Un gros incendie a détruit une partie du centre de données strasbourgeois d’OVH 🆕

Nicolas Furno |

Un incendie violent s’est déclaré vers quatre heures ce matin au centre de données strasbourgeois d’OVH, le numéro un de l’hébergement en Europe. Malgré la mobilisation sur place d’une centaine de pompiers, d’une quarantaine d’engins et malgré l’aide des secours allemands venus en renfort, l’incendie a entièrement détruit l’un des bâtiments qui hébergeaient des serveurs. Un autre bâtiment a été partiellement détruit, et deux autres ont été épargnés, mais restent encore isolés.

Le feu a été maîtrisé vers 5h30, mais les pompiers sont toujours sur place pour l’éteindre entièrement. Il n’y a eu fort heureusement aucune victime humaine, les quelques employés d’OVH présents sur place ont pu quitter les lieux à temps. Le bilan matériel est en revanche lourd pour l’hébergeur : le bâtiment SBG2 a été complètement détruit et son voisin SBG1 l’a été partiellement.

SBG3 et SBG4 ont été épargnés par les flammes, mais l’arrivée électrique sur tout le site ayant été coupée, l’entreprise conseille de ne pas compter sur ces installations. Le créateur d’OVH Octave Klaba a indiqué sur Twitter que l’accès au site était impossible et qu’il ne fallait pas compter sur un redémarrage aujourd’hui. Les serveurs stockés dans SBG1 et SBG2 sont soit détruits, soit inaccessibles jusqu’à nouvel ordre, sachant qu’il faudra reconstruire l’un des bâtiments.

Pendant l’incendie (photo @ITA6768).

Pour information, MacGeneration est hébergé par OVH, mais dans un centre de données différent. L’incendie à Strasbourg n’a pas d’impact négatif sur nos services, mais plusieurs sites sont indisponibles ce matin, dont des sites officiels. Cet incident tombe en tout cas bien mal pour l’hébergeur, qui se préparait justement à entrer prochainement en bourse.

MàJ le 10/03/2021 10:38 : à dix heures, Octave Klaba, qui s’est rendu sur place, indique qu’ils envisagent d’entrer dans SBG3 pour évaluer les dégâts. Un plan va être mis en place pour redémarrer le site, au moins pour SBG3 et SBG4, peut-être SBG1 si les dégâts ne sont pas trop important.

MàJ le 10/03/2021 11:15 : les serveurs dans SBG3 sont tous en bon état, même s’ils restent éteints pour le moment. OVH va mettre en place un plan pour leur remise en ligne, sans donner d’estimation de temps pour le moment.

MàJ le 10/03/2021 11:43 : la moitié de SBG1 est détruit, d’après Octave Klaba. On comprend mieux pourquoi en regardant cette vue aérienne du site, fournie par Google Maps (via lafibre.info) : le bâtiment SBG2 qui a été totalement détruit est celui sous l’épingle rouge, au centre du site. SBG1 est situé à sa gauche et sa structure en deux parties explique pourquoi la moitié a été détruite. SBG3 est placé à sa droite et les pompiers ont réussi à maîtriser l’incendie à temps, si bien que ses serveurs n’ont pas été endommagés.

Vue du dessus…
Et depuis le côté ce matin. Sur cette photo, on voit bien que la première rangée de SBG1, créé avec des conteneurs, a été touchée par l’incendie, mais pas la seconde.

Reste que pour relancer l’activité, il faut attendre que l’incendie soit entièrement éteint, s’assurer de la sécurité de l’ensemble et vérifier en particulier que le circuit électrique fonctionne encore correctement. Il va falloir faire preuve de patience…

MàJ le 10/03/2021 13:12 : première esquisse de plan de relance pour SBG1, SBG3 et SBG4, sur une à deux semaines. OVH devra reconstruire les alimentations électriques des sites et vérifier les matériels réseau ainsi que les liaisons en fibre optique. Le plus important à retenir de cette première annonce d’Octave Klaba, c’est qu’il faudra plusieurs jours dans le meilleur des cas pour un retour à la normale.

MàJ le 10/03/2021 16:14 : le plan de retour à la normale commence à se dessiner, avec deux dates données par Octave Klaba. SBG1 et SBG4 doivent être relancés dès ce lundi 15 mars, date à laquelle le site sera à nouveau connecté au réseau internet d’OVH. Le retour de SBG3 est prévu pour le vendredi suivant, soit le 19 mars.

SBG2 ayant été détruit entièrement, il n’y a pas de date pour un éventuel retour. À la place, OVH a prévu de transférer tous ses clients sur ses centres de données de Roubaix et Gravelines. Dix mille serveurs seront ajoutés dans le mois à venir pour répondre à la demande et remplacer ce qui a disparu dans les flammes.

MàJ le 10/03/2021 20:24 : vous pouvez suivre le journal de l'intervention à cette adresse.


avatar xDave | 

@occam

Faux!
Les dernières paroles de Jeanne d'Arc :
"Vous ne m'avez pas cru, vous m'aurez cuite!"

avatar occam | 

@xDave

Qui l’eût crue ?

avatar DG33 | 

@occam

L’eusses-tu ?

avatar occam | 

@DG33

J’aurais pris une cuite.

avatar zoubi2 | 

@occam

Wow !! 😂👍

avatar DG33 | 

@occam

Crues elles sont croquantes, cuites elles son molles.

avatar gwen | 

@xDave

Lol. Excellente la réplique.

avatar LolYangccool | 

Mettre tous ses œufs dans le même panier tout ça...
Content d’avoir ma baie de serveurs chez moi pour le coup.

En tous cas, pour les gens comme moi qui achètent des serveurs reconditionnés et/ou d'occasion, il faudra faire attention à la provenance des machines sur les sites de petites annonces dans les jours qui viennent...

avatar pocketalex | 

@ LolYangccool

"Content d’avoir ma baie de serveurs chez moi pour le coup"

alors sur ce coup là, la chance est de ton coté

après, statistiquement, il y a bien plus de chance qu'un incendie se déclenche chez un particulier que dans un data center ...

avatar LolYangccool | 

@pocketalex

Oui mais le jour où ça se déclenche chez moi ça sera de mon fait et ça n’impactera que mes serveurs, pas ceux des autres.

avatar oomu | 

oui mais ça ne change rien pour VOTRE panier d'oeuf.

avatar LolYangccool | 

@oomu

Si puisque du coup, si l’incendie est causé par quelqu’un d’autre, mes serveurs ne seront pas atteins. Si j’avais eu mes serveurs chez OVH, à Strasbourg, j’aurai peut-être perdu des données.
Là tout est encore en fonctionnement je n’ai que les zones DNS chez OVH et apparemment elles fonctionnent encore.

avatar fmuser | 

Statistiquement, il y a plus souvent des incendies dans les data center que chez moi… OHV 1 chez moi 0.

avatar pocketalex | 

@fmuser

tu n'es pas "tous les particuliers"

avatar LolYangccool | 

@pocketalex

Non mais le cas des autres particuliers ne nous regarde pas. Dans ces cas là, c'est notre cas à nous qui est important pour nos données. ;)

Puis avoir ses serveurs chez soit, ça représente un gros investissement au début, mais beaucoup moins après.
Louer la 50 aine de teracotets que j'ai... chez OVH, ça couterai bonbons.
Sans parler de l'aspect confidentialité etc...

avatar xDave | 

@LolYangccool

OK…
Mais vous parlez de quoi exactement?
De vos données personnelles?
D'un blog perso avec vue publique?
D'un site Internet avec grosse infrastructure eCommerce ou autre Applications avec des centaines de milliers de requêtes par jour?

avatar YetOneOtherGit | 

@LolYangccool

"Content d’avoir ma baie de serveurs chez moi pour le coup."

Il y a peut-être quelques biais et quelques illusions dans cette satisfaction 😉

avatar LolYangccool | 

@YetOneOtherGit

Ça fait des années que je mautoheberge. Tout n’est pas toujours rose mais je préfère largement cette solution à celle du data center.

avatar YetOneOtherGit | 

@LolYangccool

"mais je préfère largement cette solution à celle du data center."

C’est ton choix et il est respectable mais attention aux biais de confirmation 😉

La balance TCO, risques de sécurité informatiques, risques de sécurité matériel... n’est peut-être pas aussi tranchée et universelle que tu ne l’imagines 😎

avatar LolYangccool | 

@YetOneOtherGit

Ah non évidemment. Il y a des risques aussi. Un disque qui lache et c’est à moi de le remplacer. Alors qu’en louant un serveur chez Ovh, ils se chargent sans surcoût du remplacement.
Cependant, vu la quantité de stockage que j’ai et que j’utilise, ça me coute bien moins cher à l’année de mautoheberger. Ça m’a coûté au début pas mal au moment d’acheter les serveurs et les disques, par exemple, mais maintenant ça ne me coûte pour ainsi dire que l’électricité, hors panne éventuelle.
J’ai environ 50To dans ma baie, louer des serveurs comme j’ai avec 50To d’espace disque ça coûterait combien chez OVH ? Ce n’est pas envisageable pour moi. J’aime aussi le côté indépendance, gestion des serveurs etc.
C’est une passion et je peux comprendre que certains préfèrent déléguer ça à un hébergeur.
Je ne compte pas le temps dans la balance puisque ce n’est pour moi pas une contrainte.
L’administration système j’aime bien.

avatar YetOneOtherGit | 

@LolYangccool

"L’administration système j’aime bien."

Je l’avais compris comme tel et je sent au final que la motivation première est le fruit de cette passion du “do it yourself” 😉

Et c’est fort respectable.

avatar pocketalex | 

@LolYangccool

ne te méprends pas, je ne critique aucunement le fait d'héberger chez soi

moi même, dans mon ancienne boite, après 5 ans à payer une solution de backup "clé en main" à 400€ me trimestre, pour backuper seulement "250 Go" parceque si l'on backupais les 7To du serveur, ça nous aurait couté des sommes astronomiques, on a finalement mis fin au contrat, acheté un serveur et tout le stockage nécessaire pour environ 1500€, installé chez moi et zou ! backup distant 2x par jour, nickel, sans souci et efficace

Même pas une demi journée pour configurer le tout

Mon propos porte, pour ton cas comme pour le cas que personnel que j'ai cité, sur les enjeux de fiabilité/sécurité/cout. L'auto hébergement à ses avantages, il a aussi ses inconvénients, et il est possible dans un cadre limité ... nombres d'entreprises, même petites, ne peuvent se permettre de dupliquer leur infrastructure chez un particulier par exemple

avatar LolYangccool | 

@pocketalex

"L'auto hébergement à ses avantages, il a aussi ses inconvénients,"
Oui c'est certains. Ne serait-ce que la redondance électrique/internet inexistante chez moi.

avatar sarayao | 

Mon site pro est hébergé à Strasbourg, il est down… c’est vrai qu’à priori on se dit toujours que c’est rassurant d’héberger ses données en France … je vous raconte pas la perte d’exploitation … je sais pas pendant combien de temps ça va durer mais c’est raide … j’essaie toujours de tout digitaliser, on ne peut plus rien faire… la dépendance au numérique ça fait peur …

avatar asheden | 

@sarayao

Le plus surprenant c’est qu’il n’y a pas de plan de continuité prévue en cas de sinistre. Pour une entreprise comme OVH c’est assez ahurissant. Des têtes vont tomber chez eux

Pages

CONNEXION UTILISATEUR