Microsoft licencie 400 employés en Russie

Florian Innocente |

Microsoft réduit fortement sa voilure en Russie avec l'annonce du licenciement de plus de 400 personnes. Une étape supplémentaire dans le désengagement de l'éditeur qui a déjà suspendu ses ventes de produits et services depuis l'attaque contre l'Ukraine.

Dans une déclaration faite à Bloomberg, Microsoft justifie sa décision de limiter de manière « significative » ses activités en Russie au vu des évolutions économiques et de leur impact sur ses opérations. Comme il le fait depuis le début mars, Microsoft va se borner à remplir ses obligations contractuelles avec ses clients existants.

Microsoft ne précise pas la proportion que représentent ces 400 employés sur son effectif en Russie. Il semble toutefois que ce soit assez conséquent. Une publication spécialisée parlait il y a un an d'un nombre d'employés en Russie d'à peu près 300 personnes.

L'article relevait également le désengagement progressif de l'éditeur dans ce pays déjà entamé depuis quelques années. Ses effectifs y auraient été divisés par trois depuis 2014.

Plusieurs facteurs étaient cités, comme l'importance prise par l'activité cloud qui a imposé des réorganisations et des ventes moins prospères alors que le gouvernement russe poussait ses administrations à écarter les logiciels venant d'entreprises de l'Ouest. La guerre menée maintenant contre l'Ukraine n'aurait fait qu'accélérer ce mouvement.

Microsoft stoppe ses nouvelles ventes de produits et services en Russie

Microsoft stoppe ses nouvelles ventes de produits et services en Russie


avatar debione | 

@smog:
On touche simplement le fond du bac... Les gars, ils arrivent même pas à voir la différence entre les systèmes politiques.
Ils doivent être persuadé qu'il y a dans le Vercors des camps de travail, des goulags, pour tous les musulmans de France... D'ailleurs c'est bien connu, lors de la dernière élection présidentielle française, les 3/4 des candidats n'ont pas pu se présenter et ont fini devant les tribunaux, et le dernier journaliste français qui a attaqué Macron de front s'est retrouvé empoisonné à la dioxine...

avatar andré_CH | 

Bonne nouvelle pour la Russie ! Elle ne s'en portera que mieux en trouvant des alternative Linux et open source.

avatar IceWizard | 

@andré_CH

« Bonne nouvelle pour la Russie ! Elle ne s'en portera que mieux en trouvant des alternative Linux et open source. »

Dit-il, parlant d’un pays qui n’arrive plus à fabriquer de nouveaux chars pour remplacer ceux détruits sur le front, à cause de l’embargo occidental sur les composants électroniques !

Ni même à fabriquer de nouveaux vêtements, les boutons et fermetures éclairs étant exportés. Idem pour les clous, les vis, les chevilles et tout le petit matériel de bricolage, qui venait avant d’Allemagne et de la République tchèque.

C’est hallucinant de voir à quel point Poutine s’est concentré sur l’industrie pétrolière et gazière, et les usines d’armements au détriment de la production des petites choses de la vie courante, comme de quoi réparer une douche ! On comprend mieux les immenses fils d’attente devant IKEA, quand l’entreprise a annoncé la fermeture sous 24 heures, de ses activités en Russie.

La Russie a des problèmes immédiats bien plus urgent à régler que le développement d’une filière informatique basé sur Linux. Déjà réparer les ordinateurs risque d’être un exercice difficile dans les mois à venir !

avatar supermars | 

Après une période d’expérimentation, le Russie vient de créer une nouvelle organisation pour la jeunesse : « le Grand Changement », dès l’âge de 6 ans. Il est prévu qu’elle comptera jusqu’à 20 millions d’enfants et d’adolescents. Elle sera sous tutelle directe et complète de Poutine. Durant la période probatoire on y a vu des enfants s’entraîner avec des vraies armes (démontage, remontage, tir).
Putler Jugend, nous voilà !

Bref, si la Russie s’installe en Ukraine, le reste de l’Europe sera dans sa mire (sans jeu de mots avec le ruski mir). Il est donc urgent de la défaire comme l’Allemagne et le Japon en 1945 afin qu’elle tente de devenir un pays normal, débarrassé de son impérialisme militariste.
Quant à l’humiliation évoquée par Macron, c’est déjà chose faite : la grande smouta après 1990. Les nationalistes russes sont déjà remplis de haine envers l’Occident et la civilisation européenne depuis une génération. Notre dirigeant, contrairement aux USA, GB, Pologne, Baltes, etc. confond la WWI et la WWII dans son analyse.

avatar raoolito | 

@supermars

Macron parle d'humiliation car cela ouvre la porte à une negociation. La russie humiliée peut decider du tout pour le tout et envoyer tout homme russe valide au combat demain précédée de bombardement nucleaires tactiques. La propagande fera le reste.
Contrairement à vous, il sait comment hitler ou napoleon ont fini et jusqu'à quel point ils ont usé leur pays jusqu'à l'os dans le desespoir de la defaite. La russie n'a pas encore du tout fait appel à sa population, pour l'instant c'est une guerre "conventionnelle" qu'elle mene. Par exemple souvenez-vous de la contre attaque chinoise en corée du nord en 50.

avatar properso | 

Au final, avec la Suède et la Finlande vont rejoindre l'Otan qui sont aux frontières de la Russie, si Poutine a fait la guerre à l'Ukraine pour ne pas avoir l'Otan à ses portes, c'est loupé...

On aura appris que les guerres existent et que même chez nous, ça pourrait avoir lieu... Tous les pays vont se re-équiper en armement militaire parce que là, on s'aperçoit qu'à part les Usa, l'Otan est assez faible militairement...

avatar raoolito | 

@properso

tout à fait. mais soyons clair l'Otan qui serait à l'origine de la guerre, c'est peanuts. C'est de la propagande. "’Ukraine n’est pas un pays ni un Etat et donc doit être ramenée dans le giron de la Russie", Vladimir Poutine 2008
Alors dire que c'est l'expansion de l'Otan qui l'a poussé...

avatar IceWizard | 

@raoolito

« Alors dire que c'est l'expansion de l'Otan qui l'a poussé... »

Pffff c’est rien ça ! La tv russe a carrément expliqué que la cause de la guerre était que le gouvernement nazi de l’Ukraine préparait secrètement une attaque imminente contre les grandes villes russes, pour éradiquer la population, et détruire toute traces de la culture russe. Avec quel armement, mystère ?

avatar raoolito | 

@IceWizard

vous voulez dire que les russes sont en train de chercher des armes de destruction massive ?
..
microsoft peut quitter la russie tranquille, la photocopieuse est deja en place 😅

avatar IceWizard | 

@raoolito

« vous voulez dire que les russes sont en train de chercher des armes de destruction massive ? « 

Oui, ils ont parlé à un moment de laboratoires militaires américains souterrains, fabriquant des armes chimiques et biologiques en Ukraine !

avatar raoolito | 

@IceWizard

tss quel manque d'originalité 😳

avatar andré_CH | 

La Turquie va opposer son véto : La Suède et la Finlande resteront probablement neutres.

avatar raoolito | 

@andré_CH

la turquie acceptera, contre quelques dollars.. Car elle n'a rien à leur reprocher et veut juste que vladimir la regarde comme autre chose qu'un ennemi fournissant une des pires armes que possède l'armée ukrainienne

avatar IceWizard | 

@raoolito

« Car elle n'a rien à leur reprocher et veut juste que vladimir la regarde comme autre chose qu'un ennemi fournissant une des pires armes que possède l'armée ukrainienne »

C’est mal parti pour un baiser sur la bouche avec les russes. Courrier International vient de publier un article sur une initiative d’un journaliste Lituanien : faire une souscription publique de 5 millions de $ pour offrir un drone militaire Bayraktar à l’Ukraine. La somme a été réunie en 18 jours !

Les turcs ont .. refusés l’argent, disant qu’il serait plus utile pour aider les ukrainiens. Et offert gratuitement un Bayraktar pour remercier les lituaniens de leurs générosités ! Pas certain que Poutine apprécie cette initiative !

avatar raoolito | 

@IceWizard

tout de suite.. vladimir comprend parfaitement la notion d'aide humanitaire ! ce Bayraktar est une forme médicament contre les suppositoires de l'armée russe c'est tout

Pages

CONNEXION UTILISATEUR