Finalement, la fonction « Connexion avec Apple » ne sera pas supprimée pour les comptes Epic Games 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise à jour 10/09 — Pas de panique ! Après le vacarme de l'annonce de la fin de la fonction de Connexion avec Apple le 11 septembre (demain vendredi, donc), Epic a finalement obtenu une « extension indéfinie ». Les utilisateurs de comptes Epic Games, qui sert entre autres à se connecter à son profil Fortnite, peuvent donc souffler, ils n'ont plus le couteau sous la gorge pour changer leur e-mail d'identification. Epic recommande tout de même de procéder au changement, au cas où Apple reviendrait sur cette bonne disposition.


Article d'origine 09/09 — À partir du 11 septembre, il ne sera plus possible de se connecter à un compte Epic Games si on a utilisé la fonction Connexion avec Apple. Dans une fiche d'assistance, l'éditeur de Fortnite recommande de mettre à jour son adresse e-mail et son mot de passe « immédiatement », au risque de perdre complètement l'accès à son compte Epic Games.

On peut se connecter à un compte Epic avec ses identifiants Facebook, Google, Xbox Live, PS Network, Nintendo, Steam… et avec Apple, mais plus pour très longtemps.

Le compte Epic Games permet entre autres d'accéder à la boutique en ligne de l'éditeur, dont le catalogue (et les jeux gratuits) lui ont conféré une réputation enviable. Il sert aussi à s'identifier dans Fortnite… Si par malheur il n'a pas été possible de mettre à jour l'adresse e-mail avant le 11 septembre, Epic est en mesure de récupérer le compte manuellement, mais il faut contacter l'assistance. C'est l'énième avatar de la guéguerre que se livrent Apple et Epic, dont les victimes collatérales sont d'abord et avant tout les utilisateurs qui n'ont rien demandé.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
Quel contrat entre Apple et l'utilisateur qui avait installé Fortnite y'a 2 ans sur son iPhone et qui avait choisi, en suivant le conseil d'Apple elle même, d'utiliser Connect With Apple afin de protégrer son email réel, a été rompu ?

Parce que là, en l'occurrence, c'est bien Apple qui retire une fonctionnalité aux utilisateurs.

Epic s'en contrefout, à la limite avoir plus de monde qui associe leur compte de joueur avec une adresse mail plus réelle, et portable sur toutes les plateformes, c'est plutôt dans leur intérêt. L'option Connect With Apple n'est pas dispo depuis les versions PlayStation, Xbox, ni même PC je crois, de toute façon, donc à la limite cela limitait la mobilité de joueurs sur iOS qui utilisait cette méthode vers d'autres plateformes.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

On a la version d’Epic et vu les mensonges auparavant... attendons un peu avant d’avoir un avis final.

avatar fte | 

@Krysten2001

"les mensonges auparavant..."

Quels mensonges ?

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> On a la version d’Epic

Nul besoin de croire la version de Epic ou d'Apple pour répondre à ma question :

Quel contrat entre Apple et l'utilisateur qui avait installé Fortnite y'a 2 ans sur son iPhone et qui avait choisi, en suivant le conseil d'Apple elle même, d'utiliser Connect With Apple afin de protégrer son email réel, a été rompu ?

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Et le contrat entre Apple et Epic qui utilisait "Se connecter avec Apple", qui est-ce qui le casse là??? Ce ne serait pas Apple par hasard???
(Et ne me dite pas que c'est une conséquence de la suppression du compte développeur d'Epic, car il n'y a aucun rapport. N'importe quel site Web peut intégrer "se connecter avec Apple" sans devoir disposer d'un compte développeur Apple)

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Qui vous dit que c’est Apple ? Car appart Epic qui le dit, on n’a pas d’autres preuves... et vu les mensonges auparavant. Justement comme ce n’est pas lié avec le compte dev, c’est epic qui a prit le choix de le retirer. On verra si on a des nouvelles à propos de ça.

avatar r e m y | 

@Krysten2001
Je ne sais pas à quels mensonges vous faites référence, mais dans le procès ouvert entre Epic et Apple, les avocats d'Apple surveillent nécessairement tout ce que fait Epic et tout ce qu'ils communiquent. Si cette affirmation d'Epic était erronée, Apple aurait instantanément publié un démenti.

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Du genre qu’ils ne voulaient pas de traitement de faveur de la part d’Apple, qu’ils n’ont pas essayé,...

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Du genre qu’ils ne voulaient pas de traitement de faveur de la part d’Apple, qu’ils n’ont pas essayé,... On verra dans les prochains jours.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Du genre qu’ils ne voulaient pas de traitement de faveur de la part d’Apple,
> qu’ils n’ont pas essayé,...

Epic affirme cela en effet. Apple affirme 6 fois avoir une lettre prouvant le contraire.
Epic a exiger la présentation de cette lettre comme preuve, ce qui n'a pas été fait encore par Apple.
Donc...

> On verra dans les prochains jours.

... donc on verra ça lors du procès si Apple présente bien ces 6 documents qu'elle affirme avoir prouvant que Epic exigeait un traitement de faveur d'Apple.

Si Apple n'arrive pas à présenter de documents le prouvant, ben cela restera juste une affirmation sans preuve, qui n'a aucune raison d'être plus prise comme la vérité que n'importe quelle autre affirmation sans preuve de chaque partie dans un procès.

Je sais, pour vous tout ce que dit Apple est vérité, tout ce que dit quiconque ose contredire Apple est mensonge. Fort heureusement, la justice ne fonctionne pas ainsi.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Où epic a demandé cela ?
« Je sais, pour vous tout ce que dit Apple est vérité, tout ce que dit quiconque ose contredire Apple est mensonge. Fort heureusement, la justice ne fonctionne pas ainsi. » vraiment pas mais bon quand on ne va pas dans votre sens/pensée, on a tout de suite une étiquette collée.

avatar fte | 

@Krysten2001

"vraiment pas mais bon quand on ne va pas dans votre sens/pensée, on a tout de suite une étiquette collée."

Que l’on soit ou non d’accord avec ton sens est totalement hors de propos.

Nous sommes plusieurs à avoir noté tes croyances... Cette étiquette tu te l’es collée tout seul.

Tu surestimes également beaucoup l’intérêt que les gens accordent aux propos des autres. C’est fatiguant d’inventer des étiquettes et d’en tenir inventaire. La plupart des gens n’ont pas la motivation.

avatar Silverscreen | 

@r e m y

« Je ne sais pas à quels mensonges vous faites référence, mais dans le procès ouvert entre Epic et Apple, les avocats d'Apple surveillent nécessairement tout ce que fait Epic et tout ce qu'ils communiquent. Si cette affirmation d'Epic était erronée, Apple aurait instantanément publié un démenti. »

Ou alors Epic a décidé de rectifier ses propos et on a le « ah ba non en fait Connect with Apple va continuer de marcher alors qu’on a enjoint tous nos clients à changer IMMÉDIATEMENT leur système de connexion »

Parce que quel intérêt pour Apple de révoquer ce moyen de connexion qui n’a rien à voir avec le compte développeur d’Epic ? Alors que l’intérêt pour Epic que ses clients cessent d’utiliser la solution d’Apple voire perdent leur confiance dans le fournisseur de leur connexion est évident.

Dans cette histoire de perte d’accès, on n’a eu que la déclaration d’Epic comme preuve contre Apple... déjà c’était douteux mais alors avec ce revirement, je trouve la déclaration initiale d’Epic sur sa page support d’autant plus suspicieuse.

On saura le fin mot de l’histoire lors du procès mais plus ça va plus je trouve Epic de très mauvaise fois dans cette histoire :
- ils ont rompu le contrat qui les liait légalement à Apple en sachant les conséquences prévues pour leurs utilisateurs
- ils ont maintenu leur système de paiement alternatif en sachant que leurs utilisateurs iOS seraient pénalisés in fine
- ils ont choisi de poursuivre dans cette voie alors qu’ils auraient pu réobtenir un compte développeur valide en pliant.

L’approche honnête intellectuellement c’était un procès avec demande d’autoriser les systèmes de paiement alternatifs à l’appStore.

Là, Epic a fait le choix de prendre en otages leurs clients et d’un plan com « gentils vs méchants » dans le même temps. Paradoxal...

avatar en chanson | 

@Silverscreen

Le gentil Appl€€ et le méchant €pic... Sérieusement !?

avatar Silverscreen | 

@en chanson

« Le gentil Appl€€ et le méchant €pic... Sérieusement !? »

Sur le fond, à savoir qu’Apple exerce un contrôle unilatéral sur son store en abusant de son pouvoir (tarif prélevé, interdiction de jeux streamés, censure d’apps qui concurrence les siennes ou qui ajoutent des fonctions qui ne conviennent pas Apple), je suis d’accord.
Mais Epic est pas spécialement un gentil dans l’histoire... Légalement, leurs actes n’ont aucune légitimité, moralement, ils utilisent leurs clients comme otages. Leurs arguments, sur le fond, sont entendables mais ce n’est pas un développeur indépendant : leur motivation c’est le fric (la perspective de disposer de leur propre Store pour eux voire, j’en suis convaincu, pour distribuer de plus petits studios qui, éventuellement, leur paieront un droit d’utilisation).

avatar fte | 

@Silverscreen

"Sur le fond"

Il n’y a pas de gentils.

Il y a deux gigantesques entreprises qui se battent pour des millions voire des milliards. Pour des marchés considérables.

Il y a une entreprise qui déploie une stratégie pour créer et développer un store, d’abord en alternative à Steam, qui cherche à l’évidence à être une alternative à l’App Store d’Apple. S’ils réussissent, cela fera jurisprudence et ils pourront cibler les consoles. Ça ouvrira la voie des consoles à Steam au passage...

Je me réjouis d’avoir un Epic Store et Steam sur PlayStation.

A-t-on quelque chose à y gagner au final ? Peut-être que la compétition entre stores sera bénéfique pour les clients. Ou pas.

Sur Win, la compétition entre l’Epic Store et Steam n’est bénéfique pour l’instant. Plein de jeux en promo voire gratuits, certes avec l’inconvénient de devoir installer deux boutiques et de jongler entre les deux. Mais le vrai prix des jeux en ce qui me concerne aujourd’hui est un prix en promo. Et il parait que les éditeurs palpent 88% de ce que je paie par Epic et seulement 70% sur Steam. À prix égal j’achète sur Epic. J’espère que c’est vrai.

Mais bénéfique pour Epic, là c’est une certitude.

avatar Silverscreen | 

@fte

Pour les jeux, la multiplication des Stores est une vraie chance pour les utilisateurs. Mais l’AppStore c’est aussi, pour plein de gens, surtout des apps, parfois professionnelles. La main mise qu’exerce Apple dessus c’est aussi une garantie pour moi de nettoyage régulier d’apps suspicieuses, de suppression d’apps contrefaites, de surveillance accrue lors des soumissions, notamment sur les infos que les apps sont susceptibles de transmettre après y avoir accès.

Si l’ouverture de l’AppStore, ça veut aussi dire l’établissement de Cydia-likes, c’est l’ensemble de l’écosystème qui sera moins sûr...

avatar fte | 

@Silverscreen

"Si l’ouverture de l’AppStore, ça veut aussi dire l’établissement de Cydia-likes, c’est l’ensemble de l’écosystème qui sera moins sûr..."

Pente glissante.

N’utilise que le store d’Apple. Pourquoi serait-il moins surveillé s’il y a concurrence ? Au contraire, Apple sera peut-être motivé à mettre en avant cet aspect plus encore et à y travailler plus sérieusement encore, renforçant la sécurité au lieu de l’abaisser.

Après si des éditeurs quittent le store d’Apple pour s’installer ailleurs, c’est peut-être qu’il y a de bonnes raisons. Bonnes pour eux hein. Apple devra bosser pour les garder ou les récupérer.

Le truc c’est qu’avoir un choix nouveau ne te force pas à à faire ce choix nouveau, reste avec ton choix (qui n’en était pas un) d’avant (et rester sera enfin un choix délibéré).

avatar fte | 

@Silverscreen

"Ou alors Epic a décidé de rectifier ses propos"

Ou alors Tencent avait fait pression sur Epic pour qu’ils appliquent cette stratégie planifiée d’avance, avec dates et tout, parce que Tencent avait une négociation en cours avec un tiers et que cette situation l’arrangeait. L’annonce, la date de terminaison, le moment de la rectification, tout était prévu d’avance.

Ou plus simplement, Apple a annoncé couper le compte Connect aussi, comme ils voulaient couper Unreal, tu sais, guerre thermonucléaire. Ils ont été empêchés du second, ils se sont peut-être ravisé pour le premier parce qu’ils auraient bien risqué un TRO de plus dans leur face. Ou peut être parce qu’ils ont eu des scrupules tardifs. Ah ah, non. Je déconne.

Il n’y a eu aucun démenti d’Apple tu noteras. Silence radio.

"Dans cette histoire de perte d’accès, on n’a eu que la déclaration d’Epic comme preuve contre Apple..."

Ce n’est en rien une preuve. Mais il n’y a eu aucun démenti.

"je trouve"

Ça n’est pas une preuve non plus.

"On saura le fin mot de l’histoire lors du procès"

C’est ça. Ou pas. Mais il y en aura toujours pour mettre en doute la compétence du juge, ou que sais-je. Tu verras.

"mais plus ça va plus je trouve Epic de très mauvaise fois dans cette histoire :"

Manipulateurs. Ils jouent de communication.

"- ils ont rompu le contrat qui les liait légalement à Apple en sachant les conséquences prévues pour leurs utilisateurs"

Ils n’ont pas prétendu ne pas avoir rompu le contrat. Aucune mauvaise foi ici.

Les conséquences n’étaient pas sues. Elles étaient envisagées. Selon la réponse d’Apple. Apple qui n’a pas plus de scrupules qu’Epic à semer le chaos auprès des utilisateurs qui ont pourtant versé une commission à Apple. Peut-être qu’Epic s’est dit qu’Apple aurait quelques scrupules. Ha ha, et bien que dalle.

"- ils ont maintenu leur système de paiement alternatif en sachant que leurs utilisateurs iOS seraient pénalisés in fine"

Ou est la mauvaise foi ? C’est simplement la continuation de la stratégie initiale.

"- ils ont choisi de poursuivre dans cette voie alors qu’ils auraient pu réobtenir un compte développeur valide en pliant."

Apple a choisi de poursuivre dans cette voie alors qu’ils auraient pu geler le compte développeur et bloquer les ventes sans pénaliser les utilisateurs existants, pire ils ont choisi d’annihiler Unreal et de pénaliser tous les clients d’Untreal et jusqu’à preuve du contraire, ils ont probablement aussi voulu supprimer Connect ne pénalisant réellement que les utilisateurs au passage.

"L’approche honnête intellectuellement c’était un procès avec demande d’autoriser les systèmes de paiement alternatifs à l’appStore."

Sans démontrer la position dominante d’Apple ni sa volonté d’en user à tout prix ? Sans démontrer le pouvoir de nuisance, de droit de vie et de mort sur des éditeurs n’ayant pas les ressources d’Epic, au préalable ?

La preuve est faite. Apple a les moyen de ruiner des businesses et n’a aucun scrupule à le faire en claquant des doigts, même si des millions d’utilisateurs sont impactés, même si d’autres éditeurs sont impactés.

Il n’y a rien de paradoxal. C’est une stratégie probablement nécessaire pour mener à une décision d’abus de position dominante. Démontrer la position dominante, check, démontrer la volonté de s’en servir, check, démontrer l’absence de scrupule face aux conséquences pour les tiers "bystanders", check, démontrer que s’il y avait une compétition sur les moyens de paiement les clients feraient des choix variés, check.

"Là, Epic a fait le choix de prendre en otages leurs clients et d’un plan com « gentils vs méchants » dans le même temps. Paradoxal..."

Epic a donné la preuve de la position dominante d’Apple et de sa volonté d’en user.

Aux tribunaux maintenant de décider s’il y a lieu de préfixer avec ab-.

La seule mauvaise foi dans cette affaire, c’est une hypothèse, c’est de se positionner en chevalier défenseur des joueurs. Ce n’est que de la com cependant, seuls les grands naïfs penseront que c’est l’exacte vérité. De la même manière que seuls les grands naïfs croient que l’App Store exclusif est pour le bien des clients. Est-ce que toute communication d’entreprise pour son image est mauvaise foi ? Ce sont juste les règles du jeu.

avatar fte | 

@Krysten2001

"les mensonges auparavant."

Quels mensonges ?

avatar joel_1978 | 

C'est sympa et ça nous occupe en cette période de Covid cette petite gueguerre Apple - Epic mais un des grands perdants c'est l'utilisateur...

avatar r e m y | 

Cette affaire doit être prise comme une alerte par les développeurs web qui prévoiraient d'intégrer "se connecter avec Apple" sur leur site Web.
Ils prennent le risque, si pour une raison x ou y ils venaient à déplaire à Apple, qu'Apple interrompe le service (potentiellement avec un préavis très court), mettant en difficulté tous les clients du site web qui auraient fait ce choix pour se connecter...

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

C’est le même avec Google,... et d’autant plus qu’on a que la version d’epic et vu les mensonges auparavant... Si on suit les règles comme dans toutes sociétés, il n’y aura aucun problème.

avatar fte | 

@Krysten2001

"vu les mensonges auparavant..."

Quels mensonges ?

avatar byte_order | 

Eh eh, finalement Apple a vu qu'elle punissait plus les utilisateurs iOS que Epic en faisant cela, ert qu’accessoirement cela démontrait l'étendue de son contrôle et les conséquences potentielles y compris sur des personnes qui n'ont rien à se reprocher.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR