Phill Schiller : l'avenir est aux abonnements sur les App Stores

Florian Innocente |

Si des développeurs présents sur l'App Store et le Mac App Store nourrissaient quelque espoir qu'Apple mette en place un système de mises à jour payantes, c'est rapé (lire aussi « Apple a causé d'énormes dégâts à la valeur des logiciels »).

Interrogé par Gadget360 lors d'un déplacement en Inde pour l'ouverture des portes d'un centre d'aide au développement iOS, Phill Schiller a admis que cette demande existait dans la communauté des éditeurs logiciels, mais qu'elle n'allait pas dans le sens de ce qu'Apple entendait proposer. Apple a mis l'accent il y a un an sur le modèle de la souscription avec une carotte financière pour les développeurs (lire App Store : la nouvelle voie des abonnements) et c'est toujours cette proposition qui prévaut.

La raison pour laquelle nous ne l'avons pas fait, c'est que c'est beaucoup plus complexe qu'on ne le pense, et c'est ok, c'est notre boulot que de plancher sur des problématiques difficiles, mais l'App Store a franchi énormément d'étapes, avec succès, sans que cela soit nécessaire, parce que c'est un modèle économique qui convient aux clients.

Et le principe des mises à jour, que je connais parfaitement bien du temps où je m'occupais de très grosses applications [Schiller a été chez Macromedia avant Apple, ndlr], est un modèle qui remonte à l'époque des logiciels vendus sous boites, et qui, pour certains développeurs, est encore très important. Mais qui pour la plupart ne fait pas partie du futur vers lequel nous allons.

Je pense que pour de nombreux développeurs, le modèle de l'abonnement est une meilleure manière de procéder, plutôt que d'essayer de présenter aux nouveaux clients une liste de fonctionnalités et des prix différents pour la mise à jour. Je ne dis pas que ce n'est pas important pour certains développeurs, mais pour la plupart, ce n'est pas le cas. C'est un challenge. Et si vous regardez l'App Store, il faudrait beaucoup d'ingénierie pour faire tout cela et serait au détriment des autres fonctionnalités que nous pouvons proposer.

Par exemple, l'App Store a un seul prix pour une application. Lorsque vous regardez, s'il y a un prix c'est que c'est ce prix là. Il n'a pas plusieurs prix pour plusieurs catégories de clients. Ce ne serait pas impossible de regrouper tout cela mais ça impliquerait beaucoup de travail pour un tout petit segment de logiciels. Nous espérons que pour beaucoup d'entre eux, le prix d'un abonnement est un meilleur modèle, celui où les clients sont à l'aise.

Nous allons continuer de discuter avec les développeurs sur ce qui est le plus important dans leur doléances, nous voulons qu'ils continuent à nous dire si c'est en tête de leur liste ou non [ce prix de mise à niveau], et nous gardons l'esprit ouvert à ce propos, mais c'est plus difficile que les gens ne le pensent.

avatar JadEstuaire | 

Avec des applications dématérialisées les développeurs ont d'autres alternatives que les stores d'Apple. D'ailleurs certains ont déjà quitté la plateforme de distribution d'Apple.
Ça sera peut-être l'opportunité pour la création d'une grande plateforme de distribution numérique totalement indépendante des Apple, Microsoft, Google etc.

avatar marenostrum | 

C'est pas un problème de store mais de modèle économique. Tous les vendeurs du monde préfèrent que leurs clients s'abonnent. D'avoir des revenus fixes chaque mois, comme les salariés leur salaire.
Eux qui quittent leur store, n'arrivent pas y vendre. App Store c'est pour le grand public. Pas pour une clientèle professionnelle qui a besoin de maintenance de l'accompagner les premiers mois, pour prendre en mains efficacement l'outil informatique qui leur sert de production.

avatar Manubzh | 

parle pour toi !

avatar marenostrum | 

pour moi j'ai pas besoin de parler, je capte mes pensées en silence.

avatar Microbd | 

"c'est que c'est beaucoup plus complexe qu'on ne le pense"

Le client a-t-il acheté cette App ?
Non, afficher le prix normal.
Oui, afficher le prix de la mise à jour.

MDR, ;-)))))
Applement vôtre.

avatar byte_order | 

Ah mais non, vous avez sorti cela du contexte initial :

"nous gardons l'esprit ouvert à ce propos, mais c'est plus difficile que les gens ne le pensent."

Ce qui est plus difficile qu'on le croit c'est pas de mettre en place ce mécanisme mais de garder l'esprit ouvert chez Apple.

Et on veut bien le croire, l'ouverture, c'est pas franchement dans l'ADN d'Apple...

^_^

avatar Aladdin | 

L'application TomTom est un exemple acheter à 49 € avec une promesse D'être mise à jour avis et voilà elle passe à l'abonnement 20 € parents tout dans ce Futon de ce qu'ils ont acheté auparavant

avatar Mike Mac | 

Un bon modèle, c'est celui de BlackMagic Design.

Davinci Resolve (montage vidéo pro / étalonnage / traitement audio multipistes) est gratuit. Et déjà très complet pour travailler.

Ensuite, pour 279 € si on veut, on accède à une version encore plus pro toutes options incluses.

Un Jet gratuit - et payant en une évolution très abordable - quand d'autres voudraient nous traire mensuellement pour profiter d'un cerf-volant.

F..k l'abonnement !

avatar 8enoit | 

Je n'ai AUCUN abonnement en ne compte pas en avoir. Je refuse de payer 50€ par mois d'app, soit 600€ par an. Aujourd'hui je paye m'as 5€ par mois d'app nouvelles chaque mois. Je sais que ça n'arrange pas Apple à qui cela ne suffit pas que j'achète iPhone mac etc. Mais c'est ainsi.
Phil est un petit malin mais pour l'image d'Apple ses idées sont néfastes.

avatar 8enoit | 

Si les abonnements se généralisent cela se traduira par une baisse des téléchargements et les revenus d'Apple n'augmenteront pas car il y aura chute brutale des achats compulsifs. Avant de s'abonner même à 1 petit € par mois, on réfléchit beaucoup plus que qd il faut payer 1x3€ pour acheter une app qu'on veut essayer.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR