Office 2021 pour Mac et Windows sortira dans le courant de l'année

Mickaël Bazoge |

Microsoft a dévoilé aujourd'hui l'avenir de son offre Office à licence « perpétuelle », autrement dit la version de la suite bureautique qu'on achète une fois et basta, à opposer à l'offre sur abonnement et dans le nuage Microsoft 365. Il y aura deux versions, à commencer par Office 2021 pour les particuliers et les PME, qui sera proposé sur macOS et Windows dans le courant de l'année.

L'éditeur a été avare de détails pour les nouveautés d'Office 2021, pour lequel Microsoft proposera un support pendant cinq ans. Il n'y aura pas de changement de prix pour cette déclinaison grand public (l'achat définitif d'Office 2019 Famille et Petite Entreprise est facturé 299 €). Microsoft avait préparé les esprits en septembre dernier.

L'autre mouture est à destination des entreprises, Office LTSC (pour Long-Term Servicing Channel). Un premier aperçu sera livré en avril, là aussi pour les deux plateformes de bureau. Cette mouture a été imaginée pour servir des clients dont les ordinateurs ne sont pas en mesure d'accepter des mises à jour pendant plusieurs années, par exemple dans les usines, pour ces machines installées sur les lignes de production qui n'ont pas accès à internet.

Sans internet, Office LTSC sera moins riche de fonctions que les applications Microsoft 365, qui sont mises à jour en continu. Cela ne veut pas dire qu'il s'agira d'une version au rabais : Microsoft annonce un mode sombre, de nouvelles options d'accessibilité, des améliorations de performance pour Word, Excel, Outlook et PowerPoint. Office LTSC bénéficiera d'un support de cinq années.

Cette suite pensée pour des scénarios d'usage spécifique provoquera une hausse des prix de 10% des logiciels Office Professional Plus, Office Standard, ainsi que sur les apps individuelles, explique Microsoft qui souhaiterait qu'un maximum d'utilisateurs passe à l'abonnement. « Le nuage est là où nous investissons, là où nous innovons, là où nous découvrons des solutions qui aident nos clients », explique Jared Spataro, vice-président pour Microsoft 365. Néanmoins, l'éditeur reconnait que dans certains cas, la licence perpétuelle est la seule solution.

avatar YetOneOtherGit | 

L’introduction de la fonction LAMBDA dans Excel est une révolution 😛

Sérieusement pas mal d’ajout très intéressant dans Excel dont évidemment LAMBDA (Alonso Church s’imaginait-il ça ? 🤓)

avatar quetzal | 

@YetOneOtherGit

Tu peux nous expliquer ce qu’est la fonction LAMBDA dans Excel ?

avatar YetOneOtherGit | 

@quetzal

"Tu peux nous expliquer ce qu’est la fonction LAMBDA dans Excel ?"

https://youtu.be/TT6ittMIfyg

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

wow, je crois n'avoir jamais vu une réponse avec un lien youtube aussi utile, nette, entièrement sur la question posée.

heu, merci.

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"heu, merci."

Aucun mérite c’est la première vidéo que m’est remonté ma requête et je n’ai même pas regardé une seconde la vidéo 😜

Y a pas mal de choses sympathiques niveaux nouveautés dans Excel en tout cas.

avatar supermars | 

Ça fait cher par rapport à la suite d’Apple, que je trouve par ailleurs plus fiable, plus ergonomique et plus jolie.

avatar en chanson | 

@supermars

Moins fiable, moins compatible et moins multiplateforme

avatar r e m y | 

Pour moi, rien n'équivaut à Excel quand on doit manipuler beaucoup de données, et je ne peux me passer de VBA dans mon boulot.

avatar Matlouf | 

De mon côté, la tendance serait d'éliminer tous les monstres écrits en Excel/VBA pour les remplacer par des applis écrites en Java ou autre. Au moins, on a la maîtrise de l'outil et on n'est plus tributaire des caprices de Microsoft, quand ils décident de modifier le comportement de leurs logiciels. Cerise sur le gateau, cela va plus vite, vraiment beaucoup plus vite.

avatar YSO | 

@Matlouf

Ça n’était pas Office 2011 qui était comme ça (sans le VBA) ?

avatar r e m y | 

Non Office 2008.
VBA est revenu avec Office 2011

avatar YSO | 

@r e m y

Merci pour la correction.
Comme quoi, soit ils étaient en avance à l’époque soit ils vont devoir mettre les bouchées doubles pour que le VBA tourne sur ARM.
Sachant que bon nombre de construit attendent le portage de Windows sur ARM, Office Windows pour ARM devrait suivre et donc tout devrait rentrer dans l’ordre 😉😊

avatar LambdaBoss | 

@r e m y

Je suis d’accord avec vous … même s’il y a dire sur les “caprices de Microsoft“, comme pour beaucoup d’autres applications aussi … l’herbe est peut-être plus verte ailleurs, pas sûr … !!

J’ai utilisé depuis l’origine les macros d’Excel 4, puis les VBA à partir d’Excel 5, et ce , dans le cadre de mon boulot … je pourrais même dire qu’elles m’ont sauvé la vie ( professionnelle s’entend … ), et je n’ai pas eu la moindre défaillance … alors, oui, c’est peut-être mieux ailleurs, pas sûr… !!!

avatar huexley | 

tellement moins compatible qu'elle peine a ouvrir ses propres documents d'une version à l'autre…

avatar supermars | 

@en chanson

Moins fiable Pages et Keynote ??? Eh bé, c’est pas toi que Word a planté à CHAQUE fois lors d’un gros dossier important. Heureusement que Pages était là pour rattraper le coup...

Question compatibilité : souvent Pages et Keynote sont plus compatibles avec Word et Ppt et les trucs de Microsoft entre les différentes versions d’Office qui déplacent à mise en page, font disparaître des images etc.

Moins multiplateforme ? Dans un navigateur tout le monde peut accéder à la suite apple.

Bref, dans mon cadre pro j’utilise Pages et Keynote et pas de problème. Mais c’est surtout en bossant que je gagne en productivité, en fiabilité et je prends même du plaisir à les utiliser. C’est bien moins prise de tête que la suite Office.

avatar Almux | 

Cela fait des années que j'échange des travaux avec des windowsiens... sans jamais plus eu à installer Office sur mon Mac. J'ouvre tout ce qui m'est envoyé au format Microsoft (Word, EXCEL, PowerPoint) avec les logiciels Apple inclus, je les modifie et les renvois exportés (Word, EXCEL, PowerPoint) aux collègues sous PC.
Le seul problème que j'aie rencontré: quand on exporte un document Numbers avec une colonne d'illustrations, celles-ci disparaissent du document EXCEL... Mais, on s'y fait.

avatar 7X | 

@Almux

Imaginons un scénario catastrophe : un gars veut travailler un fichier Pages ou Numbers, mais son Mac tombe en panne. Du coup, il ressort le vieux Mac de la cave, avec un ou deux OS de retard. Patatras ! ce mac, avec ses anciennes versions des logiciels apple est incapable d'ouvrir ses fichiers. Il faudra louer un Mac en attendant le retour de réparation.

avatar YetOneOtherGit | 

@7X

"Patatras ! ce mac, avec ses anciennes versions des logiciels apple est incapable d'ouvrir ses fichiers."

La version en ligne de la suite ?

avatar r e m y | 

La version en ligne exige une version minimale de macOS ou de Windows. Si le vieux Mac a un vieux macOS, il risque de ne pas pouvoir utiliser la version en ligne

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"Si le vieux Mac a un vieux macOS, il risque de ne pas pouvoir utiliser la version en ligne"

C’est à vérifier quand même sur le niveau de version d’OS compatible avec la version en ligne.

Mais il suffit d’avoir accès à n’importe quelle machine relativement récente pour pouvoir le faire dans le cas figure “bloquant” évoqué par notre camarade.

Bref la situation me semble moins désespérée qu’il ne l’évoque dans ce cas de figure 😎

avatar melaure | 

@7X

Pour un particulier ok. Mais si tu es un pro tu te dois d’avoir deux machines capable de faire tourner le même OS avec des clones à jour et de pouvoir switcher en un branchement. Sinon comme pro vraiment tu fais un peu fantaisiste ... ;)

avatar en chanson | 

@supermars

Méthode coué certainement !

avatar abioninho | 

@supermars

Même en étant un super fanboy. Aucun moyen de trouver Numbers supérieur à Excel ou Pages supérieur à Word... que ce soit sur iPad ou sur Mac. Ou alors il faut ne pas les avoir tous essayés.

avatar YetOneOtherGit | 

@abioninho

"Aucun moyen de trouver Numbers supérieur à Excel ou Pages supérieur à Word... "

Cela doit largement dépendre des usages qu’on en fait.

Une grande part des utilisateurs ont des usages ultrabasiques des outils bureaucratiques 😉

avatar narugi | 

@YetOneOtherGit

La suite Microsoft Office est supérieure à la suite iWork.
Un vrai PRO, désignera la fiabilité, l’exportabilité, et son évolutivité bien meilleure à celle de tout autre logiciel souhaitant jouer dans la même cour que Microsoft sur ce sujet.

Toi, qui use de la langue française de manière parfois ésotérique. Sois vigilant sur le mot « bureaucratie » que tu emploies et qui n’est pas adapté dans ton propos.

Sens 1 :
Pouvoir des administrations publiques ou privées.

Sens 2 :
Péjoratif. L'ensemble des fonctionnaires de l’État.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR