Les constructeurs historiques à des années de la voiture informatisée de Tesla

Nicolas Furno |

Tesla conçoit ses véhicules exclusivement électriques avant tout comme des ordinateurs sur quatre roues. C’est évidemment réducteur, mais l’atout le plus important du constructeur n’est pas ses batteries, ni ses moteurs électriques, encore moins son design assez bateau si l’on oublie le Cybertruck. L’essentiel, c’est plutôt le processeur et toutes les autres puces informatiques au cœur de la machine et encore plus les mises à jour constantes des voitures, comme des ordinateurs.

Le tableau de bord extrêmement dépouillé de la Model 3.

Ce choix n’est pas nouveau, il a été fait dès le départ par le constructeur dirigé par Elon Musk. Le premier Roadster n’était qu’une variante d’une voiture thermique déjà sur le marché, mais la Model S, le premier véhicule dessiné par Tesla, proposait déjà son immense écran tactile et des mises à jour envoyées par internet. Difficile de parler de nouveauté quand on pense que cette voiture a été commercialisée il y a près de huit ans, mais Tesla reste pourtant la seule entreprise sur le marché à avoir cette approche.

Et la firme californienne est probablement loin d’être inquiétée par les constructeurs historiques, en tout cas pas sur ce terrain. Poussés notamment par les législations européennes qui leur imposent l’électrification de leur gamme, les acteurs traditionnels se mettent tous à produire des voitures électriques. Et certains commencent à s’approcher de l’autonomie des Tesla, même si ces dernières restent des modèles en termes d’efficience, mais aucun n’a repris l’approche informatique avant tout. Et ce n’est pas prêt de changer si l’on en juge à l’attitude de Toyota, numéro un mondial.

Le géant japonais est non seulement à la traine sur l’électrique alors même qu’il était pionnier du secteur il y a bien des années avec la Prius, première voiture de masse hybride. Le site Nikkei Asian Review a démonté une Model 3 et a présenté ses découvertes à des ingénieurs de Toyota et Volkswagen, numéro deux mondial. Bilan : ces deux constructeurs sont incapables de reproduire ce que Tesla a fait et les spécialistes du secteur interrogés par le site estiment que le californien pourrait avoir six ans d’avance dans le domaine.

L’ordinateur central des Tesla depuis quelques mois. C’est un nouveau design, construit autour de deux puces modifiées en interne (image Nikkei Asian Review).

Il faut dire que Tesla a commencé plus tôt et n’a pas ralenti depuis 2012, bien au contraire. Le rôle de l’informatique s’est accru au fil des années, comme en témoigne d’ailleurs le tableau de bord extrêmement dépouillé de la Model 3. Du point de vue du conducteur, tout se fait par l’écran tactile, unique point d’entrée pour tout contrôler. De manière plus fondamentale, l’ordinateur est au cœur de la stratégie de l’entreprise, notamment dans le domaine de la conduite autonome.

C’est pour atteindre cet objectif que le constructeur a bardé ses voitures de caméras et mise gros sur l’intelligence artificielle. C’est aussi pour l’atteindre qu’il a commencé à concevoir ses propres puces, pour atteindre l’immense puissance de calcul nécessaire. Comme Apple en son temps avec les systèmes sur puce créés en interne, Tesla espère ainsi atteindre le premier son objectif ambitieux sur la conduite autonome. Peut-être qu’un autre acteur de la Silicon Valley fera mieux, mais probablement pas un constructeur traditionnel.

Là où Tesla crée ses propres puces sur mesure, Toyota, Volkswagen et les autres assemblent des centaines de pièces fournies par leurs sous-traitants. Le comble, c’est que l’un des ingénieurs interrogés par le Nikkei justifie ce « choix » par la nécessité de préserver ces sous-traitants et la relation entretenue depuis des années par les constructeurs historiques. Un raisonnement surprenant, mais qui revient souvent pour les voitures électriques, nettement plus simples à créer que celles avec un moteur à explosion. Certains acteurs traditionnels s’inquiètent de perdre leur place si leur expertise liée aux technologies qui ont toujours existé jusque-là n’est plus nécessaire.

La batterie et les deux moteurs électriques d’une Model S. Le nombre de pièces sur une voiture électrique est bien plus faible que sur une voiture à essence (image Tesla).

Ce qui ne veut pas dire que Tesla a tout compris, ni que n’importe qui peut faire aussi bien. Gérer une voiture comme un ordinateur nécessite beaucoup d’expertise également, mais de nature différente. Les promesses jamais tenues d’Elon Musk dans le domaine de la conduite autonome prouvent bien que la tâche n’est pas aussi facile qu’il veut bien le répéter. Et puis Tesla a parfois tendance à trop faire confiance à l'informatique, avec des solutions extrêmement complexes à des problèmes déjà résolus1.

L’informatisation et la connexion permanente viennent aussi avec leurs dérives. Il est quasiment impossible d’utiliser une Tesla sans la mettre à jour quand une nouvelle version du système est disponible, même si celle-ci réduit l’autonomie de votre voiture. L’informatique permet aussi de faire payer après coup pour des fonctions supplémentaires, voire pour améliorer les performances. Et comme le prouve cet exemple récent où un acheteur américain a eu la mauvaise surprise de perdre des fonctions après avoir mis à jour sa Model S achetée d’occasion2, l’informatisation n’a indéniablement pas que du bon.

Des inconvénients, certes, mais pensez à tous les avantages apportés par cette approche ! Les multiples améliorations en matière de conduite autonome ne profitent pas qu’aux nouveaux propriétaires de Model 3, tous ceux qui ont acheté un exemplaire en bénéficient. De même pour la charge plus rapide sortie l’an dernier, ou encore pour les options de divertissement proposées pendant la charge.

Pour vous faire patienter pendant la charge, la Model 3 propose plusieurs options, des jeux vidéo et des services de streaming vidéo (image Car and Driver).

Les autres constructeurs finiront probablement par offrir le même genre de fonctions. Mais comme Volkswagen a pu le constater avec son ID3 conçue elle aussi autour d’un ordinateur mis à jour à distance, ce n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire, surtout à grande échelle. Il ne faut pas simplement placer un processeur dans sa voiture, il faut aussi coder tout le système d’exploitation et encore prévoir toute une infrastructure pour les mises à jour. Et pendant ce temps, Tesla ne va pas brutalement arrêter d’améliorer son système…


  1. Le meilleur exemple est certainement l’activation automatique des essuie-glaces. La Model 3 n’a pas le capteur spécifique sous le pare-brise utilisé par toute l’industrie et Tesla a exploité la caméra avant, avec énormément d’intelligence artificielle pour détecter des gouttes d’eau. Cela a fini par fonctionner, mais il a fallu plusieurs essais et probablement pas mal d’heures de développement pour y arriver.  ↩

  2. Le constructeur a fini par faire marche arrière face au tollé médiatique.  ↩


avatar Dimemas | 

Dire que les allemandes sont confortables c’est hyper drole !
Je n’ai jamais vu des bagnoles aussi inconfortables mais bon chuuuut !
Tout le monde doit dire du bien des allemandes ...

avatar Sindanárië | 

@Dimemas

Ah ça oui ! Le confort des allemandes est une histoire du passé, un mythe actuellement ! Ça ne mérite plus le prix affiché !

avatar pim | 

@Sindanárië

L’inconfort des allemandes est uniquement dû à un réglage de suspension qui permet justement de rouler dans un parfait confort à 200 km/h. En Allemagne chaque matin très tôt des automobilistes font plusieurs centaines de kilomètres pour entrer dans Berlin ou dans toute autre grande ville sans aucun bouchon, pied au plancher sur la troisième voie de l’autoroute avec des supercars, ils sont rendus au travail en un rien de temps. Essayez de faire cela avec une 2 CV, dès 50 km/h sur les bosses on s’envole, tellement les suspensions sont souples !

Ajoutez à cela les sièges très fermes, alors qu’en France on avait des sièges très moelleux dans les années 80 et 90 (mais depuis la production s’est « rationnalisée », c’est ultra ferme pour tous), et vous avez cette fichue impression de rouler dans une caisse à savon.

Je ne compare pas avec les américaines car je connais peu, mais eux ce qu’ils aiment c’est aussi le mou, les gros paquebots qui se ballotent.

avatar iPop | 

@Dimemas
Tout le monde doit dire du bien des allemandes ...

Difficile de dire du mal d’un produit acheté 100k.

avatar pagaupa | 

@Le Terrier

Pas complètement faux!

avatar nicolas | 

Les 3 allemands ont un immense savoir faire sur la qualité, c'est indéniable, mais il y a d'autres facteurs qui jouent en faveur de Tesla, comme leur main-mise sur la production de batteries.
Et il y a un certain hype autour de Tesla, le sentiment d'appartenir à une communauté. Un peu comme lorsqu'on avait un Mac il y a un certain temps

avatar 0MiguelAnge0 | 

@MacG

L’exemple de la caméra pour le detecteur de pluie n’a pas de sens.
Etant donné que les multiples caméras sont de série, oui le choix de Tesla est logique.
Mais avoir une citadine autour des 10k€ avec tout ces artifices est impossibles et donc le capteur est moins cher.

De même que toute ces batteries de capteurs ne permettent pas à Tesla dépasser le niveau 3 et je défie quiconque de pouvoir reprendre les commandes d’une voiture en moins de 10s suivant une alerte après plusieures dizaines de minutes sans se soucier de la route ce qui doit expliquer de nombreux accident incriminant des Teslas..

avatar tupui | 

@0MiguelAnge0

Concernant le temps de réaction, je suis partiellement d’accord. Oui, actuellement tu as raison de dire que personne n’est à même de rattraper les choses. Mais cela peut changer avec une formation adaptée. C’est comme l’école où l’on enseigne pas les nouvelles techno. Il faut revoir l’apprentissage de la conduite dans ce genre de cas. Ex. les pilotes d’avion. Dans la formation il est inclu dés rattrapage de situation alors que l’avion est en auto. On connaît les mécanismes sous-jacent (neuro-ergonomie).

avatar marveyhumus | 

@0MiguelAnge0

Euh 10 sec pour reprendre le contrôle c’est juste énorme.. on a pas tous 85 ans comme toi

avatar DahuLArthropode | 

@0MiguelAnge0

La perte de vigilance induite par la conduite automatique est à mettre au débit de la conduite automatique. Dans le monde du contrôle aérien ou du pilotage des trains, ça a conduit à des approches prudentes, de peur que l’opérateur ne soit mobilisé trop tard en cas de besoin.

avatar Sindanárië | 

@DahuLArthropode

Il serait souhaitable de ne pas comparer aviation et automobile : les conditions environnementales et la proximité des autres n’est pas la même! Un conducteur automobile n’a pas la même marge de réaction possible pour rattraper une situation. Ils n’y a pas d’obstacles en altitude de vol de croisière et les appareils discutent entre eux avec les systèmes TCAS/ACAS pour éviter les collisions.
C’est n’importe quoi ce genre de comparatif 🤦🏽‍♂️

avatar DahuLArthropode | 

@Sindanárië

- Je trouve que tu apportes de l’eau à mon moulin: la vigilance doit être maintenue au volant aussi.
- Ce n’était pas une comparaison, mais une référence à d’autres domaines où l’impact négatif de l’automatisation sur la vigilance est bien étudiée.
- Merci d’éviter les jugements blessants.

avatar cham | 

@0MiguelAnge0

Merci pour le com sur le temps de réaction et d’être resté zen 😎

avatar seraphinmi | 

@0MiguelAnge0

Tesla le mentionne à chaque fois qu’on active l’auto pilote : garder les mains sur le volant et rester attentif.
La fonction autopilot est une assistance, certes très avancée, mais seulement une assistance, pas une fonction de conduite autonome.
Je reste très attentif à ce que la voiture fait quand je l’utilise, et avec les mains posées en bas du volant mais sur le volant, prêt à reprendre la main en un instant.
L’avantage majeur de la fonction est de relâcher la tension sur les bras et les jambes sur longs trajets, particulièrement sur autoroute, pas de dormir au volant! Je me sens presque plus attentif avec la fonction activée que sans, car je regarde attentivement ce que fait la voiture, comment elle réagit à telle ou telle situation, par contre je me sens moins fatigué physiquement et mentalement quand j’arrive à destination.

avatar pim | 

Article très intéressant. Attention néanmoins à ne pas confondre la forme et le fond : des voitures avec un grand écran et sans bouton, nos constructeurs savent faire (Peugeot 208...). Ça n'apporte rien de devoir quitter la route dix secondes des yeux pour monter ou descendre la température d'un demi-degré sur un écran plat.

Et sinon, une fois qu'on aura terminé de marcher sur la tête, on réalisera qu'une rame de train avec un iPad, c'est tout autant informatisé et on peut vraiment quitter la route des yeux !

avatar Alex Giannelli | 

@pim

"Et sinon, une fois qu'on aura terminé de marcher sur la tête, on réalisera qu'une rame de train avec un iPad, c'est tout autant informatisé et on peut vraiment quitter la route des yeux !"

Je n'ai pas compris le sens de ta remarque 🤔

avatar KimoMac | 

@AlexG

Get a brain (and the train)

avatar Alex Giannelli | 

@KimoMac

On est vraiment en train de comparer l'utilisation du train et de la voiture ? C'est vraiment ça le sens ?
Si oui, je vais me fendre du plus beau gif de facepalm. Mais j'attends ta réponse quand même, sait-on jamais.

avatar pim | 

@AlexG

Si si, c’est bien ce que je suis en train de dire : les gens veulent utiliser leur iPhone iPad et autres gadgets en conduisant, ils le font même en marchant, le mieux c’est encore en toute sécurité dans un train !

avatar PierreBondurant | 

@pim

Surtout qu’on est déjà pas foutu d’utiliser un smartphone en marchant, alors en conduisant...

https://youtu.be/nYgTM1pPjKQ

avatar max351 | 

@ pim

+1 !

avatar Macbook31 | 

@pim

Salut Pim !
C’est pas un reproche, mais tout le monde n’habite pas en ville ou très proche banlieue, avec un job permettant d’utiliser des bus à hydrogène pour se déplacer.

@ je sais qui plus haut :
J’ai deux bagnoles allemandes, une 530d dernière génération, une pouponnière/bateau parfaite pour mettre bébé derrière ou avaler les kilomètres d’autoroutes, et une 997 s de 15 ans d’âges pour faire le con.

Quand je lis l’essai de la taycan, qui est coupée de la route d’un point de vue sensation, la Mondéo à 100k, ou la mégane à 50 k, ils peuvent se la garder. Et ce sont des budgets intouchables pour 80 % des automobilistes.

Quand à l’écologie, on en est où ?
Si vous trouvez qu’on ne balance pas assez de merdes en Afrique, après avoir pollué pour les produire, des batteries de 4 m2 /u c’est top.

avatar debione | 

@Macbook31
Certes tout le monde n’habite pas dans des endroits bien desservi en transport publique... Mais l’ecrasante majorité y habite...

avatar pim | 

@Macbook31

C’est vrai qu’en France, en Angleterre ou en Italie, on profite d’un habitat très dispersé. Et encore plus aux US mais laissons-les en dehors de ça. Mais ça ne doit pas cacher que 80 % de la population mondiale sera bientôt concentrée dans les villes, et que la solution est donc dans les transports en commun, tram, métro, trains, et pas dans celui des voitures et bus « individuels ».

avatar scanmb (non vérifié) | 

@pim

C’est vrai qu’en étant sur le quai de la gare de la ligne « B » du RER on peut regarder les rails ou quitter la route des yeux en attendant, en attendant, en attendant, en attendant, .... puis en montant dans le train bondé , on peut quitter les rails des yeux tellement il y a de monde .... d’ailleurs, on ne peut même pas les voir ...
De plus, le soir en rentrant, on ferme les yeux ....
Donc, dans ce cas , votre raisonnement est très vrai !

avatar bbibas | 

Moi c'est la ligne des Tesla en général que je n'aime pas. C'est une histoire de goût certes mais malheureusement certains constructeurs en électrifiant leurs gammes oublient de dessiner une belle voiture.

avatar iPop | 

@bbibas

Ça dépend ce que tu entend par "belles voitures".
Pour moi, actuellement c’est la plus potable. Honda a un très bon designer, la série c’est une autre histoire.

avatar ggfo | 

@pim tout à fait d’accord. Ça m’a bien fait rigoler ;-)

avatar max351 | 

@ MacG

Où avez-vous lu que Nikkei AR avait désossé la Model 3 avec des ingénieurs de Toyota et VW ???

avatar max351 | 

Non, c'est de une pure invention. Si tu lis l'article, il n'est jamais écrit qu'ils ont désossé la voiture AVEC des ingénieurs de Toyota et VW. Ils prennent en exemple les 2 constructeurs les plus importants, basta.

C'est trop facile de lire un article dont on ne connait pas le contexte (qui a désossé la Tesla, pour quel but, etc etc) et d'en extraire des vérités applicables à toute l'industrie.

avatar louisb | 

Très bel article, merci 🙏🏻

avatar smog | 

OK. mais peut-être que tout simplement les autres constructeurs ont compris - à tort ou à raison, je ne sais pas - que le budget moyen d'un acheteur automobile fera qu'il se tournera difficilement vers du haut de gamme 100% électrique...
Ne vaut-il pas mieux continuer à assurer de l'hybride fiable (pour Toyota par ex.) plutôt qu'essayer de concurrencer Tesla sur du 100 % électrique hors de portée du consommateur moyen ?

C'est une question bien-sûr. Je ne suis jamais monté dans une Telsa mais de toute façon, bien ou pas, ça ne m'intéresse pas. Jamais je ne mettrai autant dans une voiture de toute façon, quelle qu'elle soit.
Ceci dit je n'ai pas repris de Toyota à la fin de ma LOA. Une simple Clio essence de dernière génération, en moyenne 4,1 L aux 100 km... Et très agréable. Je ne sais pas si elle sera fiable, mais elle répond à tous les critères que je place dans ma liste avant le choix d'un véhicule. Et, étant lambda de chez lambda, je ne pense pas être le seul...

avatar smog | 

Et au passage, la conduite autonome sur route sera peut-être bien dépassée avant même qu'elle soit opérationnelle à 100%. Quid des autres moyens de locomotion par les airs par exemple ? je prends RV dans 15-20 ans.

avatar SyMich | 

Mouais... toute mon enfance on m'a promis qu'en l'an 2000 on aurait des voitures volantes.
Résultat, on est en 2020 et on doit se contenter de trottinettes électriques 🤦‍♂️

avatar smog | 

Hihi oui mais le drone personnel est déjà en développement ;-)
Dans mon bouquin de français de primaire on nous parlait de fusées personnelles pour l'an 2000...

avatar smog | 

Et au passage, quand tu vois la vitesse des trottinettes électriques, tu te dis que c'est une sacrée invention quand-même !

avatar PierreBondurant | 

@SyMich

Ton rêve sera bientôt réalité (enfin si le régulateur homologue le truc):

https://vertical-aerospace.com

avatar pga78 | 

L’avenir quoiqu’on en dise est à l’électrique et à l’informatisation complète de nos voitures ...et la les constructeurs traditionnels ont 6 ans de retard sur Tesla...c’est une rupture technologique comme on en vu ailleurs et les dinosaures vont mourir ...vu les
les contraintes de l’Union européenne côté pollution si les Mercedes Audi ou autres BMW ne vendent pas en masse des voitures électriques pour compenser la pollution de leurs autres voitures alors ils vont avoir d’énormes difficultés ...et la Tesla va les empêcher de vendre car bien plus compétitifs...pour les généralistes qui font beaucoup de petites et moyennes voitures l’équation est moins difficile car celles ci polluent moins et vendre des petites électriques est plus facile sans Tesla qui n’est pas encore sûr ce créneau ...

A suivre

avatar Jacalbert | 

@pga78
Sachez quand même qu’avant le parc automobiles sera tout électrique il faudra attendre encore qqs décennies.
Les constructeurs continuent à produire des « nouveaux» moteurs thermiques qui polluent moins que l’électrique.
L’arrivée de véhicules hydrogènes est pour bientôt, qui gagnera la bataille ?
Si dans 20 ans 25% du parc automobile sera électrique cela sera un maximum.
Une anecdote actuelle au Pays-Bas où le parc de véhicules électrique est second en Europe, les autorités conseillent aux utilisateurs qui partent ces prochains jours aux sport d’hiver, de louer un véhicule thermique pour éviter les files d’attente aux points de recharge !!!

avatar pga78 | 

@Jacalbert

Qu’on s’entende bien : le marché à cause des contraintes de l’Union européenne sur les émissions polluantes par constructeur devient un marché régulé et à court terme si les constructeurs ne veulent pas payer de très lourdes amendes ils doivent vendre massivement de l’électrique ...et la les
3 marques Audi BMW et Mercedes sont très mal car ce sont eux qui polluent le plus a cause de leurs voitures haut de gamme...et que Tesla a 6 ans d’avance sur eux ...il est clair que techniquement c’est peut être une mauvaise solution mais l’hydrogène n’est pas prêt donc il n’y a pas le choix !

avatar captainmajid | 

Ceux qui disent que les VE sont l’avenir ne prennent pas en compte le pouvoir d’achat...
À moins que cela soit possible d’acquérir un VE neuf à moitié prix de ce qui se fait maintenant ça ne sera pas un produit de masse. Et il y aura toujours ce fossé entre ceux qui peuvent se permettre d’acheter un VE et les autres. En gros ça sera un véhicule de luxe

avatar supermars | 

@captainmajid

À un moment donné, le prix des électriques baissera et l’autonomie augmentera. Je pense, au doigt mouillé, que d’ici 15-20 ans l’équation sera bonne pour la majorité des gens. En attendant, il y aura un mix entre les différentes énergies.

avatar Leroimut | 

Décidémment, la technologie prend énormément de place dans notre quotidien. Elle nous facilite la vie et je félicite tous ceux qui travaillent sur ce domaine. Chapeau les gars! Morgan de https://www.leroimutuelle.fr/

avatar JonasL | 

Bravo Tesla 😻

L’avenir est en marche !

avatar languedoc | 

Est-ce qu'un possesseur de Tesla pourrait me dire quelle est la qualité de la suspension ?

avatar CountDown | 

Bof. Des tonnes d’acier et de metaux rares propulsé au prix d’une énergie folle pour transporter quelques kg de viande humaine. On pourrait rêver d’autre chose non ?

avatar gillesb14 | 

PSsst . Le premier Roadster était une Lotus Elise transformée en électrique.
La meilleure voiture du monde défigurée pour en faire un truc pataud.

avatar gillesb14 | 

Pour le confort, j’ai fait 300 km dans une S aux USA.
C’est correct sans plus et la surprise est le niveau sonore. En ville et à basse vitesse c’est correct , par contre sur autoroute c’est très bruyant et mon Break C5 est loin devant.
Cela bien de bruits d’air, de roulement et de vibrations.
Experience très déconcertante quand on pense à l’écart de prix!

avatar alucardex | 

Pour m'a part, ce que je trouve intéressant avec Tesla, c'est le culot de Elon Musk.

Génie ou gros C**, on peut en penser un peu ce qu'on veut, mais le mec est parti de rien (techniquement parlant) il a décider de faire décoller et atterrir des fusées au nez et à la barbe de la NASA et de créer une marque de voiture devant BMW et consort.

Entre avoir des idées et devenir fabricant automobile ou aérospatial.. il y a un pas quand-même.

Franchement, je trouve ça culotté et inspirant (même s'il y a plein de raisons de trouver ça complètement grotesques).

Troll On (ou pas) : Concernant les voitures, je pense qu'une part de ceux qui critiquent n'en ont pas et racontent ce qu'ils ont lu ici et là, ces commentaires sont pas plus fiables que ceux qui disent que les Macs c'est de la merde parce que c'est un environnement fermé, bla-bla-bla.*

Les journaux spécialisés sont plutôt étonnamment surpris de la qualité des caisses et seuls les vrais utilisateurs ont le recul nécessaire pour juger.

Après le reste c'est les gouts et les couleurs (perso l'iPad géant je suis pas fan).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR