Contenus illégaux, réindustrialisation : Paris fait pression sur Bruxelles

Mickaël Bazoge |

La France pousse l'Union européenne à serrer un peu plus fort le kiki des grandes entreprises du numérique et d'internet. Cédric O, le secrétaire d'État au Numérique, a pris son bâton de pèlerin pour préparer la présidence tournante de l'Union européenne qui va échoir à l'Hexagone l'année prochaine, durant le premier semestre. D'après les informations du Financial Times, Le gouvernement fait pression pour obtenir des changements dans le Digital Services Act (DSA), un texte présenté en fin d'année dernière par la Commission, qui vise à responsabiliser les plateformes au niveau du partage des contenus.

Paris souhaite que chaque État membre puisse infliger des amendes à ces plateformes, et que chacun d'entre eux ait aussi la possibilité d'exiger le retrait de contenus illégaux. Ce sont actuellement les prérogatives des États où les entreprises ont leurs quartiers généraux, c'est à dire l'Irlande et le Luxembourg où Apple, Google, Facebook et Amazon sont localisés. Ces pays ont donc d'énormes responsabilités en matière de régulation pour l'ensemble de l'Europe.

Le risque ici c'est que les plateformes seront soumises aux contraintes de 27 régulateurs, et non plus d'un seul. Le marché unique européen en prendrait un coup derrière la tête en se présentant d'une manière aussi fragmentée. Cédric O voudrait aussi étendre la portée du DSA en y intégrant le « contenu préjudiciable et la désinformation ». « S'il n'y a pas de cadre juridique, rien n'empêche Twitter ou Facebook de censurer les discours qu'ils n'aiment pas », ajoute le secrétaire d'État qui a rencontré mercredi dernier Thierry Breton le « super commissaire » européen1 pour lui exposer les propositions françaises.

Une des difficultés du débat autour du DSA va justement être de déterminer ce qu'est un contenu illégal et « ce qui doit être préservé pour respecter la liberté d’expression », avait récemment expliqué Margrethe Vestager, la vice-présidente exécutive de la Commission en charge de la concurrence.

Bruno Le Maire, le ministre de tutelle de Cédric O, n'est pas en reste dans l'activisme, cette fois sur le plan industriel. Il réclame ainsi un plan européen pour réduire la dépendance du vieux continent aux composants électroniques venus d'Asie. « Nous pensons qu'il est essentiel de renforcer la stratégie industrielle européenne dans le but de conserver les capacités industrielles de l'Europe, de les développer dans un proche avenir et d'assurer l'indépendance stratégique de l'Europe », rapporte Reuters.

Une gageure, notamment pour la France qui a subi une désindustrialisation continue depuis des décennies pour réaliser des gains de productivité, qui s'inscrit en outre dans un contexte de pénurie de composants.


  1. Le commissaire européen est chargé du marché intérieur, du numérique, de la défense et de l'espace, de la politique industrielle (et donc de la production des vaccins).  ↩︎

avatar YetOneOtherGit | 

@DG33

"Donc plus d’ouvriers à la chaîne, plus de télé opérateurs, plus de...
Que reste-t-il ?"

Regardes plus haut et plus bas mes commentaires, tu comprendras 😉

avatar oomu | 

@DG33

moi.

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"moi."

S’il n’en reste qu’un 😎

avatar onclebobby | 

@ YetOneOtherGit
Donc tu n'es pas pour apprendre en bas de l'échelle les bases du métier et évoluer? tous les opérateurs ont ouvert des centres d'appels dans des pays francophones (sisi, même orange s'y est mis!) eh bien la qualité baisse, quelle que soit ton opérateur. Encore un bobo qui vit dans une bulle.

avatar YetOneOtherGit | 

@onclebobby

Encore une fois, regardes plus haut et plus bas dans le fil, mes propos n’était absolument pas à prendre au premier degré.

C’est une caricature de manichéisme réducteur prenant le contre pied d’un autre manichéisme réducteur 😉

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« C’est pour ça qu’il faut encourager les entreprises à délocaliser ces horreurs. »

C’est beau, l’humanisme :D
Oui, délocalisons nos horreurs ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Oui, délocalisons nos horreurs ;)"

Il y tellement de pays pour libérer nos citoyens des emplois aliénant. 😄

Rassures moi, tu n’as pas toi aussi pris ces propos au 1° degré?

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Rassures moi, tu n’as pas toi aussi pris ces propos au 1° degré? »

J’aurais pas mis de smiley ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"J’aurais pas mis de smiley ;)"

🙃

avatar YetOneOtherGit | 

@onclebobby

"Demande à d'anciens salariés, au hasard, de sfr comment c'était."

S’ils avaient travaillé à l’école aussi 😈

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

😬

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

Bravo, comme s’il ne l’avait pas fait et s’était vu bloqués par des barrières insurmontables aux vues de leurs capacités qui ne dépendent pas que de l’effort au travail

Il y a un moment ou on a beau essayer d’aller plus loin, le rythme imposé laisse de côté ce qui ne peuvent plus suivre, l’école étant AUSSI une sélection pas seulement par les capacités à comprendre mais aussi par la rapidité à le faire.

On peut toujours apprendre à son rythme après en être sorti mais il faudra encore replonger dans le système pour faire reconnaître (de manière plus ou moins aléatoire) ses connaissances acquises dans la durée, et d’autant plus péniblement que parfois c’est plus de la journée de travail de travail pénible...

Tout n’est pas aussi simple que pour ceux à qui tout réussi et qui imposent leurs choix de société à ceux qui y sont moins bien parvenus et pas forcément par fainéantise. Ce serait comme dire que tout ceux qui ont réussi sont des fils à papa, nous savons très bien que c’est vrai (ironie) 😀

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

Tu réponds à un propos qui ne devait nullement être pris au premier degré. C’est une réponse caricaturale manichéenne à des propos caricaturaux et manichéens.

Absolument pas le fond de ma pensée 😎😉

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"Il y a un moment ou on a beau essayer d’aller plus loin, le rythme imposé laisse de côté ce qui ne peuvent plus suivre, l’école étant AUSSI une sélection pas seulement par les capacités à comprendre mais aussi par la rapidité à le faire."

Væ victis 😈🥸

avatar Sindanárië | 

@onclebobby

"Va bosser dans un centre d'appels, c'est l'usine du tertiaire"

Ah ça ! Quelque soit le centre ! Même ceux intégrés à une entreprise. Pas seulement les grands prestataires comme téléperformance etc...

avatar toto_tutute | 

@ YetOneOtherGit

T'as vraiment une vision très XXème siècle de l'industrie toi...🤨

Je ne pense pas que les conditions de travail soient particulièrement difficiles en Allemagne ni dans l'Italie du nord.

avatar YetOneOtherGit | 

@toto_tutute

"T'as vraiment une vision très XXème siècle de l'industrie toi...🤨
"

Je suis surtout en mode troll provocation à deux balles face aux propos réducteurs et caricaturaux de certains je prends le contre-champ avec des propos caricaturaux, manichéen et réducteurs. 😃😉

avatar YetOneOtherGit | 

@toto_tutute

"ni dans l'Italie du nord. "

Plus contactée pour le moins 😎

avatar Paul Position | 

@YetOneOtherGit

"soit le type d’emplois contre lesquels la classe ouvrière a lutté durant des décennies."
Pour être plus précis, la classe ouvrière et ses représentants luttaient, et luttent encore, pour leurs améliorations de conditions de travail, pas pour que leurs emplois filent ailleurs. Mais cette classe là, fait partie plutôt des privilégiés maintenant que seule l'industrie à forte valeur ajoutée est restée en France.
Et n'essaye pas de nous faire croire que c'est pour le bien-être de leurs salariés que les industriels français (ou étrangers, mais implantés en France) ont délocalisés.

La classe ouvrière n'existe plus, elle est remplacée par tous les salariés des sociétés de services (caissier(ères), préparateurs(trices) de commandes, livreurs(ses) Uber & consorts, techniciens(ennes) de surface (quel joli euphémisme), etc...

Mais comme les ouvriers avant eux, ils préfèrent leurs boulots ingrats que le chômage, mais estiment avoir le droit de lutter pour améliorer leurs conditions de travail. Ces emplois perdurent encore car non délocalisables.

Tu nous as habitué à mieux argumenter, à croire que lorsqu'on touche aux principes (voire aux dogmes) mais plus à la raison, l'intelligence vacille.

avatar YetOneOtherGit | 

@Paul Position

Désolé d’avoir provoqué une réponse sérieuse à un propos qui n’était pas à prendre au premier degré.

C’était une réaction manichéenne et caricaturale à des propos manichéens et caricaturaux 😉

Fort heureusement j’ai une vision plus équilibrée de ces difficiles questions 😎🖖

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

"Fort heureusement MOA J’ai une vision plus équilibrée"

je ne suis pas convaincu que ça soit "heureux".

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"je ne suis pas convaincu que ça soit "heureux"."

Il est toujours heureux de fuir le manichéisme et le réductionnismes.

Et fort heureusement il n’y a pas que MOA dans cette vision 😜

Tu te fais le héros de la vacuité intellectuelle maintenant ? 😳

avatar Un Type Vrai | 

Désolé, mais non.
Construire un navire, un avion, une auto ou même des vêtements c'est pas juste des machines. Et ce n'est plus juste du travail à la chaine. Au contraire, ce sont souvent des métiers qui évoluent avec le temps et les techniques et qui sont valorisant pour les travailleurs.

avatar YetOneOtherGit | 

@Un Type Vrai

"Désolé, mais non."

😉

avatar Adodane | 

L’Irlande et le Luxembourg ... 🧐

On n’est plus un état souverain ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR