ARM prépare l’« internet de tout » avec un processeur plastique bon marché

Nicolas Furno |

Vous avez aimé l’« internet des objets » (« Internet of Things » ou IOT en version originale) ? Vous allez adorer l’« internet de tout » ou « internet of everything » comme le revendique ARM pour présenter sa dernière innovation. L’entreprise a présenté PlasticARM, le prototype créé en partenariat avec PragmatIC d’une nouvelle puce en plastique souple qui permet d’ajouter un ordinateur à n’importe quel produit, y compris du carton ou du papier.

Des processeurs sans silicium, imprimés sur du plastique souple (image PramatIC).

Outre sa capacité à se plier dans tous les sens sans casser, son prix serait suffisamment réduit pour envisager de l’intégrer à des produits jetables. ARM donne un exemple : la date de péremption de bouteilles de lait pourrait être enregistrée dans cette puce pour limiter les pertes lors du stockage. L’entreprise envisage un futur où ces ordinateurs souples et pas chers pourraient envahir notre quotidien en s’intégrant à plus de mille milliards d’objets au cours de la prochaine décennie.

Le prototype actuel n’est pas la puce la plus puissante conçue par ARM, pour sûr, mais c’est la plus puissante puce souple à ce jour. Un processeur 32 bits à un seul cœur Cortex-M0 capable de tourner à une vingtaine de kilohertz est associé à 456 octets de stockage et 128 octets de RAM. On parle bien de KHz et d’octets, pas de MHz et Mo : c’est très peu de puissance et très peu de stockage. Et surtout, le prototype doit être programmé lors de la production, il ne peut pas être modifié par la suite. Cette dernière limite devrait être levée dans une future version toutefois et on aura ainsi un vrai ordinateur miniaturisé, pas très rapide certes, mais aussi souple sur le plan logiciel que matériel.

Le prototype actuel du PlasticARM.

Outre les performances limitées, ce prototype souffre de deux autres défauts : d’une part, il est grand avec une surface proche des 60 mm², ce qui est 1 500 fois plus grand qu’une puce traditionnelle utilisant le même processeur, comme le note AnandTech. Ensuite, il consomme beaucoup trop par rapport à ce qui est nécessaire : ARM annonce une consommation de 21 milliwats, ce qui semble peu, mais 99 % de cette énergie est gâchée dans le PlasticARM.

Autant dire que l’on n’est pas encore tout à fait sur le point d’avoir des ordinateurs sur toutes les bouteilles de lait. Mais il ne fait aucun doute que les recherches vont continuer et que ce type de puces fera probablement partie de notre futur…


Source
Tags
avatar ysengrain | 

On n’est pas le 1er avril pourtant

avatar cosmoboy34 | 

J’arrive pas à saisir l’intérêt et la valeur ajoutée du truc 🤔

J’ai hâte de voir les bouteilles de lait en carton qui ne seront plus recyclables à cause de ces machins qu’on intègre dessus

avatar raoolito | 

@cosmoboy34

et si on les concevait en plastique biodegradable, ca donnerait le premier processeur bon pour l’environnement…
Mais c’est sans doute trop compliqué à imaginer, c’est quand meme l’etape suivante...

avatar IceWizard | 

@raoolito

« et si on les concevait en plastique biodegradable, ca donnerait le premier processeur bon pour l’environnement… »

C’est déjà assez hallucinant d’avoir réussi à fabriquer des transistors et des portes logiques en plastique ! Enfin il ne doit pas y avoir que du plastique dedans, mais des produits organiques, imprimés sur le support souple.

avatar hugues59 | 

@cosmoboy34

Elle ne sont déjà pas super recyclable tu sais…
Les packs en carton (et les gobelets …) sont aussi composé d’alu et de plastique et leurs séparation est très complexe.
Si tu veux être écolo, prend une bouteille en verre plutôt.
Ça se lave bien, ça se recycle et même non recyclé si tu la jette dans la nature, c’est moche mais c’est neutre.

avatar marenostrum | 

ils cherchent l'argent partout, mais comme disait l'autre ils vont comprendre un jour que ça se mange pas.

avatar vincentn | 

- Papa, c’est quoi un processeur ?
- …
- Papa, comment on fait les bébés ?
- …
- Papa, c’est quoi cette bouteille de lait ?
- Et bien, ça c’est ta mère, ça la b*te à Jeff Bezos dotée d’un processeur ARM en plastique… Et bien voilà comment on fait les bébés, c’est pas compliqué… (et je suis pas ton père au fait)

avatar Cric | 

@vincentn

"et je suis pas ton père au fait"

😂
Ton frère de « lait » peut-être ?

avatar DG33 | 

@vincentn

😂

avatar debione | 

@ vincentn:

Merci :)

avatar nicopulse | 

@Nicolas Furno :
"péremption de bouteilles de lait"

Mdr
1) et sinon on a inventé la pasteurisation
2) les éleveurs laitiers seront ravis qu'une nouvelle industrie se fasse de la marge sur leur dos pendant qu'eux sont les pieds dans la merde.
3) arrêtez vos conneries : 90% des étiquettes dans les magasins ne sont même pas magnétiques pour une question de MARGE. Alors la distribution ira dire à ARM d'aller se poser plus loin.

avatar Nicolas Furno | 

@nicopulse

Hey, don't shoot the messenger ! 😳

avatar Mike Mac | 

Al Capone aurait été le père initiateur de la date de péremption après que des enfants de l'orphelinat bénéficiant de ses oeuvres aient fait un intoxication avec du lait pas frais.

Le parrain aurait exigé que cela ne se reproduise plus.

Mais sans menacer d'une arme...

avatar hartgers | 

Je ne comprends pas bien : comment ce processeur est alimenté en énergie ? Ou comment l'énergie est-elle stockée ?
Pardon si j'ai loupé une info, mais cela m'échappe !

avatar Nicolas Furno | 

@hartgers

Alors c'est une bonne question, qu'ils ont soigneusement évité dans leur présentation, sauf erreur de ma part.

Après c'est un prototype, on est encore loin du produit final.

avatar hartgers | 

@Nicolas Furno : Ok, oui on dirait qu'ils évitent le sujet. J'ai fait une petite recherche et curieusement sur un article ils pointent la faible consommation d'énergie de la puce (de fait, pas efficace mais très faible pour ce qu'on lui demande d'après ce que je comprends). Apparemment ce n'est pas trop un sujet car elle pourrait être alimentée par une petite cellule solaire ou de la recharge sans fil (une batterie serait donc nécessaire ? Absurde pour de la laitue ou une bouteille de lait mais bon)
"Besides being flexible, PlasticARM is incredibly power-efficient, the researchers said. The test chip consumes just 21 milliwatts of power per hour and most of that is consumed in idle states. That power could easily be generated by a postage stamp-sized solar cell, or perhaps in future wireless charging could be used."
Trouvé ici : https://siliconangle.com/2021/07/22/arm-researchers-created-flexible-32-bit-computer-chip-made-plastic/

avatar iphil | 

Ils pourraient aussi en coller sur les chips !?

avatar SuBWaReZ | 

Je ne suis pas sûr que le terme « ordinateur » soit approprié. Le Cortex M0 est un microcontroleur, celui-là encore plus. C’est un IC, et c’est déjà pas mal.

avatar Nicolas Furno | 

@SuBWaReZ

C'est peut-être légèrement tirer sur la définition, mais à partir du moment où on peut le reprogrammer arbitrairement… il faudrait quoi de plus selon vous ?

avatar GtnDns | 

On va vraiment dans le sens opposé du courant… C’est déconcertant. Le jetable connecté, quel avenir !

avatar DG33 | 

« le prototype doit être programmé lors de la production, il ne peut pas être modifié par la suite. Cette dernière limite devrait être levée dans une future version toutefois »
Après ce ne sera qu’une question de temps pour que des hackers trouvent des failles de sécurité et alors là…
Je passe dans les rayons du supermarché concurrent et je périme tous ses produits…
Juste une fois j’aide mon connard de voisin à sortir ses courses et j’ajoute 3 ans aux dates de péremption…
Je suis un commerçant peu scrupuleux et je modifie date et lot afin d’éviter un retrait de lot…

avatar Ali Baba | 

Une vraie catastrophe écologique ce truc.

avatar switch | 

Le substrat reste un semi-conducteur en 14 couches plus du plastique, c'est novateur.
Il reste à ajouter quelques couches faisant office de batterie ou capables de transformer la chaleur en électricité, ce qui sera probablement bien plus compliqué à réaliser.
Le programme à exécuter est en ROM (moins de 1 Ko…, et désolé pour les pirates, c'est gravé, donc NON modifiable !) donc très limité, mais ce qui m'intéresse sont les possibilités de communication avec l'extérieur (capteurs…) : couplage avec un système RFID ?
C'est encore un prototype, donc très gros, mais ce type de produit a du potentiel.

avatar rimshot | 

Super encore du plastique jetable. Je vois que l’on est tous conscient des problèmes écologiques et que l’on va dans la bonne direction 🥳

avatar gillesb14 | 

Le RFID qui est largement utilisé dans la distribution textile est loin d’une fiabilité à 100%.
Par ailleurs impossible de l’associer à certains produits (canettes, boîtes de conserves, bouteilles contenant des liquides produits métalliques etc).
Le coût est de 7cts pour des achats / 10 millions !
Et un code barre coûte 0 car il fait partie de l’impression de l’emballage.
Seul intérêt les DLC et des modes WORM qui garantissent que l’information est non modifiable.
C’est une cata environnementale car cela met à la poubelle des milliards de puces en silicium avec une antenne en cuivre.

Sur des articles dont le PDV est de 20 à XX € c’est économiquement jouable car cela remplace le tag antivol. Mais en épicerie le prix moyen est de 2-3€. Et avec une marge de 3% , 7cts c’est la marge!!!
Donc le rêve d’une étiquette ARm jetable…… va se prendre le mur de la réalité !

avatar Mac13 | 

Ce serait bien de créer les zodiac intelligents avec ce composant appliqué dedans
... ah mais oui aussi une autre idée : une bouée intelligente qui rejoint les gens qui risquent de se noyer...
Mais encore : un deltaplane ou parapente auto piloté ...

Non mais ce sera commercialisé quand je ne verrais que la terre dans mes trous crâniens !

avatar oomu | 

pourquoi vouloir un ordinateur dans une bouteille de lait ?

avatar IceWizard | 

@oomu

« pourquoi vouloir un ordinateur dans une bouteille de lait ? »

Parce que c’est plus geek qu’un bateau dans une bouteille !

avatar Paquito06 | 

@oomu

"pourquoi vouloir un ordinateur dans une bouteille de lait ?"

Papa, c’est quoi cette bouteille de lait?
Tu depasses les bornes, Maurice!

avatar Jean-Jacques Cortes | 

J’aime les caractéristiques de ce processeur : 32 bits comme un PC d’il y a 10 ans et tournant à quelques MHz comme mon Amstrad CPC 464 de 1985. 🤪😜🤣😂

avatar IceWizard | 

@Jean-Jacques Cortes

« J’aime les caractéristiques de ce processeur : 32 bits comme un PC d’il y a 10 ans et tournant à quelques MHz comme mon Amstrad CPC 464 de 1985. 🤪😜🤣😂 »

Avec une mémoire de 400 octets, cela ressemble plus à un micro-contrôleur industriel de 1980 ! (Bon d’accord, c’était le plus souvent des processeurs 4 bits).

avatar cv21 | 

Je trouve le remplacement du "métal" par par exemple l'impression sur des fibres "compostites/textile" intéressant (genre plastique de chanvre). Je suppose que cela entraine une diminution de la quantité d'eau nécessaire pour la fabrication. Sans évoquer les avantages et travers du numérique, le faible coût peut effectivement entrainer des usages inhabituels pour des produits jetables ou à longue durée de vie.

avatar macbookpro2016 | 

le début de cette société immonde de surveillance généraliser mais dormez tranquille c'est pour notre bien ;)

avatar IceWizard | 

@macbookpro2016

« le début de cette société immonde de surveillance généraliser mais dormez tranquille c'est pour notre bien ;) »
Encore un coup de tes aliens martiens au QI de 250, qui règnent secrètement sur le monde !

avatar ipaforalcus | 

Mais attendez, personne ne se demande par quoi ils ont remplacé le silicium ? A mon avis ils en utilisent toujours

avatar thauron | 

Et l'environnement dans tout ça ? le recyclage ? le CO2 induit ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR