MacBook : la machine à écrire idéale

Nicolas Furno |

Quand Apple a présenté son nouveau MacBook, j’ai eu la même réaction que beaucoup d’amateurs des productions Apple : j’ai été soufflé par la beauté des photos du produit. Sept ans après la sortie du premier MacBook Air, le constructeur reproduisait ce tour de magie dont il a le secret en affinant encore de manière spectaculaire l’épaisseur d’un ordinateur. Et on se demandait alors comment une telle finesse était possible, la machine semblait presque impensable.

Comme le premier MacBook Air, le MacBook était possible, mais au prix d’un bon nombre de concessions. Deux connecteurs uniquement, dont un seul port USB d’un nouveau genre pour l’alimenter et connecter des accessoires, clavier réduit au maximum en épaisseur, pomme éteinte au dos… on a déjà eu l’occasion de les évoquer longuement. Mon collègue Stéphane s’est déjà chargé du test de l’ordinateur, mais je viens ajouter une brique après trois jours d’utilisation de la machine.

Vous trouviez le MacBook Air fin ? Attendez de le voir à côté du MacBook ! Cliquer pour agrandir

Je dois dire que je faisais partie des sceptiques. L’appareil était splendide à regarder, mais les concessions me paraissaient trop nombreuses. Ce n’était pas l’écran Retina de 12 pouces qui n’allait pas, bien au contraire : depuis la sortie du premier Mac Retina, je ne jure que par ça et depuis près de trois ans, j’utilise toujours un MacBook Pro Retina 15 pouces de première génération. En revanche, ce connecteur unique me semblait un peu trop radical : on ne peut même pas brancher un écran externe et le charger en même temps sans un accessoire plus épais que l’ordinateur lui-même. Le processeur semblait bien limité, en revanche le trackpad Force Touch, m’avait déjà séduit.

Le plus gros point noir à mes yeux de journaliste payé pour taper des mots à longueur de journée, c’était toutefois le clavier. Apple pouvait bien vanter le mécanisme papillon mis au point pour cette machine, je ne voyais pas comment on pouvait combiner sa course minimale avec le confort de la génération précédente. Un essai rapide au cours du test avait confirmé mes craintes : les touches élargies ainsi que l’espace réduit entre chaque touche m’ont fait perdre tous mes repères, et la frappe minimale m’a vite gêné, elle m’a semblé inconfortable quasiment immédiatement.

Le clavier a une course courte, vraiment très courte. Cliquer pour agrandir

Pourtant, Stéphane en disait le plus grand bien et j’ai voulu prolonger l’expérience pour en avoir le cœur net. Trois jours et quelques 6000 mots plus tard, force est de le reconnaître : il avait raison. Je me suis totalement habitué au clavier du nouveau MacBook, si bien que je n’éprouve plus aucune gêne avec. J’ai aussi pris de nouveaux repères et je tape à la même vitesse qu’avec mon MacBook Pro. Le clavier de ce dernier me semble d’ailleurs grossier maintenant, avec ses espacements énormes et ses touches qui s’enfoncent inutilement et j’ai hâte qu’Apple sorte un clavier externe avec les mêmes caractéristiques.

Au-delà du clavier, je suis tombé sous le charme de ce Macbook. Je ne l’adopterais pas en tant que machine principale, car cette première génération manque de puissance pour certains usages. Le montage vidéo est probablement ce qui coincerait le plus dans mon utilisation. Le connecteur USB C unique serait aussi un problème pour travailler, car un écran externe est indispensable au quotidien et on ne peut même pas brancher le moniteur d’Apple. En revanche, en tant que machine secondaire dédiée principalement à l’écriture, et utilisée non pas à un bureau, mais au fond d’un canapé, elle est parfaite.

Cette grille au-dessus du clavier sert autant d’aération pour les composants que de sortie pour les haut-parleurs. Cliquer pour agrandir

C’est le premier Mac qui semble avoir été vraiment conçu pour cet usage. Sa finesse et sa légèreté sont des atouts incomparables. On ne compare pas ce MacBook à un iPad gratuitement, on a vraiment l’impression de tenir une tablette entre les mains et l’ordinateur est aussi beau en vrai, que sur les photos. Au-delà de l’esthétisme, ses mensurations réduites autorisent des positions que l’on n’oserait pas avec un ordinateur 15 pouces, et c’est très utile et plaisant quand on est affalé dans son canapé.

Ce n’est pas son seul argument toutefois : son processeur, médiocre côté bench, devient un avantage sur les genoux. L’absence de ventilateur permet de poser le Mac n’importe où, même sur une couette en hiver, sans se soucier de ne pas obstruer les ouvertures. Et puis il ne devient jamais très chaud, jamais très longtemps. J’utilise toujours mon MacBook Pro avec une protection entre l’ordinateur et mes cuisses. La tiédeur générale du MacBook ne m’a pas inquiété plus que cela et je l’ai utilisé tel quel, une simplicité appréciable.

L’unique port USB C du MacBook sert à la recharge autant qu’à brancher des accessoires. Cliquer pour agrandir

Son autonomie lui permettrait difficilement de tenir une journée au travail, mais pour une utilisation en pointillé comme on le fait le week-end, elle est parfaite. Je ne m’en suis jamais vraiment soucié à vrai dire, me contentant de brancher l’ordinateur le soir venu, dans le bureau. Certes, j’aurais préféré éviter la disparition du connecteur MagSafe pour des raisons de sécurité, mais comme je ne l’ai jamais utilisé relié à sa prise, cela n’a pas été un vrai problème.

Par ailleurs, son processeur n’est clairement pas un foudre de guerre, mais il ne s’est jamais mis en travers de mon chemin pendant ce week-end. J’ai utilisé essentiellement MarsEdit pour rédiger des articles de blogs, iA Writer Pro pour un ou deux articles pour le boulot (dont celui-ci), Safari, Twitter, Slack et deux trois autres logiciels. J’ai bien noté que son Core M à 1,1 GHz avait du mal à gérer mes quelques dizaines d’onglets ouverts en même temps quand je cherche des images pour illustrer mes articles. Ou bien encore que JPEGMini l’exploitait complètement pour optimiser ces images.

Cliquer pour agrandir

Mais au fond, je m’inquiétais inutilement avec iStat Menus (qui affiche l'utilisation du processeur, entre autres) en permanence sous les yeux, dans la barre des menus. Cette vieille habitude était essentielle quand j’utilisais mon Mac en cours et que je devais calmer au plus vite le ventilateur devenu fou de mon MacBook noir. Mais avec le nouveau MacBook, il n’y a pas de ventilateur, l’ordinateur deviendra légèrement plus chaud pendant quelques minutes et voilà tout. Après avoir retiré cette information, j’ai bien plus apprécié l’ordinateur, d’autant que ce n’est pas parce qu’il utilise tout le CPU qu’il devient lent pour autant. Pour une utilisation « classique » (internet, bureautique…), ses performances ne seront probablement jamais un problème.

En bref, c’est la « machine à écrire » idéale à mes yeux. Jusque-là, c’est le MacBook Air 11 pouces qui avait mes faveurs et j’en avais utilisé un avec plaisir pendant des vacances, il y a un an ou deux de cela. Mais ce modèle est pénalisé par un écran d’un autre temps, un point rédhibitoire pour moi. Avec son écran Retina, le MacBook est en revanche irréprochable sur ce point, et puis l’astuce qui consiste à augmenter encore la définition logique (lire : Astuce : débloquez la définition 1680 x 1050 px sur le MacBook) me permet de bloguer très confortablement.

MarsEdit avec son éditeur à gauche, et la fenêtre de prévisualisation qui affiche l’article comme à sa publication à droite. Cliquer pour agrandir

Au passage, j’ai également été bluffé par le son qui sort du MacBook. Là encore, c’était un point faible des MacBook Air, handicapés par un haut-parleur rachitique et coincé sous le clavier. Sur ce modèle, les ingénieurs d’Apple ont réussi à en placer deux plus gros et sous la grille au-dessus du clavier. Et le son est étonnant pour un produit aussi fin et petit : il est ample, bien détaillé et j’imagine très bien mettre de la musique en fond, ou même regarder une série sans enceinte externe.

Le seul problème, on s’en doute, c’est qu’à 1450 €, cette machine à écrire, toute idéale soit-elle, est vraiment chère. Je n’ai pas cette somme à dépenser uniquement pour bloguer le soir et les week-ends et je ne veux pas non plus troquer le MacBook Pro du boulot contre ce MacBook encore un petit peu juste pour assurer seul mon travail au quotidien. Mais j’imagine bien, en laissant une ou deux générations passer, que ce Mac pourra devenir le modèle de base, comme l’est aujourd’hui le MacBook Air. Et avec un USB C généralisé, un petit peu plus de puissance et une autonomie encore meilleure, ce sera vraiment un excellent ordinateur portable.


avatar feefee | 

@melaure

"Que dire,"

Rien d'intéressant ...

avatar feefee | 

@melaure

"Sérieux n'importe quel PC à 300 euros suffira bien pour taper du texte ..."

Oui et en 3 ans tu auras usé 4 PC à 300 €.
Vive la société de consommation et les déchets que ça occasionne.

avatar Oleoo | 

Oui, c'est comme ceux qui disent que le fait que tous les composants soient soudés cela occasionne des déchets, alors que la carte mère est aussi grosse que la carte d'un PC à 300€ et que tout est en ALU vs. Plastique qui se recycle pas (pas indéfiniment).

avatar dtb06 | 

Tu auras usé 4 machines à 300 euros en 3 ans. Déjà, je pense que tu exagères un peu, mais si on poursuit dans ta comparaison :
-En 3 ans de PC tu es à 1200 euros, il tu as économisé 249 euros et tu te retrouves en 2018 avec un PC, certes à 300 euros mais de génération 2018
-Avec ce MB, tu as mis 1449€ minimum et en 2018 tu te retrouves avec une machine qui a 3 ans.

avatar melaure | 

Sauf que ton MacBook ou tout est soudé, tu va le changer tous les ans ou tous les deux ans, vu sa config pré-périmé et comme Apple vous prend pour des pigeons.

Oui avec Apple la facture va être de plus en plus salé, avec obligation de prendre tout option avec RAM et SSD à deux fois le prix du marché.

C'est Apple qui est anti-écolo avec ses produits jetables ... à prix d'or !

avatar feefee | 

@melaure :

"Sauf que ton MacBook ou tout est soudé, tu va le changer tous les ans ou tous les deux ans, "

Pour quelle raison ?

avatar feefee | 

@melaure

"Quand à la finesse et la légèreté, la race humaine est-elle en plein déclin musculaire pour en tomber aussi bas ??? "

Je suppose que tu mets des sabots tous les matins.
Que tu as un écran cathodique Trinitron de 21" pesant 80 Kg.
Que tu as un mobile format Valisette.
Que .... Ho pi zut, c'est trop simple de te contre argumenter :-)

Sinon qui dit légèreté dit moins de déchets non ?

avatar melaure | 

Avant on gardais un Mac 5 à 10 ans en le boostant un peu. Maintenant avec le tout soudé, tu jettes tous les ans. Réfléchis donc un peu ... en un peu plus loin que le marketing démago de la pomme ...

avatar feefee | 

@melaure :

"Avant on gardais un Mac 5 à 10 ans en le boostant un peu."

Oui parce qu'avant la marge de progression était énorme , plus de nos jours .
Ta comparaison avec une époque révolue ne tient pas .
Avant la marge de progression des desktop était aussi énorme , puis avec les portables , quels qu'ils soient on a moins eu besoin de changer les cartes graphiques et autres cartes sons .
Seule la mémoire pouvait être augmentée .
Maintenant avec 8 Go ça couvre la majorité des besoins .
Tu veux quoi ? Faire mettre 32 Go de RAM pour l'utilisateur moyen ?
Juste pour se faire plaisir ? Alors que le gain sera minime la plupart du temps .

avatar Oleoo | 

@Melaure
Je veux bien que tu me montre un PC autour de 1kg, à 8Go/256Go de SSD avec un geekbench 3 d'environ 4500 pour 300€.

avatar melaure | 

Justement on a rien à battre d'un ordi à 1 Kg, je préfère qu'il soit plus lourd parce que je ne suis pas un mollusque comme par mal de pomme user des années 2010, et que je veux du matos UPGRADABLE, pas du JETABLE !

avatar feefee | 

@melaure :

"et que je veux du matos UPGRADABLE, pas du JETABLE !"

Ha bon ?? Le UPGRADABLE c'est pas du jetable ?
Tu en fais quoi de ce que tu enlèves ?
Et ne me dit pas que tu le files à ta grand mère hein :-))

avatar feefee | 

@melaure :

"Justement on a rien à battre d'un ordi à 1 Kg"

C'est qui "on" ?

avatar Horfilas | 

@melaure :
Oui mais ton PC à 300€ risque d'être une brique en plus d'être moche. C'est pas avec ça que tu vas pouvoir frimer cet été sur la terrasse d'un café au bord de la plage.

avatar Un Type Vrai | 

C'est bien ce que je pensais... Le seul but de cette machine, c'est de frimer.

avatar feefee | 

@ Un Type Vrai

"Le seul but de cette machine, c'est de frimer."

Comment sans pomme lumineuse ?
Non .. essaie encore :-)

avatar Kappy | 

@ Un Type Vrai

"Le seul but de cette machine, c'est de frimer."

Bah, on peut être amateur de belles machines sans nécessairement vouloir frimer. En plus, si on ne veut pas bosser sur un PC moche et lourd (et se taper Windows en guise de punition supplémentaire), on en a quand même bien le droit, non?

avatar zoubi2 | 

"la race humaine"

Non. L'ESPÈCE humaine.

Pour le reste... C'est n'importe quoi :-(

avatar Kappy | 

@melaure

"je crois que pour 0 euros je peux ressortir celle de la cave de mes parents"

Oui, effectivement, si tes parents ont une machine à écrire aussi puissante que ce mac et que tu n'as pas besoin d'être très mobile (à moins que leur machine à écrire ne soit aussi ultrafine?), tu as tout intérêt à l'utiliser. Ca te fera faire des économies même par rapport à un vulgaire PC.

avatar diegue | 

Test qui tue pour moi ! Ne tapant que de 2 doigts (1 par main tout de même !) ET en regardant les touches, n'importe quel clavier m'est indifférent ! En revanche que ce serait bien d'avoir des mots prédictifs comme sur iPad pour gagner du temps !!

avatar levincefr | 

J'utilise tous les jours un macbook pro 15 pouces dans mon canapé. Je le trimbale dans mon sac tous les jours pour aller au taf. Je ne vois vraiment pas où est le problème. Le Macbook est un compromis sur tout sauf la finesse et le prix. Mais on s'en fout complètement de gagner 1 cm en épaisseur si c'est pour galérer avec des adaptateurs, une machine lente, une webcam basse définition pour skyper.

C'est une machine juste bonne pour les geeks.

avatar feefee | 

@ levincefr

"C'est une machine juste bonne pour les geeks."

Ha ben c'est l’inverse justement.
Le Geek voudra à tout prix des tas de connecteurs divers et variés, au cas où.
Des trucs qui s'ouvrent pour y ajouter des bidules.

L’utilisateur de base lui aura juste besoin d'un ordinateur dans ce qu'il fait de mieux et donc ça lui suffira.

Après il y a le prix mais dans ce cas le problème est tout autre , ne pas tout mélanger parce que pour soi même le prix dépasse la limite qu'on s'est fixé.

avatar Un Type Vrai | 

Comment brancher son appareil photo dessus ?
Comment transférer ses données d'un téléphone AndroId, comment ...

Non, je déconseille cet ordi pour les non geek...

Et il y a bien 2 définitions de geek, celui qui bidouille (et qui est un futur nerd) et celui qui aime avoir le dernier truc à la mode techno (un techno bobo en somme).
Je doute que ce soit le sens 1 qui ait été utilisé dans son message.

avatar Nicolas Furno | 

@Un Type Vrai :
Tu as un iPhone, tes photos sont donc synchronisées automatiquement avec iCloud Photos. Et ça règle aussi le deuxième point.

Problème réglé. Next !

avatar Un Type Vrai | 

Donc cette machine vise les geek mac...
CQFD

avatar patrick86 | 

"Comment brancher son appareil photo dessus ?"

Adaptateur, ou câble USB C vers le USB coté appareil photo.

"Comment transférer ses données d'un téléphone AndroId, comment ..."

C'est pas le soucis d'Apple.

avatar Un Type Vrai | 

Donc cette machine vise les geek mac...
CQFD

avatar Martin_a | 

@Stardustxxx :

"L'anticonformiste n'est plus Microsoft ?"

C'est quand la dernière fois que Microsoft a innové dans le domaine des ordinateurs ? Quand ils ont supprimé l'écran bleu ou le DOS ? ^^

avatar jgraph | 

J'ai frappé avec ce clavier pendant 1 semaine... Je ne m'y fait pas, je ne peux pas frapper sans regarder mon clavier, un peu la même sensation que le TouchCover des premières Surface... Je ne trouve pas le clavier aisé pour de la longue frappe...

avatar Lestat1886 | 

Ou est ce que je peux lire cet article sur Sam Mendes ? :)

avatar Nicolas Furno | 

@Lestat1886 :
Après on va me dire que je fais de la publicité. Mais allez, parce que c'est si gentiment demandé… http://voiretmanger.fr/american-beauty-mendes/

avatar Lestat1886 | 

@nicolasf :
Merci ;)

ps. très interessant ton blog en plus!

avatar Horfilas | 

@Stardustxxx :
Constructeur de téléphone qui se vend le plus au monde peut-être, mais iOS reste largement derrière Android qui domine avec plus de 80% de part de marché.
Et puis faire des choix radicaux ne veut pas dire qu'ils sont bons. Et Microsoft avec son énorme base d'utilisateurs peut-il se permettre de faire des choix radicaux qui vont perturber ces mêmes utilisateurs qui pendant des années ont pris des habitudes avec Windows ?

avatar Lestat1886 | 

@Horfilas :
80% de part de marche dur un marché qui va du bas au haut de gamme... Cette statistique mérite d'être complétée

avatar Stanley Lubrik | 

Franchement tant qu'à casser sa tire-lire, donc dans les mêmes gamme de prix, je préfère" une machine à écrire" qui permet des usages plus pros ( Core i7) ,et une connectique plus variée (hdmi, 2 ports USB 3.0, lecteur cartes SD) ... Et si l'engin peut occasionnellement faire tablette, c'est mieux...

Lenovo LaVie Z : 850 g pour le 13 pouces le plus léger au monde

http://www.clubic.com/pc-portable/actualite-765490-lenovo-lavie-z-850-g-13-pouces-plus-leger-au-monde.html

"L'ordinateur offre une fiche technique en phase avec d'autres Ultrabook haut de gamme. Il arbore pour commencer un écran QHD (2560 x 1440 pixels) de 13,3 pouces, et il embarque un processeur Broadwell Intel Core i7-5500U (2 c?urs 4 threads cadencés de 2,4 à 3 GHz), 8 Go de mémoire vive LPDDR3 à 1600 MHz et un SSD de 256 Go.

Contrairement au MacBook de 12 pouces, il ne fait pas de concessions sur la connectique. Il est pourtant à peine plus épais, puisqu'il mesure 17 mm d'épaisseur, contre 13,1. Il offre deux ports USB 3.0 Type-A, un lecteur de carte SD, une sortie HDMI plein format, du Wi-Fi 802.11ac double bande et du Bluetooth 4.0. Il dispose enfin d'une batterie Lion-Polymer avec laquelle il revendique une autonomie de 9 h.

Lenovo propose une déclinaison LaVie Z 360, bénéficiant comme son nom l'indique d'une charnière à 360°, semblable à celle de la gamme Yoga, qui permet de retourner l'écran et de l'utiliser comme une tablette. Ce modèle est strictement identique à celui précité, si ce n'est qu'il pèse 925 g."

avatar farfff | 

J'allais le dire !

La version tablette me séduit énormément : le beurre et l'argent du beurre... (mais il est tout de même cher)

avatar Oleoo | 

1.700$ contre 1.300$ pour le Macbook.

- 256 Go pour les deux
- 8 Go pour les deux
- le GPU est presque identique : intel 5300 VS. 5500
- le i7, 5eme génération est mieux, mais pas vendu bcp plus cher par intel : c'est une question de besoin, l'un est passif l'autre non.

Ce qui me fait rire c'est qu'on lit à longueur de journée que le Macbook est hors de prix.

Par contre, as-tu une info sur l'autonomie ?
Parce que honnêtement, on peut difficilement placer pls de cellules que sur le Macbook, alors avec un PC plus léger, avec un ventilo, avec un i7 qui consomme bcp plus et un écran 13 pouces, ça m'étonnerait qu'il tienne la journée !

avatar feefee | 

@Stanley Lubrik :

"Contrairement au MacBook de 12 pouces, il ne fait pas de concessions sur la connectique. Il est pourtant à peine plus épais, puisqu'il mesure 17 mm d'épaisseur, contre 13,1. Il offre deux ports USB 3.0 Type-A, un lecteur de carte SD, une sortie HDMI plein format, du Wi-Fi 802.11ac double bande et du Bluetooth 4.0. Il dispose enfin d'une batterie Lion-Polymer avec laquelle il revendique une autonomie de 9 h."

Mais tu as certainement raison, sur l'instant , ton utilisation du moment veut que ces modèles te correspondent le mieux , à toi et beaucoup d'autres , moins cher , plus de prises standard , etc .
Bon et après ?
Apple n'a jamais suivi le standard.
Apple casse les standards avec une vision du futur , sa vision, bonne ou pas la n'est pas la question mais elle PROPOSE , en déstabilisant les utilisateurs frileux mais c'est comme ça .

MS Aussi élabore des idées du futur , mais l'énorme différence avec Apple c'est que MS ne vend pas ses nouveaux concepts , ils restent dans leur labo , ils communiquent finalement très peu dessus .
Donc au final ça donne quoi ? Que dalle vu que ça sort pas des cartons .
Comment donc se rendre compte de la portée ou non d'une nouvelle idée ?
Apple a le courage de proposer des nouvelles idées qui sautent rarement au yeux des le départ et qui sont souvent décriées au départ , tu en es la preuve.
Ensuite, et souvent, la concurrence emboîte le pas une fois que la mayonnaise commence a prendre .

Devrait on ne pas vouloir une telle façon de voir , qui d'autre propose ça ?
Faire du neuf avec du vieux voilà ce que tu propose et que tu apprécies mais dans le fond tu penses vraiment que le futur de l'informatique se prépare comme ça .

L'industrie est frileuse.

Reviens un peu en arrière , disons 20 ans , et adopte ta façon de penser à cette époque et au matériel standard de l'époque .
Si toutes les entreprises s'étaient attachées à ces vieux principes , qu'elle serait l'informatique d'aujourd'hui ? Je te laisse deviner

avatar denisbook (non vérifié) | 

Je fais aussi partie de ceux qui ont du mal à s'habiter au clavier ... mais bon je ne désespère pas remettre en question mes habitudes et m'y faire ... sinon ce Mac est un outil merveilleux pour un nomade qui trimballe son ordi tous les jours ... avec le air 11 ce sont les deux Macs qu'ont peut se trimballer dans un sac d'épaule toute une apm sans s'arracher le bras :-)

avatar Horfilas | 

@Lestat1886 :
Apple ce n'est pas une gamme d'iPhone qu'elle propose avec des prix allant de 409€ à 1019€ ? Si l'iPhone 6/6+ est haut de gamme on ne peut pas en dire autant du 5C.

avatar Toketa | 

Aujourd'hui j'ai visité l'un des Apple Stores de Shanghai, et vu pour la première fois le fameux nouveau macbook.

Alors OK, avec un seul port, plus de Magsafe (total dealbreaker pour moi, même pas en rêve si j'ai le choix), un proc' de tablette et un prix exorbitant, c'est un grand NON pour moi pour le moment.

N'empêche que c'est l'ordi le plus excitant que j'aie vu, de ma vie. Je n'avais pas réalisé à quel point il était petit et léger (et sublimissime!!!). À côté le macbook air 11" ressemble à un laptop standard, épais et pataud. L'écran est sublime, les bandes latérales ont été rabotées et au final pour une largeur moindre, on a plus de place. Sans parler du retina bien entendu, mais c'était tellement scandaleux d'avoir un non retina sur les airs que c'était franchement le minimum attendu.

Non, le délire c'est le poids, la finesse et l'encombrement. Quant au clavier, certains le disent inutilisable, je l'ai trouvé bizarre mais aucun soucis pour s'en servir. Les grosses touches sont étranges, mais rien de dramatique. Le trackpad à retour de force est ouf, avec un nouveau click en prime (on appuie, ça clique, on continue d'appuyer ça reclique et on peut attribuer la fonction que l'on souhaite). L'illusion est PARFAITE.

Bref, à mon sens il préfigure l'ordi du futur, quand on saura y coller des proc puissants, quand les périphériques (notamment de stockage/backup) USB-C/WIFI/BLUETOOTH existeront, avec un magsafe et à moins de 1000 euros. Dans 3 ans quoi, un ordi minuscule et ultra léger MAIS avec un écran largement suffisant et sublime, de la puissance sans chauffe ni bruit, plus de câbles insupportables et des durs externes en WIFI/BLUETOOTH. C'est raté pour le premier jet mais le chemin est pavé.

Sinon ici c'est un truc de fou. En 3 semaines à Paris, j'ai dû voir 2 iPhone 6 dans la rue, ici j'en vois 50 par jour, c'est vraiment n'importe quoi. Généralement dorés, erk.

avatar Lestat1886 | 

@Toketa :
A Paris j'en ai vu pas mal d'iphone 6, plus que les iphone 5 ou 5s à leur époque !

avatar jazz678 | 

@Un Type Vrai :
"C'est bien ce que je pensais...Le seul but de cette machine c'est de frimer".
Ça s'appelle ne pas voir plus loin que le bout de son nez. Apple a démontré depuis longtemps son côté avant-gardiste dans le domaine des nouvelles technologies et de l'informatique au sens large. Cette machine préfigure l'avenir du laptop sans être un prototype puisqu'il est pleinement fonctionnel. Beaucoup de points seront repris sur les prochaines gammes. Pour la satisfaction des utilisateurs.
Ce que tu penses n'a strictement aucune importance...

avatar Un Type Vrai | 

jazz678, tu oublies de reprendre le message auquel je réponds...

Quand on ne comprend pas une conversation, on évite d'affirmer que d'autres ne voient pas plus loin que le bout de leur nez...

Bref.

Et je vois plus loin que le bout de mon nez, puisque je sais qu'Apple va proposer un macbook pro encore plus fermé, soudé, collé, irréparable et statique (puisque la mobilité impose que l'ordinateur soit autonome, donc sans adaptateurs multiples).

Et re bref..

avatar diegue | 

Ce matin j'étais dans un plutôt grand Apple Store aux US où le MacBook est exposé depuis 1 mois. La seule table où il n'y avait personne, je dis bien personne, était celle des MacBook !
Il est sûr que les MacBook ne présentent pas la même nouveauté que celle du tout premier MacBook Air !

avatar Keysertom | 

@diegue :
Pareil à la FNAC ! Personne autour de ce MacBook exposé couleur OR...

avatar Un Type Vrai | 

Idem à l'Apple Store de la défense il y a quelques jours.
Mais cela ne veut rien dire, les Apple Watch font bouger des gens, il y a moins de dispo pour l'accueil "ordi portable" etc.

avatar Toketa | 

@Keysertom :
Il se vendra comme des petits pains en Chine, ce qui représente au minimum des centaines de milliers de ventes à mon avis. Le doré n'est la que le la Chine, et ici c'est un headshot.

Ils sont 1.5 milliards, dont des palanquées de millionnaires pour lesquels 1500 balles ne représente strictement rien. Cet ordi est sublime à utiliser en seconde machine ou en première pour beaucoup de monde (utilisateurs de tablette ou Light users), donc si l'on éliminé la question du prix (ce sera le cas en Chine), c'est un carton assuré ici à mon sens.

avatar Marvin_R | 

Ce n'est pas forcément le cas partout. A l'Apple Store de Bordeaux, samedi dernier, il y avait autant de monde autour de la table MacBook que des autres tables. Il y avait des gens intéressés.

Pour ce qui est du clavier, c'est vrai qu'on perd ses marques au début mais, étonnamment, j'ai commencé à m'y retrouver assez rapidement. Je m'attendais quand même à une course un poil plus grande pour les touches. Quand au trackpad, le clic est vraiment bien rendu, c'est très surprenant.
Par contre, il n'est pas possible apparemment de bouger un élément avec 3 doigts, il faut faire un clic forcé pour ça. C'est moins pratique puisque le doigt frotte plus sur le trackpad...

avatar fanchig | 

Après un bref test dans un store, je trouvais le clavier bruyant.
Qu'en est-il exactement?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR