Amazon développe un vaccin contre le rhume 🤧

Mickaël Bazoge |

Entre la goutte au nez, la consommation effrénée de mouchoirs et les jours plantés dans le lit sans rien pouvoir faire, finalement quand on y pense le rhume n’a que des avantages. Pour l’économie aussi : l’affection a un coût de 40 milliards de dollars par an rien qu’aux États-Unis, en raison des pertes de productivité et des visites chez le médecin. Le rhume est aussi responsable de 200 millions de jours d’école perdus chaque année. Et ces chiffres remontent à 2003 : les coûts ont certainement augmenté depuis.

À vos souhaits. Image : Anastasia Gepp/Pixabay.

La médecine moderne n’a pas su développer de remède au rhume, alors peut-être qu’Amazon y parviendra. CNBC révèle qu’une division très discrète d’AWS (Amazon Web Services) baptisée Grand Challenge, ou 1492 en fonction des sources, planche sur un vaccin au rhume (!). Le « projet Gesundheit » (« à vos souhaits » 🤧) ou « projet vaccin » occupe une petite équipe de scientifiques et d’ingénieurs, au sein de ce groupe R&D qui compte plus d’une centaine de personnes.

Développer un vaccin pour remédier au rhume est une tâche colossale, voire impossible en raison de la multiplicité de rhinovirus en circulation. Il en existe 160 souches connues. De plus, les rhumes sont sujets à mutation, ils peuvent développer une résistance aux médicaments.

Grand Challenge, tenu au secret par Amazon, est un peu l’équivalent des « moonshots » de Google. On y travaille sur des solutions aux grands problèmes de notre temps, qui pourraient avoir un impact décisif sur l’humanité. D’ailleurs, c’est Babak Parviz, ancien patron du labo Google X, qui supervise cette division.

Au-delà du cas du seul rhume, voir Amazon développer des médicaments est un nouveau signe que les grandes entreprises veulent se frotter aux labos traditionnels pour prendre une part du gâteau du lucratif marché américain de la santé (il représente 3 500 milliards de dollars). Amazon n’est pas seul sur ce créneau : Google s’y intéresse avec Calico et Verily, et Apple également bien sûr.


Tags
avatar Matlouf | 

Ben moi, dans mon coin, tout seul, du fond de ma cave, je travaille sur un vaccin contre la publicité. Les personnes vaccinées deviennent totalement insensibles à la publicité, aux discours commerciaux, voire même aux promesses des hommes politiques.

D'ailleurs, je cherche des cobayes. Cela intéresse quelqu'un ?

avatar CorbeilleNews | 

@Matlouf

Pas besoin, suis déjà immunisé 😀

Je cherche la croix pour fermer la pub sans voir de quel produit il retourne : algorithme mental inside

avatar Matlouf | 

C'est marrant, si on pose la question, une majorité de gens vous diront qu'ils ne prêtent pas attention à la publicité. Et si on pose la question aux commerçants, ils vous diront que sans publicité ils ne vendent rien.

Qui ment ? Où est l'ombre ? Où est la lumère ?

avatar IceWizard | 

@Matlouf
"D'ailleurs, je cherche des cobayes. Cela intéresse quelqu'un ?"

Tu crèves les yeux et détruit les tympans en enfonçant un stylet métallique dans les oreilles, non ? Pas certain que cela devienne populaire ..

avatar jean_claude_duss | 

Même pas un bout D’anti vax dans les commentaires 😞je suis déçu !

avatar Doctomac | 

« les jours plantés dans le lit sans rien pouvoir faire »

Perso, quand j’ai un rhume, je suis jamais planté dans mon lit...

avatar IceWizard | 

Développer un vaccin contre le rhume, je n'y crois absolument pas une seconde. Dans l'état actuel des choses c'est impossible. Ce serai comme dire d'une structure de R&D sur l'IA qu'elle développe une vraie IA comparable à un esprit humain, parce qu'elle fait de la recherche sur l'apprentissage profond.

Il serait plus juste de dire qu'Amazon fait de la R&D sur la vaccination virale, pour éventuellement un jour, développer un vaccin. La R&D c'est accumuler des informations théoriques sur un sujet, pour ensuite (peut-être) en tirer une application pratique.

C'est aussi le moyen de commencer à créer le noyau d'une division de recherche médicale. Cela prend beaucoup de temps, pour réunir des gens compétents. Comme disait De Gaulle en 1965, à propos du CNRS : "Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche."

avatar alucardex | 

Je crois qu’il y a des personnes qui souhaitent se mettre en arrêt pour un oui ou pour un non et d’autre qui pensent tout le contraire.
Pour les premiers un vaccin pour le rhume ne changera rien : ils trouveront une autre excuses (ne soyez pas inquiets pour l’inventivité).

Ensuite concernant un vaccin.. bon sans rentrer dans la psychose on doit quand même dire que à terme ça peut tuer les defenses immunitaire de base, non ? Vaccination à gogo c'est un peu comme les antibiotiques.. En plus C'est assez compliqué déjà avec la grippe parce que c'est jamais la bonne souche.. Alors un rhume. Par contre les quelques conseils : se laver les mains, etc.. Ça c'est efficace : l'année dernière dans mon service nous sommes tous tombés plus ou moins malade (nous sommes 10 en open space à se faire passer des dossiers toucher les ordinateurs poignées bref). J'ai dit à notre RH : un gel hygroalcolique serait pas plus mal... Cette année il y a eu 1-2 rhum mais rien ne c'est rependu aux autres (bon avec ce qu'il se passe tout le monde fait attention ça joue aussi). Mais honnêtement le simple fait de se laver les mains ou utiliser des gel régulièrement au travail.. Bah tu transmets quand même moins.. C'est basique et ça marche.

avatar IceWizard | 

@alucardex
"Ensuite concernant un vaccin.. bon sans rentrer dans la psychose on doit quand même dire que à terme ça peut tuer les defenses immunitaire de base, non ? Vaccination à gogo c'est un peu comme les antibiotiques"

Non, le principe du vaccin étant justement d'entraîner les défenses immunitaires à lutter contre un ennemi précis. C'est elles qui font tout le boulot ensuite ..

Pour le reste, oui tu as raison. Se laver les mains régulièrement est la meilleure protection possible.

avatar Bigdidou | 

@IceWizard

“Non, le principe du vaccin étant justement d'entraîner les défenses immunitaires à lutter contre un ennemi précis. C'est elles qui font tout le boulot ensuite ..”

Ceci étant ce qu’il dit n’est pas tout à fait faux.
C’est une crainte que je vois soulever dans beaucoup,de revues de thérapeutique tout à fait sérieuse et rigoureuses.
Lorsqu’ils existe de nombreuses souches différentes d’un agent pathogène, on ne peut pas toutes les incluses dans le vaccin, ni prévoir l’émergence de nouvelles souches.
La crainte d’une vaccination massive contre quelques souches est que ça créé une pression de sélection sur les autres souches et ne fasse que déplacer le problème.
J’avais lu ça pour le pneumocoque, le méningocoque C, et plus récemment contre l’hémophilie et le papillomavirus (avec une vaccination très controversée).
À ma,connaissance, cette crainte n’est pas vérifiée (mais les vaccins évoluent de temps temps avec l’inclusion de nouvelles souches).
Il faudrait pour le coup demander à un spécialiste du truc.

avatar IceWizard | 

@Bigdidou

« plus récemment contre l’hémophilie »

Cela provient d’un facteur extérieur ? J’avais cru comprendre que c’était une maladie génétique. J’ai perdu deux amis d’enfance souffrant d’hémophilie (deux frères) dont le plus jeune avait 9 ans, lors de l’affaire du sang contaminé.

avatar Bigdidou | 

@IceWizard

Hémophilus, putain de correcteur.

avatar Bigdidou | 

@alucardex

“Mais honnêtement le simple fait de se laver les mains ou utiliser des gel régulièrement au travail.. Bah tu transmets quand même moins.. C'est basique et ça marche.”

Bien sûr. Le b-a ba.
Cette épidémie aura peut-être eu le mérite de permettre à quelques habitudes de base de s’installer ;)

avatar marc_os | 

Si c'est vrai, ce projet est juste puant.
Car pendant ce temps là, nombre de maladies n'intéresse pas ces faiseurs de business, ces maladies qu'on appelle orphelines, mais aussi certaines maladies touchant spécifiquement les régions pauvres, parce que pas assez juteuses pour l'industrie pharmaceutique. :(

Pages

CONNEXION UTILISATEUR