Mountain Duck intègre un client FTP dans le Finder

Nicolas Furno |

Mountain Duck [1.0.1 / Démo – US – 39,99 € – OS X 10.8 - David Kocher] est le nouveau logiciel conçu par le développeur de Cyberduck, célèbre client FTP sur Mac. Il reste dans le même domaine d’ailleurs, puisqu’il s’agit à nouveau d’accéder à un espace de stockage en ligne, mais cet autre logiciel se distingue en ne proposant aucune interface personnalisée pour le faire. À la place, il s’intègre directement dans le Finder d’OS X, où il affiche les données stockées sur un espace FTP, WebDAV ou S3 comme s’il s’agissait d’un volume local.

Mountain Duck intègre n’importe quel serveur FTP, WebDAV ou S3 au Finder. Son interface reste minimaliste : un menu affiché depuis la barre des menus d’OS X. — Cliquer pour agrandir
Mountain Duck intègre n’importe quel serveur FTP, WebDAV ou S3 au Finder. Son interface reste minimaliste : un menu affiché depuis la barre des menus d’OS X. — Cliquer pour agrandir

De fait, la seule interface de Mountain Duck consiste en une icône dans la barre des menus d’OS X et un menu qui permet de configurer l’accès aux données. On peut se connecter en FTP, en SFTP (avec accès Shell) ou en WebDAV, mais on peut aussi accéder au stockage S3 d’Amazon ou des fournisseurs compatibles, ou encore au stockage Azure de Microsoft et Rackspace. Une fois les paramètres enregistrés, il suffit de choisir une connexion et le logiciel se charge de se connecter et d’afficher les données dans le Finder.

Le logiciel est tout neuf et il faut encore composer avec quelques bugs. En particulier, il ne faut utiliser que les caractères alphanumériques de base pour le nom du raccourci : vous pouvez utiliser l’adresse IP ou le nom de domaine du serveur, par exemple. Pendant nos essais, Mountain Duck a aussi multiplié le nombre de raccourcis dans la barre latérale du Finder, ce qui est assez pénible (il faut les retirer à la main). Néanmoins, une fois que tout est configuré, le logiciel fonctionne très bien et les serveurs configurés sont connectés automatiquement au lancement.

L’ensemble fonctionne bien, mais on ne peut s’empêcher de trouver que le prix demandé est élevé pour un utilitaire qui en fait si peu. À titre de comparaison, Transmit est un concurrent qui propose la même fonction et ne fait pas payer plus cher pour l’obtenir. En d’autres termes, pour 34 €, on a un client FTP complet qui permet notamment de synchroniser les données, mais aussi d’accéder aux données depuis le Finder en installant Transmit Disk.

Transmit propose la même intégration au Finder, mais sans surcoût. — Cliquer pour agrandir
Transmit propose la même intégration au Finder, mais sans surcoût. — Cliquer pour agrandir

Dans ces conditions, difficile de justifier les 40 € demandés par Mountain Duck, alors qu’il lui manque le client FTP de base. Néanmoins, si seule l’intégration au Finder vous intéresse, vous pouvez tester gratuitement le logiciel en téléchargeant la version de démonstration sur le site de l’éditeur. Elle intègre toutes les fonctions, mais s’arrête au bout de 10 minutes tant que vous ne payez pas. Le logiciel fonctionne sur les Mac avec OS X 10.8 et plus récents, mais aussi sur les PC sous Windows (Vista minimum). Il n’est pas traduit en français.

avatar Sulfate | 

@Sulfate :
edit: je ne remets pas en cause le protocole FTP mais plutôt l'utilité de clients FTP (payants de plus) en 2016.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR