Les entreprises tech se lancent dans la production de masques et de respirateurs

Sabrina Fekih |

À cause de la pandémie, de nombreuses entreprises sont contraintes de revoir leur mode de fonctionnement. Afin d'éviter une mise à l'arrêt complète et de se rendre davantage utile en cette période de crise, certaines adaptent leur production.

Par exemple, Apple fait produire des millions de masques. La firme de Cupertino a également conçu et produit des écrans faciaux qu'elle livre directement aux hôpitaux américains.

De même, le spécialiste du gaming Razer a annoncé se tourner en partie vers la fabrication de masques chirurgicaux. Min-Liang Tan, le PDG, a déclaré sur Twitter que « concepteurs et ingénieurs travaillent pour convertir certaines des lignes de production existantes à la fabrication de masques chirurgicaux afin que d'en faire don à des pays du monde entier. »

Même son de cloche du côté de HP. Le constructeur mobilise ses équipes pour concevoir, valider et produire des pièces essentielles aux équipements médicaux, notamment des valves pour les respirateurs artificiels.

Respirateurs mis à disposition gratuitement par l'écurie Formule 1 Mercedes AMG Petronas

Foxconn, principal sous-traitant d'Apple, va réorienter sa production pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Le fournisseur de la Pomme s'est associé à Medtronic, spécialiste de l'équipement médical, pour développer et fabriquer des respirateurs. Sa filiale Sharp a également transformé l’une de ses unités de fabrication de téléviseurs en usine de production de masques de protection.

Du côté d'Édimbourg en Écosse, l'entreprise aérospatiale Skyrora va produire des désinfectants pour les mains. La société annonce également tester des prototype de masques de protection imprimés en 3D.

Impossible d'être exhaustif, mais citons également les constructeurs automobiles, à l'image de Tesla, Mercedes F1, General Motors ou encore Lamborghini, qui apportent leur aide, notamment en produisant de respirateurs artificiels de plus en plus demandés par les hôpitaux.

Source
Tags
avatar Nibz | 

Il y a aussi General Electric Healthcare et Ford qui collaborent pour fabriquer des respirateurs.

avatar CorbeilleNews | 

Simple curiosité comment peut-on changer une ligne de production pour changer le produit fabriqué ?

J’imagine que le produit doit être suffisamment proche de ce que la machine faisait auparavant mais en plus il faut savoir comment il est concu et fabriqué. Il doit y avoir des attentions, savoir faire particuliers, des brevets, ou des matières premières ou pièces / composants spécifiques (que l’on a pas forcément en stock / dont on ne connaît pas toutes les spécifications) mêmes pour des choses aussi basiques que des masques ? Et je ne parle même pas de respirateurs qui doivent être bien plus complexes et des tests à effectuer, logiciels à développer... Il y a là toute une expérience qui ne s’acquiert pas du jour au lendemain ? Même si ce n’est que de la fabrication, il y a toujours le contrôle qualité derrière ?

Merci pour vos explications 😀

avatar occam | 

@CorbeilleNews

Excellente question. Je me la posais aussi, et voici ce que j’ai trouvé :
https://techcrunch.com/2020/04/05/tesla-shows-how-its-building-ventilato...
La vidéo de l’article montre comment Tesla réutilise un max de composants maison pour en faire des respirateurs.

Cet autre article signale les difficultés de l’approche, exemples à l’appui :
https://redgreenandblue.org/2020/03/21/coronavirus-automakers-retool-mak...

avatar zoubi2 | 

@occam

Merci 👍

avatar Manuko | 

Quand tu as un atelier, avec une chaine de production, tu as déjà de la place et un flux entrée -> sortie. Parfois, il est simple d'ajouter/transformer un poste de cette chaine avec par exemple une paire de ciseaux ou une machine à coudre. Suffit juste d'employer les bons matériaux et la production peut démarrer. Pour un respirateur, c'est juste plus volumineux, mais ça reste un assemblage de pièces détachées.

Par contre, attention de bien respecter les règles médicales.
Elon Musk à fait livrer des respirateur qui sont connus pour éparpiller les virus !!! : https://www.tomsguide.fr/dangereux-les-respirateurs-delon-musk-risquent-...
Enfin, au jeu du constructeur de voiture, ce n'est pas le plus prestigieux, mais ce serait SEAT qui aurai été le plus rapide : https://www.moteurnature.com/30320-fabriquer-des-respirateurs-seat-a-ete...

avatar minounet | 

Safran qui fait déjà des masques de protection
pour l’armee va également modifier ses chaînes de production fabriquer des masques pour le corps médical

avatar pagaupa | 

Très bien sauf que jusqu’à preuve du contraire ces masques n’ont pas et ne seront pas certifiés efficaces contre le virus.

avatar CorbeilleNews | 

Merci je vais lire ça

CONNEXION UTILISATEUR