Apple Store : flambée des prix et de nouveaux iMac / MacBook Pro

Nicolas Furno |

Apple a mis à jour l’Apple Store sans prévenir et avec quelques nouveautés sur les iMac et les MacBook Pro 15 pouces comme prévu. En revanche, en matière d’augmentation des tarifs, on est servi. Jusqu’à 600 € sur les Mac et les accessoires ne sont pas en reste, avec entre 2 € et 20 € d’augmentation selon les cas. La boutique en ligne est pleine de nouveaux tarifs, on fait le point.

Ces hausses de prix sont probablement liées aux variations entre le dollar et l’euro, même si la monnaie européenne est légèrement remontée ces dernières semaines. D’ailleurs, ce n’est pas la première de l’année : en mars dernier, le constructeur avait déjà augmenté les prix de quelques Mac et de quelques accessoires. Certains produits avaient été oubliés à cette occasion, c’est désormais chose faite…

iMac Retina et MacBook Pro 15 pouces mis à jour

Un nouvel iMac Retina moins puissant

L’iMac Retina est le seul produit qui baisse de prix, du moins en apparence. La gamme commence maintenant à 2299 € au lieu de 2599 € à sa sortie à l’automne, mais pour ce tarif, on a un processeur et une carte graphique moins puissants, ainsi qu’un disque dur standard au lieu d’un Fusion Drive.

Cliquer pour agrandir

Quand on sait que la carte graphique de base était synonyme de lenteurs uniquement en utilisant OS X, ce nouveau modèle ne semble pas constituer une bonne affaire. Sans compter que le disque dur ralentira nécessairement les opérations… Fort heureusement, le modèle sorti à l’origine est toujours vendu 2599 € et il n’a pas changé : la gamme s’est ainsi ouverte vers le bas, ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle.

Les options augmentent aussi : les 16 Go de RAM coûtent maintenant 240 € au lieu de 200 € et les 32 Go sont passés de 600 à 720 €. Augmentation aussi sur les supports de stockage de cette machine : 180 € pour le Fusion Drive 3 To au lieu de 150 € ; 360 € pour 512 Go de SSD au lieu de 300 € et 960 € pour 1 To de SSD au lieu de 800 €.

L'option carte graphique AMD Radeon R9 M295X est vendue 300€ au lieu de 250 €. Enfin, le choix d'un Core i7 à 4 GHz gagne 50 € à 300 €.

Pour en savoir plus :

Le MacBook Pro 15" ajoute Force Touch

Léger changement pour le MacBook Pro Retina 15 pouces, qui adopte un trackpad Force Touch et un SSD plus rapide (2 Go/s au mieux), quelques semaines après les 13 pouces. En revanche, la gamme ne bénéficie pas de nouveaux processeurs Broadwell, le portable conserve les mêmes processeurs qu’avant.

À défaut d’autres nouveautés, au-delà du trackpad qui est déjà un gros avantage, on peut se consoler avec des prix maintenus (il faut dire qu’ils avaient déjà augmenté en mars) et surtout une heure d’autonomie annoncée en plus. Le constructeur a opté pour une batterie légèrement plus grosse pour y parvenir. C’est toujours bon à prendre et l’augmentation de poids est insignifiante (20 grammes).

Pour en savoir plus

iMac, Mac Pro et Mac mini : pareil, pour plus cher

iMac standard

Une augmentation conséquente des prix est appliquée aux modèles standard déjà existants. Les trois modèles de 21,5" coûtent respectivement 1249, 1499 et 1699 €, c'est une augmentation de 150 à 200 €. Pour les 27 pouces non Retina, il ne reste plus que le modèle d’entrée de gamme, le haut de gamme a été retiré. Et ce modèle-là augmente aussi, passant de 1799 € à 2099 €.

Cliquer pour agrandir

Sur les options de stockage, les augmentations vont de 10 à 200 € selon que l'on parle de disques durs ou de SSD. Pour la RAM, la hausse est de 40 à 120 € sur les options 16 et 32 Go. Au passage, on peut noter que l’on perd l’option en faveur d’une carte graphique plus puissante : il faut se tourner vers les modèles Retina pour avoir mieux que la GeForce GT775M de Nvidia avec 1 Go de mémoire dédiée.

Mac Pro

Les Mac Pro ont, eux aussi, été mis à jour… mais uniquement pour changer leur prix. Apple n’a pas touché à la configuration du Mac le plus puissant de la gamme, mais les tarifs augmentent, et pas qu’un peu. Le modèle d’entrée de gamme était encore facturé 2999 € il y a quelques heures, il nécessite maintenant 3399 € ; quant au haut de gamme, il passe de 3999 € à 4599 €. Soit la modique somme de 400 voire 600 € de plus… sans aucune nouveauté sur le plan matériel.

Cliquer pour agrandir

Les options du Mac Pro d'entrée de gamme suivent cette inflation. Pour changer son processeur parmi les 3 proposés il faudra payer 100, 400 ou 700 € de plus, à respectivement 600, 2400 et 4200 €.

Les capacités mémoire de 16, 32 et 64 Go coûtent 20, 100 et 260 € de plus à respectivement 120, 600 et 1560 €. Pour le stockage sur SSD en 512 Go et 1 To, on a 60 et 160 € de plus à 360 et 960 €.

Enfin les deux options de processeurs graphiques prennent 80 et 200 € pour s'afficher à 480 (AMD FirePro D500) et 1200 € (AMD FirePro D700).

Pour le Mac Pro haut de gamme de base, les deux options processeurs augmentent de 300 et 600 € à 1800 et 3600 €. Pour les deux choix de RAM cela coûte 80 et 240 € de plus. Les deux options SSD augmentent de 60 et 160 €. Enfin, les processeurs graphiques AMD FirePro D700 prennent 120 €.

Mac mini

Même scénario pour le Mac mini, qui n’évolue pas du tout sur le plan technique, mais qui prend entre 50 et 100 euros de plus selon le modèle. L’entrée de gamme était sous les 500 €, il coûte désormais 549 €. Les deux autres modèles sont respectivement affichés à 799 € et 1099 €, au lieu de 699 € et 999 €.

Cliquer pour agrandir

On n’attendait pas de mise à jour pour les Mac mini, mis à jour à l’automne dernier. En revanche, les iMac et le Mac Pro avaient bien besoin d’une mise à jour : le tout-en-un n’a pas évolué depuis un an et c’est encore pire pour le Mac Pro. L’ordinateur a reçu un tout nouveau design à la fin de l’année 2013, mais plus rien depuis, alors même qu’Apple pourrait facilement adopter de nouveaux processeurs et de nouvelles cartes graphiques.

Options en hausse

On a déjà évoqué quelques hausses sur les tarifs des options pour certains Mac, mais ces augmentations de prix sont généralisées. Même le tout nouveau MacBook n’y échappe pas, alors qu’il est encore impossible de l’acheter sans attendre quelques mois. L’option pour passer l’ordinateur au processeur 1,3 GHz prend 50 € de plus sur l’entrée de gamme (250 €) et 30 € sur le haut de gamme (180 €).

Cliquer pour agrandir

Toutes les options de SSD augmentent de prix, sur un MacBook Air par exemple, il faut compter 360 € pour doubler le SSD et obtenir 512 Go, contre 300 € auparavant. Sur cette gamme, passer de 4 à 8 Go de RAM prend 20 € de plus et coûte 120 €. En revanche, bonne surprise sur le processeur avec une baisse de prix (comme quoi, tout arrive) : l’option Core i7 n’est plus facturée que 120 €, contre 200 € jusque-là.

Accessoires

Apple n’a pas oublié son SuperDrive USB. La preuve, il a lui aussi augmenté ! Vendu jusque-là 79 €, il est désormais facturé 89 €. Et ne comptez pas sur un passage à l’USB 3.0, c’est exactement le même modèle qu’avant.

Ce n’est pas le seul accessoire concerné, loin de là. Voici une liste de toutes les augmentations de prix que nous avons repérées jusque-là, mais il en manque probablement :

Ces augmentations de prix permettent de se rappeler que l’on trouve beaucoup de choses sur l’Apple Store, même des accessoires d’un autre temps…

Où acheter un Mac moins cher ?

Si vous vouliez acheter un Mac, vous avez un petit peu de temps (sans doute assez court) pour trouver un modèle à son ancien tarif. On en trouve encore chez Amazon, ou à la Fnac et vous trouverez tous les détails dans cet autre article !

Florian Innocente a contribué à cet article

avatar byte_order | 

Quelqu'un qui te vend une voiture neuve mais en fin de série au meme prix qu'a sa sortie y'a des années en te faisant croire que c'est toi qui y gagne est un très bon commercial.

avatar citronapple | 

La voilà la fameuse nouveauté du store dont la source fiable avait prévenue MacG ? Ça fait mal.

avatar droyze | 

Ils sont sérieux ??????

Ils font pas assez de marge comme ça déjà................

Quelle machine à fric $$$$$$$$$$$$$$$$

C'est triste : (

avatar Silverscreen | 

Ouch, l'augmentation fait mal au c**. On avait déjà eu une substantielle augmentation avec le passage au Retina des MBPs mais là, c'est le 2ème effet KissCool...

Ceci dit, Apple ne sont que les premiers d'une longue liste... En Europe, on ne conçoit pas d'ordis (en tout cas pas d'OSes commerciaux) et très peu de trucs hi-tech grand public : on a pas fini de morfler.

On sent bien l'augmentation des prix parle qu'Apple a tendance à séduire les gens avec des produits légèrement au-dessus de leur bourse mais le problème, là, c'est l'état économique de l'Europe et la chute de l'euro...

Vous pouvez toujours changer de crêmerie, le problème de l'euro faible sera répercuté aussi chez Lenovo, Dell, Asus et cie, n'en doutez pas...

avatar comass | 

je préfère me taper vos timeline plutôt que de voir des hausses de prix

avatar Keysertom | 

Loool ! Tu m'étonne ! La douleur est bien présente ! Avec ou sans vaseline l'effet est le même !

avatar Forest218 | 

"Apple : nous c'est la pomme vous c'est les poires..."
Apple était avant un synonyme de fiabilité, ce qui est de moins en moins le cas. Avant mettre le prix dans du matériel Apple avait un sens, maintenant c'est plus proche du design qu'autre chose, tout ça pour qu'Apple s'en mette plein les poches.
Je possède du matériel Apple, 2 Macbook Air 13" et un iPhone, je ne pense pas renouveler chez eux.
Vraiment dommage.

avatar eljulio | 

Parfait! En même temps il ne faut pas en attendre plus d'une entreprise comme apple ^^
Elle rapatrie pas ses bénéfices aux USA car les impôts sont trop chers, elle ne fait pas de bénéfice en France car les impôts sont trop cher etc.
Un bon fouttage de gueule sachant que vu que les benefices reste en Irlande & co, seul le coup de fabrication devrait impacter le prix final.

Enfin pas bien grave quand l'euro va baisser, aucun doute qu'apple baisera ses prix ;) hum hum

Bien entendu cette marge conserver sera réinvestie dans l'amélioration d'OS X ;) hum hum

avatar pikachoux_bzh | 

C'est marrant quand l'euro était au plus haut, les prix n'ont pas spécialement baissés....

avatar julien76 | 

@pikachoux_bzh :

A ce moment là les pro Apple justifiés la différence par le coût du transport pour arriver en Europe .... Bref Apple nous la met profond comme dab

avatar Lonesome Boy | 

Bah si, peu de gens s'en rappellent, car on a tendance à ne retenir que les trains en retard, et pas ceux à l'heure, mais j'ai dans mon souvenir certaines baisses de prix suite à une augmentation de l'euro. Par contre, j'ai l'impression, mais je me trompe peut-être, qu'Apple a tendance à attendre les renouvellement de ses produits pour appliquer les baisses de prix dues à une hausse de l'euro

avatar TOONS56 | 

Ben pour moi c'est fini Apple...faut arréter à un moment! J'ai déjà troqué mon iphone et ipad pour du Z3c et tablette Z3, je vais continuer pour mon mac qui sera remplacé par un PC;

avatar Lonesome Boy | 

Pour être cohérent il faudrait plutôt dire "pour moi c'est fini les produits non fabriqués entièrement dans la zone euro".

avatar belrock | 

Cupertino, we have a problem.... après les "grosses" machines, la prochaine augmentation sera pour les ipads, puis l'iphone. la nouvelle apple tv montera non pas à 199.- mais à 299.-

pas sûr que les clients vont suivre à ce rythme effréné. au lieu de maintenir des prix (au moins ça), ils augmentent les tarifs et baissent significativement en qualité software et bientôt hardware.

je commence à me poser des questions quant à la pérennité de la maison et de tim & cie.!

avatar Lonesome Boy | 

Moi je me pose surtout des questions quant à la politique de la BCE...

avatar eTeks | 

Ca va ! On a compris, passe à autre chose STP !

avatar Zorglub38 | 

Nouveaux Macbook pro 15 avec carte amd 370x et force touch si ça c'est pas une nouveauté !

avatar comass | 

ce qui me fait rire c'est que t'auras des oomu et des patrick86 qui viendront toujours te trouver des justifications aveuglées quoi que la pomme fasse...

avatar patrick86 | 

@comass :
Faut bien compenser les trolls.

avatar XiliX | 

@patrick86

Mdr tu m'as devancé

avatar comboss | 

@comass :
Mdr tu m'as devancé

avatar Nathalex | 

Il y a quand même bien des nouveautés : les nouveaux MBP 15 avec Force Touche et une reconfiguration de gamme des grands imacs : http://www.engadget.com/2015/05/19/macbook-pro-15-force-touch-imac-5k/

avatar fautedegout | 

C'est vrai que depuis qu'ils ont enfin amélioré les pilotes graphiques et que les performances sont en nette progression, on a envie de payer plus cher quelque chose qui était déjà TRES cher.

JOKE !!!!!!!!!

avatar Almux | 

Pas content? Alors, passe ton chemin: il y a tellement d'autres choix à faire…
Il y a Linux (enfin, toutes les déclinaisons et forks possibles et imaginables). Il y a Microsoft, avec toutes ses merveilleuses solutions. Il y aura bientôt aussi un OS chinois (celui-là sera sûrement compatible avec les ordis qu'ils fabriquent tous en Chine…
La critique est facile quand on veut juste pouvoir consommer à sa guise ce que d'autres produisent.
Heureusement, il y en a un ou deux qui bricolent par eux-même l'outil qui leur faut! Ceux-là peuvent éventuellement critiquer: ils sont capables d'en faire "autant" (enfin… presque!).

avatar jipeca | 

La critique par principe a pour but de remettre en question.
Jusqu'ici, les "critiques" n'étaient la plupart du temps que des communiqués de presse au service d'un lectorat totalement acquis par définition, et leurs transmettaient un sentiment béat d'appartenance à un groupe, élitiste de préférence.
Quand la "critique officielle" est remise en question, et que ses outils reviennent à ce que doit être vraiment une critique, certaines consciences se réveillent (là c'est bien) et d'autres malheureusement se révoltent qu'on puisse attenter à un ordre établi et confortable. Et si la vraie critique se démocratise au point de s'inviter sur des forums dédiés, c'est le scandale et on crie au troll.
Cependant une critique valable n'est pas celle qui se se cantonne à un simple feullet d'« information ».
Il faut réfléchir sur le comment de la critique, se demander quels sont les critères qui ont servi à déterminer les jugements : La signification politique, l'interprétation, le goût personnel, la méthode sophistique, la description sociologique ou même la critique historique, ou encore l'intérêt , l'utilité, la praticité. Et le sens du l'évolution.
Mais les fans s'y opposent en considèrant que ca ne sert qu'à dire qu'untel a aimé ou pas le dernier opus de Apple, et qu'on s'éloigne des fondamentaux d'Apple, de l'esthétique, de la perfection du design etc... En 2 mots il est hors de question de critiquer justement dès lors qu'on est incapable de faire mieux soi même.
Fort bien : Mais que reste-t-il de criticable par un individu lambda alors.
Le pain ? Oui mais non, avant tout êtes vous capable d'en faire du meilleurs ? Vos semelles de chaussures, la forme de votre voiture, la coupe de vos pantalons, votre cravate et si vous en mettez, sa largeur, sa longueur, se couleur.
Alors oui, vive la critique. Ne vous en privez pas surtout ça vous évitera les billets dégoulinant d'autosatisfaction.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR