OpenAI retrouve sa tête, Sam Altman est de retour

Florian Innocente |

OpenAI a annoncé un accord pour le retour de Sam Altman comme CEO ainsi que la constitution d'un nouveau conseil d'administration pour la start-up.

Le feuilleton OpenAI se poursuit avec l'annonce faite d'un retour aux commandes du co-fondateur de l'entreprise, licencié sans sommation le week-end dernier. Il n'est pas complètement exclu qu'il y ait un énième rebondissement puisque le tweet d'OpenAI parle d'un « accord de principe » avec le principal intéressé.

Sam Altman et Satya Nadella sur la scène de l’OpenAI DevDay, le 6 novembre 2023 (image OpenAI/MacGeneration).

Un conseil d'administration réduit a été formé avec Bret Taylor comme président (co-CEO de Salesforce), Larry Summers (ancien secrétaire d'État au Trésor) et Adam D'Angelo (CEO de Quora) qui appartenait au précédent conseil qui avait montré la porte à Altman.

D'après The Verge, ce conseil aurait en réalité comme mission de former un nouveau groupe de 9 personnes qui aura notamment la charge de remettre à plat le mode de gouvernance de la start-up.

Hier, à l'occasion d'interviews, Satya Nadella souhaitait que de telles surprises ne soient plus possibles à l'avenir. Lui, dont la société a injecté plusieurs milliards dans OpenAI, n'avait pas été prévenu de ce qui se tramait chez OpenAI et, avec comme point d'orgue, le licenciement sec de Sam Altman.

Hier également, le patron de Microsoft peinait à confirmer l'arrivée effective d'Altman dans ses rangs, après l'avoir annoncé publiquement dimanche soir. Signe qu'il y avait encore du mouvement.

Dans un tweet, Nadella se dit encouragé par les changements opérés au sein du conseil d'OpenAI, première étape essentielle vers un « fonctionnement plus stable, plus transparent et plus efficace ». Lui, Altman et Greg Brockman, ancien président d'OpenAI qui avait démissionné par solidarité et qui fait aussi son retour, ont discuté et convenu que le duo avait un rôle clef à jouer à la tête de l'entreprise d'intelligence artificielle.

Altman pour sa part explique que sa décision, dimanche soir, de rejoindre Microsoft, était la plus évidente à ce moment-là. Mais avec la mise en place d'un nouveau conseil et avec le soutien du patron de Microsoft, il se dit pressé de revenir chez OpenAI pour continuer ce partenariat avec son principal investisseur.

Les raisons du licenciement de Sam Altman n'ont jamais été détaillées par les principaux responsables. Mais au fil de ces tout derniers jours il est apparu que deux groupes et philosophies semblaient s'opposer. L'un, inquiet de ce que l'intelligence artificielle telle qu'OpenAI la développe peut avoir comme conséquences pour l'humanité et l'autre, représenté par Altman, plus enclin à avancer à marche forcée et rentabiliser ces investissements.

avatar Dark Phantom | 

Ne pas oublier que la France a son openAI avec KyutAI maintenant.
Vous pouvez envoyer vos cv

avatar powergeek | 

@Dark Phantom

Ne pas oublier Mistral dont Xavier Niel est aussi actionnaire.

avatar Lucas | 

Bientôt, et je le dis sérieusement, une série Netflix, ou, mieux, Apple TV+ ?!

J’avais adoré WeWork, il y a là aussi de quoi faire !

avatar pat3 | 

@Lu Canneberges

Moi aussi, et pourtant j’y suis allé à reculons au départ. Mais c’était vraiment de la bonne série TV (et inspirés d’une réalité totalement dingue !).

avatar Lucas | 

@pat3

Tant mieux ; exactement, c’est hallucinant comme souvent la réalité peut dépasser la fiction !

C’est comme avec Trump : difficile aujourd’hui d’écrire une série télé avec des personnages et événements plus déconcertants que ce qu’on a vécu pendant 4 ans, House of Cards a presque été mise au placard des curiosités, et le reste qui tenterait de l’imiter sera soit trop mou soit trop ridicule…

avatar FrDakota | 

Musk doit faire la gueule lui qui se réjouissait de l’éjection d’Altman. 😎

avatar oomu | 

Bah,

re-bon débarras de ceux et celles qui partent
et futur-bon débarras des actuels qui partiront un jour

avatar BeePotato | 

Altman, il écrit toujours comme ça, s’attendant apparemment à ce qu’une IA mette les majuscules pour lui ?

avatar Labsyb | 

@BeePotato

La touche maj de son clavier ne marche plus. N’oublie pas qu’il est au chômage le pauvre. 😢

avatar fte | 

@BeePotato

TU PRÉFÉRERAIS QUE CE SOIT L’INVERSE ? ;)

avatar pocketalex | 

Sa traversée sur désert aura été plus courte que celle de Steve jobs

avatar l3chvck | 

Prochaine etape : changement de gouvernance au profit unique de MS. La manoeuvre de Nadella a donc réussi…

avatar vince29 | 

Ce ne serait pas forcément une question d'argent.
L'équipe d'Altman aurait franchi une étape significative vers une AI généraliste avec leur programme Q* (Q star) et aurait voulu mettre le projet immédiatement en pratique. Il est entré en conflit avec une partie du board qui voulait temporiser à cause d'inquiétantes remontées indiquant que le projet pourrait mettre l'humanité en péril.

avatar Willie Lamothe | 

Sont-ils en train de recréer l'imbécilité artificielle?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR