Nvidia empoche Arm pour 40 milliards de dollars 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise Ă  jour 13/09 — Nvidia confirme l'acquisition d'Arm pour 40 milliards de dollars : 21,5 milliards en actions, 12 milliards en cash, dont 2 milliards Ă  la signature de l'accord. SoftBank, le propriĂ©taire de l'entreprise basĂ©e au Royaume-Uni, recevra 5 milliards de dollars ou d'actions supplĂ©mentaires en fonction des performances d'Arm. Les employĂ©s d'Arm, qui resteront au Royaume-Uni, recevront par ailleurs 1,5 milliard de dollars en titres Nvidia.

Nvidia va maintenant devoir obtenir le feu vert des régulateurs britannique, européens, chinois et américain. Un parcours du combattant qui va durer 18 mois. Suite à la transaction, SoftBank devrait détenir moins de 10% de Nvidia. Le nouveau (futur) proprio explique qu'Arm va poursuivre à opérer son modÚle économique basé sur des licences ouvertes, tout en maintenant la neutralité vis à vis de la clientÚle. Ce point sera particuliÚrement surveillé par les régulateurs.

Nvidia va néanmoins proposer sa propre technologie au catalogue d'Arm. Voilà qui pourrait booster les ventes du fondeur. Pour ce qui concerne le cas particulier d'Apple, ce changement de mains ne devrait pas changer grand chose. Le constructeur détient une licence perpétuelle pour exploiter le jeu d'instructions ARM64 dans ses puces, qui sont entiÚrement conçues en interne.

Jensen Huang, le CEO de Nvidia, assure n'avoir aucune volonté de déplaire aux clients d'Arm. En revanche, il veut non seulement renforcer ses positions dans le secteur de l'intelligence artificielle (les GPU peuvent servir au traitement des données d'apprentissage automatique), mais aussi et surtout dans celui des serveurs. Huang a l'intention de chasser sur les terres d'Intel en poussant à l'adoption de processeurs ARM sur ce segment, sur lequel Intel trÎne en majesté avec 90% du marché.


Article d'origine 12/09 — Nvidia serait Ă  deux doigts de remporter la grosse timbale Arm. D'aprĂšs le Wall Street Journal, SoftBank, le propriĂ©taire d'Arm, et le spĂ©cialiste des GPU seraient tombĂ©s d'accord sur le montant que ce dernier devra lui verser : plus de 40 milliards de dollars ! Ce qui en ferait la plus grosse acquisition de l'annĂ©e tous secteurs confondus, et possiblement le plus important de l'histoire sur le marchĂ© des semi-conducteurs.

Le deal comprendrait une somme en cash et des actions. Avec une telle valorisation, le conglomĂ©rat japonais rentrerait largement dans ses frais, puisque SoftBank avait acquis Arm 32 milliards de dollars il y a quatre ans. L'opĂ©ration pourrait ĂȘtre officialisĂ©e dans le courant de la semaine prochaine, si aucun obstacle de derniĂšre minute ne vient tout remettre en question.

Avec Arm dans sa besace, Nvidia deviendrait un poids (trÚs) lourd dans l'industrie. Il faudra néanmoins réussir la course d'obstacles des régulateurs et convaincre les autorités de la concurrence que les clients d'Arm seront aussi bien servis que le sera Nvidia (lire : Nvidia est en discussions pour acheter Arm). Apple et une bonne partie de l'industrie informatique utilisent les designs des processeurs Arm pour leurs propres puces.

avatar YetOneOtherGit | 

@dujarrier

"ce qui donnerait une alternative au quasi duopole X86 / ARM"

Les deux architectures dominent en PDM mais sur des marchés différents pour le moment.

Le concept de duopole n’est donc pas pertinent et rĂ©ducteur 😉

Nous avons des architectures en situation quasi monopolistique sur deux marchés différents à ce jour.

avatar YetOneOtherGit | 

@dujarrier

"Qualcomm pourrait alors se dĂ©cider Ă  investir massivement dans le dĂ©veloppement de l’architecture RISC-V"

L’émergence d’une architecture prenant des PDM consĂ©quente est loin d’ĂȘtre Ă©vidente quand mĂȘme d’un point de vue autre que thĂ©orique.

MĂȘme un acteur de la taille de Qualcomm aurait beaucoup de mal Ă  y parvenir.

Et je ne vois pas le futur propriĂ©taire d’ARM ĂȘtre assez idiot pour crĂ©er les conditions favorisant l’émergence d’un concurrent par des visions Ă  court-terme.

Ce sera comme souvent un point d’équilibre entre rentabilitĂ© et prise de risque et il me semble ĂȘtre assez favorable Ă  ARM.

avatar Mrleblanc101 | 

@dujarrier

Nvidia fait encore des SoC ARM. La nintendo switch et les Nvidia shield utilise les Tegra X1 ou un dérivé

avatar nifex | 

Ça serait gĂ©nial un article pour expliquer qui est ARM et ce qu’ils font rĂ©ellement pour valoir une telle somme. Pour mois ils crĂ©ent simplement des plans de puce, du coup ça serait intĂ©ressant de comprendre pourquoi ils ont une telle valeur. 👍

avatar redchou | 

@nifex

Ils font les plans d’énormĂ©ment de puces diffĂ©rentes, pas que les processeurs de smartphone/tablette, source Wikipedia, en 2017, ça reprĂ©sentait un peu plus de 20 milliards de puce...
Sachant qu’ils touchent des sous sur chaque puce en principe, forcĂ©ment, ça intĂ©resse đŸ€‘đŸ’”đŸ’°đŸ’ž

avatar nifex | 

@redchou

Oui mais la somme de 40 milliards paraĂźt tellement monstrueux. 2 $ par puces fabriquĂ©es durant leur histoire. Le CA annuel doit pas ĂȘtre si Ă©norme. Je n’y connais rien mais justement ça serait vraiment intĂ©ressant de mieux comprendre leurs histoires, leurs travails et ce qui leurs donnent tellement de valeur. Et surtout quels seront les consĂ©quences Ă  l’avenir avec un tel rachat...

avatar YetOneOtherGit | 

@nifex

"Oui mais la somme de 40 milliards paraĂźt tellement monstrueux."

L’entreprise possĂšde la propriĂ©tĂ© intellectuelle de l’architecture qui anime une masse incroyable de systĂšmes et qui ne cesse de croĂźtre.

Les perspectives Ă©conomiques sont excellentes aprĂšs une phase d’investissements massives.

Et stratégiquement cela complÚte parfaitement la vision stratégique de Nvidia.

Notons au passage que la transaction n’est pas totalement en cash ce qui veut dire que SoftBank deviendrait un actionnaire peut-ĂȘtre pas anecdotique de Nvidia.

avatar redchou | 

@nifex

C’est un peu comme toutes les valeurs techno en ce moment. Du coup, ça ne me choque pas tant que ça... đŸ€”
On finit par s’habituer a l’irrationalitĂ© du dĂ©lire 😅

avatar YetOneOtherGit | 

@redchou

La somme n’est que 25% supĂ©rieur Ă  la valorisation de l’achat par SoftBank, cela donne une trĂšs mĂ©diocre rentabilitĂ© de 5% pour cet investissement.

Il sera intéressant se connaßtre la répartition cash / action du deal.

Pas impossible que SoftBank espĂšre se « refaire » avec une croissance future de la valorisation de NVidia dont elle va peut-ĂȘtre rĂ©cupĂ©rer une part significative.

avatar redchou | 

@YetOneOtherGit

Le prix d’achat de SoftBank Ă©tait dĂ©jĂ  « un peu » Ă©levĂ©...
On parle de 40 milliards pour un boite qui fait 300 millions de bénéfices...

avatar YetOneOtherGit | 

@redchou

"On parle de 40 milliards pour un boite qui fait 300 millions de bénéfices..."

Croire que la valorisation d’une entreprise se fait sur ses rĂ©sultats actuels c’est trĂšs naĂŻf;-)

On achÚte des perspectives de résultats futur et sur ARM ils sont bon :
- on arrive en fin d’un cycle de lourd investissement en RĂ©D
- on arrive en fin d’un cycle d’acquisition de PDM

Les perspectives financiùres d’ARM sont trùs bonne et c’est sous la contrainte que SoftBank vend maintenant au lieu d’attendre de cueillir les fruits de son investissement.

Et quelques soient les considĂ©rations, l’opĂ©ration est financiĂšrement indigente pour SoftBank avec une rentabilitĂ© de 5% par an.

L’opĂ©ration est clairement un Ă©chec.

C’est Ă©trange cette volontĂ© de certains de ne pas vouloir acter cette Ă©vidence d’un Ă©chec financier pour SoftBank avec une rentabilitĂ© moindre qu’un investissement de pĂšre de famille en bourse 😳

avatar redchou | 

@YetOneOtherGit

« Croire que la valorisation d’une entreprise se fait sur ses rĂ©sultats actuels c’est trĂšs naĂŻf;-) »
-> Ça joue un rîle, non? Ne pas les regarder est une erreur.

« On achÚte des perspectives de résultats futur et sur ARM ils sont bon :
- on arrive en fin d’un cycle de lourd investissement en RĂ©D
- on arrive en fin d’un cycle d’acquisition de PDM »
-> Comme si ARM avait fini sa R&D, ils vont toujours devoir investir des grosses sommes dedans, gober le PDF de SoftBank qui dit cela est trĂšs naĂŻf..
Nvidia achĂšte le cotĂ© stratĂ©gique, il faut se rendre Ă  l’évidence, l’opĂ©ration ne sera pas rentable en l’état.

« Les perspectives financiĂšres d’ARM sont trĂšs bonne et c’est sous la contrainte que SoftBank vend maintenant au lieu d’attendre de cueillir les fruits de son investissement.

Et quelques soient les considĂ©rations, l’opĂ©ration est financiĂšrement indigente pour SoftBank avec une rentabilitĂ© de 5% par an. 

L’opĂ©ration est clairement un Ă©chec.

C’est Ă©trange cette volontĂ© de certains de ne pas vouloir acter cette Ă©vidence d’un Ă©chec financier pour SoftBank avec une rentabilitĂ© moindre qu’un investissement de pĂšre de famille en bourse đŸ˜łÂ Â»
-> Un investissement de 5% par an de nos jours un échec? Le marché long terme se rue sur des obligations à taux négatif sur 10 ans...

avatar YetOneOtherGit | 

@redchou

"Un investissement de 5% par an de nos jours un échec? Le marché long terme se rue sur des obligations à taux négatif sur 10 ans..."

Rien que ça suffit à disqualifier rout ton propos 😳

Tu ne sais pas de quoi tu parles et melanges absolument tout.

avatar YetOneOtherGit | 

@redchou

"gober le PDF de SoftBank qui dit cela est trĂšs naĂŻf.. "

Être dans une dĂ©marche hypercritique est dangereux, ce n’est pas le pdf seul qui met cela en avant mais les rĂ©alitĂ©s classique de ce type d’industrie oĂč les efforts de R&D sont cycliques. 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@redchou

"Ça joue un rîle, non? Ne pas les regarder est une erreur."

ExtrĂȘmement marginal dans quasiment toutes les technique de valorisation pour des structures de ce type et sur ce type d’acquisition.

C’est une vision assez triviale que de croire que la valorisation se base sur les comptes d’exploitation et les soldes intermĂ©diaires de gestion sur ce type d’entreprise.

avatar redchou | 

@YetOneOtherGit

Jouer un rĂŽle et ne se baser que la dessus, il y a de la marge, non?
C’est quand mĂȘme dingue de prĂ©tendre que ARM vaut clairement 40 milliards, qu’il n’y a pas de sur-valorisation, mais qu’en mĂȘme temps, ça ne se bousculait pas pour les racheter, que l’achat/vente de SoftBank est un Ă©chec...
ARM est sur-coté dans ce deal.

avatar YetOneOtherGit | 

@redchou

"Jouer un rîle et ne se baser que la dessus, il y a de la marge, non?”

Oui mais je maintient les technique classique de valorisation pour des entreprises de ce type ne se basent nullement sur l’analyse bilancielle du passĂ© mais sur la projection des flux financiers futurs.

Il y a diverses approches mais toutes se bases sur cela. (Et c’est heureux pour les IPO de bien des entreprises aux bilans catastrophiques levant des fortunes)

———-

“C’est quand mĂȘme dingue de prĂ©tendre que ARM vaut clairement 40 milliards, qu’il n’y a pas de sur-valorisation”

Je n’ai pas affirmĂ© cela 😎

Aucune entreprise ne “vaut vraiment“ sa valorisation.

Une valorisation c’est un pari sur l’avenir.

De plus ne sommes pas sur une valorisation boursiÚre mais sur une vente de gré à gré.

——

“mais qu’en mĂȘme temps, ça ne se bousculait pas pour les racheter”ˋ

La encore pas grand chose Ă  voir avec les enjeux de prix.

Qui pouvait avoir intĂ©rĂȘt Ă  effectuer cet acquisition aujourd’hui (alors que SoftBank est obligĂ© de rĂ©aliser son exit trop tĂŽt)?

Il n’y avait qu’un industriel pour qui cela prĂ©sente un intĂ©rĂȘt stratĂ©gique et dont la valorisation en bourse permet d’effectuer une part consĂ©quente de la transaction en action.

Pour avoir un nouveau fond nous Ă©tions pas assez avancĂ© dans le cycle normal qu’aurait dĂ» suivre SoftBank, un exit avec un nouveau fond le payant en cash n’était pas envisageable avant au moins deux ans.

——

“que l’achat/vente de SoftBank est un Ă©chec...”

ça c’est de la pure logique comptable un fond d’investissement tel SoftBank ayant une rentabilitĂ© sur un investissement moitiĂ© moindre que celle du Down Jones c’est clairement un Ă©chec.

Je ne comprends mĂȘme pas comment cela peut faire dĂ©bat tant c’est une absolue Ă©vidence 😳

avatar YetOneOtherGit | 

@redchou

"C’est quand mĂȘme dingue"

je te rappelle que tu as Ă©crit ceci qui lĂ  est clairement dingue.

“"Un investissement de 5% par an de nos jours un Ă©chec? Le marchĂ© long terme se rue sur des obligations Ă  taux nĂ©gatif sur 10 ans..."

Tu as une structure SoftBank qui n’est malgrĂ© son nom nullement une banque mais un fond de Private equity.

L’objectif de ce type de structure n’a strictement rien Ă  voir avec celle qui peuvent agir sur le marchĂ© obligataire.

Ce n’est absolument pas comparable.

Et je le rĂ©pĂšte: un fond de Private equity ayant sur un de ses investissements une rentabilitĂ© deux fois moindre que le down jones est indubitablement en situation d’échec par rapport Ă  sa raison d’ĂȘtre.

avatar MachuPicchu | 

J’espĂšre que les rĂ©gulateurs ne laisseront pas passer ça, mais j’ai un doute. En tout cas niveau concurrence c’est pas gĂ©nial, il y a un gros risque d’abus de position dominante.

avatar YetOneOtherGit | 

@MachuPicchu

"J’espĂšre que les rĂ©gulateurs ne laisseront pas passer ça, mais j’ai un doute. En tout cas niveau concurrence c’est pas gĂ©nial, il y a un gros risque d’abus de position dominante."

Le fait que les gĂ©ants de l’industrie qui ont des moyens largement supĂ©rieurs Ă  Nvidia et qui pouvait mĂȘme mutualiser leurs efforts,e semble pas avoir fait d’offre laisse Ă  croire qu’ils ne s’inquiĂštent pas de la prise de contrĂŽle par Nvidia 😎

Quant Ă  la position dominante sur de la pure propriĂ©tĂ© intellectuelle c’est un concept dĂ©licat, ARM est dĂ©jĂ  absolument leader et le contrĂŽle par Nvidia ne change pas la donne.

Le modĂšle Ă©conomique d’ARM et le prix de l’acquisition fait qu’il semble assez improbable de voir l’entreprise refuser l’accĂšs Ă  la technologie.

La seule chose qui risque d’advenir et qui serait advenu quelques soit le nouveau propriĂ©taire c’est une nouvelle phase logique d’augmentation des royalties aprĂšs une phase de conquĂȘte de PDM et d’investissement massifs en R&D.

avatar Florent Morin | 

« Il faudra néanmoins réussir la course d'obstacles des régulateurs et convaincre les autorités de la concurrence que les clients d'Arm seront aussi bien servis que le sera Nvidia »

C’est clair. Nvidia n’est pas un fond d’investissement. Il ne faudrait pas que l’acquisition soit exclusive mais partagĂ©e. Par exemple entre AMD, Nvidia, Qualcomm et Intel.

avatar YetOneOtherGit | 

@FloMo

"C’est clair. Nvidia n’est pas un fond d’investissement."

La meilleure des garanties reste l’économie mĂȘme d’ARM, crĂ©er une distorsion entre Nvidia et les autres clients d’ARM serait la meilleure façon d’obĂ©rer le retour sur investissement d’une acquisition onĂ©reuse.

Je le rĂ©pĂšte, le fait que les gĂ©ants de l’industrie n’aient pas fait de contre offre semble ĂȘtre le signe que cette acquisition ne les inquiĂšte pas.

Sur les enjeux de concurrence la domination d’ARM sur son marchĂ© est un fait prĂ©existants au rachat qui ne sera pas impactĂ© par celui-ci.

Et on ne peut pas faire de procĂšs d’intentions Ă  l’acquĂ©reur.

Si la politique Ă©volue vers des potentiels abus de cette domination, lĂ  il y aura Ă©ventuellement des procĂ©dures, mais en amont sur des suspicions d’intentions ça me semble difficilement plaidable 😉

avatar victoireviclaux | 

Apple n'Ă©tait pas dans la course pour acheter Arm ?

avatar redchou | 

@victoireviclaux

Il me semble qu’ils ont dit ne pas ĂȘtre intĂ©ressĂ©.

avatar victoireviclaux | 

@redchou

Ah d'accord, j'avais pas suivi, merci pour la réponse

Pages

CONNEXION UTILISATEUR