Comment ressusciter un traceur Apple 410

Anthony Nelzin-Santos |
Comment ressusciter un traceur Apple 410

Le traceur Apple 410 n’est pas le produit le plus connu de la firme de Cupertino (et pour cause, c’est en fait un traceur Yokogawa YEW PL-1000 rebadgé). Le mot « traceur » doit même laisser de marbre les plus jeunes d’entre vous. Mais les vieux traceurs reviennent à la mode, notamment chez certains artistes, aussi un membre d’un hackerspace new-yorkais a essayé de remettre en fonction son Apple 410. Ce qui n’est pas une mince affaire, puisqu’il était prévu pour se brancher à un Apple II ou un Apple III avec un port RS-232.

avatar Wolf | 

Oh putaing con ... douce mélodie :)

avatar iLionel | 

Je viens de prendre plus de 30 ans d’un coup …

avatar melaure | 

@iLionel

D'un autre coté, ca fait du bien ce genre de news qui fait un peu oublier les produits Cook qui nous prend vraiment pour des pigeons ;)

Apple en a fait des tas de trucs sympa en périphériques dans le passé. J'utilise toujours mon PowerCD pour écouter des CD ;)

avatar Lightman | 

@melaure

"J'utilise toujours mon PowerCD pour écouter des CD"

Me too, et il marche encore. Ça doit valoir un certain prix sur le marché de collection !

avatar stefhan | 

Sympa !

avatar occam | 

Oh zut, le temps qu'on passait à trafiquer des bidouilles pas possibles avec ce malheureux RS-232...

Le gars a du mérite à se taper ce 410 ; pour moi il figure au top ten des trucs auxquels Apple n'aurait jamais dû toucher.
L'institut où je travaillais à l'époque en avait reçu deux, les "vrais" traceurs Calcomp étant réservés aux grosses pointures. Ils ont été renvoyés dans les quinze jours.
Low-cost de chez low-cost, et je ne parle pas du prix, mais de la tête à stylos.

Vite remplacés par un plotter HP et un de Houston Instruments HiPlotter, ce qui nous a permis d'apprendre à la fois le HP-GL, rustique mais utile pour la suite, et l'admirable DMPL, bien utile pour réaliser des découpes et dessiner des circuits, mais malheureusement tombé en désuétude.

Il va sans dire que HP-GL et DMPL étaient mutuellement incompatibles...

Il va aussi sans dire qu'on pouvait bidouiller toutes sortes d'ordis sur des traceurs HP et Houston. Des Apple II bien sûr, mais presque tout le bestiaire éclos lors de l'explosion cambrienne aux alentours de 1980.

Puis,le Mac arriva. Re-bidouillage, RS-422 oblige. Et pour faire joli, ça passe du DB-9 au mini-DIN-8, le summum de la volupté pour un soudeur masochiste en mal de mal.
Bien entendu, côté soft, plus rien ne marche, tout est à récrire.

Finalement, la rédemption arrive, sous forme des premiers ink-jet. Adieu, plotter !

Il était donc inévitable que quelqu'un veuille se retaper ces guimbardes auxquelles on croyait avoir échappé à jamais, et qu'en plus, il trouve ça cool.

avatar albapple | 

Du coup c’est quoi ? Un genre d’imprimante ?

avatar occam | 

@albapple

Sérieux ?
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Traceur_(informatique)

Voici un exemple en action :
https://m.youtube.com/watch?v=Hm_-6AUaN4M

Et voici celui d'Apple :
https://m.youtube.com/watch?v=Gak1UpeqGlo

avatar iPop | 

Après la libération du code du LISA puis ça, manquerai plus un DIY pour construire son apple 1. 😄

avatar Link1993 | 

@iPop

Ça existe déjà ! ;)

avatar NerdForever | 

Et du coup on ne sait toujours pas comment ressusciter un traceur apple 410... pfff

avatar gwen | 

@NerdForever

Oui, la fin de l’article est un peu abrupte. dommage.

avatar baptistecanazzi | 

CONNEXION UTILISATEUR