Apple a trop de pouvoir sur l'App Store, confirme la Chambre des représentants US 🆕

Mickaël Bazoge |

Pour les grandes entreprises du numérique, l'étau de la régulation se resserre des deux côtés de l'Atlantique. En Europe, le brouillon du futur Digital Services Act prévoit des mesures plutôt radicales pour redéfinir les règles de fonctionnement et les pratiques des plateformes (lire : Union européenne : de futures règles très contraignantes pour les grandes plateformes). Aux États-Unis , la commission de la chambre des représentants sur l'antitrust a rendu son volumineux rapport, fruit de 16 mois d'enquête durant lesquels ils ont interrogé les grands patrons d'Apple, de Facebook, de Google et d'Amazon.

Tim Cook, Sundar Pichai, Mark Zuckerberg et Jeff Bezos durant l'audition antitrust.

Comme l'a déclaré fin août David Cicilline, son président, les pratiques de ces quatre grands groupes sont « profondément dérangeantes », ce qui oblige le Congrès américain à agir. Tout le monde en prend pour son grade, mais pour ce qui concerne Apple, les rapporteurs relèvent le contrôle monopolistique du constructeur sur le marché des applications iOS. Certes, l'écosystème mobile d'Apple a produit « des bénéfices significatifs pour les développeurs d'apps et les consommateurs », retient le rapport, mais ce même écosystème est surtout à l'avantage du constructeur.

Apple profite de son contrôle sur iOS et sur l'App Store pour créer des barrières à la concurrence, pour discriminer et exclure des rivaux, tout en privilégiant ses propres produits. Apple utilise aussi son pouvoir pour exploiter les développeurs d'applications en détournant des informations sensibles sur le plan de la concurrence, et pour les obliger à vendre à des prix supérieurs à ce qui peut être soutenable dans un marché concurrentiel. Pour maintenir sa domination, Apple a usé d'effets de réseau, de barrières élevées à l'entrée et de coûts importants pour passer d'une plateforme à une autre.

En l'absence de concurrence, le monopole d'Apple sur la distribution d'apps a entraîné des préjudices pour la concurrence, ces pratiques ont également réduit la qualité et l'innovation chez les développeurs, elles ont contribué à augmenter les prix tout en réduisant le choix pour les consommateurs.

Autant dire que Tim Cook est rhabillé de pied en cap pour les vingt prochains hivers et qu'il faudra peut-être ajuster le discours d'Apple. Le constructeur a déjà commencé à bouger un peu sur ce terrain (lire : App Store : Apple célèbre son modèle face à une nouvelle coalition d'éditeurs). Mais la commission n'a pas été particulièrement impressionnée.

Le rapport pointe aussi les pratiques monopolistiques d'Amazon sur ses fournisseurs et les vendeurs tiers ; de Google sur la recherche en ligne ; de Facebook sur la publicité en ligne et les réseaux sociaux.

Les recommandations sont encore sujettes à discussion entre les représentants démocrates, majoritaires au sein de cette commission, et les républicains qui y siègent. Bon courage pour se mettre d'accord en pleine campagne électorale. D'ailleurs, on attend deux rapports rédigés par les représentants républicains suite à l'enquête de la commission. Si les solutions à apporter aux problèmes anticoncurrentiel de ces quatre entreprises vont être discutées, il y a semble-t-il unanimité politique sur le diagnostic et la réalité de leurs pratiques délictueuses.

Parmi les mesures les plus fortes préconisées par les démocrates, on trouve l'idée d'imposer des « séparations structurelles », autrement dit le démantèlement : Facebook devrait ainsi se séparer d'Instagram et de WhatsApp, Google laisser partir YouTube (et Apple dire adieu à l'App Store ?).

Autre mesure envisageable, considérer d'emblée que les acquisitions des grandes plateformes sont contraires à une saine concurrence. Il leur reviendrait alors de démontrer que leur projet d'achat n'enfreint pas les règles antitrust — actuellement, c'est le législateur qui a le fardeau de la preuve. Ces mastodontes ne pourraient plus favoriser leurs propres services, ils devront considérer tous les services sur un même pied — les leurs et ceux de la concurrence. Le rapport demande aussi que les données soient interopérables entre les plateformes et les services.

La production du comité est telle qu'il est impossible d'en faire le tour en quelques minutes, on y reviendra certainement. On attend aussi la réaction d'Apple et des autres entreprises.

Mise à jour — Dans une déclaration à la presse US, Apple se dit en désaccord profond avec les conclusions de la commission antitrust. Fidèle à ses arguments habituels — qui n'ont manifestement pas tenu la route —, le constructeur affirme ne posséder aucun monopole sur les marchés où il exerce une activité. Une réponse plus approfondie sera publiée dans un proche avenir.


avatar dvd | 

Tu compares des pommes et des rouleaux de printemps...

Dans le cas d'Aldi, le législateur estime qu'il n'y a pas monopole = carrefour, auchan, monoprix, leclerc etc.

dans le cas d'Apple il est reproché le système de distribution EXCLUSIF sur la plateforme : app store. Cette mainmise freine, d'après le congrès, l'innovation et entraine une situation dictatoriale d'apple sur les developpeurs.

avatar oomu | 

@andr3

Danone a encore le moyen de négocier avec les distributeurs, plusieurs distributeurs, les mettre en concurrence pour réussir à atteindre TOUS les clients français. Pas un sous-ensemble, mais TOUS.

Apple elle bloque l'industrie pour atteindre les clients IOS.

quand on lance l'iphone et le marché, ok, pas de soucis,ça passe, c'est rigolo

une fois que ça devient mure et un marché conséquent, fini de rigoler.

Un Activision ne peut pas toucher les clients de machines ios sans tomber sur le mur Apple.

Alors que Danone pour toucher els français peut s'énerver avec Auchan, Carrefour, Lidl, etc

Notons d'ailleurs quand nos amis de la Grande Surface (gros bisou baveux) se mettent secrètement d'accord ensemble pour torpiller Danone, les producteurs, les agriculteurs, tout de suite ça rigole moins ! et l'argument "lol" ne stoppe pas les destructions de vitrines...

Bref: autant consommateur que producteurs que distributeurs et plateformes, nous ne vivons pas dans des bulles distinctes et les équilibres de hier qui AVAIENT DU SENS peuvent être sainement, pour de bonnes raisons, remis en cause.

Actuellement, la main mise de l'app store sur l'ios est un frein pour tout le monde-sauf Apple.

ben je pense qu'Apple, on s'en fout un petit peu, dans ces conditions là.

avatar Clément34000 | 

@andr3

Tu n’as pas tord quelque part. C’est parce qu’Apple est Apple. La preuve en est que Google a le même problème actuellement, mais parce que c’est Google, le débat n’est pas tant médiatisé ou refait par les communautés Androïd versus Apple.
Mais n’oublions pas le sujet d’origine. L’inexistence d’autres store iOs
Et je ne te dis par le bordel à gérer avec la sécurité lol

avatar KingAbas | 

Pas tout à fait pareil. Tu peux avoir des stores alternatifs sur Android ou installé un APK directement sans Jailbreak.

avatar Clément34000 | 

@KingAbas

Oui, il y a plusieurs store Android, IOs n’en a qu’un, c’est comme ça.

Je ne comprendrai toujours pas pourquoi les mécontents veulent forcer Apple à ouvrir leur système. Enfin si, je comprends qu’ils veulent profiter de l’univers Apple avec ce que ça pourrait leur rapporter mais parce que les règles ne leur conviennent pas, ils veulent forcer le proprio à appliquer leur souhait... avec en fond de polémique cette histoire de non-concurrence entre store, bien qu’elle existe quand même dans l’AppStore mdr

avatar oomu | 

@Clément34000

la presque totalité des androids utilisés n'ont pas le google store obligatoire et verrouillé.

avatar Clément34000 | 

@oomu

Bah oui, ce n’est pas une nouvelle mdr Android est ouvert donc...

avatar oomu | 

@Clément34000

Bah vi. meudeuhair

avatar byte_order | 

@Clément34000
> Et je ne te dis par le bordel à gérer avec la sécurité lol

Si votre sécurité alimentaire ou médical c'est le garde à l'entrée du magasin alimentaire / pharmacie, alors vous n'avez pas de sécurité alimentaire ou médicale.

Vous confondez certification et distribution, alors que dans tout un tas de situation, ces 2 choses sont séparées, *justement* pour éviter les abus de position de l'un sur l'autre, les situations de juge et partie (genre le pharmacien qui décide que ce médicament plus cher est valide tandis que celui générique lui rapportant moins ne l'est pas, comme par hasard...), etc.

La certification n'a aucun raison d'être lié à la distribution.

Est-ce que les certificats SSL utilisés par les sites web pour sécuriser les communications sont distribués par un seul acteur unique dans le monde !?
Non.
Est-ce que la brique technologique qui les utilisent est uniquement dans le monde et imposé de force !?
Non plus.

La conformité d'un produit avec des règles n'a rien à voir avec la distribution du produit.

avatar Clément34000 | 

@byte_order

J’ai rien compris mdr, mais avec toi, j’ai l’habitude 😁
Plus simplement, n’est ce pas plus de boulot, plus compliqué pour Apple de devoir gérer en supplément la sécurité d’applications venant d’autre store iOs ?
En admettant qu’Apple autorise la création d’autre store compatible iOs, j’imagine qu’il ne laisserait pas entrer n’importe quelles applications dans leur téléphone, leur système. D’autant que les gens accuseraient d’office Apple parce que c’est facile.
Aujourd’hui, il arrive déjà que des appli venant de l’AppStore soit déclarées dangereuses, alors, j’ose imaginer si elle venaient de store tierce... la responsabilité d’Apple serait forcément engagée... à moins que la Pomme se protège en déclarant via une notification qu’ils ne sont en rien responsable de l’appli téléchargée à partir d’un store tierce.
Bref, je vais te faire une analogie parce que ‘j’ai cru comprendre que tu adores ça 😉. Si Apple avait sa propre crèche, avec ses propres règles, conditions, ou je ne sais quoi, il leur serait bien plus facile de surveiller les bébés entrant dans leur crèche que de surveiller ceux des autres crèches où ils n’ont pas la main, avant qu’ils soient lâchés dans la société 😆

avatar byte_order | 

@andr3
> Moi je voudrais pouvoir acheter des produit Carrefour chez Auchan.

Les produits Carrefour vendus chez Carrefour sont produits *pour* Carrefour pour qu'ils puissent être revendu. C'est Carrefour qui les payent d'abord à des fournisseurs et qui s'occupent ensuite de les vendre.
Pareil pour ceux de Auchan etc.

Les apps iOS sur l'AppStore ne sont pas *produits* pour Apple. Apple ne payent pas la production des apps qu'elle distribue sur son store.

Les apps iOS sur l'AppStore, c'est comme tous les produits de marques indépendantes qu'on trouve dans les rayons de Carrefour, Hauchan, etc.

Par contre, la situation actuelle de l'AppStore rapportée à votre analogie, c'est qu'il n'y a *que* Carrefour de dispo dans votre pays. Les fournisseurs de produits consommables sont donc contraint de distribuer *leur* produit chez Carrefour, et vous, consommateur, etes contraint de consommer chez Carrefour, aucun concurrence de prix n'est possible avec un autre magasin ni pour le consommateur ni pour les fournisseurs.

Sauf à devoir s'expatrier dans un autre pays.

> Pourtant c’est le même débat.
> Si je peux obtenir une app Android sur le store iOS, pourquoi pas un
> produit de marque concurrente chez Auchan ?

Où avez-vous lu que des gens réclament que des apps Android soit dispo sur l'AppStore !?
Ce qui est réclamé c'est que des apps iOS puissent être distribués *ailleurs* que sur l'AppStore. Rien à voir avec Android ici.

avatar madmak | 

Y aurait-il encore des raisons d’espérer des personnes politiques ? Les représentants américains nous donnent une leçon de démocratie. Il reste à espérer que cela aille jusqu’au bout. Aux fanatiques d’Apple qui veulent être privés de liberté et imposer cette privation de liberté aux autres, je dis : ne désespèrez pas, les contraintes qui seraient imposées à Apple lui permettront de se surpasser pour procurer un service encore meilleur. Seuls les gros actionnaires ont des inquiétudes à avoir.

avatar oomu | 

@madmak

oui enfin heu, l'Union Européenne (la France en tête sur certains sujets) donnent aussi des leçons de démocratie

voir le RGPD par exemple (Le règlement général sur la protection des données) ou la proposition en cours sur les plateformes numériques.

avatar madmak | 

@oomu

Là on parle du parlement US qui veut limiter la puissance d’entreprises US. Pour le parlement Européen, je suis d’accord qu’il donne aussi, et plus que le parlement US, des leçons de démocratie. Concernant la France, mon pays que j’aime, je ne vois ces dernières années que des recul, voire un déni, de démocratie. Je veux bien un contre exemple pour me remonter le moral.

avatar david66 | 

Les positions monopolistiques constituent toujours un désavantage pour l’Etat et les citoyens.

Lire ou relire Adam Smith dont, malheureusement, la pensée a été tant dévoyée par les tenants du capitalisme sauvage...

avatar Sic transit | 

Suite à la "lecture ou relecture" de ton message, j'ai "lu ou relu" tout Adam Smith et je dois te remercier car ça m'a bien relaxé avant cette séance de détartrage qui me stresse toujours un peu (et puis ça change des magazines de voile et de jardinage qu'on trouve chez mon dentiste)…

avatar cham | 

C’est quand même dingue d’avoir une pub pour que je m’abonne à Apple Music à chaque fois que j’ouvre l’app... iPhone pub incluse 😖

avatar bbibas | 

Mise à part quelques milliers de personnes qui se préoccupent de la domination de l’AppStore, Monsieur tout le monde est content de trouver un logiciel sur l’AppStore en évitant de chercher sur le web. Demandez autour de vous ! Ils s’en moquent de ces histoires. Il y a sûrement un lobbying derrière tout ça ...

avatar en chanson | 

@bbibas

C'est parce que monsieur tout le monde n'est pas le législateur qui légiféré sur le marché.

avatar dvd | 

les utilisateurs lambda continueront d'utiliser l'app store grace à son intégration à iOS. Le but ici est de donner le choix aux utilisateurs et developpeurs. peut-être que ca ne marchera pas. mais au moins on est pas enfermé dans une prison dorée.

avatar oomu | 

@bbibas

je ne suis pas monsieur tout le monde, je suis OOMU !

aussi, ben monsieur tout le monde fera comme d'habitude, rien ne changera. Il continuera d'installer Epic Store pour jouer à FOrtni.. ha pardon ej me croyais sur windows

ben sur iphone il continuera d'utiliser l'app store par défaut et quand cousin Bob lui dira "ben té con y a un super soft de vpn trop cool pour lire netflix us, mais il est po sur l appleuhstore, attends je te montre pour le prendre sur Steam, hop"

et pis c'est tout !

avatar DAVID | 

C’est le moment de vendre les actions de Apple .......

avatar oomu | 

@davidtuga

non, elles vont exploser après l'annonce de l'iphone 12

avatar Kaarlito | 

Ma petite graine. En tant qu'utilisateur lambda, l'Apps store me suffit pour mes besoins. La vie est déjà assez compliquée :) Travaillant dans le secteur de l'édition papier, les auteurs ne touchent qu'autours de 10% prix HT de son livre pour comparer... Apple agit en gros, comme les librairies, ils proposent un lieu, un service pour vendre le livre en échange d'une commission sur les ventes (Un librairie peu parfois toucher jusqu'à 40% du prix du livre). Pour la concurrence. Eh bien, que d'autres boutiques alternatives s'épanouissent si cela devient possible, mais si c'est pour que cela devienne le bordel comme des VOD ou pour un simple film, il faut s'abonner à telle service, donner son numéro de carte, car il a l’exclusivité, cela va devenir vite relou.

avatar oomu | 

@Kaarlito

votre argument serait vrai si la librairie était aussi la seule vendeuse de lunette compatible avec ses livres. et qu'il y avait une entrave aux choix des lecteurs entre les deux librairies de la VILLE.

-
aussi, c'est déjà le "bordel" comme vous dites malgré l'App store, comme on peut le voir avec les exclusivités consoles non portées sur ios, le blocage de Epic avec Apple pour Fortnite et consorts, etc

de même le "bordel" sur la vod, c'est peut être malheureux, perso j'ai choisi de ne pas y consommer, c'est ausis la liberté des producteurs et créatifs de diffuser et vendre leur travail à LEUR convenance, pas celle des vendeurs de télé.

-
concernant la carte, aucune raison qu'Apple ne fournisse pas comme sur apple tv, un service de gestion de la carte sécurisée pour les différentes boutique sinstallées sur ios, hé.. un peu comme Apple Pay pour les magasins !

-
les analogies c'est cool

mais une librairie avec des livres en tranches de cadavres d'arbre n'est pas une boutique d'application en ligne,

dans l'une je peux m'y asseoir avec mon manteau pour me moquer du dernier asterix de Uderzo dans l'autre, j'ai cassé mon iphone en m'asseyant dessus.

c'est similaire jusqu'à un certain point ! Point dépassé aujourd'hui vu les enjeux et la taille acquise.

avatar r e m y | 

Je ne comprends pas... dans tous les Pays communistes, les habitants se fournissent dans les magasins d'Etat, seuls autorisés à commercer, et tout le monde est content!
- Pas de question à se poser pour choisir entre tel ou tel article, on prend celui qui est proposé,
- Pas de doute sur le fait que l'article est de qualité, vu qu'il a été sélectionné rigoureusement par le Parti pour le bien du Peuple
- pas de risque de tomber sur un article subversif présentant des risques pour la bonne santé mentale de l'acheteur
Du pur bonheur!!!

D ailleurs si ça ne convenait pas aux habitants, on les verrait émigrer massivement vers nos pays où les magasins se livrent à une concurrence féroce, or ils ne le font pas. C'est bien la preuve de la supériorité de leur modèle économique et social!

Pourquoi ne pourrait-on continuer ainsi sur nos iPhone???

Vraiment ce Congrès américain ne comprendra jamais rien au communisme défendu par cet affreux gauchiste de Tim Cook 🤦‍♂️

avatar reborn | 

@r e m y

Le choix il est là:

Android la liberté ou iOS la prison..

Tu pourrais donner des smartphones android aux gens qu’ils continueraient d’utiliser leurs iphones..

avatar oomu | 

@reborn

l'iphone est un chouette appareil.

mais encore plus chouette que chouette, c'est super-chouette.

vivement les iphones super-chouette.

en clair : aucune raison d'en rester là !

avatar reborn | 

Vraiment un chouette appareil ? À en lire certain c’est ce qui existe de pire pour l’utilisateur !

avatar oomu | 

@reborn

c'est ce qui existe de PIRE, tout en étant un chouette appareil, c'est vous dire dans quelle merde on est ;)

avatar daxr1der | 

j’aime bien la photo de tim cook, il est en galère, le pauvre, Apple va mal, surtout financièrement... ils vont avoir des problèmes et ca va les faire couler...

avatar CRonoS007 | 

Ils ont cas fermer leurs Stores pour voir les dégâts que ça peu engendré.. Les mecs ils innovent avec leurs stores sur smartphone.. Ils sont copiés par tous les autres, mais sans sécurité ducoup tout le monde pirate les applications et personne ne paie.. Ça favorise qui? Les créateurs préfèrent l'App Store, car les gens sont plus enclins à payer par rapport aux autres ou les gens se servent gratuitement tous en négligeant la sécurité..

Ceux qui ce plaignent avait cas créé cet écosystème .. Apparemment c pas si facile donc on préfère démanteler et faire gérer ça par d'autre qui le feront surement moins bien... Super.

avatar oomu | 

@CRonoS007

"Ils ont cas fermer leurs Stores pour voir les dégâts que ça peu engendré.. Les mecs ils innovent avec leurs stores sur smartphone."

où ils ont cas à laisser l'app store, et laisser l'installation d'autre boutiques, avec système de notifications et annonces des certificats des apps et boutiques.

Similaire mais en mieux, à ce qui se fait avec le WEB.

Où Safari me laisse télécharger des fichiers de https://www.CeSiteNestPasAppleHoulala.com et me dit "vous autorisez le téléchargement depuis CesiteNestPasAppleHoulala, sachant que houlala c'est pas Apple ? oui, petit saligaud / non, respecté sage "

Tout comme on peut accrocher aux applications installés : leur origine et continuer à les plier au système d'autorisation et alertes de iOS (c'est construit dans iOS, pas la boutique)

BREF :

on peut avoir LES DEUX MONDES ! Aucune raison de se jeter dans le ravin parce qu'on veut échapper au lion, on peut prendre la jeep et suivre la route !

avatar bbibas | 

Tu exagères un petit peu ..c’est ton ressenti d’être dans une prison dorée alors que tu as aussi le choix de changer d’environnement. Je connais personne sur iOS qui pense être enfermé pour utiliser certains soft. Cela étant c’est souvent les memes soft (FB. INSTA, Snap WA )et si c’était le cas elles auraient acheté un OS Androïd. Après il y a le prix du tel qui a une incidence sur le changement d’OS...mais sûrement pas Appstore ou Google store..

avatar oomu | 

@bbibas

"Tu exagères un petit peu ..c’est ton ressenti d’être dans une prison dorée alors que tu as aussi le choix de changer d’environnement. Je connais personne sur iOS qui pense être enfermé pour utiliser certains soft. "

Procreate.

-

plus largement, je ne vois aucune raison de reconstituer ce qui emmerde avec Windows (les logiciels) sur iOs ou laisser à Apple cette possibilité.

j'en vois auune raison.

-
je changerai de discours, renierai mon actuelle opinion, et écrierait subitement le contraire dans ce forum si tôt que j'aurai acheté un nombre suffisant d'Action Apple.

je vous tiendrai au courant.

avatar _yoda87 | 

je comprend pas trop le « trop de pouvoir » c’est apple qui l’a créé, qui a inventé le système, qui ne fonctionne QUE sur SES terminaux... pour LEURS clients et donc avec LEURS règles.

avatar oomu | 

@_yoda87

C'est MON appareil payé par MES sous dans MA maison sur MON réseau relié à internet par MON ABONNEMENT payé par MES sous.

C'est une question de point de vue et d'angle que vous décidez de prendre. Ce n'est pas une vérité en soi. C'est un choix arbitraire

et il se trouve, je sais c'est bizarre, que j'ai une facheuse tendance à privilégier MON point de vue plutôt que celui d'un Grand Groupe qui est TRES bénéficiaire.

Y a aucune raison de défendre ou privilégier Apple face à MON intérêt.

Apple va très bien, mon intérêt (même cumulé avec les autres sur cette question) ne peut PAS détruire Apple.

C'est absurde de défendre Apple sur ce point. ça nous sert en rien. mieux : ça nous dessert en nous restreignant du choix sur un appareil que nous avons payé

l'iphone n'est PAS l'iphone d'Apple, c'est MON iphone. Je l'utilise comme chausse-pied, et même si cela ferait vomir un ingénieur Apple, c'est MON iphone, pas le sien.

-
moins nécessaire, mais le point est le même:

le "jailbreak" n'est pas emmerder Apple, c'est revendiquer sa propriété sur NOTRE téléphone à NOUS qu'on n'a payé par NOTRE travail. il n'est pas loué, pas prêté. mais acheté.

-
on retrouve en germe, la même "colère" que quand Apple décida unilatéralement et en secret de brider les performances d'un iphone plutôt que de le faire exploiter abusivement une batterie fatiguée.

Ok Papounet Apple, c'est peut être une bonne décision plutôt que de laisser l'appareil s'éteindre brutalement, mais c'est pas papounet le propriétaire de l'iphone, c'est son utilisateur qui souhaiterait peut être conservé de la performance, quitte à perdre 1h d'autonomie.

c'est son APPAREIL, c'est son CHOIX et à LUI de savoir ce que FOUT SON appareil.

D'où un procès par les associations d'utilisateurs, logique, sain et salutaire.

Apple n'est pas MON papounet ! Il n'est qu'un vendeur d'un appareil. Appareil que je pousserai au delà de ce que Apple a prévu, si ça m'en prend l'envie.

que mon envie soit absurde, idiote ou stupide selon votre point de vue et celui d'Apple est anecdotique. ça ne compte pas.

avatar Ducletho | 

C’est pas comme si je ne vous l’avez pas annoncé. Et il y en a qui comprendront pas : « oui mais ils sont chez eux » « ils ont pas le monopole ... »
Bref une vision hyper simpliste de la concurrence et des lois ( proche de l’ignorance)
Il y a plein de pans d’anti concurrence à attaquer et pas seulement les gafam.
Ex l’insuline : 2 labo suisses ont une marge sauvegardée ( un peu la comm google Apple a 30% mais en pire
). A Eux deux n’ont pas le monopole du marché du médicament mais font payer 2 fois plus cher l’insuline que le prix avec une marge acceptable ( marge courante dans le domaine du medoc)
En tout cas Google va mieux s’en sortir.
J’ai toujours pensé qu’Epic a bien choisi le moment.

avatar oomu | 

@Ducletho

"J’ai toujours pensé qu’Epic a bien choisi le moment."

l'election américaine n'est pas pratique, mais oui Epic a dégainé au moment où Conservateurs et Progre.. Republicains et Démocrates sont arc-boutés sur la question du contrôle et accès aux outils informatiques et réseaux.

Les médias étaient déjà en plein narratifs sur cette question et même Trump avait plusieurs fois tirés contre ces entreprises (dont Apple), d'avantage pour le coté "on peut plus être raciste en paix ? bouhouh" mais aussi l'angle commercial et concurrentiel

bref, c'était le moment pour faire mouche. Epic n'a pas que pour but de gagner en justice (peut être impossible pour l'heure) mais d'encourager et ajouter médiatiquement à la remise en question.

avatar KingAbas | 

J'aime beaucoup les produits Apple, mais je ne comprends pas comment beaucoup sont incapables d'avoir le moindre esprit critique envers cette société. Il est évident que ce qui était acceptable en 2007 au début de l'iPhone ne l'est plus aujourd'hui au vu de la place qu'ont pris les App mobiles et de la part de marché de l'App Store. Utiliser une position dominante pour imposer ensuite des services annexes comme Apple Music ou Arcade est bien sûr de l'abus de pouvoir.

avatar marc_os | 

« Apple a trop de pouvoir sur l'App Store, confirme la Chambre des représentants US »

Ah l'hypocrisie du capitalisme !
On pourrait dire aussi que...
Auchan a trop de pouvoir sur ses magasins.
Leclerc a trop de pouvoir sur ses magasins.
Sony a trop de pouvoir sur ses boutiques.
Microsoft a trop de pouvoir sur ses boutiques.
Et la liste est longue.

avatar oomu | 

@marc_os

ça arrive parfois et on le dit.

La loi encadre les grandes surfaces d'ailleurs. Allons demander l'avis d'un syndicat d'agriculteurs.

avatar Ducletho | 

@marc_os

Justement c’est bien que tu parles de ça car justement ils y a énormément de réglementations. Tu n’y connais pas un rayon si je puis dire. Comme quoi raisonner avec peu de connaissances donnent ce genre de com.

avatar oomu | 

Les allégories et comparaisons ont leur charme et utilité, mais aussi limites.

Comparer Apple store à la FNAC est utile, ça permet de mettre en lumière certaines similitudes. Mais à un certain stade, ça s'effondre

et mieux, la comparaison permet de démontrer TOUT ce qui les sépare et pourquoi on ne peut PAS réguler les deux pareillement (si on a à cœur l'intérêt de tous).

avatar huexley | 

En parlant de ca, Apple vient de retirer toutes les enceintes / casque de ses Apple Store.

https://www.20min.ch/fr/story/apple-vire-les-enceintes-de-logitech-de-sa-boutique-en-ligne-168113571946

avatar koko256 | 

Je n'ai rien lu du débat mais
#freefortnite !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR