Fermer le menu
 

fman, une alternative au Finder pour les power users

Nicolas Furno | | 12:06 |  32

Si le Finder de macOS ne vous convient pas, peut-être que vous trouverez fman plus à votre goût. Ce gestionnaire de fichiers se destine ouvertement aux utilisateurs avancés et il ne propose pas une expérience plus simple. Bien au contraire même, sa première approche est complexe, parce qu’il faut commencer par retenir une série de raccourcis clavier spécifiques, ou en tout cas différents des raccourcis standard du système.

fman à droite avec la palette de raccourcis clavier à gauche, l’un des modules que l’on peut ajouter. Cliquer pour agrandir

Il faut dire que fman n’est pas une app conçue pour macOS spécifiquement, elle fonctionne aussi sur Windows et Linux. Dans l’ensemble, les raccourcis choisis l’orientent davantage vers les utilisateurs des autres systèmes et pas vers macOS, ce qui implique qu’il faut réapprendre les bases. Par exemple, la touche entrée ouvre un fichier ou un dossier, alors qu’elle sert à renommer dans le Finder. La touche espace sert à baisser le curseur de sélection et pour revenir au dossier précédent, il faut utiliser la touche retour.

Vous serez plus à l’aise avec fman si vous utilisez Windows ou Linux, mais avec un petit peu d’entraînement, le logiciel peut devenir intéressant même sur macOS. Il propose quelques fonctions avancées, comme un sélecteur de dossiers (⌘P) qui s’avère très rapide et efficace pour ouvrir régulièrement les mêmes dossiers. Il mémorise les dossiers les plus fréquemment ouverts et permet ensuite de filtrer la liste, ce qui est extrêmement pratique.

fman peut ouvrir rapidement un dossier régulièrement visité, ce que ne fait pas le Finder. Cliquer pour agrandir

Pensé pour les développeurs, fman peut aussi être modifié à votre guise. Vous pouvez modifier tous les raccourcis clavier par défaut et installer d’autres fonctions avec des modules à installer. Dans le lot, certains permettent de retrouver des fonctions de macOS, comme l’intégration de Coup d’œil. Autre option qui peut être intéressante, fman peut être ouvert depuis le terminal et vous pouvez alors décider des dossiers ouverts dans chaque panneau.

fman en propose beaucoup et il est un petit peu déconcertant au premier abord, surtout quand on a les raccourcis par défaut de macOS dans le sang. Il reste malgré tout intéressant et si vous arrivez à prendre de nouvelles habitudes, vous pourrez les exploiter ensuite sur n’importe quel ordinateur.

Tester fman est gratuit et vous pouvez l’utiliser gratuitement sans limite. C’est un logiciel payant néanmoins et pour l’utiliser régulièrement, vous devez payer 14 € la première année, puis 12 € par an pour bénéficier des mises à jour. L’application n’est pas ouverte, mais son auteur s’est engagé à la rendre open-source s’il ne peut plus s’en occuper pour une raison ou une autre.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


32 Commentaires

avatar Zefram 20/03/2017 - 12:11 via iGeneration pour iOS

"...la touche entrée ouvre un fichier ou un dossier, alors qu’elle ne fait rien dans le Finder"
Pourtant si, la touche entrée active la fonction renommer dans le Finder

avatar Lightman 20/03/2017 - 12:13 via iGeneration pour iOS

@Zefram

J'allais dire la même chose !

avatar Nicolas Furno macG 20/03/2017 - 12:19

@ Zefram : oula oui, ça doit être le signe que mon cerveau a besoin d'être alimenté au plus vite…  🤔

Merci, je corrige !



avatar occam 20/03/2017 - 13:26 via iGeneration pour iOS

@nicolasf

« ça doit être le signe que mon cerveau a besoin d'être alimenté au plus vite…»

Bon app !

😊

avatar MarcMame 21/03/2017 - 13:31

@Nicolas Furno : "fman peut ouvrir rapidement un dossier régulièrement visité, ce que ne fait pas le Finder."
-----------------------------------------
Ben à quoi servent donc les favoris de la barre latérale des fenêtres alors ?

avatar BeePotato 21/03/2017 - 23:53

@ MarcMame : « Ben à quoi servent donc les favoris de la barre latérale des fenêtres alors ? »

Ce n'est pas la même chose. On parlait là d'un système détectant automatiquement les dossiers régulièrement visités, pour un proposer tout aussi automatiquement une liste, sans avoir à les ajouter manuellement dans la barre latérale.
Le Finder n'intègre effectivement pas de fonction de ce genre, et on ne dispose pas non plus du critère de recherche Spotlight qui permettrait de se bâtir cette solution sur la base d'un dossier « intelligent ».

En revanche, le Finder propose un accès facile aux dossiers les plus récemment visités. Il est fort probable que, dans de nombreux cas d'utilisation, cette liste de dossiers soit assez proche de celle des dossiers les plus fréquemment visités.

N'empêche, s'il y avait ce critère de recherche dans Spotlight, ce serait pratique et résoudrait ce problème.

avatar oomu 20/03/2017 - 15:38

c'est d'ailleurs une des plus profondes différence entre l'interface Mac et Windows/Linux : un simple appuie sur entrée permet de renommer un document.

Ce que je considère encore comme un des meilleurs choix d'Apple.

avatar EBLIS 20/03/2017 - 16:16 (edité)

F2 sur Windows depuis le 3.1 je crois.

Pour moi Entrée c'est le meilleur choix pour lancer un document, comme quoi...

avatar bompi 20/03/2017 - 17:01

Pareil. Entrée pour lancer, F2 pour éditer (renommer).

Mais ce n'est qu'une question d'habitude, sans plus.

(mais, quand même, le Finder ne m'a jamais pleinement convaincu).

avatar BeePotato 20/03/2017 - 17:27

@ bompi : « Pareil. Entrée pour lancer, F2 pour éditer (renommer).
Mais ce n'est qu'une question d'habitude, sans plus. »

Et puis, c’est tellement évident et facile à retenir, F2 pour renommer… :-P ;-)

avatar EBLIS 20/03/2017 - 20:16

:-D parce que Entrée pour renommer c'est super mnémotechnique et logique ;-)
Il est vrai que c'est une question d'habitude. Perso quand j'ai beaucoup de fichiers​ à renommer (dizaines ou même centaines) et qu'il n'est pas possible de le faire à l'aide d'un batch ou d'un soft de renommage, la combinaison F2, flèches, CTRL XCV, et Entrée pour valider et le tout sans toucher une fois à la souris est pour moi primordial car ça permet de lancer en quelques secondes les automatismes "manuels" sans être ralenti par un mouvement vers la droite pour toucher la souris afin de passer au fichiers​ suivants.

avatar BeePotato 21/03/2017 - 00:47

@ EBLIS : « parce que Entrée pour renommer c'est super mnémotechnique et logique »

Bien plus que F2, oui. Sans compter que c’est bien plus pratique d’accès, ni que ça a le mérite supplémentaire de laisser les touches de fonctions disponibles pour une libre personnalisation par l’utilisateur.
Mais tout ça, ce sont des considérations évidemment étrangères à un OS qui continue de traîner ses habitudes d’interface de système en mode texte des années 70.

« Il est vrai que c'est une question d’habitude. »

Il est vrai que c’est aussi une question d’habitude. Il est faux que ce ne soit qu’une question d’habitude.

« Perso quand j'ai beaucoup de fichiers​ à renommer (dizaines ou même centaines) et qu'il n'est pas possible de le faire à l'aide d'un batch ou d'un soft de renommage, la combinaison F2, flèches, CTRL XCV, et Entrée pour valider et le tout sans toucher une fois à la souris est pour moi primordial car ça permet de lancer en quelques secondes les automatismes "manuels" sans être ralenti par un mouvement vers la droite pour toucher la souris afin de passer au fichiers​ suivants. »

Oui, comme dans le Finder, en somme — Finder qui nous a heureusement permis de faire ce genre d’opération sans avoir à attendre l’arrivée de Windows 3.1. :-)
Et en bonus, non seulement on n’a pas besoin de faire un mouvement vers la souris (ou le trackpad), mais on n’a pas non plus besoin de faire un mouvement vers le haut du clavier pour y atteindre une touche de fonction. ;-)

avatar byte_order 21/03/2017 - 10:32

Du coup, faudrait que la touch bar soit dans la touche entrée, cela serait plus efficace.
Quoi, j'ai loupé un truc ?

Et quid de la barre d'espace. Cette barre est quand même la touche la plus facile a trouver, la plus proche de l'utilisateur, au milieu.

Et espace c'est tout autant mnémotechnique et logique que Entrée. Ou R, tant qu'on y est...

avatar BeePotato 21/03/2017 - 11:17 (edité)

@ byte_order : « Quoi, j'ai loupé un truc ? »

Oui : le fait que toute tentative de défendre l’approche retenue par les concepteurs de Windows pour l’accès à cette fonction est vouée à l’échec, tellement elle est nulle et objectivement inférieure à presque toute autre approche imaginable.
Et ça vaut même pour des tentatives prétendant faire appel à l’ironie ou au sarcasme pour suggérer l’idée que les autres approches n’ont rien de réellement mieux et que tout ça est uniquement une affaire de goût.

« Et quid de la barre d'espace. Cette barre est quand même la touche la plus facile a trouver, la plus proche de l'utilisateur, au milieu. »

En effet. Mais la touche retour chariot présente l’avantage (léger, mais c’est toujours ça) de permettre à l’utilisateur d’appuyer sur la même touche pour débuter le renommage et pour le terminer.
Ce qui, du coup, a permis de conserver la barre d’espace pour l’accès à une autre fonction, potentiellement utilisée plus souvent que le renommage et profitant donc encore plus de cette belle et grande touche : l’aperçu via QuickLook. ;-)

« Et espace c'est tout autant mnémotechnique et logique que Entrée. »

Pas loin mais pas tout à fait, comme je le fais remarquer ci-dessus en mentionnant le double usage (symétrique) de la touche retour chariot dans le cadre de cette fonction.

« Ou R, tant qu'on y est... »

Le Finder disposant d’un article « Renommer » dans son menu Fichier, on peut si on le souhaitre y associer un raccourci clavier tel que cmd+R.
Ou même F2, si on a un petit côté masochiste. :-)

avatar xDave 21/03/2017 - 11:47

Oui et c'est pas comme si le Finder permettait d'ouvrir un dossier/doc/appli avec un cmd-flèche vers le bas.

Return c'est pour moi une entrée de texte/validation, donc Renommer me parait logique.
F2... c'est luminosité ou une fonction à laquelle j'associe ce que je veux.

Pour le reste, le raccourci clavier n'est pas l'apanage de Windows, loin s'en faut. On en a pléthore sur MaccOS depuis l'aube de la nuit des temps. Après il suffit de les apprendre, et pour les plus téméraires/réfractaires les modifier selon son envie, rien n'est dans le marbre.

avatar oomu 20/03/2017 - 21:39 (edité)

parce que renommer, dans le Finder, au clavier, c'est la principale activité.

Bien sur, le Finder est antérieur à Windows 3.1

Mon propos est de dire que ce choix, très ancien, est un des principaux clivage entre le Mac et le reste de l'Univers Connu.

avatar bompi 21/03/2017 - 09:05

Clivage qui ne présente aucun intérêt.

Question de goût et d'habitudes. Pour peu que l'on soit habitué (par goût ou contrainte) à travailler sur divers environnements graphiques et non graphiques, on peut arriver à ne pas s'en préoccuper : il suffit simplement de ne pas se tromper entre les divers raccourcis des différents outils disponibles.
De fait je ne compte plus les différents gestionnaires de fichiers que j'ai employés au cours du temps : si je devais m'arrêter à ce genre de détail, je ne m'en sortirais pas.

Sur macOS, PathFinder a la délicatesse de présenter le choix de l'action effectuée sur Enter/Return. Comme ça on choisit et on est content. Et on n'en parle plus...

avatar byte_order 21/03/2017 - 10:33

voilà.
l'outil doit s'adapter à l'utilisateur, pas l'inverse.

avatar BeePotato 21/03/2017 - 11:26 (edité)

@ byte_order : « l'outil doit s'adapter à l'utilisateur, pas l’inverse. »

Oui. Donc évitons d’expliquer à l’utilisateur que F2 est très bien pour lui et que s’il ne s’y fait pas c’est « juste une question de goûts et d’habitudes ». Et réjouissons-nous que cet utilisateur ait pu trouver un outil qui lui était adapté.

avatar byte_order 21/03/2017 - 14:56

C'est bien pour ça que cette guère de chapelle est inutile, ce qui l'est c'est la possibilité de personnalisation par les utilisateurs.

avatar BeePotato 21/03/2017 - 23:47

@ byte_order : « ce qui l'est c'est la possibilité de personnalisation par les utilisateurs. »

La possibilité de personnalisation n'est pas forcément nécessaire (et n'est pas toujours la meilleure solution), du moment qu'il existe au moins un représentant de chaque approche.

avatar BeePotato 21/03/2017 - 11:24 (edité)

@ bompi : « Clivage qui ne présente aucun intérêt. »

Oh, que si ! Il présente l’énorme intérêt qu’on peut s’amuser à en débattre pour rien pendant des heures. Rien que pour ça, ça vaut le coup. :-D

Plus sérieusement : évidemment que si, qu’il y a un intérêt. L’intérêt de permettre à ceux qui préfèrent telle approche d’avoir un outil que la leur propose, plutôt que de se retrouver obligés d’utiliser le même outil que tout le monde en répétant « F2 c’est fabuleux ».
L’intérêt de la diversité, quoi.

« Question de goût et d’habitudes. »

Entre autres, mais pas seulement.

« Pour peu que l'on soit habitué (par goût ou contrainte) à travailler sur divers environnements graphiques et non graphiques, on peut arriver à ne pas s'en préoccuper »

On peut y arriver, mais pourquoi le devrait-on ?
J’utilise régulièrement plusieurs OS et plusieurs gestionnaires de fichiers, et ça ne m’empêche pas de trouver que le Finder est le plus agréable du lot.

« Comme ça on choisit et on est content. Et on n'en parle plus... »

J’ai choisi (d’une autre façon) et je suis content. Sans même avoir besoin d’attendre l’existence de PathFinder. :-)

avatar bompi 21/03/2017 - 12:17

De fait, je n'aime pas plus le Finder que l'Explorateur de Fichiers de Windows.
Mais je m'adapte (et j'ai d'autres outils complémentaires).
De toute façon, l'interface de macOS ne m'a jamais pleinement satisfait. :-)

avatar marc_os 20/03/2017 - 14:48

En quoi ce truc est-il donc « pensé pour les développeurs » ?

Moi je dirais qu'il est pensé pour les gens qui viennent des mondes Windows ou Linux et qui ne jurent que par les touches de fonction.
Tiens, à ce propos, ce truc gère-t-il au moins la TouchBar ou bien est-ce juste un bête portage ?

avatar BeePotato 20/03/2017 - 14:53 (edité)

@ marc_os : « En quoi ce truc est-il donc « pensé pour les développeurs » ? »

Je me suis posé la même question. :-)
Il faut croire que les développeurs ont la réputation d’être masochistes.

Pages