Lightroom : l’intelligence artificielle de Sensei pour accentuer les détails

Mickaël Bazoge |

Adobe a livré la mise à jour de février pour ses applications Lightroom, avec un accent mis sur Sensei, le « moteur » d’intelligence artificielle présenté en octobre dernier. Sensei prend en charge de plus en plus de fonctionnalités dans les logiciels d’édition graphique de l’éditeur. Lightroom Classic 8.2 et Lightroom CC 2.2 accueillent ainsi un nouvel outil d’accentuation des détails.

L’accentuation des détails en fait plus qu’un simple dématriçage du RAW.

Comme son nom le laisse deviner, il s’agit d’augmenter le niveau de détails d’une photo en exploitant les capacités du réseau neuronal de Sensei. D’après les premiers tests réalisés par Utiliser-Lightroom, les résultats sont probants, mais c’est au prix d’un fichier plus lourd, et il faut avoir sous la main un ordinateur puissant pour le traitement. Un eGPU ne sera pas de trop, précise même Adobe.

L’outil d’accentuation, qui ne fait de miracles que sur les fichiers RAW, prend en charge les capteurs à matrice de Bayer (que l’on trouve dans les appareils Canon, Nikon, Sony et d’autres) ainsi que les capteurs X-Trans de Fujifilm. Pour en profiter, il faudra aussi un Mac sous macOS 10.13 ou plus, ou un PC sous Windows 10 (version 1809).

Détail d’un fichier RAW pris avec un Fuji X-T2 (capteur X-Trans). En haut, le document original, en dessous le même fichier avec la fonction d’accentuation des détails.@Utiliser-Lightroom.

La version CC (« dans le nuage ») de Lightroom facilite la fusion de plusieurs images en une seule photo HDR, ainsi que la création de panoramas. Quant à la version 4.2 de Lightroom pour iPhone et iPad, elle offre une fonction de partage de collections de photos qui regroupe sur une même page une sélection de clichés. L’utilisateur peut savoir qui télécharge les photos, les visiteurs peuvent laisser un commentaire et consulter les données EXIF.

Une nouvelle extension de partage fait son apparition : elle permet d’envoyer des photos provenant d’autres apps dans Lightroom. Un module pour Apple TV est fourni avec l’app iOS afin d’afficher les photos sur la télé. L’interface a été retouchée et les préréglages sont maintenant affichés par défaut.

avatar Berechit | 

Je viens de tester sur une image RAW avec un
X100f de Fuji : mon chat a plus de pouls même à ISO 4000 :)
Mais en effet, faut de l’espace et plus de 30 seconde par image (iMac Core i5 late 2013 avec 24 Go de Ram et fusion drive)

avatar Scaterbrain | 

@Berechit

Ah c’est bien ça si ça améliore vraiment la qualité sur les raw de chez fuji enfin ça fait plaisir !! Bon va falloir que j augmente ma ram de 16 à 24 du coup on dirait ...

avatar bitonio | 

@Scaterbrain

La ram sert peu, j’avais une VM de 6 Go de RAM qui tournait avec une image RAF du XT2... 8 secondes estimées et plutôt 5s dans la réalité. MacBookPro 2017 i7.

LR a toujours adoré les CPU puissantes et les GPU confortable (une gpu de gamers étant un overkill)

avatar Scaterbrain | 

@bitonio

D accord merci ! J t avoue que quand je bosse avec Photoshop et lightroom pour faire des modifs les 16 go me servent pas mal et ça tourne bien .on va tester et je verrais mais bon je vais pas changer de Mac non plus ;)

avatar Powerdom | 

@Berechit

mon chat a plus de pouls même à ISO 4000"

Qu’est que tu veux dire ?

avatar Pobla Picossa | 

@Powerdom

Sûrement qu’on distingue mieux ses poils 😸

avatar Woaha | 

@Powerdom

Ça veut dire que son cœur ne bat plus. RIP

avatar Madalvée | 

C'est pas encore génial mais ça répond à un problème de graphiste vieux comme la PAO.

avatar Biking Dutch Man | 

Ça veut dire quoi exactement un «ordinateur puissant »?

avatar irep | 

@Biking Dutch Man

C'est l'ordinateur qu'Apple sortira…

avatar en ballade | 

@Biking Dutch Man

Un Pc

CONNEXION UTILISATEUR