La pénurie de composants va se prolonger jusqu'en 2022, selon TSMC

Mickaël Bazoge |

La pénurie de semi-conducteurs qui frappe plusieurs industries, dont l'automobile et le secteur informatique, va se prolonger jusqu'en 2022, prévient TSMC. Le plus grand fabricant mondial de puces, fournisseur d'Apple pour les moteurs des iPhone, iPad, Apple Watch et des Mac avec la M1, espère qu'en 2023, il sera en mesure de proposer davantage de capacité de production à ses clients. « Nous commencerons alors à voir la chaîne d'approvisionnement se relâcher un peu », précise C.C. Wei, le directeur général du groupe.

Crédit : TSMC

Pour les clients de l'industrie automobile, le goulet d'étranglement pourrait toutefois s'agrandir un petit peu à compter du troisième trimestre, prédit TSMC. Les constructeurs de voitures sont parmi les plus touchés par cette pénurie, mais malgré l'amélioration en vue, la chaîne d'approvisionnement va continuer à connaitre des difficultés tout au long de l'année.

Le discours du dirigeant de TSMC reflète celui de Pat Gelsinger, le CEO d'Intel, qui expliquait même que la pénurie durerait au-delà de 2022 en raison de la forte demande. Colette Kress, la directrice financière de Nvidia, indiquait aussi que la demande globale dépassait les capacités de production.

Cette pénurie de composants affecte les constructeurs de consoles de jeux et de cartes graphiques, tout comme les fabricants de produits électroniques en tout genre comme Samsung… et Apple. Le Nikkei annonçait récemment que la production de MacBook et d'iPad serait affectée ; le stock d'écrans mini LED du futur iPad Pro serait lui aussi contraint.

Crédit : TSMC

Malgré ces problèmes d'approvisionnement, TSMC compte mettre les bouchées doubles pour servir au mieux toute sa clientèle (ses usines tournent à plein régime, « au-delà de 100% »). L'entreprise a récemment annoncé un investissement colossal de 100 milliards de dollars sur trois ans pour répondre à la demande globale. Dont 30 milliards en 2021 pour étendre ses capacités de production. Les ventes au deuxième trimestre devrait s'établir entre 12,9 et 13,2 milliards de dollars, au-delà du consensus des analystes.


Tags
#TSMC
avatar Glop0606 | 

Pénurie, en tout cas on a pas l'impression que ça les affole tant que ça: tout se vend (on a peur de manquer donc on achète), plus facile à faire passer une augmentation de prix, voire une inflation généralisée (super pour les dettes diront certains, d'autres diront je peux plus rien acheter avec mon salaire/épargne), etc... Et puis par exemple cette folie pure de l'inflation du prix des cartes grafiques qui reposent seulement sur les mineurs de bitcoins qui produisent du virtuel,... Pourrait-on enfin penser un peu à la planète? Produire mieux et plus durable? et au monde de l'informatique, optimisez vos programmes (Bravo pour le coup à Apple qui fait que mon Iphone6S marche et sert toujours)!

avatar agrippa | 

Un petit passage à Ubuntu (ou autre distri) et plus besoin de changer de machine !

avatar avt_92 | 

Ca donne une idée du "monde d'après" : en avant la conso à donf, mdr

avatar Biking Dutch Man | 

De mon côté je n’achète que des produits d’occasion, dont il faut choisir le vendeur avec soin pour ne pas se faire arnaquer. Je revends aussi de la même manière tout ce que je n’utilise pas, à de rares exceptions près. Lorsque le produit que je cherche n’est pas disponible, j’attends. J’économise de l’argent, de la place et probablement des ressources. Et souvent il n’y a pas besoin de la toute dernière technologie pour obtenir d’excellents résultats.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR