Chrome croise enfin la route d'Internet Explorer

Florian Innocente |

Ce sont deux courbes qui tendaient l’une vers l’autre et qui ont fini par se croiser. Au mois d’avril, les statistiques de NetMarkerShare voient pour la première fois le navigateur de Google — dans sa version desktop — dépasser celui de Microsoft au niveau mondial.

Les navigateurs de bureau — Cliquer pour agrandir

La différence dans les parts de marché sur cette période est minime : 41,66 % contre 41,35 %. Cependant, la tendance générale depuis des années est claire et ne cesse d’aller dans le sens de Chrome. Internet Explorer a été revu de fond en comble pour devenir Edge dans Windows 10, mais cela n'a pas encore eu d'effets visibles.

Les autres navigateurs sont largement derrière, Firefox pointe à 9,76 % et descend doucement mais inexorablement semble-t-il vers Safari à 4,91 %. Non pas que le navigateur d'Apple récupère les anciens fans du panda roux — la courbe de Safari est atone — ils ont plutôt l'air d'aller gonfler les rangs de Chrome.

Sur mobiles ce sont bien sûr Chrome et Safari qui s’opposent en premier lieu. Le premier n’a eu de cesse de progresser pour atteindre 49,3 % en avril contre 29 % pour Safari. Les deux courbes se sont croisées en octobre dernier.

Les navigateurs mobiles — Cliquer pour agrandir
avatar Matgamer | 

Si les gens aiment donner leurs données de navigation à Google c'est leur problème.... Pour moi c'est Firefox Adblock, sur Mac OS et sur Windows !

avatar tahitibob987 | 

Google chrome est bien plus rapide,plus fonctionnel, mise a jour régulièrement, avec un parc d'extension bien meilleur que safari .Apres niveaux autonomie sous osx c'est pas encore au point

avatar anton96 | 

À la base , j'ai toujours préféré Firefox mais depuis la je-sais-pas-quelleième version ,il est devenu ment est instable ,quel que soit l'os: OS X , Windows et Linux :p
Résultat : j'ai été sur Chrome :/

avatar joshual | 

J utilise safari,Chrome,Firefox et opéra.
Chacun des navigateurs ayant des extensions particulières et une ergonomie différente, je les utilise en fonction de mes besoins.

Bizarre, j ai l impression que c est tres monothéiste comme choix le navigateur...

avatar geek33 | 

Chrome sur le mac pour les dev tools qui sont quand même très pratiques.
Par contre sur mobile je suis passé sous Firefox il y a quelques mois après une longue periode sur Safari puis Chrome, j'en suis très content. J'ai un peu moins le sentiment d'alimenter les serveurs "Big Data" de Google, en tout cas sur mobile.

avatar Wolf | 

Par défaut Safari, puis Chrome pour les comptes Google adwords et autres et enfin Firefox pour les trucs à la con.
Sans oublier l'ensemble des trois Opéra pour tester mes sites.

avatar LoossSS | 

Il aurait été intéressant d'expliquer comment sont calculées ces statistiques ? Tous les sites de news reprennent cette information, mais personne ne garantie la source. Comment expliquez-vous de telles différences par rapport à statcounter ??

http://gs.statcounter.com/
!=
https://www.netmarketshare.com/

Statcounter a au moins le mérite d'expliquer d'où proviennent leurs informations : http://gs.statcounter.com/faq#methodology

Edit et réponse à moi même :

J'ai trouvé la page pour netmarketshare : https://www.netmarketshare.com/faq.aspx#Methodology

Si je comprends bien, statcounter analyse 3 millions de sites alors que netmarketshare n'en analyse "que" 40000. Mais la grosse différence, c'est que netmarketshare ne prend en compte que les visiteurs uniques ce qui peut grandement modifier les résultats.

Du coup, je ne pense pas que vous puissiez vous baser sur l'un ou l'autre pour affirmer quoi que ce soit... Vous devriez nuancer vos propos et informer les lecteurs sur le fait que ces sources sont totalement approximatives.

avatar BLM | 

Pas sûr que ce soit une bonne nouvelle !
Un "sniffeur" de données privées devient le 1er navigateur en termes d'usage…
Plutôt effrayant.

avatar Mecky | 

Quitter un monopole pour un autre… dommage. C'était pourtant la raison première de Firefox : offrir une alternative à IE. Il est vrai que ce dernier était écrasant avec toute la stérilité que cela engendre.

Qui plus est, le fait que Chrome devienne leader tant sur les ordinateurs que sur les appareils mobiles font que l'emprise de Google sur nos data et nos comportements est hégémonique.

Enfin, du point de vue « moteur » les mêmes arguments sont encore plus forts vu que WebKit est utilisé par la majorité.

Pas bon pour l'avenir tout cela…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR