Fermer le menu
 

Nouvelle rumeur de Mac à processeurs ARM

Florian Innocente | | 16:30 |  489

Apple a sérieusement avancé sur la réalisation de Macintosh à processeurs ARM plutôt qu'Intel, mais de la coupe aux lèvres il y a encore loin. D'après un contact que MacBidouille décrit comme fiable, Apple a dans ses murs des iMac à quatre et huit processeurs ARM Quad Core 64 bits, des Mac mini avec quatre processeurs Quad Core et un portable 13" équipé comme l'iMac. Cela rappelle ces Mac équipés Intel et leur OS X "Marklar" qui fonctionnaient dans un secret à peu près absolu en attendant de voir si la direction d'Apple donnerait son feu vert à une grande migration (lire OS X sur Intel : aux origines du projet Marklar [MàJ]).

Aujourd'hui, Apple n'hésite plus à qualifier les puces Ax ARM qu'elle utilise dans ses iPhone de processeurs aptes à rivaliser avec certains cousins dans les PC : 

« La puce A7 est conçue selon une architecture 64 bits, digne d’un ordinateur de bureau ; une première pour un smartphone. L’évolution vers le 64 bits a pris des années. Mais nous nous sommes engagés sur cette voie pour que chacun puisse avoir au creux de la main la puissance de calcul d’un ordinateur personnel. »

En bonus à ces machines, un nouveau clavier intégrant le Magic Trackpad existe aussi, poursuit cette source (ce genre de chose existe déjà chez Microsoft ou encore chez Logitech).

Apple hésiterait à passer à l'action et entrainer une nouvelle révolution de plateforme, comme elle l'a déjà fait par deux fois lorsqu'elle est allée vers le PowerPC puis vers Intel.

Au moins, cette fois, ce serait pour une architecture qu'elle maîtrise parfaitement au quotidien, dont elle a pris en charge une large part de la conception et pour laquelle les développeurs conçoivent déjà des millions d'applications depuis maintenant des années grâce à iOS. Apple s'assurerait au passage un contrôle - presque - intégral sur l'évolution de ses ordinateurs, en développant leur OS, leur design et la partie la plus importante de leur mécanique.

Cette rumeur n'est pas neuve et l'on peut citer autant d'arguments pour la trouver crédible - surtout depuis iOS - que pour la botter en touche maintenant qu'Apple s'est sortie de l'ornière qu'était devenu le PowerPC (lire aussi Pas de MacBook Air avec processeur ARM ? & ARM : une nouvelle migration pour le Mac ?).

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


489 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar John Maynard Keynes 25/05/2014 - 12:40 (edité)

@Dark-Vador

Plus de puissance de calcul = plus de consommation et ceci quelque soit l'architecture.

Non, ce n'est pas aussi simple que la chaine de causalité directe que tu établis ici.

Deux architectures différentes peuvent produire deux puissances de calcul différente à consommation égale, ou produire deux consommations différente à puissance de calcul égale.

Tu as une vision bien trop caricaturale et superficielle des phénomènes en jeu.

Toujours cette impression de parler dans le vide avec toi et que tu ne cherches pas un instant à comprendre ce que tes interlocuteurs te présentent.

avatar Dark-Vador 25/05/2014 - 12:45

@John Maynard Keynes

Je sais bien ! Mais tout à une limite. Une architecte ARM aussi bonne soit elle à des limites tout comme celle d'Intel !

Il y a des cas où la multiplication des coeurs n'apportent pas de gains de performance et donc il faut un processeur qui carbure d'avantage ! Et plus ça carbure, plus ça chauffe et plus ça consomme ! C'est de la physique !

avatar John Maynard Keynes 25/05/2014 - 13:22 (edité)

@Dark-Vador

Il y a des cas où la multiplication des coeurs n'apportent pas de gains de performance

Tu trouvera de nombreuse considération sur les problématique issues de la multiplication des coeurs plus loin.

et donc il faut un processeur qui carbure d'avantage !

Ton "et donc" m'inquiète un peu, il semble vouloir dire que c'est là que se trouve le ressort de performance et d'efficacité d'une architecture, ce qui est faux.

Et plus ça carbure, plus ça chauffe et plus ça consomme ! C'est de la physique !

Tu t'accroches à ta vision triviale qui est si superficielle qu'elle en devient inepte.

Même sur une architecture mono coeur le niveau de performance en terme de puissance de calcul 'est pas comme tu le crois directement couplé au niveau de dissipation thermique.

Tu as une vision purement linéaire de la problématique basée sur une composition linéaire de Nb de Transistor, Tension, Fréquence ... fort heureusement et depuis très longtemps l'efficacité de calcul d'une architecture n'est pas le fruit de cette vision caricaturale.

A consomation équivalente deux coeurs d'architectures différentes peuvent produire des performances différentes.

Et ce n'est pas nouveau et cela n'a rien à voir avec la multiplication des coeurs ;-)



avatar Dark-Vador 25/05/2014 - 13:04

@John Maynard Keynes

Dans ce cas sois plus cool et tolérant avec les autres !

Moi je prends certaines des choses dans ce que tu écris.

Ici, on parle de processeurs dans cet article. Je te rappelle que j'ai un cursus scolaire et professionnel d'informaticien.

Je sais bien ce qu'est un bus d'adresses, un bus de données, un compteur ordinal, un accumulateur, des registres des données et d'adresses ainsi que ce qu'est le registre d'état.

J'ai beaucoup développé en assembleur et en langage machine autrefois à l'époque du Rockwell 6502/6510 de l'Apple II et du Commodore 64 puis je suis passé aux Intel 8088/8086 etc...

Je sais de quoi je parle. Et je sais aussi, qu'à l'époque IBM avait choisi le PLUS MAUVAIS PROCESSEUR disponible pour son PC, Intel x86. Segmentation de la mémoire par bancs de 64 Ko etc…

Le Motorola 68000 était bien supérieur et aurait donné des PC bien plus puissants dès 1980 !
Et nous n'aurions JAMAIS connu MS-DOS. On aurait probablement eu un "vrai" OS dès le début !

Mais IBM ne voulait pas voir ses grosses machines larguées !

Avec ARM, je ne vois pas bien ce que cela va apporter dans les PC du bureau et les portables.

avatar John Maynard Keynes 25/05/2014 - 13:21 (edité)

@Dark-Vador

Je te rappelle que j'ai un cursus scolaire et professionnel d'informaticien.

Je n'ai jamais dit que tu ne comprenais rien à rien ;-)

Par contre il te manque indubitablement certains fondements théoriques pour aller plus loin sur de nombreux sujets.

Un cursus académique ne couvre souvent qu'une part des enjeux et peut être très orienté vers la mise en pratique, de même un parcours professionnel de qualité peut tout à fait se réaliser avec une compréhension parcellaire des choses.

Il n'y a rien d'honteux ou de condamnable dans cela, c'est d'une banalité affligeante.

Tous les cursus de sont pas du même niveau, tous les parcours professionnelles ne confrontent pas aux mêmes enjeux, toutes les vies ne nourrissent pas les mêmes enjeux intellectuelles , les mêmes expériences, les mêmes interactions ...

Là encore rien de méprisant, juste le constat factuels de nombreuses évidence qui peuvent se résumer ainsi tout ne se vaut pas et on doit en permanence se remettre en question;-)

Le plus conséquent de tes manques n'a rien à voir avec l'informatique: il réside dans l'attention que tu portes aux propos de tes interlocuteurs et aux efforts que tu produis pour réellement les comprendre.

Rassures-toi, tu es très loin d'être le seul dans ce cas ;-)

avatar John Maynard Keynes 26/05/2014 - 16:21

../..

avatar kac 27/05/2014 - 04:09 (edité)

Ça c'est la réplique du mois :D ! El professor JMK

avatar otop 25/05/2014 - 14:39

E-NORME !!!

tu cumules imbécilités sur imbécilités et tu te permet de juger quelqu'un sans connaissante ses compétences......pendant ce temps tu brasses de l'air et tu n'en met pas une seule dans le panier.

avatar John Maynard Keynes 25/05/2014 - 15:09

@otop

Oui, oui :-)

Je pratique le gars depuis pas mal de temps et le profil est d'une éclatante clarté.

Le tient commence lui aussi à se dessiner.

La qualité, la structure, la profondeur, la capacité de compréhension des propos d'autrui, les limites, les manques ... apparaissent très clairement via les échanges certains semble l'oublier.

La valeur des uns et des autres se dessine sans pb sur un forum.

Surprenant cette aversion pour les jugements de valeur étayé par les propos ce déni de la porté des propos produit.

Ce que tu écris ici permet de juger ta valeur, sans le moindre problème.

avatar otop 25/05/2014 - 15:43

je sais que tu ne comprends pas ce que tu lis mais je parlais de toi la !!! mais merci pour la marade.....et ton etude comportemental est hilarante.

Par ailleurs merci pour enjoliver cette journée , je ne sais pas ce que ca donnerais si tu avais envie être drôle.

avatar John Maynard Keynes 25/05/2014 - 16:54 (edité)

@otop

Karadoc sort de ce corps :-)

La qualité, la pertinence et la force des attaques définissent elles aussi la qualité d'une personne.

Là nous sommes dans le bas de gamme sur tous les points ...

Comme disait le père Rostand :

Oh ! Non ! C'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme...

avatar otop 25/05/2014 - 19:25 (edité)

karadoc sortira pas de ce corps faut bien que je me mettes a niveau face a kadoc.

Alors t'es mignon mais plutôt que de venir parler pour ne rien dire , vas mesurer la porté de mes propos ca t'occuperas et puis on fera un comparatif avec la porté moyenne statistique de ce post pour avoir une portée moyenne des intervenants.

Ne lis pas tout d'un coup tu vas t'évanouir.

avatar John Maynard Keynes 25/05/2014 - 22:31 (edité)

@otop

Si cela peut te rassurer de voir les choses ainsi, ne te gènes surtout pas :-)

Tu es à des années lumière d'avoir montré quoi que ce soit qui puisse donner un quelconque magistère à ton jugement.

avatar Weshouille 25/05/2014 - 12:11

@ Dark-Vador

En fait, je disais que j'étais hors-sujet parce que votre article parle de l'utilisation d'effets quantiques pour améliorer les performances d' une architecture processeur traditionnelle et non (l'article) de l'ordinateur quantique comme un tout qui est le sujet de mon lien. Ce qui est, encore une fois d'après ce que j'ai compris, très différent !

avatar Dark-Vador 25/05/2014 - 12:11 (edité)

@Weshouille

L'ordinateur quantique répond à la problématique de traitements massivement parallèles. C'est exactement ce vers quoi on se dirigerait avec 8 processeurs ARM qui totaliseraient 32 coeurs !

Autant passer aux ordis quantiques tout de suite, ils consomment bien moins d'énergies et sont bien plus efficaces sur ce type de traitement

avatar Weshouille 25/05/2014 - 12:50

Ci-après, un type de calculateur quantique :

http://www.courantpositif.fr/wp-content/uploads/2013/05/Ordinateur-quant...

Je vous laisse en tirer les conclusions basiques...

avatar Dark-Vador 25/05/2014 - 13:01

@Weshouille

Au moins aujourd'hui et grâce à moi, tu as appris qu'il existait des ordinateurs quantiques !

ARM/Intel nest pas la seule voie de recherche...

avatar Dark-Vador 25/05/2014 - 13:08

@Weshouille

Google, le puissant Google, possède son propre ordinateur quantique et travaille à mettre sur le marché ce type d'ordinateur. La NASA également...

avatar Stardustxxx 25/05/2014 - 16:12

DWave dit construire un ordinateur quantique.
On sait que DWave utilise certaines propriétés quantiques, mais ce n'a pas l'air d’être un véritable ordinateur quantique. Il n'y a pas de consensus scienfitque pour le moment tant qu'au fait que ce soit un ordinateur quantique,

Google a effectivement acheter une machine DWave, Lockheed aussi de memoire.

Mais c'est plus de la recherche fondamentale pour le moment. On est encore au debut.

Il faut regarder le temps entre l'invention d'un transistor et l'invention du microporcesseur. Nous sommes au debut des qbits, on commence seulement a apprendre a les manipuler. Nous avons le temps avant d'avoir un processeur quantique, en attendant les CPU Intel ou ARM ont encore de beau jours devant eux.

avatar John Maynard Keynes 25/05/2014 - 16:28

@Stardustxxx

Il faut regarder le temps entre l'invention d'un transistor et l'invention du microprocesseur.

Il y a une très grosse différence entre ce que tu met en avant et la question de l'ordinateur quantique.

Lors de l'invention du transistor en 48, il y avait déjà des ordinateurs fonctionnels dont les principe fondamentaux de fonctionnement restent ceux de nos machines.

Le transistor fût le moteur de la miniaturisation du traitement séquentiel de l'information pas la clef de son existence.

Sur le quantique le changement de paradigme est absolu est très profond, nous sommes loin de voir des machines fonctionnelle exploitant réellement les concepts de l'informatique quantique dans leur plénitude.

L'analogie avec le transistor est pour moi loin d'être opérationnelle ;-)

avatar oZen 25/05/2014 - 13:35 via iGeneration pour iPad

@Weshouille

Les conclusions basiques c'est que pour l'instant, loin de nos petites considérations "d'apple-istes", ce sont surtout des tâches hautement parallélisables qui sont le moteur du développement de ce type de technologie. Pour preuve la NSA (encore elle…) et consorts qui, après avoir expérimenté avec les milliers d'unités de calculs de nos CG tout ce qu'il y a de plus classiques, envisagent déjà très sérieusement de casser des clefs en des temps record avec ce genre d'engin.
Les enjeux derrière tout ça sont donc encore une fois qu'à caractère militaro-stratégico-industriel, et pas vraiment "comment sortir le premier iMac quantique".

avatar Almux 25/05/2014 - 12:29 (edité)

Je regarde, avec tendresse et émotion, le Macintosh Classic 9", le IIfx 33Mhz, Le Power Macintosh G3 beige et le Power Mac G3 MDD qui dorment sur mes étagères. J'ai deux tiroirs (des grands) remplis de câbles SCSI et adb, de disques durs externes et autres accessoires qui ne serviront plus jamais… Suis-je aigri pour autant?
Non!
Le temps passe… la techno et nous avec!
On appelle ça: la vie!
C'est con, hein?*

*Enfin, non, pas tant que cela…

avatar Claude Pelletier 24/05/2014 - 17:39 (edité)

Pourquoi ce besoin d'en être ? Peur d'être has been. C'est ça ? Qu'est-ce qui nous motive, qu'est-ce qui nous pousse au fond de nous ?

Je porte le projo vers le dedans de nous, un coin pas facile à percevoir, vu qu'on sait bien, qu'on sait mieux quelle est la force qui nous pousse en dehors de nous, celle qui allie la puissance marketing, une industrie vénale, la cascade ininterrompue des pas à pas technologiques.

avatar LucienDeRubempre 24/05/2014 - 19:01

Mon pauvre monsieur, vous êtes sur un journal de jeunes (dont je ne suis pas) ici, vous ne voyez pas que personne ne répond jamais à vos interventions qui font l'éloge de la sagesse et du recul, parce qu'ils s'en foutent ?
Je vous connais d'un autre site d'information, racheté depuis pas le nouvel obs.

avatar John Maynard Keynes 25/05/2014 - 11:03 (edité)

@LucienDeRubempre

Tu exagères, notre ami n'est pas Saint Jean-Baptiste prêchant dans le désert :-)

Et il n'y a pas ici que des lapins de six semaines ;-)

Pages