Hadopi n'oubliera plus les internautes aux IP partagées

Félix Cattafesta |

Une faille majeure d'Hadopi va être bouchée plus de 10 ans après son lancement. À partir du 1er janvier prochain, l'autorité n'oubliera plus les internautes utilisant une IP partagée (aussi appelé IP nattée). En début d'année, NextInpact révélait que près de 30 % des dossiers partaient à la poubelle chaque année à cause de ce « bug ». Celui-ci empêche Hadopi de pouvoir correctement identifier le titulaire d'une IP, et donc de lui envoyer un premier avertissement.

Le rapport d'activité 2015/2016. Crédit : Hadopi.

À cause d'une pénurie d'adresses IP, certains FAI peuvent avoir recours à une mutualisation des adresses. Pour déterminer qui est qui, il est alors nécessaire d’identifier le numéro de port source. Problème : celui-ci n'était jusqu'à présent pas communiqué à l'autorité. Les internautes utilisant une IP partagée ne pouvaient pas recevoir le premier mail de la « riposte graduée » d'Hadopi, et passaient donc entre les mailles du filet.

La Hadopi ne découvre pas le problème, car celui-ci était déjà relevé en 2015 dans un rapport puis à nouveau mentionné en 2019. Au lancement d'Hadopi, la pratique des IP nattées était moins répandue qu'aujourd'hui, tandis que les incertitudes autour de la pérennité de l'autorité étaient nombreuses : tout cela a sans doute joué dans cette absence de correctif. Il aura fallu attendre 11 ans (!) et une fusion d’HADOPI et du CSA avant qu'un décret ne soit passé au Journal Officiel.


Source
Tags
avatar niicoo76 | 

Mais ça existe encore ? Et ça fait peur à qui surtout ?

avatar roccoyop | 

@niicoo76

Mais ça fait tellement peur à tout le monde, la preuve, c’est uniquement grâce à ce dispositif que le streaming progresse et que le piratage diminue. Enfin… c’est ce qu’ils disent. 😂

avatar Minileul | 

Est-ce qu’Hadopi à le pouvoir de condamner quelqu’un qui utilise une seedbox ? Il demande à l’hébergeur puis s’il est derrière un VPN à ce dernier aussi ? Ça a l’air compliqué quand même 😂

avatar toto_tutute | 

@ Minileul

Aux dernières nouvelles, les services appelés « Seedbox » chez une société ne sont pas concernés. Sans doute parce qu’il s’agit de sociétés et qu’Hadopi ne concerne que les particuliers.

Sans compter que de nombreux prestataires de seedbox sont à l’étranger et donc encore moins concernés (Pays Bas pour moi). 😉

avatar roccoyop | 

@Minileul

Ne prononce pas des mots aussi compliqués ! Ils viennent à peine de comprendre comment fonctionnent les IP. Laisse leur encore quelques décennies pour qu’ils s’y mettent.

avatar CorbeilleNews | 

Appel du FAI Pour savoir les ports utilisables pour le FTP il y a quelques mois :
- euh c’est votre adresse IP
- meuh non vous savez que ce n’est pas du full stack par défaut
- euh comprend pas …

Et j’ai du appeler plusieurs fois pour avoir toujours la même réponse !

Pas mal de devoir avoir a trouver des techs des fai sur les forums pour résoudre les pbs que les hotlines sont incapables ne serait-ce de comprendre

Si c’est pas des pbs de wifi certains ne savent pas gérer, à croire qu’il n’y a que des pbs à attribuer au wifi, c’est tellement plus facile !!!

avatar DG33 | 

@CorbeilleNews

Je doute qu’Hadopi s’adresse à ta hotline pour connaître ton IP…

avatar ActionScript | 

@CorbeilleNews

Ce ne sont pas des ingénieurs réseaux, et ça peut se comprendre d’un point de vu coût.

avatar CorbeilleNews | 

@ActionScript

Évidemment mais c’est plus sur l’entêtement à vouloir faire passer des solutions qui ne sont pas adaptées que cela me gêne.

Quand je vois que ce n’est pas de mes compétences je me renseigne avant d’essayer de refourguer des solutions inadaptées, car sinon c’est l’effet boomerang et l’insatisfaction client garantie 😀

avatar DG33 | 

Eh bien voilà de quoi tripler le nombre de courriers sur la part d’internautes ayant une IP partagée.
La Poste va être contente.

avatar bibi81 | 

Eh bien voilà de quoi tripler le nombre de courriers sur la part d’internautes ayant une IP partagée.
La Poste va être contente.

Si un tiers des dossiers ne sont actuellement pas traités, quand ils seront traités cela ne fera pas 3 fois plus de dossiers...

avatar DG33 | 

@bibi81

Exact je me suis emmêlé les pinceaux.
Facteur infini alors (sans aucune présomption quant au facteur).

avatar 7X | 

Il y a déjà une pénurie d'IP, et on veut y ajouter l'internet des objets ?

avatar bibi81 | 

Il y a déjà une pénurie d'IP

Non

on veut y ajouter l'internet des objets ?

Oui puisqu'il n'y a pas de pénurie d'IP.

Ne pas confondre IP (IPv4 + IPv6) et IPv4 (qui est en pénurie).

avatar 7X | 

@bibi81
Merci de la précision.

avatar Steve Molle | 

Hadopi ? Ce machin existe vraiment encore ??

avatar passingphantom | 

Moi ce qui me chagrine dans tout ça c'est que le CSA en fait, en absorbant la HADOPI (parce que c'est comme ça que le CSA le conçoit) se voit doter de super-pouvoirs et d'une capacité d'intrusion d'autant plus grande dans ce que l'on peut regarder. Le CSA (ARCOM maintenant) voudrait même que des quotas de chansons francophones soient imposés aux services de streaming musicaux et à l'intérieur même des playlist. Je ne pratique pas le piratage, je paie tout ce que je regarde et écoute, non par peur du gendarme que pour la qualité des services et par respect des créateurs et de leur travail. Ce jugement ne regarde que moi, mais l'idée que l'oeil de Moscou puisse régenter le comportement des autres et ce que chacun peut/doit regarder ou entendre me paraît tout aussi contestable.

avatar Jakup | 

Le problème c'est qu'il n'y a pas de licence globale. Apple Music, Deezer Spotify ont tué le piratage de musique grâce à des catalogues complets et extrêmement riches avec plusieurs dizaines de millions de titres, des applis ergonomiques et une qualité sonore qui s'améliore.

Coté cinema, des abonnements à gogo à Netflix, Amazon Prime et Disney Plus ne suffisent pas. Beaucoup de films anciens, de blockbusters récents ne figurent pas au catalogue, ou alors il faut acheter à l'unité, sur des sites mal conçus. Quand on est amateur de cinema on est même parfois obligé de pirater car certains films plus confidentiels ne sont pas disponibles autrement !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR