Phill Schiller : l'avenir est aux abonnements sur les App Stores

Florian Innocente |

Si des développeurs présents sur l'App Store et le Mac App Store nourrissaient quelque espoir qu'Apple mette en place un système de mises à jour payantes, c'est rapé (lire aussi « Apple a causé d'énormes dégâts à la valeur des logiciels »).

Interrogé par Gadget360 lors d'un déplacement en Inde pour l'ouverture des portes d'un centre d'aide au développement iOS, Phill Schiller a admis que cette demande existait dans la communauté des éditeurs logiciels, mais qu'elle n'allait pas dans le sens de ce qu'Apple entendait proposer. Apple a mis l'accent il y a un an sur le modèle de la souscription avec une carotte financière pour les développeurs (lire App Store : la nouvelle voie des abonnements) et c'est toujours cette proposition qui prévaut.

La raison pour laquelle nous ne l'avons pas fait, c'est que c'est beaucoup plus complexe qu'on ne le pense, et c'est ok, c'est notre boulot que de plancher sur des problématiques difficiles, mais l'App Store a franchi énormément d'étapes, avec succès, sans que cela soit nécessaire, parce que c'est un modèle économique qui convient aux clients.

Et le principe des mises à jour, que je connais parfaitement bien du temps où je m'occupais de très grosses applications [Schiller a été chez Macromedia avant Apple, ndlr], est un modèle qui remonte à l'époque des logiciels vendus sous boites, et qui, pour certains développeurs, est encore très important. Mais qui pour la plupart ne fait pas partie du futur vers lequel nous allons.

Je pense que pour de nombreux développeurs, le modèle de l'abonnement est une meilleure manière de procéder, plutôt que d'essayer de présenter aux nouveaux clients une liste de fonctionnalités et des prix différents pour la mise à jour. Je ne dis pas que ce n'est pas important pour certains développeurs, mais pour la plupart, ce n'est pas le cas. C'est un challenge. Et si vous regardez l'App Store, il faudrait beaucoup d'ingénierie pour faire tout cela et serait au détriment des autres fonctionnalités que nous pouvons proposer.

Par exemple, l'App Store a un seul prix pour une application. Lorsque vous regardez, s'il y a un prix c'est que c'est ce prix là. Il n'a pas plusieurs prix pour plusieurs catégories de clients. Ce ne serait pas impossible de regrouper tout cela mais ça impliquerait beaucoup de travail pour un tout petit segment de logiciels. Nous espérons que pour beaucoup d'entre eux, le prix d'un abonnement est un meilleur modèle, celui où les clients sont à l'aise.

Nous allons continuer de discuter avec les développeurs sur ce qui est le plus important dans leur doléances, nous voulons qu'ils continuent à nous dire si c'est en tête de leur liste ou non [ce prix de mise à niveau], et nous gardons l'esprit ouvert à ce propos, mais c'est plus difficile que les gens ne le pensent.

avatar Finouche | 

@switch

Complètement d'accord.
Il faut avoir fait (ou tenté de faire) les choses soi-même pour en apprécier la valeur.
J'ai programmé des petites applications et jeux et quand un programme est bien conçu, bien fini, je l'apprécie d'autant plus car je sais travail qu'il représente.

avatar 8enoit | 

@switch :
Toi tu es développeur. Ca se sent dès la 3e ligne. Par aigreur, par déception, par colère (?), tu nous taxes d'enfants gâtés. Quelle élégance. Ce alors que nous n'avons fait que suivre le mouvement. Ce alors alors qu' en matière de pingrerie, Apple est championne du monde.

L'abonnement ce sera sans moi.

avatar Elkaar | 

Suis le seul à y voir un lien avec quelques rumeurs passées, ou nous pouvions lire, qu'à terme iTunes ne proposerais plus d'achats de musiques mais uniquement du streaming...

avatar marenostrum | 

l'achat de musique ne dépend pas de iTunes, que n'est q'une fenêtre, mais de la boutique derrière lui. je sais pas ce qu'ils gagneraient en proposant que le streaming. dans les deux cas, c'est du virtuel qu'ils te vendent. ça leur coute rien.

Apple pouvait le brider iTunes de ne prendre en charge que la musique de sa boutique, et rien d'autre en dehors. mais les gens utiliseraient d'autres logiciels ou d'autre système dans ce cas. c'est risqué.

quand y en aura marre, les gens vont inventer le nouveau système, ou machine, etc pour se libérer. d'où Apple n'y va pas à fond. c'est pas eux qui détiennent les codes de l'invention humaine.

avatar Lestat1886 | 

??‍♂️ les abonnements c'est vraiment une des pires pistes qui puisse être adoptée pour la plupart des apps grand public. Je ne compte bien sûr pas les apps proposant du contenu

avatar marenostrum | 

ça marchera pas à mon avis pour le grand public. l'abonnement marchera que pour les pros. en plus iOS, dont on parle ici, ce n'est pas un système de production mais de grand public. donc ça ne marchera pas du tout pour les mobiles, sauf si l'abonnement est unique pour les deux plateformes iOS et MacOS.

avatar switch | 

Les technologies numériques sont dores et déjà indispensables au quotidien, il est quasiment impossible de s'en passer. Quelques individus vont faire le choix de ne pas les utiliser, mais cela restera extrêmement marginal. L'immense majorité continuera d'utiliser les applications livrées en standard avec l'OS et des applis gratuites, mais le modèle commercial des applications va inéluctablement vers l'abonnement pour une raison simple: internet finira par être disponible en tout lieu sur la planète, donc l'application (ou son lanceur) pourra joindre sa "maison mère" à tout moment. Ceux qui auront besoin d'une application et ne peuvent pas se la payer "plein pot" trouveront dans l'abonnement la possibilité de payer bcp moins cher.

avatar Orus | 

"le prix d'un abonnement est un meilleur modèle, celui où les clients sont à l'aise."
Plutôt celui ou les client aisés sont à l'aise, non ?

Abonnement = client captif. Un peu comme si on nous posait une intraveineuse sur notre compte en banque. Ils ne doivent pas vraiment vivre dans le même monde que le citoyen moyen chez Apple, non nous ne sommes pas tous des millionnaires.
Après ils vont venir se plaindre que leurs logiciels sont piratés... Pfff, pathétique Apple.

avatar mimot13 | 

Et blablabla d'Apple avec les abonnements.. pognon payé d'une manière récurrente au développeur et à Apple au passage, sans aucune garantie en retour et avec lequel Apple va pouvoir annoncer ses "milliards" redistribués aux actionnaires. Je n'ai rien contre les actionnaires, mais Apple affiche un peu trop son avidité pour les milliards. Et ce Schiller pas très honnête pour ma part, un peu dictatorial sur les bords défend forcément une thèse qui arrange la société mais pas forcément les utilisateurs.

A noter tout de même, comme du reste MacGen l'a justement signalé il y a peu, pas mal d'éditeurs reviennent aux achats sur leur site sans passer par la case Appstore.

Abonnement pour les journaux, les transports oui et on arrête quand on n'a plus de besoin dans ces domaines. On sait ce qu'on a. Pour les applis c'est très discutable, il suffit de regarder ce que Adobe fait avec CC2017 : des nouveautés certes mais qui vont intéresser env. 10% des utilisateurs. Donc tous les autres vont continuer à payer leur abonnement sans aucune nouveauté réellement significative.

Chose drôle aussi : Apple ne l'a jamais appliqué pour ses propres produits, mais est éventuellement passé par une màj ponctuelle pour le passage vers une nouvelle version majeure..!

avatar Chanteloux | 

@Momo
Et ce Schiller pas très honnête pour ma part, un peu dictatorial sur les bords défend forcément une thèse qui arrange la société mais pas forcément les utilisateurs

Mais ça plaît justement ces abonnements! Ç' est ça le problème! Sauf aux lecteurs de MacG, enfin presque tous! Ce système d'abonnement à bas prix plait! Adobe loue plus qu'il ne vend dans ma petite communauté de photographe! Tu t'abonne, 14,99$ par mois, c'est pas cher, et puis basta, t'y penses plus! En un an tu as payé l'intégralité du logiciel, mais ça tu le mets de côté....
Beaucoup de gens ont une mentalité "d'abonnés", dépendants...
Alors le système des abonnements va se généraliser, et Apple qui comprend tout très vite quand y a des sous à faire l'a bien compris.

avatar marenostrum | 

l'abonnement ce n'est pas pour payer les nouveautés mais pour garder en vie, ton fournisseur de service ou de ton outil de travail qui te donne pleinement satisfaction, le plus longtemps possible.
le pro n'a pas de temps de repartir sur un autre logiciel. il perd de l'argent dans ce cas. et parfois il y arrive pas intellectuellement. il peut pas maitriser un autre logiciel. il est plus jeune, ni enthousiaste, pour apprendre.

et l'abonnement c'est le dernier espoir pour un développeur de logiciels de rentabiliser sa production. ça ne se fait pas pour en gagner plus, mais pour tenir, pour ne pas faire faillite ou autre chose dans la vie.

avatar mediapress | 

exactement, j'ai arrêté Adobe, j'ai pris des autres solutions payantes mais sans abonnements...

(j'étais chez adobe depuis presque 25 ans...)

avatar marenostrum | 

apparement t'es pas un pro.

avatar Chanteloux | 

Lr6 est encore en vente licence perpétuelle, les autres Adobe je ne sais pas

avatar switch | 

Bien sur que les abonnements peuvent fonctionner pour les particuliers, à condition que les prix soient raisonnables en rapport des fonctionnalités et du "service rendu".
Ce sera un arbitrage supplémentaire à faire au milieu de tant d'autres: il faudra décider si on en a réellement besoin ou pas, voilà tout.

avatar mediapress | 

@ marenostrum : tu en sais quoi ? je suis photographe, j'utilise Capture One et Affinity Photo, en quoi ce n'est pas pro ? tu peux m'expliquer svp ?

avatar marenostrum | 

c'est pas le logiciel en question qui te tient debout (tu peux changer). t'aurais été un graphiste tu parlerais différemment.
et encore y a des programmes trop spécifiques où n'y a pas du tout d'autres alternatives. si le programme s'arrête, l'utilisateur est dans la merde. il doit changer lui aussi de métier.

avatar Manubzh | 

non mais franchement, pour qui te prends-tu toi ?
ça fait 3 pages où je lis tes débilités avec tes avis très tranchés, mais tu atteins des sommets.
Parce que pour être un professionnel il faut forcément utiliser photoshop ? intéressant !

un vrai sheeple ce gars...

tu savais qu'il y a affinity designer et pixelmator entre autre qui sont des logiciels extraordinaires (en plus d'être franchement donnés), qui font aussi bien, qui n'ont pas ce coté usine à gaz et qui sont sans abonnement !

c'est vrai que c'est tellement intelligent d'être pieds et poings liés avec apple...
pfff
encore un bel exemple de servitude volontaire...

Phil devient vraiment nauséabond au fur et mesure

avatar kornichon | 

Est-ce que quelqu'un pourrait faire parvenir ce bout de code à Phil Schiller svp :

if versionAnterieureDejaAchetée is true then
afficher prix_mise_a_jour
else
afficher prix_normal
end if

avatar switch | 

if you need the app then
repeat every x days
if payment method registered {Apple Pay or registered card xxxx-xxxx-xxxx-xxxx-mm/yy-xxx} then
pay automatically
else
open application "App Store"
show app subscriptions
end if
end repeat
else
-- i don't want to pay for this !
try
find free substitute
end try
if result = error then
try
code it yourself
end try
end if
end if

avatar Finouche | 

@switch

C'est beaucoup plus de boulot ! ;)

avatar iVador | 

Je n'ai plus rien acheté sur l'app store depuis des mois pour ma part

avatar Finouche | 

@iVador

Tu vieillis, comme tout le monde.
:)

avatar Manubzh | 

pareil !
j'ai banni les achats sur le store vu la qualité médiocre des appli...

avatar ziggyspider | 

Décidément, ça sent de plus en plus mauvais chez Apple, le roi du pigeonnier …

Pages

CONNEXION UTILISATEUR