Apple : un problème très haut de gamme

Christophe Laporte |

La mise à jour de la gamme Mac cette semaine a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, plusieurs ordinateurs ont vu leur prix augmenter de 100 € jusqu’à parfois même 600 €.

Même si Apple ne s’est pas expliquée sur le sujet, ces changements tarifaires sont la conséquence directe de l’affaiblissement de l’euro ces derniers mois. Si pour le consommateur la pilule est difficile à avaler, on peut « comprendre » le raisonnement d’Apple qui tient à préserver ses marges (lire : Apple Store : flambée des prix et de nouveaux iMac / MacBook Pro).

Toutefois, certaines hausses de prix passent mieux que d’autres. Celles concernant le Mac Pro ainsi que dans une moindre mesure celles du SuperDrive (+ 10 €) et de la Magic Mouse frisent le ridicule.

Sur la station professionnelle d’Apple, l’entrée de gamme a pris 400 € ! Les utilisateurs auraient sans doute préféré une évolution des caractéristiques de cet ordinateur qui n’a pas bougé depuis sa commercialisation en décembre 2013 !

En l’espace de quasiment deux ans, il est difficile de ne pas penser que le coût de certains composants de cette machine — processeur, mémoire flash ou encore les cartes graphiques — n’aient pas baissé de manière importante.

Si l’on met de côté les fluctuations monétaires, il y a deux choses qui sont de plus en plus récurrentes chez Apple. Les mises à jour d’ordinateurs sont toujours plus espacées : un an pour les modèles qui se vendent (MacBook Air, MacBook Pro…) et un délai plus long encore pour ceux qui jouent un rôle mineur (Mac Pro, Mac mini…). Apple a été précurseur dans ce domaine. On peut critiquer cette position, mais on peut la comprendre également. L’arrivée d’un nouveau Mac ne crée plus le même engouement qu’avant et le progrès technologique a tendance à se tasser, notamment en ce qui concerne les processeurs. Des processeurs tiers sur lesquels Apple a moins de prise que sur ceux qu’elle conçoit pour ses iPhone/iPad.

L’autre point, c’est qu’Apple fait toujours payer aussi chèrement ses nouveautés. Le passage au Retina a été l’occasion d’augmenter les prix de plusieurs centaines de dollars.

On l’a vu lorsque les MacBook Pro et les iMac sont passés au Retina. C’est d’ailleurs parfaitement compréhensible. Lorsqu’Apple revoit une machine de fond en comble, il y a souvent des composants plus chers, de nouvelles techniques de fabrication à prendre en compte et tout le travail de recherche et développement.

Cela peut s’expliquer mais, en même temps, Apple sait aussi procéder différemment à certaines occasions. Par exemple, le prix de l’iPad 9,7” n’a pas varié d’un iota aux États-Unis depuis la commercialisation du premier modèle en 2010 : 499 $. Cela ne l’a pas empêché de connaitre chaque année des évolutions importantes à tous les niveaux.

L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse
L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse

D’autre part, si pour les Mac, Apple a tendance à rapidement augmenter les prix lorsqu’il y a des nouveautés substantielles, elle est beaucoup plus lente à les « démocratiser » ensuite. Que les ordinateurs d’Apple soient chers, c’est une chose, ce qui est plus gênant, c’est lorsqu’il y a beaucoup à redire sur les configurations qu’elles proposent.

L’entrée de gamme chez Apple a souvent fait l’objet de critiques (lire : Apple et l'éternel problème de l'entrée de gamme), mais les incompréhensions sont de plus en plus nombreuses également sur le matériel haut de gamme.

Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?
Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?

Premier exemple : l’iMac Retina. D’après nos informations, cette machine est loin d’être un best-seller. Apple a cherché à rectifier le tir en proposant une configuration légèrement moins chère. Mais comment peut-on proposer en 2015 un ordinateur à 2 299 € sans Fusion Drive ? Résultat, ce qui devrait être une bête de course (vu son prix) met presque deux minutes à démarrer et ponctue son utilisation de lenteurs qu’un MacBook n’a pas.

Même constat pour le MacBook Pro 15” Retina entrée de gamme. Cet ordinateur est vendu 2 249 € et ne dispose pas d’une carte graphique dédiée. Ceux qui ont des besoins de puissance n’ont pas d’autres choix que de considérer le modèle haut de gamme.

Bref, ces deux configurations donnent davantage l’impression d’être là pour proposer un prix d’appel et rien d’autre.

Il y a sans doute de quoi fustiger Apple et cela se traduit probablement par un ressenti assez négatif chez les utilisateurs de longue date. Ce qui est paradoxal dans la situation actuelle, c’est que le Mac ne s’est jamais aussi bien porté.

Sur les trois premiers mois de l’année, Apple a écoulé 4,6 millions d’ordinateurs, soit une augmentation de 10 % en un an. Mieux encore, le chiffre d’affaires des ventes d’ordinateurs est repassé devant l’iPad. Personne n’aurait parié dessus il y a deux ans.

Alors, certes la façon de procéder d’Apple appelle la critique, mais les chiffres lui donnent raison, au moins pour l’instant…

avatar Vanton | 

@SIMOMAX1512 :
Suis pas certain que le fait d'augmenter les prix chez nous aide beaucoup à inverser cette tendance...

Mais je me demande parfois si Apple ne cherche pas simplement à artificiellement conserver des parts de marché basses chez nous en augmentant ses prix... La rareté participe au désir et à l'image.

Mais si les prix sont rageants c'est surtout les configs médiocres qui sont un vrai problème. Sans guide un client mal informé peut complètement se faire avoir et repartir avec une image désastreuse de l'entreprise. Je l'ai déjà vu autour de moi... Et l'humanité n'est pas extensible à l'infini...

avatar Boud | 

Qu'est ce qu'il ne faut pas lire concernant le marché européen.

avatar backfromcharly33 (non vérifié) | 

Il va bientôt se poser le problème du consentement à payer une machine bien plus cher qu'elle ne coûte réellement. A ce rythme dans 2 ou 3 ans l'iPhone coûtera 1000 euros en entrée de gamme. Sauf que nos salaires n'ont pas le même rythme d'augmentation. Apple s'est toujours positionnée comme une marque prenium mais devient une marque de luxe. Pas sur que la communauté Apple Addict puisse suivre longtemps.

avatar pommecroquee | 

@backfromcharly33 :
+1

avatar daxr1der | 

@backfromcharly33 :
Produit de luxe par son prix, mais c'est tout, un iphone qui se pli, avec des bandes dans le dos et une lentille photo qui sort, excuse moi mais c'est loin d'être un produit de luxe.

avatar Azurea | 

Citation MacG : "En l’espace de quasiment deux ans, il est difficile de ne pas penser que le coût de certains composants de cette machine — processeur, mémoire flash ou encore les cartes graphiques — n’aient pas baissé de manière importante."

Effectivement correct comme analyse et la fluctuation de l'Euro n'a rien à y voir (c'est de la poudre au yeux).

En espérant que nos iMac aient une obsolescence programmée façon Jeanne Calmant (centenaire).

avatar Domsware | 

@Azurea :
Encore ce concept stupide d'obsolescence programmée. C'est prouvé scientifiquement : les machines Apple s'arrêtent de fonctionner subitement pour forcer le pauvre utilisateur à changer de machine.

avatar backfromcharly33 (non vérifié) | 

@Domsware :bien sûr qu'il existe une obsolescence programmée. Quand au bout de 5 ans tu ne peux plus faire de mise a jour d'os et que du coup tu ne peux plus installer certains programmes, et que d'autres sont à la ramasse (navigateur web par exemple), c'est de l'obsolescence programmée. Imagine qu'au bout de 5 ans tu ne puisses plus prendre l'autoroute avec ta voiture car obsolète.

avatar Bruno de Malaisie | 

@backfromcharly33 :
Tu peux quand même prendre l'autoroute avec ta voiture obsolète. J'eus préféré que mon ordinateur soit obsolète.
Je me demande ce qui m'a pris d'installer Yosemite sur mon MBP de 2009. J'aurais mieux fait de rester sous Mavericks.
Quant à acheter un nouvel ordinateur, je n'en vois pas l'intérêt car je travaille sur iPad. J'ai bien écrit que je travaille sur iPad, n'en déplaise aux "professionnels" de ce forum que je ne manquerai pas de froisser.
Donc l'augmentation du prix ne me dérange que peu compte tenu que je considère qu'acheter un produit Apple revient à un investissement sur le long terme (que ce soit un ordinateur ou un iBidule).

avatar jazz678 | 

@backfromcharly33 :
Toujours la même rengaine foireuse...
Cette "obsolescence programmée" est le plus souvent liée au client qui cours après les nouveautés. Mon MP pro de mi 2009 fonctionne encore parfaitement ( j'ai juste remplacé le DD par un ssd) et même mieux qu'avant. Ta vieille voiture ne s'arrêtera pas de rouler parce qu'une grosse berline sera commercialisée...

avatar pommecroquee | 

@backfromcharly33 :
Mon Mac de 2007 marche très bien, s'il y a bien une chose que j'apprécie chez Apple c'est la durabilité de leur produit.

avatar byte_order | 

C'est pas spécifique à Apple.
Mon vieux PC quad core Q6600 de 2007 marche encore, lui aussi.
Un SSD, un changement de carte graphique, 2 barrettes de RAM et une migration sous Linux et hop...

avatar patrick86 | 

" Quand au bout de 5 ans tu ne peux plus faire de mise a jour d'os et que du coup tu ne peux plus installer certains programmes, et que d'autres sont à la ramasse (navigateur web par exemple), c'est de l'obsolescence programmée."

NON.

Cette "obsolescence" là n'existe que dans l'imaginaire du consommateur avide de toujours PLUS de nouveau, qui vit dans une frustration constante de n'avoir jamais assez.

Votre ordinateur vous a été vendu avec un certain nombre de fonctionnalités.
Ne pas pouvoir avoir les NOUVELLES fonctionnalités du nouveaux logiciels sortis 5 ans plus tard, n'est PAS de l'obsolescence programmée.

L'obsolescence programmée, consisterait à faire PERDRE à votre ordinateur, une partie ou totalité des FONCTIONS D'ORIGINE.

avatar jipeca | 

"NON"

SI !
Cette obsolescence programmée existe dès lors que faire fonctionner certaines fonctionnalités ou certains os sortis 30 mois plus tot parce que les matériels les matériels plus récents ne les acceptent pas, sauf via "tripotages et chipotages" ca s'appelle de l'obsolesence programmée logicielle... qui devient ipso facto matérielle.
Et cette volonté d'obsolescence programmée chez Apple est universellement constatée par la majorité des observateurs qui ne se livrent pas à de douloureuses contorsions intelllectuelles pour s'auto convaincre du contraire.

avatar Vanton | 

@jipeca :
Peut-être justement que si les gens réfléchissaient on ne se porterait pas plus mal...

avatar themasck | 

exact
car si on acheté le dernier iphone et que sur notre vieux mac , on ne peut sychroniser correctement car Itunes est trop vieux . c'est de l'obsolescence . un peu comme les voitures qui fonctionnaient a l'essence et pas au super ( ils ont créer des additifs car tous les moteurs 2 temps avais besoin d'essence , autrement ? )

avatar patrick86 | 

"
SI !
Cette obsolescence programmée existe dès lors que faire fonctionner certaines fonctionnalités ou certains os sortis 30 mois plus tot parce que les matériels les matériels plus récents ne les acceptent pas, sauf via "tripotages et chipotages" ca s'appelle de l'obsolesence programmée logicielle... qui devient ipso facto matérielle."

De l'obsolescence programmée, du nouveau matériel en interdisant d'y installer les anciennes versions du logiciel, sorties avant le matériel en question ?

Mais WTF !!!???

--

On peut trouver inconvénient à ne pas pouvoir installer OS X 10.9 sur un Mac acheté actuellement (donc non livré sous 10.10). Mais ce n'est PAS de l'obsolescence programmée, et certainement pas du matériel. C'est AUTRE CHOSE.

--

Mais votre intervention est intéressante, car elle montre le véritable problème de l'obsolescence programmée, à savoir : l'utilisation outrancière de cette expression, à toutes les sources pour tout et n'importe quoi.

avatar Crkm | 

L'absence de correction de failles de sécurité de l'OS au bout de quelques années,moi j'appelle ça de l'obsolescence programmée.

avatar backfromcharly33 (non vérifié) | 

@patrick86 :
Cet bien ce que je dis: quand j'ai acheté mon Mac il y a 5 ans c'était un avion de chasse. Aujourd'hui avec les différentes maj proposées ça en devient un gros veau. Alors pourquoi proposer des maj si ça ralentit la machine à part pousser à renouveler mon matériel? De toute façon il n'y a pas lieu de débattre si OUI ou NON l'obsolescence programmée existe chez Apple. La marque a déjà été condamnée pour ça et n'a pas changé de politique depuis.
Bref on est loin du sujet principal de cet article.
Je ne cherche pas à casser la marque. Mais je suis un Apple Addict à petit revenus donc avec cette augmentation des prix j'ai l'impression qu'Apple me dit "vas y petit passe ton chemin avec tes 1500 euros de revenus par mois, ici c'est pour les riches". Alors oui personne ne m'oblige à acheter du Apple mais tu ne peux pas faire rêver les gens avec des personnes "normales" dans tes pubs puis dire "a bien non c'est trop cher pour toi ;-)" bref la terre continue à tourner, les oiseaux à chanter ...

avatar patrick86 | 

"Cet bien ce que je dis: quand j'ai acheté mon Mac il y a 5 ans c'était un avion de chasse. Aujourd'hui avec les différentes maj proposées ça en devient un gros veau. Alors pourquoi proposer des maj si ça ralentit la machine à part pousser à renouveler mon matériel?"

Qui a installé ces mises à jour ? Vous, non ? Apple vous a mis un couteau sous la gorge ?
Et, en toute honnêteté, quel serait votre réaction si, Apple se proposait plus de mise à jour pour votre Mac tout neuf, au bout d'un an ?
Remettez le logiciel d'origine de votre Mac. Il fonctionnera comme au déballage.

" De toute façon il n'y a pas lieu de débattre si OUI ou NON l'obsolescence programmée existe chez Apple. La marque a déjà été condamnée pour ça et n'a pas changé de politique depuis."

Apple a été condamnée ? Très bien. Pouvez vous nous citer précisément les cas en question ? A moins qui ne vous pousse à vous rendre compte qu'ils n'ont aucun rapport avec ce dont nous parlons ici.

---

Je ne suis pas Apple Addict ou Apple fan. Je n'ai pas de problème sentimental à passer sur autre chose si ail dvenait que les ordinateurs Apple ne me conviennent plus.

avatar madeinphoto | 

@ Patrick86: un exemple iPad 2, et abonnement canal+ ( un exemple parmi 457 applications...)
Si tu veux continuer à utiliser ton application, tu es obligé de faire la mise a jour, car au démarrage
De l'application ça te demande de faire la mise a jour de l'appli qui elle et demande de passer sur
L'iOS suivant, donc tu te retrouves avec une usine a gaz qui ne marche pas bien alors que tu avais un appareil qui fonctionnait très bien.... Ou sinon tu as bien perdu des fonctions que tu avais et qui marchait très bien... Donc
Mauvaise foi ou aveuglement marketing mais si autant de gens râlent ce n'est peut être pas
Pour rien... Apple aurait très bien pu laissé les anciennes versions de ces applis disponibles et
Non les rendre inutilisables, donc je ne parle pas d'obsolescence programmé mais d'irrespect pour
Les anciens consommateurs... Comme le prouve la suite iWork offerte qu aux nouveaux clients,
Ou le passage d'iPhoto a Photo, ou tout le marketing Apple, ce qui compte c'est de ferrer le
Poisson après qu'importe ce qu'il devient... ( ça n'a pas toujours été comme ça mais c'est devenu une réalité...)

avatar patrick86 | 

"un exemple iPad 2, et abonnement canal+ ( un exemple parmi 457 applications...)
Si tu veux continuer à utiliser ton application, tu es obligé de faire la mise a jour, car au démarrage
De l'application ça te demande de faire la mise a jour de l'appli qui elle et demande de passer sur
L'iOS suivant, donc tu te retrouves avec une usine a gaz qui ne marche pas bien alors que tu avais un appareil qui fonctionnait très bien.... Ou sinon tu as bien perdu des fonctions que tu avais et qui marchait très bien."

Ce n'est pas Apple qui développe l'application Canal+, qui par ailleurs n'a jamais fait partie de fonctions pour lesquelles l'iPad 2 a été vendu.

Les développeurs de l'application Canal+ sont responsables de leurs décisions.

L'App Store permet de maintenir la disponibilité d'une ancienne version d'une application, pour les anciens appareils sous d'anciennes versions d'iOS.

--

"donc je ne parle pas d'obsolescence programmé mais d'irrespect pour
Les anciens consommateurs..."

Le consommateur n'est JAMAIS respecté. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est nommé ainsi.

"Ou le passage d'iPhoto a Photo"

Quel rapport ?

avatar SMDL | 

@madeinphoto :

"donc je ne parle pas d'obsolescence programmé mais d'irrespect pour
Les anciens consommateurs..."

Oui. La programmation de l'obsolescence s'entend au moment de la vente de la machine, de sa conception. Pas après. C'est un des points qui créent une certaine confusion.

Sinon on est dans le procès d'intention : quelles sont les motivations réelles d'Apple lorsqu'elle pousse à l'update, lutte contre la fragmentation, les failles, une expérience utilisateur homogène, etc..

Mais la suspicion est grande que dans le cake, il y ait des motivations moins heureuses... En l'absence d'autre preuve que ce texte sur l'enfermement des clients dans l'écosystème, il est très difficile de trancher.

avatar Vanton | 

@backfromcharly33 :
C'est de l'obsolescence tout court...

Faut arrêter avec l'obsolescence programmée ! C'est programmé si les composants sont conçus dès le départ pour bloquer l'usage de la machine passé une certaine durée d'utilisation. Ça a été avéré dans certaines imprimantes qui comptaient les pages. Mais jusqu'à preuve du contraire un Mac même sans mises à jour peut encore tourner ! J'ai un iMac G4 de 2004 chez moi et il permet toujours d'aller sur internet même s'il est sous Léopard ! Y a pas une volonté lors de la construction de limiter son fonctionnement dans le temps. Ça n'est pas de l obsolescence programmée. C'est de l'obsolescence tout court : un produit vieillit, s'use, et perd lentement sa capacité à nous satisfaire. Et l'obsolescence ça date de la nuit des temps. Les outils en pierre taillée de nos lointains ancêtres ils finissaient par s'user aussi... Et y avait pas d'ingénieurs pour les concevoir !

avatar jipeca | 

Je n'ai même plus envie de répondre, ça devient de l'obscurantisme.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR