iMac Retina : la carte graphique de base ne suffit toujours pas

Nicolas Furno |

L’iMac Retina 5K est une machine superbe, mais qui souffrait à sa sortie d’une carte graphique largement insuffisante par défaut. Sans même parler de jeux ou de logiciels 3D, il suffisait d’utiliser OS X pour apercevoir rapidement des ralentissements très nets de l’interface, notamment en utilisant Mission Control. Notre bilan à l’époque était très clair : pour profiter vraiment de l’ordinateur, il fallait augmenter son budget et opter pour la carte graphique en option, la seule capable de gérer en toute fluidité OS X.

On espérait alors qu’il ne s’agissait que d’un problème côté logiciel et que la carte graphique utilisée, avec ses 2 Go de mémoire dédiée, suffisait largement à contrôler un écran Retina 5K. On en avait eu une sorte de preuve en testant le même ordinateur avec deux écrans externes (des 27 pouces avec des définitions standards). Dans cette configuration un petit peu extravagante, l’iMac Retina de base s’en sortait tout aussi bien que sans écran externe. Ce qui tendait à montrer que le problème venait de la gestion de l’écran Retina, plutôt que d’une carte trop faible.

Les mois ont passé et Apple a publié plusieurs versions d’OS X Yosemite. Nous n’avions jamais eu l’occasion de tester l’iMac Retina depuis, mais la sortie d’un « nouveau » modèle, moins cher, nous permet justement de faire le point. Plus de six mois après la sortie de ce tout-en-un, le constructeur a-t-il conçu de meilleurs pilotes ? Le modèle vendu 2230 € est-il une bonne affaire ?

Rappelons avant toute chose que la carte graphique de cette « nouvelle » version est moins puissante que celle qui équipait les iMac Retina à l’automne dernier. Certes, il n’y a que 50 MHZ de différence entre les deux machines, mais on peut se dire qu’Apple avait confiance en cette Radeon M290 d’AMD. Suffisamment en tout cas pour l’imposer dans ce premier iMac Retina, sans proposer en même temps à ses clients une option pour obtenir mieux.

Notre test de ce Mac répondra plus longuement à toutes ces questions, mais en attendant, un élément de réponse en vidéo :

On peut aisément le constater, l’iMac Retina n’a pas progressé autant qu’on l’espérait en quelques mois. Les lenteurs d’interface sont toujours là, que l’on utilise l’ordinateur dans sa configuration par défaut (2560 x 1440 px, soit la définition logique identique à un iMac 27 pouces standard) ou avec une définition supérieure (3200 x 1800 pixels, le mode « Plus d’espace » proposé par OS X). Si vous vous sentez perdu, nous avions longuement évoqué les différents modes d’affichage proposés par OS X sur cette page de notre test.

Même si c’est moins marqué lorsqu'on en reste au réglage par défaut, l’iMac Retina n’est toujours pas fluide avec Mission Control. Ce n’est pas le seul cas où la carte graphique pose problème, mais c’est le plus visible, en tout cas le plus facile à voir. Comme à l’automne, la fonction Coup d’œil pose, elle aussi, problème, mais également d’autres animations du Finder, ou du système. Et ne parlons pas des logiciels plus gourmands : Photos est à la traîne, et Final Cut Pro est à peine exploitable même pour des vidéos aussi simples que celle que l’on a publiée avec cet article.

On peut toujours obtenir un rendu plus fluide, à condition de rester à la définition par défaut et de sacrifier la transparence d’OS X. Mais on ne devrait pas avoir à le faire : à 2 300 € minimum, un Mac devrait être parfaitement fluide pour des tâches aussi basiques que d’afficher Mission Control. Apple n’a manifestement pas amélioré ce point ces derniers mois et le constructeur se permet de brider encore la carte graphique. L’option sur le haut-de-gamme — qui porte le prix de l’ordinateur à près de 3 000 €, tout de même — devrait être la carte graphique proposée par défaut et elle reste l’option indispensable pour tous ceux qui veulent profiter pleinement de l’écran Retina 5k du tout-en-un.

Bien sûr, ce problème d’affichage n’est pas nécessairement le plus gênant à l’usage sur le « nouvel » iMac Retina. Doté d’un disque dur à plateaux par défaut, ce Mac est en effet d’abord handicapé par ce goulot d’étranglement qui ralentit toutes les opérations. Mais on y reviendra plus longuement dans un autre article…

avatar bugman | 

@Harp : T'aimes pas les Unix ? Même si Microsoft a fait de beaux progrès niveau stabilité, on ne peut pas dire que l'OS d'Apple est moins stable (enfin, moi, je ne le dis pas). Ce qui pousse certains pro à aller sur des PC Windows, c'est surtout pour des questions de couts et des questions matériels (à mon avis). Le Mac à un passif plutôt séduisant dans des domaines comme la vidéo ou l'audio.

avatar Harp | 

@bugman :
UNIX c'est pour les programmeurs et les geeks. Windows c'est pour les professionnels. Mac c'est pour les bobos qui écrivent leur super roman à la terrasse d'un café.

avatar iGeek07 | 

J'en déduis que programmeur n'est pas un métier, ou en tous cas pas un métier "professionnel". Merci pour cet enseignement.

avatar Harp | 

@iGeek07 :
Si tu es programmeur et que tu es sur Mac qui n'a presque pas de langages de programmation à part les siens, tu fais quoi comme boulot ? Des jeux pour les bobos qui ont des iPhone ? Wouah le "vrai" métier !!!

avatar feefee | 

@Harp :

"Si tu es programmeur et que tu es sur Mac qui n'a presque pas de langages de programmation à part les siens, tu fais quoi comme boulot ? Des jeux pour les bobos qui ont des iPhone ? Wouah le "vrai" métier !!!"

Toi en 2 jours tu vas nous faire une compilation de perles plus étoffée que sur un an de commentaires habituels sur MacG :-)
Merci encore :-D

avatar Harp | 

@feefee :
Quand on peut pas défendre l'indéfendable, on attaque la personne et pas ce qu'il dit. Ça a l'air très courant chez les fans du culte Apple. C'est si dur de se rendre compte qu'on a dépensé tellement d'argent dans de la poudre aux yeux bien emballée ?

avatar broc_058 | 

@Harp :
Juste pour vous rappeler que osx ou Windows ne font pas des environnements le plus pertinent pour programmer
Il existe des compilateurs croisés et des outils de développeurs. Les plus puissants sont souvent sur unix. Les prix de ces outils sont pour les SSII.
Je te souhaite de gérer des projets de 100000 heures de ressources et des équipes d ingénieurs. Il s agit de l informatique industrielle.
Pour le client, on doit prendre en compte là portabilité. Les directeurs de SDI ne veulent être enchaînés dans un environnement. Tu vas devoir retourner a l école. OS X n est pas un environnement professionnel industriel.
Je suis désolé pour ceux qui ont choisi mac OS X pour architecture serveur. La simplicité d utilisation du produit vous lie avec le produit. Redhat et unix sont plus professionnels mais il exige des compétences en ressources humaines. Cela a un coût non négligeable.

avatar bugman | 

@broc_058 : OSX est un UNIX (BSD).

avatar feefee | 

@Harp :

"Tu me fais rigoler. OS X c'est pour aller sur Facebook et avoir Twitter dedans comme sur iOS. Les gens sur Windows il font du VRAI travail"

C'est du second degré non ? Tu parodies qui ? :-D

avatar Harp | 

@feefee :
Ah oui ? Alors tu peux faire quoi comme vrai travail sur un Mac ? Toute la gamme est dépassée dans les performances

avatar bugman | 

@Harp : Materiel la problématique, je te dis. Et on peut travailler avec cet OS c'est un fait.

avatar Yuku | 

@Harp :
Houhouhou, pitié arrête, je vais mourir de rire avec tous tes commentaires :-) . Avoue que tu blagues/trolles, c'est pas possible autrement ? Hahaha :-)

avatar Harp | 

@Yuku :
Voilà. Des qu'on veut débattre de trucs sérieux si on partage pas l'avis, on est un troll. C'est pas parce que tu es fanboy Apple que tu peux pas reconnaître la supériorité des fabricants PC à Apple, de Windows à os x et d'Android à iOS. Au moins, les vrais pros ils font cette différence.

avatar Yuku | 

@Harp :
Hihihi, par pitié arrête :-) . Si t'avais un peu plus de 6 heures d'ancienneté sur MacGé, tu saurais que je suis tout sauf un fanboy, bien au contraire (pourtant chez Apple depuis le IIe, mais pas que...), mais tu racontes tellement de la merde (et visiblement tu y crois) que t'en es risible :-) . Hahaha :-)

avatar Harp | 

@Yuku :
Je découvre MacG comme tu me l'as déjà fait remarquer. C'est mon voisin programmeur qui m'a fait découvrir. Il m'a grosso-modo dit "va voir, c'est du lourd côté lobotomie Apple mais si tu commentes, essaie le niveau 14-15 ans sinon ils comprennent pas". Je m'adapte, je découvre et je suis mort de rire qu'il y ait autant de gens qui aiment encore Apple.

avatar Rez2a | 

@Harp :
Ce qui est pas mal aussi c'est de savoir se remettre en question ! À l'occase tu demanderas à ton voisin programmeur pourquoi tous les mecs de chez Google sont bien équipés en Mac... sûrement des fanboys lobotomisés qui n'y connaissent rien ! :)

avatar ever1 | 

sauf que sur ces macs, ils font tourner un dérivé de ubuntu homme made (gubuntu)

avatar iGeek07 | 

Ton voisin doit vraiment détester MacG pour t'envoyer polluer les commentaires comme ça…

avatar broc_058 | 

@Harp :
Je pense qu il est plus grave que passer son temps à écrire des stupidités. De plus je doute que vous ayez le moins savoir professionnel des développeurs.
Le choix Pc pour le poste client est la raison des couts. La plupart des applications importantes sont sur des serveurs unix avec des bases de données type oracle. Windows a pour lui msoffice. Sincèrement, tu devrai relire l univers du discours. Réfléchit à ton comportement et son intérêt. Ton ami programmeur doit souvent critiquer sa hiérarchie et se prendre pour une personne géniale non reconnue. Si tu suis la même route, tu finira en bas de l échelle sociale. Apprend a écouter et réfléchit avant de parler. Juste un conseil pour éviter que tu rejette tes échecs sur les autres. Tu connais tout mais tu ne sais rien.
L adage de la sagesse

avatar feefee | 

@broc_058 :

"Ton ami programmeur doit souvent critiquer sa hiérarchie et se prendre pour une personne géniale non reconnue. "

Juste une d'excuse qu'il se donne
Il a bon dos l'ami programmeur :-)

avatar iGeek07 | 

Quand on "débat", comme tu dis, on avance des arguments et non des idées pré conçues.

avatar EBLIS | 

Je crois qu'il se parodie lui même. Ca doit être une question d'âge mental.

avatar sylaki61 | 

Je n'ai jamais de compte sociaux, ça ne m'intéresse pas... Certains préfèrent windows d'autres osx, pour moi ce sont deux os très différents, j'ai une préférences pour osx, par contre leur dernier iMac je ne comprends pas.

avatar 789qwe2 | 

@ sylaki61
AHahahahhhhhhaahahahahahahaha il y a encore des cons pour utiliser FCPX avec iMac pour usage professionnel ?
... les mêmes qui utilisent Photos, Pages, Numbers et quoi encore ? Aperture ?

A mourrir de rires, sortez de vos ornières : les pros n'utilisent pas ces logiciels ou alors ils regrettent (comme les photographes pro sous Aperture: c'était déjà rare ...et l'histoire leur a donné raison de travailler avec autre chose).

avatar bugman | 

@789qwe2 : Adobe a arrêté sa suite CC sur OSX ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR