CES 2020 : une voiture électrique Sony et un concept Avatar chez Mercedes

Nicolas Furno |

Cela fait plusieurs années que l’univers de l’automobile se fait une petite place lors du CES, le plus gros salon de l’électronique au monde qui se déroule en ce moment à Las Vegas. Mais ce n’est pas pour autant que l’on s’attendait à une telle annonce. Pendant sa conférence, Sony n’a pas seulement montré le « nouveau » logo de la PS5, la firme japonaise a aussi présenté une… voiture électrique.

La VISION-S n’est pas un produit commercial, en tout cas pas encore. C’est un concept qui a été conçu avec plusieurs partenaires pour montrer ce que Sony pourrait offrir comme véhicule. Mais ce n’est pas non plus un concept totalement fou et même si le constructeur n’a rien révélé de ses intentions, on pourrait imaginer retrouver un véhicule de série très proche sur les routes dans quelques années.

Cette voiture électrique aux faux airs de Porsche sur l’avant et qui évoque une Jaguar de dos n’apporte rien de révolutionnaire, mais condense toutes les idées en vogue sur l’automobile. Le design est assez conventionnel à cet égard, avec une berline qui repose sur une plateforme qui pourrait aussi servir à un SUV. On retrouve un toit en verre très courant sur ce segment, un immense écran en guise de tableau de bord très similaire à ce que Byton avait présenté en 2017.

Un immense écran traverse l’habitacle. De part et d’autres, on note les écrans qui remplacent les rétroviseurs, une idée déjà croisée chez Audi.

À la manière d’une Tesla, la VISION-S est bardée de capteurs, 33 pour être précis, que Sony a placé tout autour de la voiture et aussi à l’intérieur de l’habitacle. Ils serviront à la conduite autonome, ainsi qu’à identifier le conducteur et les passagers et adapter le contenu des écrans en fonction. Autre point commun avec le plus gros constructeur électrique, le logiciel sera évolutif et la voiture pourra être mise à jour à distance.

Sony oblige, le paquet a été mis sur le multimédia. Outre l’immense écran aux places avants, deux écrans ont été installés à l’arrière et la VISION-S entend offrir un dispositif de « réalité audio ». En clair, le son sera diffusé à 360°, avec une partie des enceintes dans les sièges pour couvrir l’arrière. Pour quoi faire exactement ? Le constructeur a été avare en détails, il faut se contenter pour le moment de quelques photos, deux vidéos et quelques informations très génériques.

Les concepts sont monnaie courante dans l’industrie automobile. Certains, comme le VISION-S de Sony, sont assez sages et proches d’un véhicule commercialisable. D’autres sont au contraire complètemeent dingues beaucoup plus inventifs, à l’image de l’AVTR, un concept de Mercedes inspiré par Avatar. Le film de James Cameron qui reviendra sur les grands écrans dans le courant de cette décennie a servi d’inspiration pour imaginer un véhicule très futuriste et bardé d’idées idiotes intrigantes.

Mercedes a cherché à créer une voiture similaire aux créatures bleues du film. Il y a un donc un côté organique, dans la forme générale, dans les roues qui s’éclairent en bleu comme dans Avatar ou encore dans ce capot arrière qui s’ouvre et se ferme avec des sortes de languettes robotisées. Pourquoi faire ? Communiquer avec les autres conducteurs, pardi. Des LED éclairées en bleu pendant la conduite passeront en rouge en cas de freinage, avec un effet aérodynamique pour freiner le véhicule. Dans les virages, tous ces éléments suivront aussi le mouvement, ce qui est censé renforcer le côté organique du concept.

Derrière les portes vitrées qui se lèvent à la verticale, l’intérieur est très simple, déjà parce qu’il n’y a pas de volant et même pas de tableau de bord, conduite autonome oblige. Les sièges recouverts d’une manière vegan sont fondus dans la masse et il y a des LED un petit peu partout, comme sur l’extérieur, et notamment sur les roues. Ces dernières ne sont pas conventionnelles du tout, puisqu’elles ne reposent pas sur un pneu, mais sur des sphères qui permettront au véhicule de rouler dans toutes les directions et même en diagonale.

Photo The Verge

Naturellement, l’AVTR n’est pas appelé à être un véhicule commercialisé, c’est plus un concept qui présente une vision du futur. Certaines idées se retrouveront peut-être sur des voitures de série dans quelques années.

avatar Dimemas | 

Et vaut 200000 € ?
Trop drole

avatar axeljsannino | 

Déjà qu’ils sont pas capable de fournir des mise à jour correct pour leur téléviseurs alors pour une voiture je m’y risquerais pas haha 😂

avatar Simeon | 

La vidéo de présentation de l'AVTR (même le nom est merdique) a déjà l'air tellement vieillotte...
supercarblondie ? En 2020 ?

avatar MisteriousGaga | 

Ah d'accord les "380" c'est la consommation 😂😂 je me suis dis "waaa mais elle va super vite".

Sinon en vrai si ma première voiture c'est pas une Tesla (model 3 hein faut pas abuser non plus), ça sera une Sony 😍 (par contre je pense que si Apple en sort une, j'aurais assez pour me l'acheter après ma mort uniquement 😅)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR