Marzipan : on a porté notre app iOS sur le Mac en un après-midi

Stéphane Moussie |

La WWDC 2019 serait-elle déjà terminée ? On peut se poser la question à la vue des portages d’apps iOS vers le Mac qui fleurissent d’ores et déjà. Alors qu’Apple a prévu de dévoiler plus en détail le mois prochain Marzipan, la communauté ne l’a pas attendue.

Guidés notamment par le bidouilleur de génie Steven Troughton-Smith, des développeurs tiers expérimentent la conversion de leurs apps mobiles vers le système de bureau. On est en mesure de vous confirmer que ça marche : notre application iOS iGeneration tourne comme un charme sur Mac.

De Marzipan…

Un petit rappel sur Marzipan est nécessaire. Marzipan, c’est le nom de code du projet qui vise à rendre disponible sur macOS le framework UIKit permettant de construire des applications iOS. UIKit est un framework applicatif qui forme la couche la plus haute du système, qui gère la manière dont les applications réagissent aux demandes du système et de l’utilisateur. Résumé très brièvement, il permet de créer une interface dynamique.


avatar IceWizard | 

@Bigdidou
"Est-ce qu’il y a des pans de l’informatique depuis sa création qui ont disparu (c’est une vraie question) ?"

Le secteur de la carte perforée est mort, de même que les disquettes et les périphériques SCSI. Les imprimantes ne marchent pas fort. Les disques durs périclitent. Les lecteurs de DVD ne sont pas en grande forme, d'ailleurs Samsung a annoncé qu'il allait arrêter d'en produire.

avatar Bigdidou | 

@IceWizard

« Le secteur de la carte perforée est mort, de même que les disquettes et les périphériques SCSI. Les imprimantes ne marchent pas fort. Les disques durs périclitent. Les lecteurs de DVD ne sont pas en grande forme, d'ailleurs Samsung a annoncé qu'il allait arrêter d'en produire. »

Ce que tu le cites n’es pas un pan de l’informatique, mais de la basse technique.
Le pan de l’informatique qui consiste à stocker l’information existe toujours.
Quant aux HDD qui périclitent, on met quoi dans les fermes de serveurs ?

avatar IceWizard | 

@Bigdidou
T'es un client difficile.
Le seul exemple que je connaisse, correspondant à ta définition est la disparition des ordinateurs analogiques. C'étais des systèmes sans processeur, sans mémoire, sans OS et sans langage de programmation. Les calculs étaient réalisés par modélisation d'un problème sous formes d'équations, pouvant être simulées avec des composants électroniques de base, des résistances, des condensateurs, et des bobinages. En gros, pour additionner la valeur 12 et la valeur 37, tu prenais un courant électrique de 12 volts, un autre de 37 volts et tu mesurais le résultat.

Cela vite été remplacé par les ordinateurs classiques, plus souples, plus puissants et surtout programmable. Pas besoin d'envoyer un technicien modifier la structure interne de l'ordinateur à chaque nouveau calcul..

-----
"Quant aux HDD qui périclitent, on met quoi dans les fermes de serveurs ?"

Aussi étrange que cela puisse paraître, le stockage de masse de demain sera probablement réalisé avec de .. l'ADN ! Il y a d'ailleurs une souche de bactéries contenant le texte de la constitution des états-unis dans ses gènes.

avatar Bigdidou | 

@IceWizard

« ! Il y a d'ailleurs une souche de bactéries contenant le texte de la constitution des états-unis dans ses gènes. »

T’imagines : un peu de Clamoxyl, et boum, plus de Google :D

avatar Bigdidou | 

@IceWizard

« En gros, pour additionner la valeur 12 et la valeur 37, tu prenais un courant électrique de 12 volts, un autre de 37 volts et tu mesurais le résultat. »

Vachement ingénieux, mais limité.
Ça date de quand ?

avatar IceWizard | 

@Bigdidou

Pas si limité que ça. En utilisant du courant alternatif et des circuits comprenant des condensateurs et des bobinages, on peut simuler des équations différentielles.

Un calculateur analogique a été utilisé par l’armée américaine, pendant la seconde guerre mondiale, pour déterminer la faisabilité d’un canon électrique, utilisant un électro-aimant pour tirer les projectiles, au lieu d’un explosif. Conclusion après de nombreuses simulations : impossible avec les technologies de l’époque !

Les nazis qui n’avaient pas ce genre de calculateurs ont perdus un temps fou et dépenser des ressources humaines énormes sur les mêmes recherches.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Calculateur_analogique

avatar Bigdidou | 

« Et l’IA va être l’évolution de l’os. »

Pour moi, c’est à peu près comme tu expliquais qu’avoir une meilleure mémoire ou de meilleures capacités de planification aide à mieux respirer.

Mais, bon, je ne dois pas avoir du tout compris ce qu’est un OS.
C’est pas non plus mon métier.

avatar macinoe | 

Tu aurais un exemple de chose apprise sur un forum ?
( En dehors du fait que les intervenants sont tous bien plus bête que toi )

avatar macinoe | 

Ce qui me frappe dans ce que tu écris et ce que je voulais souligner, c'est d'une part l'absence de réciprocité qui dénote un jugement assez peu lucide sur ta propre condition et d'autre part l'incongruité qu'il y a vouloir jouer au professeur et à l'élève sur un forum de discussion.
En d'autre termes ça s'appelle être à côté de la plaque.

avatar macinoe | 

J'en reviens donc à ma question initiale, mais formulée différemment.

Est-ce que tu peux me citer un exemple de discussion que tu as eu sur le forum de macg et qui t'a permis de te remettre en question et de sortir plus riche ?

Parce que si ce n'est pas le cas dans ce sens, je ne vois pas pourquoi ce le serait dans l'autre.

Sauf considérations mégalomaniaques qui confine à la folie, bien sûr.

avatar macinoe | 

Et quel est ton objectif en faisant ça finalement ?
Autoriser seulement certaines personnes à s'exprimer sur certains sujets ?

N'est-ce pas totalement vain ?
Et surtout contraire au principe d'un forum ou n'importe qui peut s'exprimer pourvu qu'il respecte les règles.

Règles que tu enfreins régulièrement et pas plus tard qu'aujourd'hui où t'es fait modéré en attendant de te faire bannir une nouvelle fois et très prochainement sans aucun doute.

Bref je peux éventuellement comprendre ton combat mais les moyens que tu emploies me semble assez peu représentatifs de l'intelligence que tu revendiques.

Il existe sans doutes des moyens plus efficaces et moins chronophage de sauver ses contemporains de l'ignorance et de la bêtise non ?

En admettant qu'il y ait quelque chose à sauver bien sûr.

avatar macinoe | 

Je m'en voudrais de casser ton bel optimisme, mais ta pluralité tu ne la propose qu'à moi et à un ou deux internautes perdus dans le fonds du fil de commentaires d'une news périmée d'un site loin d'être majeur.
Une audience quasi nulle et que tu ne convaincs pas du tout.

En fait j'ai vraiment du mal à trouver quelque chose de plus vain que ça.

avatar macinoe | 

J'imagine que c'est parce que la communication repose sur quelques codes de bienséance élémentaire.

Comme par exemple ne pas donner une gifle à son interlocuteur, un grand coup de pied dans les tibia ou un crachat dans la figure.

Ça peut fortement compromettre la suite de la conversation chez les être humains normalement constitués.

avatar HERVE VILAREM | 

@CLang
" Ne pas avoir un niveau d’éducation élevé ne rend pas méprisable
Ne pas avoir de large connaissances ne rend pas méprisable
Se tromper ne rend pas méprisable
Dire des bêtises ne rend pas méprisable "

C'est décidé, j'arrête la bière (mais garde le Bourgogne on ne sait jamais)
Une question c'est quoi Intel ? Si on ne quitte le Marzi Sympa devient inutile ?
Vous en savez des choses, vous avez été collés à l'ENA ?
Putain ce site, complexe mais passionnant de savoir Marzipé.
Le mépris c'est la confusion de soi et des autres.

avatar altifab | 

Un Mac ne sera jamais un iPad et un iPad ne sera jamais un Mac.
Marzipan est peut-être bluffant pour migrer facilement une application iOS en macOS.
Le résultat est qu'on aura plein d'applications mais pas vraiment pensées pour MacOS.
Le tournant de l'histoire n'est pas la disponibilité de Marzipan, mais plutôt comment vont être abordés les prochains développements d'application ? En pensant à MacOS ?
Si oui, ça risque de complexifier l'approcher...mais est-ce rentable ?
La part de marcher du MacOS est somme toute faible.
A priori, ça pourrait être plus rentable de faire du Xamarin pour toucher iOS, Android et le presque milliard d'utilisateur Windows 10.
Et pour reprendre ce que certains ont dit ici, Flutter/Fuschia va peut être rafler la mise puisqu'il s'agira du seul OS multi-plateformes.
Bref, c'est un très bel exercice de style, mais les décisionnaires ne sont pas à Cupertino.

avatar macinoe | 

Je vois justement Marzipan comme un outil permettant à terme de fusionner iOS et macOS en un seul OS multi-plateformes.
( Certains diront tuer macOS au profit d'iOS, mais ce n'est qu'une question de point de vue )

Pour atteindre cet objectif sans une rupture trop importante, fusionner le parc logiciel est la première étape.

avatar macinoe | 

"Marzipan c’est une opportunité marginale de cibler en plus MacOS pour les éditeurs iOS rien de plus."

Je pourrais partager ce point de vue si les applications macOS créées avec Marzipan partageaient le même style d'interface et d'expérience utilisateur que les application macOS "classiques". Dans ce cas on pourrait effectivement envisager qu'il s'agisse d'un élargissement de macOS aux dév iOS.

Mais ce n'est pas le cas. C'est une nouvelle génération d'application qui de surcroit possèdent toutes les caractéristiques des applications destinées à tourner sur un OS multiplateforme.

Et si la problématique était simplement que les dev puissent faire tourner leurs applications iOS sur Mac, il y avait déjà des solutions avant Marzipan. L'emulateur sous Xcode par exemple.

Les applications Marzipan ne sont ni complètement des application iOS, ni complètement des applications mac.
Ce sont des applications hybrides et donc multiplateforme.

avatar reborn | 

@CLang

Je ne vois pas Marzipan intéresser MS, Adobe où même Apple pour les grosses applications.

Pourquoi pas, il y a un gros chantier en cours avec Photoshop iPad.
Si le taff est très bien fait sous iOS la base de code peut servir aussi sous macOS

avatar macinoe | 

Parce que tu penses vraiment qu'Apple en a quelque chose à faire du marché du logiciel macOS tel qu'il est actuellement ?
Apple veut dynamiter le développement indépendant de ses Stores, faire décoller le mac App Store grâce aux application Marzipan et enfin prelever systematiquement sa dime de 30% sur tout ce qui sera créé pour les macs.

avatar iPop | 

@reborn

Tout à fait mais je doute, tout comme Pixelmator qu’ils aient fait une déclinaison Mac à partir de celle d’IOS. Même si ce serait plus judicieux en terme d’optimisation.

avatar macinoe | 

Je ne vois vraiment pas Apple faire cohabiter très longtemps 2 générations d'applications sur ses plateformes.

Ce ne sera qu'une période de transition comme toujours avec la marque.

Sans perdre de vue que le 3eme étage de la fusée, c'est évidemment le passage sous processeur ARM qui n'autorisera plus que ces nouvelles applications.

avatar macinoe | 

L'avenir nous le dira.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR