Le Bitcoin plombe l'économie du Salvador

Félix Cattafesta |

Au Salvador, la spectaculaire chute du Bitcoin inquiète. La cryptomonnaie numéro 1 est récemment passée sous la barre des 30 000 dollars, bien loin de son record historique de 68 000 dollars en novembre 2021. Si cette dégringolade effraye, c'est parce que le Bitcoin est une des monnaies officielles du pays : les analystes doutent des capacités du Salvador à rembourser sa dette.

Maquette de Bitcoin City, présentée par le président du Salvador Nayib Bukele sur son compte Twitter.

Pour le président du Salvador, l'adoption du Bitcoin en septembre 2021 était une bonne occasion de refléter l'image d'un pays moderne via de grands projets comme la création de « Bitcoin City », une ville dédiée au minage ou encore de « Bitcoin Beach », un village balnéaire où les commerces font la part belle aux cryptos. L'autre monnaie du Salvador étant le dollar, l'adoption du Bitcoin était aussi un bon moyen pour le gouvernement de se détacher des États-Unis tout en ayant un meilleur contrôle sur sa politique financière.

Si la nouvelle a tant fait parler à l'époque, c'est parce qu'elle est également très risquée. La décision avait immédiatement alarmé le FMI, qui a demandé aux autorités de « réduire le champ d'application de la loi Bitcoin en supprimant son cours légal ». En effet, le cours très volatil de cette nouvelle monnaie influence directement les caisses de l'état.

Plus de six mois après son adoption, c'est la question du remboursement de la dette qui inquiète. Le Salvador va devoir rembourser 800 millions de dollars en janvier 2023, ce qu'il ne sera pas en mesure de faire si le cours du Bitcoin ne repart pas : il se retrouverait alors en cessation de paiements. Une épée de Damoclès qui ne semble pas inquiéter plus que ça le président du pays, qui a annoncé sur Twitter avoir réinvesti plus de 15 millions de dollars suite à la chute des cours.

Bien que le président croie dur comme fer que la cryptomonnaie va remonter, les analystes sont moins optimistes. Entre la guerre en Ukraine, le COVID-19 en Chine et un resserrement de la politique monétaire aux États-Unis, les investisseurs ont tendance à fuir les actifs volatils.

Plusieurs agences de crédit ont abaissé la note du Salvador, une donnée sur laquelle se base le marché pour évaluer la probabilité d'un défaut de paiement de la dette. Plus la note est faible, plus le pays est considéré comme à risque et doit payer des taux d'intérêt élevés à ses créanciers. Les agences Fitch et Moody's ont attribué la note de « CCC » au Salvador, une des notes les plus basses qui impose des taux particulièrement importants.

Au Salvador, la cryptomonnaie n'intéresse pas vraiment les citoyens malgré plusieurs campagnes de communication. D'après une étude, seule une part minime de la population s'en servirait encore plusieurs mois après son lancement, tandis qu'une entreprise sur cinq accepterait les transactions en Bitcoin.


Tags
avatar Thaasophobia | 

@madaniso

"Laissons les dans leur illusion :)"

... A défaut de réponse constructive ou d'apporter des élements pour soutenir vos allegations...

Trolls ?

avatar madaniso | 

@Thaasophobia

Non au lieu de comparer la France à la Russie, comparons nous à ceux qui font mieux que nous dans la liste... :)

Singapour, la Suisse, le Luxembourg, le Royaume Uni... :)

On est fait 2 points de mieux que les Emirats Arabes Unis :)

avatar Workke | 

Marrant cet ritournelle comme quoi l’euro n’a pas réussi à la France .

Bien au contraire. On a un bloqué flous Jin et qui fait enfin un vrai poids face au UsA …

Enfin si vous croyez qu’en étant détaché de leu on s’en sortirait mieux ça reste un rêve de bisounours.

Vivement que les nations disparaisse pour ne laisser place qu’à L’EU. Faut sauter le pas une Bonne fois pour toute .

avatar Bigdidou | 

@Workke

« Vivement que les nations disparaisse pour ne laisser place qu’à L’EU. »

Heu…
D’une part, ça n’arrivera jamais, et il suffit d’observer le monde actuel et ce qui s’y passe pour comprendre pourquoi, ensuite ce serait l’effondrement programmé du projet….
Ou alors nous condamner à une dictature à la Chinoise pour que ça tienne….

avatar marenostrum | 

selon les gens concernés, la dictature à la chinoise est prévue. la seule question est qui va faire la guerre pour une telle dictature artificielle. personne risquera sa vie.

avatar madaniso | 

Plus on avance dans le temps et plus l'UE ressemble à l'URSS donc ce n'est pas impossible que cela arrive un jour :(

avatar lmouillart | 

Dans mon oreille gauche on me dit que : Plus on avance dans le temps et plus l'UE ressemble aux USA, il faudrait se mettre d'accord.

avatar marenostrum | 

les nations peuvent pas disparaitre. les états (qui ne sont que des territoires) oui. mais ça se fera pas sans guerre ton truc. ce qui se passe en ukraine le montre. bref il faut te préparer faire la guerre pour EU.

avatar madaniso | 

@marenostrum

Si personne n'avait aidé l'Ukraine, elle serait russe aujourd'hui. Ce n'est pas au nom de la démocratie que les alliés apportent de l'aide à l'Ukraine hein :)

avatar jean512 | 

pourquoi russe sachant que la Russie n'a jamais voulu la conquérir.
l'Ukraine était bien plus investit par les usa que par la Russie

avatar IceWizard | 

@jean512

« pourquoi russe sachant que la Russie n'a jamais voulu la conquérir.
l'Ukraine était bien plus investit par les usa que par la Russie « 

La Russie ? Depuis quand une bande de gangsters issus des anciens services de renseignement soviétiques, parvenus à prendre le contrôle de l’état russe, sont-ils représentatifs de la Russie et du Peuple Russe ? C’est des mafieux avec des millions d’informateurs, des chars, des avions et des armes nucléaires, rien d’autre ..

Et effectivement Poutine n’a pas l’intention de conquérir l’Ukraine, puisqu’il a déclaré qu’elle avait toujours été partie intégrante de la Russie. C’est une « récupération » à ses yeux, pas une conquête !

« On » lui a pris un quartier, alors il envoie son gang le récupérer, armé de couteaux, de barres de fers et d’explosifs, comme tout bon mafieux qui se respecte. La destruction des hôpitaux, des écoles, des usines, des supermarchés, des centres administratifs, les meurtres de civils et les viols des femmes de soldats ukrainiens c’est des exemples pour faire peur.

Je comprends très bien que des gens fascinés par le rêve d’un gouvernement « autoritaire » en France (de droite comme de gauche) soient admiratifs des réussites du gouvernement russe actuel !

avatar v1nce29 | 

> On a un bloqué flous Jin

On a floqué un blue-jean ? Quand ça ?

avatar v1nce29 | 

L'euro est trop cher pour la France et pas assez pour l'Allemagne.

avatar huexley | 

J'ai retiré mes billes du Luna pour financer un projet perso, par contre mes AVAX ils ont prit cher xD

avatar Pierre H | 

Un article sur le BitCoin, un article sur les Tesla dont le prix explose, et une pub sur les placements. J'ai du me tromper de site en tapant macg dans mon navigateur, ou alors Le Figaro vous a racheté ?

avatar Tomtomrider | 

Donc si je comprend bien il y a un an le Salvador avait pour seule monnaie le dollars américain. Toutes ses réserves étaient donc en dollars. Monnaie que le pays ne maîtrise absolument pas évidemment. Donc quand les États Unis décident pour x ou y raison de déprécier le dollars, le Salvador voit sa notation baisser. Il a rien changé mais le voilà (plus) pauvre.
Aujourd’hui, c’est la même chose. Une grande parti des réserves dépend toujours du dollars, mais une autre du bitcoin. Même punition, le BTC baisse, la Salvador voit sa note dégradée. Le seule changement que c’est je vois c’est que d’un côté ça n’inquiète personne, la FED décide, pas de bol pour le Salvador et de l’autre ça inquiète tout le monde, parce que c’est le marché qui décide. En gros ce qui inquiète le FMI c’est de ne pas avoir la maîtrise. On veut pouvoir décider de qui est pauvre ou pas. Avec le dollars on maîtrise, pas avec le bitcoin, et ça, ça fait chier.

avatar fornorst | 

@Tomtomrider

Ce qui inquiète le FMI, c’est le défaut de paiement, pas de savoir par qui il arrive : FED, cryptos, mauvaise gestion ou une combinaison de facteurs. Et si vous croyez que le bitcoin « choisit » son cours tout seul, vous êtes un peu naïf : son cours dépend des mêmes choses qui font bouger le cours des autres monnaies. C’est d’ailleurs la seule chose qui me fait dire que le bitcoin (et les autres cryptos) est une monnaie :)

avatar Grizzzly | 

Bitcoin

2011

30$ puis CRASH -92% en 4 mois -> 2$

Debut 2013

180$ puis CRASH - 63% en 8 jours -> 66 $

Fin 2013

1150$ puis CRASH -60% en 2 semaines -> 455$

2014

717 $ puis CRASH - 71% en 11 mois -> 209 $

2017

4 668 $ puis CRASH - 28% en 2 semaines -> 3300 $

2018

20 000 $ puis CRASH -29% en 1 semaine -> 13700 $

2021

59 000 $ puis CRASH -50% en 2 mois -> 30000 $

2021/2022

69 000$ puis CRASH -60% en 6 mois -> 30 000 $

avatar madaniso | 

@Grizzzly Chut j'ai pas envie de partager la combine avec tout le monde :)

avatar Alex Giannelli | 

@Grizzzly

C'est tout ce qu'il faudrait dire à chaque crash👌🏻 Mais comme l'a très bien dit Hasheur, 60% des personnes qui vivent ce crash sont dans les cryptomonnaies depuis moins de 2 ans, donc c'est leur premier. (Bienvenue)

avatar jackhal | 

Tu avais un peu trop arrondi, mais 9 heures plus tard, c'est bien ça.
2021/2022 : 69 000$ puis CRASH -60% en 6 mois -> 27 000 $
Mais qui sait, peut-être que demain ça sera -70%.

avatar Grizzzly | 

@jackhal

Oui on va probablement vers les 20K pour le Bitcoin donc -70%, un des pires crash de son histoire

Pour l’ensemble des crypto c’est un bain de sang.

avatar Bigdidou | 

@Grizzzly

« Pour l’ensemble des crypto c’est un bain de sang. »

Le Monero se maintien a peu près pour le moment, mais on sait pourquoi :D

avatar cecile_aelita | 

Ce qui me fascinera toujours le plus sur ce type de forum, c’est que l’on a des gens qui :
À 8h vont venir expliquer comment un président devrait gérer son pays (45mn plus tard, ils sont même capable d’être capables d’aider le président français à gérer la France)😅.
À 10h15, ils deviennent spécialistes COVID et ont la solution pour sortir le monde de la crise en 3 semaines MAX 😅.
À 14h00, ils deviennent experts en écologie en expliquant au monde entier comme faire la transition mondiale vers un monde propre sans la moindre difficulté.
Et comme ils ont un peu de temps libre, vers 18h30, ils deviennent spécialistes en gestion d’une multinationale comme Apple et expliquant comment elle devrait être gérée efficacement 🤣!
Et le tout, dans la plus grande modestie évidement 😅😅.

On se croirait dans un épisode de « Le caméléon », mais avec 300 Jarod 🤣.

avatar Alex Giannelli | 

@cecile_aelita

Ce sont les discussions de comptoir 2.0 (ou 3.0 maintenant ?).
Les discussions de commentaires deviendront peut-être aussi ringardes que les discussions de comptoir dans l'inconscient collectif, qui sait…

avatar cecile_aelita | 

@AlexG

Et pourtant ce sont ces mêmes personnes qui vont dénigrer les gens qui font des discussions de comptoirs justement 😅!
Parce que pour eux, les discussions de comptoirs, c’est fait entre incultes (limite alcoolique etc…) alors que eux … ici… ils ont « le savoir » et ce qu’ils disent est « la vérité » 😅😋

avatar Bigdidou | 

@cecile_aelita

« Parce que pour eux, les discussions de comptoirs, c’est fait entre incultes »

Ben non, pas forcément ;)
Tout le monde en fait.
J’adore (pas avec l’alcool, j’aime pas cette drogue ni le type de discussion un peu lourdingue qu’elle entraîne souvent).
Après c’est vrai que suis pas très cultivé, je réalise que c’est peut-être pour ça :D

« Ce sont les discussions de comptoir 2.0 »

C’est complètement mon avis.
Le comptoir a changé, c’est tout ;)

avatar cecile_aelita | 

@Bigdidou

« 
« Ce sont les discussions de comptoir 2.0 »
C’est complètement mon avis.
Le comptoir a changé, c’est tout ;) »

Au risque de passer pour une nana prétentieuse, je passe mon tour 🙂

avatar damien.thg | 

Je ne comprends pas trop ce que cette news vient faire sur macg, mais bon.

Je relèverais ceci “les investisseurs ont tendance à fuir les actifs volatils.”

Il faudrait plutôt écrire les spéculateurs car les investisseurs, sur les marchés financiers, il n’y en a plus, ou si peu.

avatar marc_os | 

Ah que c'est beau les cryptomonnaies !
Le degré ultime de la dictature du capitalisme et des entreprises privées.

avatar treizep | 

Je crois qu'en ce moment funeste certains des défenseurs du modèle des cryptos sont en train de tacher le fond de leur pantalon.

avatar Grizzzly | 

@treizep

"Je crois qu'en ce moment funeste certains des défenseurs du modèle des cryptos sont en train de tacher le fond de leur pantalon."

Les crypto (le top 10 on va dire) c’est une industrie avec beaucoup d’entreprises et de gens qui travaillent pour créer les services innovants de demain

Ces entreprises ne disparaissent pas avec la chute des cours

En période de récession macro économique, les investisseurs liquident toujours les positions les plus risquées en premier.

C’est ce qui se passe en ce moment suite à la hausse des taux directeurs de la banque centrale américaine et aux chiffres de l’inflation effrayants.
Sans parler de la raréfaction des matières premieres, énergie, composants en provenance de chine…

On est dans une multi crise majeure

La chute concerne tous les actifs risqués notamment le marché action

Il ne s’agit en rien d’une invalidation du secteur des crypto. Tout cela remontera quand les incertitudes se seront dissipées, nul ne sait quand.

avatar treizep | 

Pourtant le but des crypto c'est pas justement d'être le refuge ? On dirais bien que non...

Un petit lien pour la route:
https://www.coinopsy.com/dead-coins/

avatar cuco | 

Le problème du Salvador, fondamentalement ce n'est ni le Bitcoin ni le dollar, c'est son président Bukele, parfait exemplaire de dirigeant charismatique et populiste complètement déconnecté du monde réel, qui comme tous ses semblables conduit son pays à la ruine.
Les Salvadoriens, ayant voté pour lui, n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes.

avatar Yves SG | 

Toujours intéressant de voir combien de grands spécialistes en économie lisent les articles d’igeneration 😊
Et hallucinant de voir les idées qui peuvent traîner sur les cryptomonnaies. Les Français n’ont aucune culture financière, c’est un fait bien connu. Maintenant, on voit Fleurir à tous les coins de rue des gens qui « s’intéresse aux cryptomonnaies »… Visiblement sans pour autant avoir beaucoup augmenté leur culture financière.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR