Disparition de Charles Geschke, cofondateur d'Adobe et co-créateur du PostScript

Mickaël Bazoge |
Charles Geschke.

Le monde de l'informatique a perdu un membre éminent et un pilier de sa communauté cette semaine : Charles « Chuck » Geschke, co-fondateur d'Adobe, est mort ce vendredi à l'âge de 81 ans, entouré de sa famille. Shantanu Narayen, le CEO de l'entreprise, déplore cette lourde perte pour l'industrie technologique « pour qui il a été guide et un héros pendant des décennies ».

C'est avec un collègue de chez Xerox, John Warnock, que Charles Geschke crée Adobe il y a 39 ans. Leur premier produit n'est autre que la technologie de description de page PostScript, qui révolutionne le secteur de la publication. C'est le PostScript qui a servi de base au PDF, devenu une norme ISO en 2008 et qui est devenu omniprésent.

« Chuck a poussé l'entreprise à innover sans relâche », écrit Narayen, « ce qui a abouti à plusieurs des inventions logicielles les plus innovantes, notamment le PDF, Acrobat, Illustrator, Première Pro et Photoshop ». Charles Geschke a été directeur général de l'entreprise de 1986 à 1994, puis le président de 1989 à 2000. De 1997 à 2017, il a été le président du conseil d'administration. Geschke est resté membre du board d'Adobe jusqu'en avril 2020.

La carrière de Charles Geschke a croisé à de nombreuses reprises celle d'Apple, bien évidemment. On se rappelle notamment de la passe d'armes en 2010 autour de Flash sur iPhone, dont Steve Jobs n'a jamais voulu (lire : Geschke : "Nous n'avons jamais abandonné Apple").

La vie personnelle de Geschke a été bouleversée en 1992 : il se fait kidnapper sur le parking d'Adobe et est retenu pendant quatre jours, puis est libéré grâce au versement d'une rançon de 650 000 $. Les deux ravisseurs ont été retrouvés puis condamnés à la perpétuité.


Source
Crédit image : Schmiebel, CC BY-SA 4.0
Tags
avatar cosmoboy34 | 

Disparu ? Il s’est caché ?

avatar petergab64 | 

"Cela me rappelle la première fois où j'ai pu mettre la main sur un Mac (je crois que c'était un 128k) avec Adobe pagemaker, sur lequel j'ai débuté en PAO..."
Aldus PageMaker...

avatar jethro2009 | 

On va l'oublier ?
On a oublié Guttenberg?

Qu'aurait été le DTP (PAO) sans lui et Warnock ???
Sans Steve Jobs (LaserWriter) ?

avatar marc_os | 

Bon, finalement qu'a vraiment créé la compagnie Adobe elle même à partir de zéro, en dehors du Postscript / PDF, et qui soit toujours d'actualité, càd pas obsolète ?

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"Bon, finalement qu'a vraiment créé la compagnie Adobe elle même à partir de zéro"

Ce que même dans tes rêves les plus fous tu ne feras jamais, déjà du temps du PARC les deux cofondateurs avaient posé des fondations qui ont changées l’histoire de l’informatique.

Ta haine pour les entreprises t’aveugle 🤢

Et cette médiocre provocation te définit hélas pleinement.

avatar marc_os | 

@ YetOneOtherGit

En guise de réponse, tu n'a pondu qu'une pure attaque ad hominem.
Voilà ce qui « te définit hélas pleinement ».

Donc, Adobe a créé:
- Postscript / PDF
- Illustrator (qui a remplacé FreeHand qu'ils avaient racheté chez Aldus)

Adobe a acheté:
- Photoshop
- After Effects
- Flash (avec Macromedia)
- FrameMaker (Frame Technology Corp.)
- In Design ("InDesign est le successeur d'Adobe PageMaker, qui a été acquis lors de l'achat d'Aldus vers la fin de l'année 1994.")
- PageMaker acheté chez Aldus comme FreeHand.
- Adobe Premiere ("The project began at SuperMac Technology as ReelTime, a QuickTime-based video editor for its VideoSpigot video capture card. The software project was acquired by Adobe Systems in August 1991 and was renamed Adobe Premiere.")

Conclusion : Ne t'en déplaise, l'entreprise Adobe a finalement plus acheté que créé elle même. Je dirais même qu'elle a saboté des produits comme Flash ou Director en renonçant à toute optimisation sur Mac au début des années 2000, pour mettre le paquet sur la version Windows. Au final, Adobe a réussi à faire en sorte que Flash pourtant créé sur Mac à l'origine tourne mieux sous Windows que sur Mac ! Moi, je dis bravo, superbe sabotage. Et on a vu la conséquence de ce choix "pertinent": La mort de ce produit parce qu'ils l'ont détourné de sa vocation initiale : Développer facilement des animations vectorielles.

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"En guise de réponse, une pure attaque ad hominem."

Effectivement s’en est une mais que reste-t-il devant une aussi médiocre attaque polémique accompagnant l’annonce de la disparition d’une personne?

L’envie de vomir devant tant de médiocrité, rien de plus. 🤢🤮

avatar marc_os | 

Le mec il est dégoûté de découvrir la vérité sur son idole Adobe.

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"Le mec il est dégoûté de découvrir la vérité sur son idole Adobe."

Comme si j’ignorais l’histoire de l’entreprise et de ses acquisitions (J’ai entre autre rappellé plus haut l’origine de PS et le rôle des frères Knoll à un de nos camarade) toujours aussi médiocre dans tes compréhension des enjeux. 🥴

Quand à la facile accusation d’idolâtrie, ce n’est pas Adobe que je défends mais une certaine idée de la raison et du sérieux.

Auquel s’ajoute le respect pour l’homme qui vient de disparaître qui à une grande importance dans l’histoire de notre secteur qu’il a contribué à profondément changer.

Tout le contraire de certains médiocres qui se défoulent ici pour oublier leur indigence. 🤢

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"Ne t'en déplaise"

Nullement l’enjeu de savoir quelle proportion des offres d’Adobe proviennent de rachat (au passage tu en a oublié d’essentiel).

Ce n’est pas cela qui me déplaît, c’est un truisme factuel.

Par contre ta provocation polémique dégoulinâtes de détestation de l’entreprise et du succès commercial 🤢

C’est l’articulation même de ta provocation médiocre ne donnant d’importance qu’à ce qui est créé en interne qui est à vomir avec tout ce qu’elle sous entend de procès en légitimité imbécile fait à une entreprise dont le cofondateur vient de mourir.

Pour le reste c’est toutes la force et la réussite d’Adobe que d’avoir porté vers le succès tant de produits qui ne sont pas nés en son sein.

C’est suffisamment rare pour être souligné: Adobe fut une remarquable pépinière pour faire éclore des produits là où les rachat sont pour bien des entreprises des disparitions de leurs produits.

Mais quand comme toi on est biaisé par une vision manichéenne considérant que l’entreprise est le mal incarné, qu’attendre d’autres que des aigreurs rances se voulant de piètres provocations acides ? 🤢

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"Je dirais même qu'elle a saboté des produits"

Tu dirais, mais tu dis tant de choses ne reposant que sur tes ressentis et tes viscères 🤢

Si tu avais quelque culture business tu pourrais essayer d’imaginer le destin commercial des divers produits qui ont été soutenus par Adobe s’ils ne l’avaient pas été.

Et si tu avais les connaissances et l’honnêteté nécessaires, tu comprendrais facilement que ces produits doivent totalement leur succès à Adobe qui a un rare track record d’acquisition bénéfique pour les produits parmi les majors.

Mais aussi bien sur le pan des connaissances que de celui de l’honnêteté intellectuelle ce serait bien trop te demander, hélas 🧐

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"en renonçant à toute optimisation sur Mac au début des années 2000"

Puissante analyse parfaitement logique 👏👏👏👏😳😳😳😳🙄🙄🙄🙄

Je te conseil de ne jamais gérer le moindre business avec une compréhension aussi fine des priorités stratégiques et des réalités du marché 🥴

avatar marc_os | 

« en renonçant à toute optimisation sur Mac au début des années 2000"
Puissante analyse parfaitement logique »

As-tu au moins utilisé Flash 5.0 ?
Ce truc où dans l'IDE on pouvait avoir plusieurs champs de saisie de texte avec chacun son curseur de souris qui clignote comme sous Windows ? Si bien qu'on était obligé de cliquer sur le champs voulu pour être sûr de ne pas saisir du texte au mauvais endroit ?
As-tu participé à de gros projets en Flash, pas uniquement pour afficher des vidéos de pub ? Mais pour créer des CD-ROM "multimedia" comme on disait à l'époque ?
Permets moi d'en douter avec tes attaques personnelles à l'emporte pièce et ton degré zéro de l'argumentation où tu ne fais que te ridiculiser au final.

Et oui, si tu avais utilisé Flash à l'époque, tu aurais pu observer l'évolution négative des performances de Flash sur Mac à partir de la version 5.0.
Et au final ils ont essayé de réparer un peu leur truc, mais uniquement pour la gestion des vidéos. Et c'était trop tard, SJ leur avait d'aller se faire cuire un œuf.

On voit le résultat : Oui, Adobe a saboté Flash.
Cet outil qui fut fantastique pour créer et diffuser des animations légères, qu'on a même pu intégrer dans un CD-ROM développé avec Apple Media Tool à l'époque (1996).

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

“As-tu au moins utilisé Flash 5.0 ?”

Nullement l’enjeu, on parle d’enjeux business et tu les vois par le petit bout biaisé de ta compréhension superficielle d’exécutant vaguement tech.

Ton analyse de la trajectoire commerciale de flash ne tient pas une seconde la route 😎

avatar Boboss29 | 

@marc_os
“As-tu au moins utilisé Flash 5.0 ?”

Flash 5.0, on l'utilisait beaucoup sur pc à l'époque dans ma boite, on avait développé un gros jeu en ligne avec une communauté de plusieurs milliers de Joueurs. (ha j'ai un moment de nostalgie d'un coup).

Par contre le destin funeste de Flash n'a rien à voir avec la plateforme mac si je ne me trompe pas, mais bel et bien à ses failles et surtout sa lourdeur, qui a fini par être remplacé par HTML 5. Et sur toutes les plateformes. Mais je me trompe peut-être. Mais d'ailleurs quand on regarde des logiciels récents comme Animate par exemple on se rend compte que Flash n'est pas tout à fait mort (du moins ils ont conservés les interfaces de travail).

avatar Boboss29 | 

Pour avoir bossé sur Adobe et Macromedia en tant qu'entités différentes début des années 2000, j'ai sauté de joie en apprenant que Macromedia allait être racheté par Adobe (malheureusement ça a coïncidé quasiment au moment où j'ai cessé mon activé). Je me souviens de la gymnastique qu'il fallait faire pour passer de photoshop ou illustrator à Flash par exemple... Exporter en machin truc, revenir, etc... Bon ok il y avait Freehand pour le vectoriel, mais bon quand tu maitrises (maitrisais) mieux Illustrator... Idem quand ils ont annoncé Indesign, en outsider du très austère Quark Xpress, j'étais aux anges (même si ça a mis du temps pour s'imposer). La force d'Adobe, c'est justement son écosystème, n'en déplaise à certains. Je me souviens de la grande époque des DVD, le logiciel Encore, était bien sympa à utiliser avec Photoshop et After Effects pour faire de chouettes menus (j'avais fait un dvd pour des potes musiciens, avec des super menus et sous menus, d'ailleurs j'en suis encore bien fier). Et toute la logique de travail se retrouve dans chaque soft. Quand tu maitrises Illustrator, tu retrouves vite tes petits dans Indesign, idem quand tu passes de Premiere à After effects, etc... Ok ils n'ont pas inventé Photoshop, car c'était le projet d'un programmeur isolé, mais sans le rachat par Adobe, aurions-nous eu Photoshop aujourd'hui ? Et toutes les évolutions ? D'ailleurs quand on analyse Photoshop (et d'autres Softs comme Ilustrator, ou After Effects), on se rend compte que c'est bien souvent la fusion de plusieurs anciens Softs, comme Streamline qui a fusionné avec Illustrator pour n'en devenir qu'un petit module (je me souviens avoir toujours été intrigué par ce soft, mais que je trouvais peu concluant, maintenant qu'il est dans Illustrator, c'est plus simple et naturel à utiliser), ou encore la multitude de plugins de After effects, qui étaient il y a 20 ans pour certains de simples softs externes ou des plugins payants (keylight, etc...). Photoshop est devenu de la même manière bien gros avec plusieurs ajouts issues de plusieurs technos achetés au fils du temps !

Donc ok, Adobe c'est pas un mec, un génie, qui a pondu tout un écosysteme, mais une grande entreprise qui a su s'adapter aux besoins d'une époque, en proposant des outils répondant (ou anticipants) à plusieurs besoin. Personnellement, sans photoshop aujoud'hui, je serais incapable de faire un petit montage Photo rapidement, car j'ai plus de 20 ans de pratique et que je n'ai jamais retrouvé le même confort dans un autre logiciel. L'iphone, ios, aussi c'est une histoire de brevet rachetés à plusieurs sous traitant pour faire un assemblage technologique aux petits oignons. La force de ses grandes boites c'est justement de rassembler des outils déjà existant pour les remanier d'un manière cohérente et simplifier l'utilisation.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR