Microsoft retire la grosse mise à jour d’automne de Windows 10

Mickaël Bazoge |

Oups. Microsoft a fermé le tuyau qui distribuait la mise à jour automnale de Windows 10. L’October 2018 Update (version 1809) avait été mise à disposition de tous après la présentation des nouveaux produits Surface cette semaine, mais elle a été retirée. Une pause qui s’explique par des témoignages d’utilisateurs ayant perdu des fichiers après l’application de la mise à jour.

L’éditeur demande de ne pas installer cette nouvelle version si d’aventure on l’avait téléchargée. Microsoft conseille désormais d’attendre une prochaine mouture. D’autres bugs sont depuis remontés à la surface, comme l’incapacité du navigateur Edge à se connecter au web, ou le blocage de certains PC en raison d’incompatibilités avec des pilotes Intel.

Pour éviter au maximum ce genre de bugs de dernière minute, Microsoft a mis en place depuis longtemps un programme Windows Insider qui permet aux utilisateurs aguerris de tester les mises à jour du système d’exploitation. C’est en quelque sorte l’équivalent du programme de logiciels bêta d’Apple. Malgré les nombreux tests, Microsoft n’est pas à l’abri des gros problèmes.

On peut se moquer de Microsoft et des bugs de Windows 10, mais Apple n’est pas en reste. À plusieurs reprises, la Pomme a retiré en catastrophe des mises à jour de ses OS (iOS 9.3.2 qui « briquait » l’iPad Pro), sans oublier les multiples soucis qui apparaissent immanquablement à chaque version.

avatar thebarty | 

@Bloodwave

Et ton expérience Mac ? Juste que l’on soit certains que tu es objectif ?

Maintenant, je ne critique pas Windows. Juste les gens aussi assurés.

avatar Boboss29 | 

@Bloodwave

Du même genre que sous Windows et pour lesquels j'ai pas les moyens pour une utilisation non pro sur mes ordi perso. Et sinon je n'ai quasi jamais joué sur pc.
Mais SASSER entre autres joyeusetés, c'était sous Windows si ma mémoire est bonne.

Et je voulais juste dire que j'ai de l'expérience sur l'utilisation de Windows, et que ce que je dis c'est moi qui l'ai vécu et non des fantasmes lu dans des magazines. Après j'utilise peut être mal le système mais c'est qu'il est sûrement mal conçu et peu adapté au grand public du coup alors car sur macOs, je fais quasi la même chose niveau utilisation et hormis un coup d'Onyx de temps en temps, je ne fais quasi pas de maintenance. Avant de passer au mac je défendais à fond la philosophie pc (hardware ouvert et varié, symbole de liberté etc), prix plus abordables. Mais je préfère maintenant payer plus cher du matos moins performant à tarif égal sur pc mais l'utiliser plus simplement et qu'il marche (mon mac de bureau est un mac mini 2011 et mon portable un macbook pro 2012 non rétina, pas des foudres de guerre en 2018).

avatar PierreBondurant | 

@Bloodwave

J’ajoute mon "témoignage" au sien.
Utilisateur Windows depuis 1992 et encore aujourd’hui au boulot (avec au minimum un freeze complet de ma machine par semaine) et utilisateur MacOS depuis 2008.
Soit on est une immense bande d’imbeciles aveugles et manipulables comme de la gimauve, soit y a quelque chose.... ?

avatar pommedor | 

@PierreBondurant

https://prnt.sc/l3brhy

Et avant le reboot d'ya 2 semaines, ma machine perso, sous win10, a du être rester en fonctionnement ~35jrs sans soucis ni lenteur. :)

Du coup, j'pense que la réponse c'est la 1ière. :)

avatar scanmb | 

@Bloodwave

Et encore. Il a minoré les problèmes; car s’il avait raconté la réalité , nous aurions pu croire qu’il exagérait
D’ailleurs, je plussoie son témoignage .

avatar Malouin | 

@Boboss29

Ancien utilisateurs de Windows, créateur d’une entreprise avec plusieurs dizaines de salariés et donc asservi à un Service Informatique, je partage à 200 % ! Je suis sur Mac depuis que l’ai revendu ma boite et... Je ne retournerais jamais sous Windows !Quand je changeais de PC, je devais laisser mon ordi aux techniciens pour transfert des données. 1 journée plus tard je récupérais mon nouvel ordinateur avec l’ancien : parce qu’on ne sait jamais !
Avant de le formater, on me demandait d’utiliser le nouveau et de vérifier que tout fonctionnait normalement. Quand je change de Mac, la recopie dure 2 ou 3 heures mais je repars avec l’ordinateur totalement opérationnel... Et je ne parle même pas du look ni de l’interface. Pas plus que du format des fichiers !

avatar FredMac92 | 

@Malouin

Exactement pareil, on nous laissait l’ancien ordi une semaine et le service informatique gardait le disque dur un mois.

avatar Wilthek | 

@Boboss29

C’est exactement ce pourquoi je suis passé sur MacOS depuis des années (enfin Mac OS 9, 10...). Plus de temps à le faire fonctionner qu’à l’utiliser ... et même quand cela fonctionne on fait rien ou pas grand chose de peur de tout faire foirer ... une sorte de remède à la créativité !

avatar FredMac92 | 

@Boboss29

C’est tellement vrai. Exactement ça.
Merci j’ai bien rigolé.

avatar Indecence | 

C'est déjà arriver chez Apple également. Ceci dit j'ai cette mise à jour (Windows 10 1809) d'installer sur ma Surface Laptop et rien à signaler. Tout roule. J'ai, dans l'ensemble, plus de problèmes chez Apple avec mon macbook pro 15 et macOS.

avatar Boboss29 | 

@Indecence

Oui ça arrive chez tous mais c'est quand même hyper récurrent chez Microsoft quand on regarde leur passif... Quand c'est pas l'os complet qui est pourrave (oui on parle de toi millenium, oui de toi aussi Windows 8). Windows 10 je l'utilise en permanence au boulot, c'est un super os. Mais en particulier, je trouve Windows plutôt relou (je suis sur mac depuis 7 ans du coup je reste sur mes anciennes expériences)

avatar lepoulpebaleine | 

@Boboss29

En revanche, Windows 9 n’a strictement aucun bug ! ??

avatar heu | 

On change pas une équipe qui gagne

avatar Glop0606 | 

J’ai toujours eu de la compréhension pour Microsoft, mais je fais parti de ceux qui ont fait l’update de façon totalement officielle (pas Insider) et je fais partis des gens qui ont eu des fichiers purement supprimés ( des *.pst) sans possibilité de récupération même en faisant marche arrière. Je n’ai jamais autant dégoûté d’une boite qui vaut des milliards. Faire perdre des Go de fichiers personnels!!! C’est dingue. Oui il y a les sauvegardes mais c’est pas une excuse et je pense au grand nombre qui ne font jamais de sauvegarde et qui ont peut être perdu des souvenirs. Personnellement j’ai effacé Windows et remplacé par ubuntu. Bien sur Mac OS reste ma plateforme de base mais j’aime avoir du choix.

avatar iPop | 

@Glop0606

Le souci c’est que c’est gens ont tellement l’habitude d’avoir ces merdes, c’est monnaie courante, c’est NORMAL.
Ils ne peuvent vraiment pas comprendre. Ils vont jusqu’aller te dire que c’est pareil.

avatar occam | 

@Glop0606

"Oui il y a les sauvegardes mais c’est pas une excuse et je pense au grand nombre qui ne font jamais de sauvegarde et qui ont peut être perdu des souvenirs."

Souvenirs, souvenirs...
https://bombich.com/blog/2018/02/15/macos-may-lose-data-on-apfs-formatte...

J’ai vécu cette perversion — sauvegardes pourries qui perdent les données — en direct sur High Sierra, en cherchant à dépanner des collègues qui avaient tout migré sur leur Mac flambant neuf. Et ce n’étaient pas que des souvenirs, mais des archives d’années de travail.

Utilisant plusieurs OS en parallèle (macOS, W10, différentes distros de Linux, BSD), j’aurais tendance à porter un jugement plus nuancé. Les défaillances d’un système n’exonèrent pas les défaillances de l’autre.
Et malgré la compassion que l’on peut avoir à l’égard de ceux qui n’arrivent pas à faire des sauvegardes : c’est l’équivalent informatique de l’absence de ceinture de sécurité et d’AirBag. Ne pas en faire par incapacité ou par négligence est une faute grave, lourde de conséquences. Mais en faire, y compter et en perdre à son insu par la faute directe du fabricant est intolérable.

Ni Apple, ni Microsoft ne méritent aucune complaisance.

avatar Glop0606 | 

@occam

C’est vrai Mac OS a aussi ses déboires( bien que j’en ai pas eu d’aussi graves comme avec cet October Update). Cependant je regrette l’air Jobs/Palmer où le grand public était considéré et où l’informatique était au service de l’usager et non comme aujourd’hui où nous sommes tous devenus des produits que l’on tente de garder dans des cages dorées. Pour cela on y va à coup de stores, compte utilisateur, changement d’interface, neuro marketing, Abo, réseaux sociaux, AI, etc... on est dans une continuelle phase de bêta, et la stabilité/optimisation sont devenus seulement des paramètres de coûts... c’est pour cela que je me forme à Linux,... il doit bien avoir une raison si la NASA utilise ce système.

avatar fte | 

@Glop0606

"l’informatique était au service de l’usager"

Ça n’a jamais été le cas. Au mieux, Apple avait le soucis de diminuer les frictions, et y arrivait en trichant beaucoup comme en affichant un sourire pour faire patienter pendant que ça démarre (mieux qu’un doigt, mais l’attente est la même).

"que l’on tente de garder dans des cages dorées."

C’était déjà le cas. Apple faisait grand cas de la migration de Win vers Mac, facilitait l’opération. L’inverse n’a jamais été au centre des préoccupations.

"on est dans une continuelle phase de bêta, et la stabilité/optimisation sont devenus seulement des paramètres de coûts..."

Tu soulèves ici un point fondamental. L’informatique aujourd’hui a atteint (dépassé ?) le niveau de complexité humainement gérable. Les outils pour gérer ce niveau de complexité n’existent pas encore.

La continuelle phase de bêta n’est continuelle que parce que nous n’avons plus les moyens d’aller au delà. J’entrevois déjà une ère où les logiciels seront en continuelle phase alpha, car la bêta ne sera plus qu’un idéal inatteignable.

"c’est pour cela que je me forme à Linux,... il doit bien avoir une raison si la NASA utilise ce système."

Les supercalculateurs utilisent des variantes de Linux. Pour d’excellentes raisons. Tu n’en voudrais ni sur ton ordi ni ton téléphone. Les raisons sont pourtant excellentes. Pour des supercalculateurs. Es-tu la NASA ? Leurs raisons ne sont pas les tiennes.

avatar reborn | 

@Glop0606

L’ère Jobs c’est bien icloud/siri ?‍♂️

avatar Domsware | 

@occam

Tu pourrais aussi faire figurer la note de l’auteur du blog qui précise la gravité et la portée du problème.

« Note: What I describe below applies to APFS sparse disk images only — ordinary APFS volumes (e.g. your SSD startup disk) are not affected by this problem. While the underlying problem here is very serious, this is not likely to be a widespread problem, and will be most applicable to a small subset of backups. Disk images are not used for most backup task activity, they are generally only applicable when making backups to network volumes. If you make backups to network volumes, read on to learn more.»

En résumé, c’est un problème très sérieux qui toutefois n’est pas très répandu et ne concerne qu’un petit sous-ensemble des sauvegardes.

Les bugs même sérieux cela existe et existera toujours. Ce n’est pas de cela dont il s’agit ici.

avatar occam | 

@Domsware

"En résumé, c’est un problème très sérieux qui toutefois n’est pas très répandu et ne concerne qu’un petit sous-ensemble des sauvegardes."

On pourrait faire strictement la même réflexion concernant le bug de W10-1809, qui est d’après les retours qui ont filtré un problème assez spécifique ne concernant qu’un sous-ensemble restreint des utilisateurs, utilisateurs de première ligne qui plus est.

La prévalence de Windows donne de l’ampleur au problème, alors que l’incidence, d’après ce que l’on en sait, est relativement faible.

Faible incidence ou pas, vous me direz que ce genre de bug, par sa gravité, est inadmissible.
J’en conviens. Mais ne jouons pas à ce petit jeu-là.
Comme je l’écris plus haut, un bug sur un OS donné n’exonère pas un autre bug sur un autre OS concurrent.

Dernier point. Vous citez la suite du commentaire de Bombich : « Disk images are not used for most backup task activity... »
Ma réaction immédiate à l’époque fut d’écrire à Mike : « What do you know, based on what data ? »
Je crois qu’au bout de cette discussion, il a compris que non seulement les sauvegardes incrémentales sur disk images en réseau étaient en mon expérience bien plus courantes et bien plus fréquentes qu’il ne le pensait, basé sur les retours directs de certains de ses clients, mais encore que des read-only disk images en cascade pouvaient être un remède efficace, à très bas coût, en cas d’intrusions et malwares. Il me semble qu’il a repris maintenant cette recommandation sur son site.

Alors, attention quand vous ouvrez les boîtes de Pandore. On n’y trouve pas toujours les arguments que l’on croit.

avatar iPop | 

C’est le genre de News juste avant le week-end pour remonter le moral des troupes. ?

avatar rikki finefleur | 

fantastique ces nouveaux OS qui changent tous les ans..
Je pensais qu'un os c'etait surtout la stabilité et non pas l’adjonction de micro trucs dont on se bat ..
Adjonction qui risque de mettre tes machines patraques..

avatar reborn | 

@rikki finefleur

Il suffirait que microsoft reviennent aux services packs.

Là ils essayent de faire passer des services packs pour des mises à jours lambda ?‍♂️

avatar thebarty | 

@rikki finefleur

Fort heureusement, les grosses boites ne suivent pas le calendrier MS (MS qui peut aussi faire des trucs biens).
Mais les particuliers sont des impatients (toutes marques confondues) qui se jettent sur la nouveauté et sont les premiers à gueulee. C’est la vie !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR