Que choisir entre un MacBook, un MacBook Air et un MacBook Pro 13" ?

Soumis par Christophe Laporte le lun, 23/03/2015 - 14:00

Si vous avez l’intention d’acheter un ordinateur portable Apple compact (disons entre 11 et 13”), vous avez l’embarras du choix, entre le MacBook Air, le MacBook, le MacBook Pro et le le MacBook Pro Retina.

De nombreux critères entrent en compte : la puissance, l’écran Retina ou non, le Trackpad Force Touch, l’autonomie, la quantité de stockage, les performances graphiques ou (et peut-être surtout) le prix.

En effet, le portable Apple le moins cher démarre à 999 €. Il s’agit bien évidemment du MacBook Air 11”, qui embarque un processeur Core i5 à 1,6 GHz, 4 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage. Le plus onéreux coûte deux fois plus cher. Il s’agit du MacBook Pro Retina 13”. Vendu 1999 €, il embarque un Core i5 à 2,9 GHz, 8 Go de mémoire, 512 Go d’espace de stockage. L’addition peut même monter jusqu’à 2949 € si vous gonflez cette configuration à bloc : Core i7 à 3,1 GHz, 16 Go de RAM et 1 To d’espace de stockage.

Cliquer pour agrandir

MacBook : une place difficile à trouver

La difficulté pour Apple va être de parvenir à faire une place au MacBook. Plus cher que le MacBook Air, il est aussi moins puissant. Est-ce que ses avantages parviendront, à faire la différence ? Outre sa finesse accrue et son poids plume, il dispose du trackpad Force Touch (lire : Le trackpad Force Touch va ajouter une dimension aux interfaces), est décliné en plusieurs couleurs (un argument qui semble avoir son importance si l’on en croit les résultats de ce récent sondage), et contrairement au MacBook Air, il possède un écran Retina.

Apple insiste beaucoup sur le fait que sa machine n’a qu’un seul port, certes multitâche, mais il n’est pas certain que l’utilisateur voit cela comme une avancée. Surtout que MagSafe (et sa connexion magnétique) est loué depuis des années par des millions d’utilisateurs.

On ne pourra pas excessivement muscler ce MacBook. Sur sa fiche de présentation, Apple évoque la possibilité d’inclure un processeur légèrement plus puissant : un processeur Intel Core M à 1,3 GHz (avec Turbo Boost jusqu’à 2,9 GHz), contre un Core M à 1,1 GHz pour l’entrée de gamme et 1,2 GHz pour le haut de gamme. A priori, on ne pourra pas le doter de 16 Go de RAM ou d’un SSD de 1 To.

Mais ce modèle n’est pas forcément destiné à devenir un best-seller. D’ailleurs, les volumes de production seraient relativement faibles si l’on en croit une indiscrétion de Ming-Chi Kuo (lire : MacBook : peu de ventes à sa sortie, mais une influence de long terme).

Ce nouvel ordinateur fait aussi figure de démonstration technologique de ce qu’il est possible de faire en 2015, un peu comme l’avait été le tout premier MacBook Air en son temps. A n'en pas douter, nombre de ses innovations (visibles ou non) finiront dans d’autres machines de la gamme. Cela a d’ailleurs déjà commencé avec Force Touch (lire : Un petit MacBook qui annonce des bouleversements).

Ce MacBook est souvent présenté comme le nouveau MacBook Air, dont il partage l’ADN. On peut également le voir comme un iPad avec clavier… qui bénéficie de la puissance et de l'ouverture d'OS X.

MacBook Air : le MacBook pour tous

En attendant que le nouveau MacBook se démocratise, la machine qui devrait séduire le plus grand nombre par son rapport qualité/prix, c’est le MacBook Air.

L’ultra-portable d’Apple n’a pas d’écran Retina, mais sa définition que ce soit en 11” (1 366 par 768) ou en 13” (1 440 par 900) est loin d’être ridicule. En matière de connectique, on est à l’exact opposé du MacBook. Tout y est ou presque : USB 3, Thunderbolt 2, lecteur de carte SD sur le 13”… Enfin, le couple CPU/processeur graphique est autrement plus performant que sur le nouveau MacBook.

Dommage qu’Apple bride le MacBook Air sur certaines options. On regrette qu’il ne soit pas possible de le doter de 16 Go de RAM et de 1 To d’espace de stockage. Cette configuration « ultime » aurait pu faire le bonheur de tous ceux qui n’ont pas la nécessité d’un écran Retina.

MacBook Pro 13” : la relique

À côté du nouveau MacBook, le MacBook Pro 13“ fait figure de vieil ancêtre. Il fêtera sa troisième bougie au mois de juin. Rien n’a évolué depuis si ce n’est son prix qui a pris 100 € il y a deux semaines.

Il est lourd, son processeur est pataud, son disque dur est lent, son circuit graphique date, la définition de son écran est limitée… Bref, il n’a pas grand-chose pour lui sauf qu’on peut entièrement le personnaliser soi-même (changer la RAM, le disque dur) et qu’il possède un lecteur SuperDrive. Mais pour ce dernier, est-ce encore un avantage en 2015 ?

MacBook Pro Retina 13” : l’anti-MacBook ?

Abondance. Voilà comment on pourrait résumer en un mot le « portable professionnel » d’Apple. Il possède tous les superlatifs : le processeur le plus puissant, la seule machine qui peut accueillir 16 Go de RAM et 1 To de SSD, le circuit graphique le plus performant…

Mais avec ses 1,6 kilogramme, c’est également le plus lourd si l’on met de côté son illustre prédécesseur. La cible du MacBook Pro est facile à décrire : ceux qui ont besoin de puissance avant tout. De toutes les machines citées, c’est celle qui est la plus apte à être utilisée comme machine principale. Cela parait impensable pour le MacBook.

Son principal point faible vient probablement de son circuit graphique : suffisant dans bien des cas, mais sans doute trop juste si l’on souhaite faire des choses sérieuses notamment en matière de vidéo.

Alors, que choisir ?

Si vous êtes actuellement en pleine prospection, nous vous invitons à lire nos premiers tests :

D’autres viendront prochainement. Bien entendu, nous testerons le nouveau MacBook dès sa sortie. Et notre Guide du Mac sera bien évidemment revu en conséquence.

Comme toujours, il faut bien mettre en adéquation vos envies, vos besoins et votre budget. Le forum Switch et conseil d’achats est là pour vous aider.

Apple n’a jamais proposé autant d’appareils dans cette fourchette de tailles. Et le choix pourrait encore se compliquer si elle venait à sortir à la rentrée un iPad Pro d’une taille de 12” comme les rumeurs le laissent entendre (et là encore, il faudra s'interroger sur ses besoins).

En attendant, venez participer à notre sondage et venez nous dire lequel de ces portables représente le meilleur compromis ! Pour voter, c’est par ici.