Publicité en ligne : nouvelles enquêtes sur Facebook à Londres et Bruxelles

Mickaël Bazoge |

Ce n'est pas un mince exploit : Facebook est parvenu à unir contre lui le Royaume-Uni et l'Union européenne ! Londres et Bruxelles ont en effet annoncé aujourd'hui le lancement d'enquêtes formelles autour de l'exploitation des données par le réseau social. Le Competition and Markets Authority (CMA) britannique s'intéresse à un possible abus de position dominante sur le marché de la publicité en ligne et pour la Commission européenne c'est sur l'utilisation des données provenant des annonceurs afin de les concurrencer.

Crédit : Christopher, CC BY-SA 2.0

Côté européen, Margrethe Vestager entend regarder en détails la manière dont l'exploitation des données par Facebook lui confère un avantage concurrentiel indu, « en particulier dans le secteur des annonces classées où Facebook est en concurrence avec des entreprises dont [le réseau social] collecte des données ». La commissaire en charge de la concurrence ajoute que les données ne devraient pas être utilisé pour fausser la concurrence.

S'il s'agit d'enquêtes parallèles, les deux régulateurs vont tout de même travailler ensemble et se coordonner pour « s'attaquer à ces problèmes globaux », explique Andrea Coscelli, la directrice du CMA. Facebook va collaborer avec les deux régulateurs « pour prouver [que ces enquêtes] sont infondées ».


CONNEXION UTILISATEUR