que les autres considèrent utile ou non.
J'exploite le potentiel de mon outil autant qu'il peut me rendre service.

--

Voir le verre à moitié vide constamment et vivre dans l'aigreur ne m'intéresse pas.
Je prend ce qui m'est proposé si j'y suis gagnant.

"Yosemite utilise 4 go de ram dès le départ, on ne sait pas pourquoi, paraît qu'il ne gère plus la ram de la même façon, la belle affaire..."

La gestion de la mémoire a changé. Pour faire court : OS X utilise la RAM tant qu'il en a. Vous achetez de la RAM pour qu'elle soit inutilisée le logiciel ?

--

La suite n'est plus le débat "avancés d'OS X", mais le sujet de l'article.

avatar JPTK | 

Bla bla bla, heureusement qu'il y a des avancées techniques mais n'empêche qu'apple vend des ordi avec HDD et 4 go de ram et ce n'est pas viable du tout. Suffit d'utiliser un navigateur + iphoto pour voir la roue colorée et ce n'est pas acceptable. Je pense à un switcher prenant ce genre de bécane et j'imagine sa déception.
Rien à voir avec l'aigreur, je suis exigent c'est tout et quand je vois qu'avec une machine plus puissante, y a lenteurs que je n'avais pas avant, ça me fait franchement chier, surtout dans un contexte d'apple watch. Mission control est un plus mais je pourrais franchement m'en passer, hormis exposé et space qui commencent à dater, je vois rien de vraiment intéressant et rien qui justifie que l'OS soit si lourd.

avatar Ghaleon111 | 

J'utilise la dernière tp de w10 et yosemite
Il manque clairement des fonctions à w10 pour être au niveau même si c'est un bon os rien que la recherche universel dans l'explorateur de fichier, 40 secondes pour trouver 820 vidéos contre 3 pour osx et ce n'est qu'un petit exemple

avatar mjpolo | 

@JPTK

+++10000000 ;-)

avatar poco | 

Faut avouer que tout çà est un très gros gâchis de la part d'Apple en ce moment. Mais c'est pour celà qu'il y a des piedestals. Afin que les champions d'aujourd'hui trébuchent et laissent la place aux champions de demain. Apple a pris la grosse tête (ie. le lancement snob et prétentieux de cette Apple watch).

avatar feefee | 

@patrick86 :

"Je considère que vos insultent montrent que j'ai touché un point sensible. "

:-)
Melaure c'est comme un ancien fumeur , ya pas pire intolérants qu'eux envers les fumeurs actuels ...

avatar feefee | 

@melaure :

"Non ca c'était avant, on pouvait acheter une entrée de gamme et la faire un peu évoluer au fur et à mesure de ses revenus"

Ça c'est du bidon , ton Mac , même à l'époque coutait un bras par rapport à un PC .
Assume au moins :-)

avatar feefee | 

@patrick86 :

"Aussi difficile que ça puisse être pour vous l'admettre : vous êtes un fan qui vient de se réveiller après de longues années passées dans l'illusion. "

Ce que melaure a du mal à admettre c'est qu'à une époque il était catégorisé parmi les passionnés friqués qui voulaient être différents et paraissaient dédaigneux envers les PCistes .
Il use maintenant des mêmes arguments débiles dont il a été la cible a une époque de sa vie .
La vengeance est un plat qui se l'ange froid ... :-)

avatar mjpolo | 

@feefee

"La vengeance est un plat qui se l'ange froid "

C'est en quelle langue???

avatar feefee | 

@mjpolo :

"C'est en quelle langue???"

Fait appel à ta culture ...

avatar feefee | 

@melaure :

"suffit de voir les fanboys, Apple peut sortir n'importe quoi aujourd'hui cela se vendra. C'est parce qu'on est passé d'une clientèle de passionnés, ......."

Ou alors si je raisonne a l'emporte pièce comme toi :

On est passé d'une clientèle de passionnés friquée (toi) a une clientèle friquée non passionnée .

A l'opposée côté PC :
On est passé d'une clientèle de passionnés non friquée a une clientèle hétéroclite .

avatar pim | 

Sympa votre nouvelle présentation, j'aime bien ; un rien plus sobre, plus cool, tout en restant vous-même. Bien !

avatar achille70 | 

Une fois encore Apple se tourne vers ceux qui ont les moyens, la politique d'Apple est "Quand on a de l'argent on ne s’intéresse pas au prix". donc on se paye ce qu'il y a de mieux!

avatar mjpolo | 

"donc on se paye ce qu'il y a de mieux!"

Ahhh, tu trouves que cet 'iMac Retina est ce qui a de mieux??? change de lunettes mon ami :-))[sans rancunes, hein?]

Je le voulais ce 5K, pour montrer que j'ai du fric (MDR) et pour mon côté BOBO (reLOL) pour remplacer mon 24" vieux de 7 ans et 1/2, alors je me suis amusé avec, à maintes reprise, dans différents AppleStore et Fnac....Résultat des courses? plus que déçus par ses "super performances" j'ai décidé de mettre un SSD dans le mien (en attente) et je suis plus riche de 2500 baloches!!! :-)))

Merci Apple ;-)

avatar Yuku | 

De toute façon faut être dingue pour acheter un iMac: un écran médiocre (souvent brillant) cachant une carte mère de portable et des composants bas de gamme...
Bref, rien de nouveau sous le soleil, sauf qu'à côté le Mac Mini est devenu ridicule, et le Mac Pro tube tout autant a part pour les graphistes / vidéastes amateurs (et encore)... AMHA.
Il reste plus grand chose pour les utilisateurs exigeants (et réalistes niveau coût)...

avatar Bardock92 | 

Tout simplement inacceptable

avatar poco | 

J'attends de voir les réactions la semaine prochaine. Apple va dévoiler 3-4 machins non finalisés, 1 ou 2 trucs inutiles avec des slides, de la musique et des sourires et tout ce beau monde va rentrer dans le rang avec des Waoow! et des applaudissements :-)

avatar Keysertom | 

A l'époque on pouvait encore ouvrir son Mac et changer le dd, ajouter de la ram relativement facilement mais maintenant, tu ouvres la machine et c'est le parcourt du combattant ! J'ose même plus en faire !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR