Entre Iliad et Octave Klaba (OVH), qui va emporter Blade ?

Mickaël Bazoge |

Dans une dizaine de jours, Blade connaitra le nom de son repreneur. Mais c'est aujourd'hui, mardi 13 avril, qu'a lieu l'audience au tribunal de commerce de Paris durant laquelle les prétendants déposeront leurs offres de reprise du créateur du service Shadow. L'entreprise s'est placée en redressement judiciaire le 2 mars dernier, elle essuie de lourdes difficultés financières.

Deux d'entre elles retiennent l'attention, à commencer par le dossier d'Octave Klaba, fondateur d'OVHcloud, qui se lance dans la bataille via son fonds d'investissement Jezby Ventures. Il met 5 millions d'euros sur la table, et il reprend les 123 salariés de Blade. Il prévoit aussi 32 millions d'euros pour développer un nouveau projet, plus 30 millions supplémentaires pour financer de nouveaux services en lien avec OVHcloud.

En face, il y a la proposition de six salariés de l'entreprise, dont Jean-Baptiste Kempf (un des principaux contributeurs à VLC et directeur technique de Blade), soutenue par Iliad. Ce dossier comprend un investissement de 4 millions d'euros et l'accès aux ressources de la maison-mère de Free, qui apportera 30 millions supplémentaires pour le financement de trois années de développement.

Ces deux offres de reprise ont un point en commun : aborder le marché professionnel et celui de l'éducation. Octave Klaba a évoqué la création d'une alternative européenne à Office 365 et à la Google Suite. Les salariés proposent de déployer des formules de bureaux à distance ainsi que la vente de puissance de calcul.


Source
Tags
avatar Nesus | 

@YetOneOtherGit

👍

avatar LaurentR | 

J'espère que le gagnant gardera les formules actuelles.

avatar YetOneOtherGit | 

@LaurentR

"J'espère que le gagnant gardera les formules actuelles."

Il y a peu de chances qu’ils continuent sur un positionnement cloud gaming qui se montre décevant.

J’ai posté plus loin l’offre de reprise de Kempf c’est un virage stratégique complet et l’offre d’octave implique le même type de changement.

avatar ifranz67 | 

J espère surtout qu’on pourra toujours utiliser des offres gaming ! C’est la base du système !

avatar MSpock | 

Pour le tribunal c’est plutôt simple à trancher, non ? OVH apporte plus de fonds et reprend tous les salariés quand illiad n’en garde que 4.
Il y a un truc qui m’échappe je crois...

avatar YetOneOtherGit | 

@MSpock

"Il y a un truc qui m’échappe je crois..."

Les arcanes fort complexes et étranges parfois de la justice consulaire 😉

avatar MSpock | 

@YetOneOtherGit

L’article ne dit pas combien de salariés seront repris dans l’offre d’Iliade. Avec 10 million par an j’ose espérer qu’ils ne sont pas que 6 dans la reprise mais j’ai du mal à croire qu’ils soient 123.

avatar YetOneOtherGit | 

@MSpock

Le projet prévoit la reprise de 122 salariés sur 131.

avatar YetOneOtherGit | 

@MSpock

"dans l’offre d’Iliade"

Plus compliqué que ça, voir plus bas 😉

avatar Sindanárië | 

@MSpock

"OVH apporte plus de fonds et reprend tous les salariés quand illiad n’en garde que 4.
Il y a un truc qui m’échappe je crois..."

Iliad n’a pas la même force de feu

avatar YetOneOtherGit | 

Pour ceux que cela intéresse l’ensemble des offres, il y en a quatre :

- Hubic (Octave)
- KLabs (Jean Baptiste)
- Also Holding (Structure Suisse)
- Scalway (Iliad)

Les projets de KLabs et Scalway se sont rapprochés.

https://ow-offres-de-reprises.greffe-tc-paris.fr/fr/societe/144103

avatar Applesoft | 

Je retiens une chose : c’est bien d’avoir des Iliad ou des OVH français pour récupérer un Blade et pourquoi pas lui assurer un avenir radieux en lui donnant une deuxième chance.

C’est bien d’avoir un écosystème français avec des champions. Tout le système en profite.

avatar raoolito | 

@Applesoft

non parce que des grosses entreprises ca fait des gens riches et du pouvoir pour ces memes entreprises. du coup c’est mal.
le monde est si simple pourtant… le monde ne peut etre fait que d’artisants gentils et si possible un peu pauvres mais pas trop.

avatar Lucas | 

@Applesoft

Oui !!

avatar Rez2a | 

Attendez, le projet de Kempf, c’est que les clients paient des machines distantes pour y jouer quelques heures en fin de journée, et après elles serviront à miner des cryptos pendant la nuit pour aller dans la poche de Blade, j’ai bien compris ?

avatar fabricepsb71 | 

Çe ne serait pas étonnant que le futur repreneur abandonne le gaming : ça bouffe bien plus de ressources qu’un traitement de texte ou un tableur.
J’ai personnellement souscrit dans l’espoir de pouvoir jouer sans être pénalisé par le matériel. Toutefois quand on voit le volume de données téléchargé en une heure, avec un jeu style Doom Eternal, ça fait réfléchir 🤔

Pages

CONNEXION UTILISATEUR