Adobe veut faire honte aux utilisateurs de ses logiciels piratés

Mickaël Bazoge |

Adobe est un des éditeurs informatiques qui a le plus souffert du piratage… mais qui en a aussi beaucoup profité. Malgré les méfaits économiques de la pratique, le piratage est un moyen viral d’assurer la promotion et l’utilisation de ses logiciels. On peut même estimer que la position dominante des solutions d’Adobe au sein de l’industrie graphique — pour Photoshop ou InDesign, par exemple — est le fait de la qualité des applications, évidemment, mais aussi de la possibilité de les utiliser "gratuitement"… en toute illégalité, cela va sans dire.

L’abonnement quasi-obligatoire au Creative Cloud est une des solutions qui permet de combattre le piratage, tout en proposant une série de logiciels très puissants à un prix plus abordable que l’achat d’une licence complète (même si en bout de course, l’abonnement revient cher). Adobe a récemment inauguré une nouvelle technique pour batailler contre les copies illégales : le shaming, ou le fait de donner « honte » à l’utilisateur indélicat.

L’éditeur a mis en place un système de vérification de la légalité du logiciel qui, après analyse, affiche une fenêtre de dialogue prévenant l’utilisateur que la copie n’est pas authentique. On peut ensuite se rendre sur un site dédié qui explique la raison de l’alerte, ainsi qu’une FAQ et la possibilité de prévenir Adobe d’un revendeur indélicat (si on a acquis la copie par ce biais). Il s’agit pour le moment d’informer l’utilisateur : le logiciel contrefait est toujours fonctionnel, et à chacune de ses ouvertures, il affichera la boîte de dialogue.

Pour le moment, ce système Software Integrity Service ne repère que les copies pirates d’Acrobat X aux États-Unis. Mais à terme, il a vocation à s’étendre à tous les logiciels de l’éditeur.


Source
Tags
avatar pocketalex | 

@veurlatonra : tu as raison, mais il est tellement plus simple de se dire que ... c'est une multinationale sans scrupule qui "tond" ses utilisateurs, le Monsanto du graphiqme, des connards quoi, bref on va leur pirater leur putain de soft et leur mettre bien profond. Et ils cliquent sur le torrent l'esprit tranquille.

C'est comme ça qu'on vole. D'abord en faisant un travail mental pour se persuader qu'en fait, on va affonter le "mal"

avatar fte | 

Le réflexe de beaucoup de gens est de critiquer le prix de ce qui n'est pas gratuit. Les apps vendues au prix d'un café "sont trop chères".

Nous sommes tous tout à fait d'accord avec le fait d'être payé pour notre travail. Payer les autres pour leur travail, c'est beaucoup moins évident.

avatar byte_order | 

en même temps, la pression sur les coûts (du travail comme des autres) s'exerce sur tout le monde, et à force de dénaturer la valeur du travail (a savoir sa rémunération, pas une quelconque valeur philosophique qui nourrit jamais le ventre, juste l'esprit, au mieux) en l'exposant à la concurrence mondiale et en particulier à du dumping social à -90%, faut pas s'étonner que les gens développent à leur tour une tendance à considérer que le travail des autres méritent pas forcément tant que ça non plus.

Faut pas venir se plaindre que des gens qu'on paye (et donc estime financièrement) de moins en moins bien estiment, à leur tour, d'autres gens de la même manière...

C'est la logique dévalorisante du nivellement par le bas.

avatar xDave | 

Tout à fait.
Combien de fois j'ai entendu le "vous êtes trop cher, ahhh j'ai photoshop/un appareil photo/la suite Adobe/un cousin qui... moi aussi!"

avatar Derw | 

"Adobe, c'est *beaucoup* de gens qui comme vous travaillent"

Oui ! Je suis tout a fait d’accord et c’est pourquoi je paye mes softs. Par contre, je ne les loue pas…

"C'est bien que l'abonnement à du sens pour de nombreuses personnes lorsqu'il s'agit de ce genre de logiciels où il est souvent essentiel de toujours être à jour et d'avoir les dernière fonctionnalités."

Je le redis : les nouvelles fonctionnalité n’ont jamais justifié à mes yeux une mise à jour tous les jours. Ou alors c’est avoir bien peu de talent…

Et les gens qui croient en l’abonnement ce sont des personnes qui ne se sont jamais posé la question de la pérennité des données crées avec ces apps…

avatar fte | 

"Et les gens qui croient en l’abonnement ce sont des personnes qui ne se sont jamais posé la question de la pérennité des données crées avec ces apps…"

Mais en voilà une généralisation péremptoire et insultante !

Je suis client Adobe, ma CC me coûte moins cher que les mises à jours majeures d'avant l'abonnement et j'ai à disposition tous les logiciels sans soucis d'installation et de gestion de licences sur mes diverses machines et diverses plateformes. Je suis très satisfait de la Creative Cloud thingy pour ma part.

La question de la pérennité de mes données est posée depuis plus de 30 ans et résolue par l'usage de formats de fichier pérennes, documentés et largement supportés. Et d'une discipline d'hygiène de mes données avec des reviews régulières pour vérifier que d'anciennes archives ne risquent pas de devenir illisibles.

Cette façon sous-entendue de dire que les adeptes de l'abonnement sont des imbéciles est assez débectante, vraiment.

avatar v1nce29 | 

format de fichier pérenne ?
donc pas de psd ?

avatar Derw | 

Si je vous ai choqué, veuillez m’en excuser.
Le fait est que je n’ai pas moi-même trouvé de solution pour éditer un fichier PSD CC ou AI CC avec des versions antérieures sans passer par un enregistrement rétro-compatible (et donc en perdant les avantages de la CC) à partir de la CC. Maintenant, si vous avez une solution à me proposer, je suis preneur et je ferai volontiers mon mea culpa et avouerai mon incapacité à trouver une solution à ce problème.

avatar Sic transit | 

Moi je dis : si un graphiste trouve du temps pour venir troller ici les défenseurs de l'abonnement CC, c'est qu'il n'a pas de problème d'argent… Et s'il n'a pas de problème d'argent, il peut bien se payer un abonnement CC !

Sur ce, je retourne nourrir les fonctionnaires de l'URSSAF, de la CIPAV, de la RAM, du Trésor public, etc.

avatar misc | 

@Sic transit
Oui c'est bien connu que si quelqu'un n'est pas de ton avis, c'est qu'il trolle. Préférer maitriser son budget et ne pas avoir besoin de chaque MAJ gadget ne peut exister.

avatar Derw | 

J’avoue ne pas avoir de problème d’argent (ce ne fût pas toujours le cas et ne sera peut-être plus le cas l’année prochaine, peut-être même avant…). Mais quand ce ne sera plus le cas, je serai bien content de ne pas avoir une charge supplémentaire avec l’abonnement CC…

De plus, mon problème, au départ, n’a rien a voir avec l’argent, mais avec MA capacité à ouvrir MES fichiers créés avec MA créativité quand pour une raison ou une autre je ne paierais plus d’abonnement !

Car dans l’absolu, au-delà de toutes considérations partico-pratiques qui changent en fonction de chacun, le problème est là : impossible d’utiliser son propre travail quand on arrête de payer !

avatar xDave | 

J'aimerais savoir ce qui justifie VRAIMENT de faire une mise à jour de ... Photoshop ou Indesign ou Illustrator depuis .. allez disons 5 versions?
En dehors de la compatibilité fichier (nouveau format) ou de l'OS par en dessous ...

La plupart des choses "nouvelles" sont soit de l'ordre du gadget, soit de la correction tardive de bugs...

Je dis ça et j'utilise ces softs depuis leur(s) première(s) version(s). (oups, je suis un vieux con)

Pourquoi un graphiste devrait payer au quotidien pour un logiciel qu'il a déjà payé 10 fois si son usage est strictement le même.
Par exemple, un photographe qui va retoucher une photo avec correction chromatique et éventuellement une ou deux pétouilles?
à la base c'était déjà dans la version 1;-) de Photoshop... au point qu'ils ont fait un Lightroom au lieu d'implémenter ça dans Photoshop. On tourne en rond.

Pour qu'un "jeune" créatif (me suis-je planté dans l'apposition de guillemets?) puisse abuser de filtres à la con?

PS(D): avant de me lyncher, j'ai jeté à la déchetterie une demi-douzaine de boîtes de logiciels Adobe & co, obsolètes! pas plus tard que la semaine dernière.

avatar pocketalex | 

@xDave : d'accord et pas d'accord

Le souci c'est qu'ils blindent chaque version de fonctionnalités et parfois c'est très appréciable (les espaces de travail, le patch tool, les smartobjects, le filtre camera raw, etc), parfois c'est totalement zarb (la 3D, le content-aware et ses résultats hasardeux, la nouvelle boite d'export qui est moins bien que l'ancienne ... qui est toujours présente, etc)

Là je parle pour photoshop, après il y a tous les autres logiciels.

Ce qui est sur, c'est que la CS6 est une version très aboutie. Nous l'avons utilisé 4 ans de suite, avant de passer à la CC 2015 et son abonnement.

Moi je trouve l'abonnement très bien, la solution me convient, l'installation est facile, les mises à jour régulières et transparentes, mais il est clair que cela enferme les utilisateurs dans un renouvellement forcé, là où l'achat d'une boite permet de mieux rentabiliser ... si l'on a pas besoin de renouveler :)

avatar rikki finefleur | 

xdave
Exactement.. très bon post..

Pages

CONNEXION UTILISATEUR