Apple : un problème très haut de gamme

Christophe Laporte |

La mise à jour de la gamme Mac cette semaine a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, plusieurs ordinateurs ont vu leur prix augmenter de 100 € jusqu’à parfois même 600 €.

Même si Apple ne s’est pas expliquée sur le sujet, ces changements tarifaires sont la conséquence directe de l’affaiblissement de l’euro ces derniers mois. Si pour le consommateur la pilule est difficile à avaler, on peut « comprendre » le raisonnement d’Apple qui tient à préserver ses marges (lire : Apple Store : flambée des prix et de nouveaux iMac / MacBook Pro).

Toutefois, certaines hausses de prix passent mieux que d’autres. Celles concernant le Mac Pro ainsi que dans une moindre mesure celles du SuperDrive (+ 10 €) et de la Magic Mouse frisent le ridicule.

Sur la station professionnelle d’Apple, l’entrée de gamme a pris 400 € ! Les utilisateurs auraient sans doute préféré une évolution des caractéristiques de cet ordinateur qui n’a pas bougé depuis sa commercialisation en décembre 2013 !

En l’espace de quasiment deux ans, il est difficile de ne pas penser que le coût de certains composants de cette machine — processeur, mémoire flash ou encore les cartes graphiques — n’aient pas baissé de manière importante.

Si l’on met de côté les fluctuations monétaires, il y a deux choses qui sont de plus en plus récurrentes chez Apple. Les mises à jour d’ordinateurs sont toujours plus espacées : un an pour les modèles qui se vendent (MacBook Air, MacBook Pro…) et un délai plus long encore pour ceux qui jouent un rôle mineur (Mac Pro, Mac mini…). Apple a été précurseur dans ce domaine. On peut critiquer cette position, mais on peut la comprendre également. L’arrivée d’un nouveau Mac ne crée plus le même engouement qu’avant et le progrès technologique a tendance à se tasser, notamment en ce qui concerne les processeurs. Des processeurs tiers sur lesquels Apple a moins de prise que sur ceux qu’elle conçoit pour ses iPhone/iPad.

L’autre point, c’est qu’Apple fait toujours payer aussi chèrement ses nouveautés. Le passage au Retina a été l’occasion d’augmenter les prix de plusieurs centaines de dollars.

On l’a vu lorsque les MacBook Pro et les iMac sont passés au Retina. C’est d’ailleurs parfaitement compréhensible. Lorsqu’Apple revoit une machine de fond en comble, il y a souvent des composants plus chers, de nouvelles techniques de fabrication à prendre en compte et tout le travail de recherche et développement.

Cela peut s’expliquer mais, en même temps, Apple sait aussi procéder différemment à certaines occasions. Par exemple, le prix de l’iPad 9,7” n’a pas varié d’un iota aux États-Unis depuis la commercialisation du premier modèle en 2010 : 499 $. Cela ne l’a pas empêché de connaitre chaque année des évolutions importantes à tous les niveaux.

L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse
L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse

D’autre part, si pour les Mac, Apple a tendance à rapidement augmenter les prix lorsqu’il y a des nouveautés substantielles, elle est beaucoup plus lente à les « démocratiser » ensuite. Que les ordinateurs d’Apple soient chers, c’est une chose, ce qui est plus gênant, c’est lorsqu’il y a beaucoup à redire sur les configurations qu’elles proposent.

L’entrée de gamme chez Apple a souvent fait l’objet de critiques (lire : Apple et l'éternel problème de l'entrée de gamme), mais les incompréhensions sont de plus en plus nombreuses également sur le matériel haut de gamme.

Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?
Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?

Premier exemple : l’iMac Retina. D’après nos informations, cette machine est loin d’être un best-seller. Apple a cherché à rectifier le tir en proposant une configuration légèrement moins chère. Mais comment peut-on proposer en 2015 un ordinateur à 2 299 € sans Fusion Drive ? Résultat, ce qui devrait être une bête de course (vu son prix) met presque deux minutes à démarrer et ponctue son utilisation de lenteurs qu’un MacBook n’a pas.

Même constat pour le MacBook Pro 15” Retina entrée de gamme. Cet ordinateur est vendu 2 249 € et ne dispose pas d’une carte graphique dédiée. Ceux qui ont des besoins de puissance n’ont pas d’autres choix que de considérer le modèle haut de gamme.

Bref, ces deux configurations donnent davantage l’impression d’être là pour proposer un prix d’appel et rien d’autre.

Il y a sans doute de quoi fustiger Apple et cela se traduit probablement par un ressenti assez négatif chez les utilisateurs de longue date. Ce qui est paradoxal dans la situation actuelle, c’est que le Mac ne s’est jamais aussi bien porté.

Sur les trois premiers mois de l’année, Apple a écoulé 4,6 millions d’ordinateurs, soit une augmentation de 10 % en un an. Mieux encore, le chiffre d’affaires des ventes d’ordinateurs est repassé devant l’iPad. Personne n’aurait parié dessus il y a deux ans.

Alors, certes la façon de procéder d’Apple appelle la critique, mais les chiffres lui donnent raison, au moins pour l’instant…

avatar sdick | 

Mon iMac et mon MBP qui datent de 2010 sont tous les 2 équipés d'un SSD de 1T et leur RAM a été progressivement poussée au maximum, ce qui en fait des machines encore parfaitement utilisables avec les dernières versions de l'OS. Quand je vois qu'aucun iMac 21" actuel n'est proposé avec un vrai SSD 1T et qu'ils ne sont ni bien équipés d'origine ni évolutif, je me dis que mes anciennes machines ne sont pas prêtes d'être remplacées.

avatar ce78 | 

J'ai acheté un iPhone 6 parce que mon iPhone 4S m'avait lâché suite à une chute. Je devais renouveler mes Mac et finalement je n'ai rien acheté :
1. Je ne comprends rien aux évolutions de la gamme ;
2. Il n'y a toujours pas d'écran Thunderbolt à jour ;
3. Les prix augmentent pour des configurations en baisse ;
4. Je ne comprends pas où va Apple pour un utilisateur semi-pro.
Donc voilà. Pour moi c'est fini.

avatar DL411 | 

La vraie question est, pourquoi les Pc Samsung, Asus, Toshiba, Dell, HP et autres n'ont ils pas augmenter leurs prix !?

Des réponses !?

avatar RBC | 

DL411 : il faudrait regarder avant d'avancer des choses fausses ?
Chez Dell : 30 % d'augmentation
Chez Samsung : Plus de PC commercialisé pour l'Europe car ça leur reviens trop cher.
Et les autres ? Je vous laisse chercher ?

avatar RBC | 

C'est toujours drôle de constater que ceux qui râlent le plus fort ne possèdent même pas de Macs ?
C'est bizarre non ?

avatar Dodi12 | 

C'était sans doute vrai il y a un temps, aujourd'hui je râle au plus fort, il y' a 6 mac chez moi et 4 iPhone donc non, c'est ni drôle ni bizarre, il arrive un moment où trop c'est trop.

Un client Apple a toujours été prêt à mettre un peu plus que chez la concurrence pour avoir un produit Apple, c'est à dire un produit joli et qui fonctionne bien, il n'a jamais été question de sacrifier les vacances pour être confortablement connecté.

Apple se fout de la gueule du monde, toutes les machines dignes de 2015 ont un prix exorbitant, on a de la merde en entrée de gamme, 16Go de mémoire sur iPhone, 4Go de ram sur ordi portable, disque dur mécanique sur iMac, et la moindre upgrade coute un bras, le seul produit qui reste à un bon rapport qualité/prix c'est l'iPad parce que la Surface commence apparemment à se vendre alors que l'iPad se vend de moins en moins.

Apple c'est fini pour moi, qu'ils aillent au diable.

avatar madeinphoto | 

@Dodi12 :
Idem pour moi malgré un parc apple de 12 appareils...

avatar feefee | 

@Dodi12 :

"le seul produit qui reste à un bon rapport qualité/prix c'est l'iPad parce que la Surface commence apparemment à se vendre alors que l'iPad se vend de moins en moins."

Tu mélanges pas se vendre moins avec s'utilise moins ?
Non parce les surfaces ne se vendent pas à des utilisateurs d'iPad , ni anciens ni nouveaux .
Les iPad se gardent et se renouvellent moins qu'un smartphone .

avatar Dodi12 | 

Non pas vraiment, je voulais dire qu'Apple vends maintenant moins d'iPad qu'avant et qu'à l'inverse Microsoft vend maintenant davantage de Surface qu'avant.

avatar SMDL | 

@Dodi12 :

"Un client Apple a toujours été prêt à mettre un peu plus que chez la concurrence pour avoir un produit Apple, c'est à dire un produit joli et qui fonctionne bien, il n'a jamais été question de sacrifier les vacances pour être confortablement connecté."

Ça, par exemple, c'est un trompe l'œil, un biais qui vient de l'iPod, du Mac Mini, de certains imacs et MacBook des dernières années. Sinon les prix avant la dernière décennie étaient prohibitifs. Certains ordis dépassaient les 20000€ en monnaie constante. Durant les années 80, le classic coûtait déjà un rein, plus de trois fois plus cher qu'un équivalent matériel chez Atari ou Amiga.

Certaines configurations haut de gamme, exposées comme des œuvres d'art dans les salons de l'époque, avec Harman Kardon au mieux de sa forme et écran gigantesque pour l'époque de plus de 30" en scope, affichaient des prix de bagnole.

avatar Dodi12 | 

Effectivement, la phrase juste aurait peut-être du préciser "toujours depuis l'iPod".

Personnellement je ne me suis intéressé à Apple qu'à la vue de l'iMac G4 que je trouvais super joli et surtout du Mac G5 devant lequel j'étais particulièrement admiratif, l'iPod mini a été mon premier achat, je n'ai pas connu les années que vous décrivez donc forcément pour moi, ça parait "toujours".

avatar SMDL | 

@Dodi12 :

Pour tout dire, j'ai été étonné de voir les prix Apple se démocratiser, et autant en plus :)

avatar macbook60 | 

....

avatar MaitreYODA | 

Actuellement le seul produit de la gamme Apple qui ai un bon rapport qualité prix selon moi c'est l'iPad (Air 2). On trouve facilement des modèles 64 Go à 500€ en neuf. Il est super puissant, a un magnifique écran et qui plus est 2 Go de RAM! Le seul problème, commun à tous les iPads c'est que l'Os (iOS 8) n'est pas à la hauteur... Ce n'est qu'une version iPhone ajusté pour l'iPad, ce qui est dommage. Mais paraît-il que c'est sur le point de changer.

Les iPhones sont devenus bien trop cher, à moins qu'il soit fourni par l'entreprise ou bien que le forfait soit payé par l'entreprise (ce qui est mon cas pour le 6, sinon je serais resté sur mon 5 jusqu'à sa mort!)

Les macs, c'est vraiment la cata. Le rapport qualité/prix est vraiment pourri. Vendre 1 449€ un Mac avec 128 Go de stockage en 2015 c'est se foutre de la gueule du monde! Ok, pour ajuster les prix en fonction de la parité €/$ mais faut que le hardware suive aussi! Même le MacBook à 1 449€ commence en 256 Go de stockage! Y a vraiment un problème dans la gamme.
Ensuite vendre 1 200€ un MacBook Pro classique de 2012, je sais même pas s'il faut en rire ou en Pleurer...
Il est temps que les prix soient cohérents avec le matériel.

Après comme dit plus haut, on n'est évidemment pas obligé d'acheter Apple. Mais c'est quand même dommage que pour avoir une machine juste satisfaisante (8 Go de RAM, SSD 256 Go, et encore...) il faille débourser 1700€... Tout en sachant que la configuration est figée dans le temps.

Je ne sais pas quel sera mon prochain ordi portable, mais si c'est un Mac il viendra à coup sûr du Refurb ou de l'occasion. Si c'est un Pc, ce sera un asus 15" ;)

avatar tchit | 

J'ai envie d'un PC portable Hackintosh.

avatar EBLIS | 

Et bien figure toi qu'avant mon dernier portable Asus, j'ai réussi à installer macos sur un acer en bidouillant quelques fichiers à l'install. Il n'y avait que la carte son de non reconnue mais c'était réglé avec une externe. Il faudrait que je teste avec mon asus g75.

avatar lmouillart | 

Lorsque l'on apprécie pas la politique commercial d'un fournisseur, on passe chez les concurrents, plutôt que de s'amuser à pirater leurs logiciels ("hackintosh").

avatar EBLIS | 

Tu peux acheter macos. Les gens qui font cela sont ceux qui préfèrent macos à windows ou linux.

avatar lmouillart | 

La licence d'utilisation ne le permet pas.

avatar Rez2a | 

Sinon plutôt que de pleurer sur tous les articles, vous pouvez aussi acheter une licence Windows et l'installer sur votre Mac actuel, ça ne vous coûtera pas grand chose et ça vous habituera à l'OS de votre futur ordi.

Avec de la chance, ça réglera vos problèmes de wifi puisque Yosemite est calamiteux, et votre Mac aura même une chance de devenir plus performant en scrollant dans les listes (et je rigole qu'à moitié tellement je suis convaincu que le problème est plus causé par le manque d'optim de l'OS que par le matos en lui même).

Merci quand même à la personne qui a rappelé que le MBA avait commencé sa carrière à 1800€ pour finir à 1000€ (voire 900€ il y a pas si longtemps non ?), ce qui est invraisemblable pour une boîte qui ne fait qu'augmenter ses prix sans relâche.

Pour ma part j'attendrai le miracle logiciel : les Mac ne sont pas tant limités par leur matériel que par leur OS qui manque horriblement de finition et d'optimisation, j'espère que Apple s'est concentrée là dessus, avec un peu de chance on va enfin récupérer des Mac fluides en toute circonstance.

avatar spece92 | 

On parle jamais des taxes!?!

avatar EBLIS | 

La taxe est fixe non? Les prix débattus sont ttc. Enfin il me semble.

Mais je t'accorde que 20% ce n'est ni plus ni moins que du racket mafieux.

avatar Archange229 | 

Hausse des prix, pas vraiment d évolution marquante, multiplication des modèles dans les gammes, évolutions des produits très difficile à cause des ram et ssd soudés ....... Attention Apple. Que dire sur l Apple watch aussi ....

avatar EBLIS | 

L'Applewatch reste un access de mode non indispensable comparée à un pc ou un tel. Surtout quand on voit le modèle à je ne sais combien de milliers d'euros.

avatar pat3 | 

L'ennui, c'est que la presse Mac elle-même entretient des légendes urbaines:
"Bref, ces deux configurations donnent davantage l’impression d’être là pour proposer un prix d’appel et rien d’autres."
L'entrée de gamme d'Apple à toujours été là pour proposer un prix d'appel et rien d'autres. C'était déjà le cas de mon premier mac Performa 6200 il y a 25 ans (environ, je ne compte plus). Le seul moment où ça a posé un problème à Apple, c'était quand les clones autorisés faisaient mieux pour moins chers. C'est la première chose que Steve Jobs a arrêté en revenant à la tête d'Apple.
Quand les machines étaient un tant soit peu évolutives, on pouvait tirer parti de ça (en ajoutant soi-même ram et stockage). Mais ça, c'était avant.

"Il y a sans doute de quoi fustiger Apple et cela se traduit probablement un ressenti assez négatif chez les utilisateurs de longue date. "
Ben à moins que les utilisateurs de longues dates continuent à croire aux mêmes chimères, c'est toujours pareil chez Apple. Trois règles simples rendent souvent l'utilisateur Apple heureux:
- jamais de version 1, souvent la 3 est la plus aboutie d'une série;
- jamais d'entrée de gamme, le milieu de gamme est souvent le plus intéressant, plus encore quand on peut modifier la config hors Apple, c'est beacoup moins cher,
- enfin, mieux vaut un bon milieu de gamme ayant fait ses preuves que la dernière nouveauté. La gamme d'avant est toujours plus stable que la dernière qui vient de sortir.

Gravez-les au dos de chacun de vos appareils Apple, et vous verrez la vie en rose. Pour tout le reste, c'est à vos risques et périls.

Et comme le dit La Fontaine, apprenez que tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute.
La néopathie et les récriminations associées font vivre beaucoup de gens, des revendeurs Mac aux titres de la presse Mac, en passant par les vendeurs d’accessoires…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR