Adobe a laissé à l'air libre les données de 7,5 millions d'abonnés

Stéphane Moussie |

Les données de près de 7,5 millions d'abonnés au Creative Cloud étaient accessibles sans protection au travers d'un simple navigateur, ont découvert le site Comparitech et le chercheur Bob Diachenko. N'importe qui pouvait accéder à une base de données contenant des millions d'adresses email, de dates de création de comptes, de noms d'utilisateur ou encore de statuts de paiement de clients d'Adobe.

L'éditeur a été prévenu le 19 octobre et a sécurisé l'accès le jour même. La base de données ne contenait ni mots de passe ni informations de paiement.

Adobe a reconnu ce problème qui concernait un « environnement de test mal configuré », sans préciser s'il y avait eu ou non un accès non autorisé avant le signalement. Le risque est que des pirates aient volé ces données afin de les utiliser ensuite pour créer des emails frauduleux très crédibles pour piéger leurs cibles.

De manière générale, mieux vaut ne pas cliquer sur les liens présents dans les emails, ceux-ci pouvant être assez bien falsifiés, mais se rendre directement sur les sites concernés pour y effectuer les opérations éventuellement nécessaires.


Tags
avatar just4fun | 

Faudra un moment condamné toute ces boites qui revendent leurs data des millions et qui nous font le même coup partout en nous faisans croire que tout a été volé.

avatar raoolito | 

il me semble que la loi européenne condamne justement çà..
à confirmer

avatar Madalvée | 

Qu’en est-il des numéros de série des anciennes licences perpétuelles ? Ce serait ça le plus embêtant.

avatar Bigdidou | 

@Madalvée

"Qu’en est-il des numéros de série des anciennes licences perpétuelles ?"

Il n'est fait mention d'aucune fuite de ce type.

avatar Samie | 

Je réagis sur le précédent article (vu qu'on ne peut pas laisser de commentaires)
Je trouve assez curieux que macg fasse de la pub pour un logiciel comme CleanMyMac puisqu'il suffit de parcourir le forum pour lire que tous s'accordent à dire que c'est une vraie merde ... et conseillent de le désinstaller

avatar MacFly | 

ne mélange pas tout !
rien a voir avec maccleaner ou mackeeper !

avatar Samie | 

justement ... je ne mélange pas tout
et je ne confonds pas avec maccleaner ou mackeeper !

avatar ysengrain | 

@Samie

Clairement au plan des fonctionnalités et de la fiabilité tu te trompes

avatar Enneric2 | 

Ah ! J'en suis plutôt content. Quel est le problème avec ce logiciel?

avatar ludobubner | 

@Samie
En effet, ces logiciels sont inutiles. Voire nuisent à Mac OS. Et les gars de chez Macg font d’abord passer leurs intérêts.

C’est regrettable.

De plus, la grande majorité des lecteurs de ce site ont moins de 10 ans d’expérience du Mac. Ils en ignorent le fonctionnement. Ce sont des « Windows switchers » convaincus de la pertinence de CleanMyMac ou des autres nullités proposées comme Onyx…

Quoi que vous disiez, vous serez contredit.

avatar Filou53 | 

@ludobubner
Ben, c'est clairement indiqué que c'est un article sponsorisé non ?
A toi de voir ce que tu en fais...

Quant à traiter Onyx de nullité, pourrais-tu nous expliquer ?
Jusqu'ici, je n'ai pratiquement vu que des retours positifs ... en plus c'est gratuit.
J'utilise depuis une dizaine d'années sans avoir jamais constaté de problème.

avatar ysengrain | 

@ludobubner

Onyx est sans reproche
Mac user depuis 35 ans, apple user depuis 43

avatar ludobubner | 

@ysengrain
En effet, il est sans reproche. Et gratuit.
Sauf qu'il ne sert à rien.

Un bon Mac User sait que Mac OS possède déjà tous les outils nécessaires.
Il sait qu'un Mac s'éteint rarement. Durant la nuit, lorsqu'il est en veille, Mac OS procède à un autonettoyage.

Je suis un Mac User depuis belle lurette. Tous ces nids à poussière me font sourire.
Libre à vous de faire ce qu'il vous chante de votre machine.

avatar Deckard | 

@ Samie
Ils aiment l'argent plus que leur intégrité. D'ailleurs la pub précédente pour « MacX MediaTrans » n'est vraiment pas mieux dans le genre...

avatar fornorst | 

@Deckard

Ils ont tout simplement envie de vivre de leur travail. Et ils n’ont que 3 solutions pour ça :
1/ un mode 100% gratuit et financé par de la pub à outrance comme on le voit sur pas mal de sites mais je ne pense pas qu’ils aient atteint une audience suffisante pour faire ça
2/ un mode 100% payant dans lequel tu pais pour lire des articles (abonnement ou pas) mais ça nécessite souvent une gratuité partielle pour faire connaître le média, ce qui nécessite souvent un grand nombre d’articles et/ou des articles longs
3/ un modèle hybride avec de la pub en gratuit pour financer les utilisateurs ne souhaitant pas payer et un abonnement pour les utilisateurs qui ne veulent pas de pub et quelques fonctionnalités additionnelles. C’est ce modèle qu’ils ont choisi.

Si de ton côté tu estimes que cette pub te gêne, tu as aussi 3 choix : t’abonner pour la faire disparaître, ne plus utiliser ce média ou arriver à trouver un moyen de t’en accommoder ;)
Mais renier leur déontologie sous le prétexte qu’ils veulent vivre de leur travail, je trouve ça un peu abusé ;)

avatar Deckard | 

Ce n'est pas le problème de la pub, mais de faire de la pub déguisée sous forme d'article pour des logiciels très très douteux.

avatar Enneric2 | 

En fait, la meilleur protection est de ne pas avoir internet...

avatar MacWare | 

@Enneric2

Ce n’est pas faux 🤔
Mais ça va être difficile de faire une déclaration d’impôts 😒

Internet et devenu indispensable. A chacun de ce protéger du mieux possible, il y a des solutions plus ou moins efficaces...
Déjà bannir Google, Facebook... tout ce qui est gratuit fait en sorte que tu sois un produit... c’est une généralité mais c’est une réalité !

avatar Mac13 | 

@MacWare
En voilà un qui a plusieurs boulets numériques...

avatar McFlan | 

@Enneric2

Même pas. Si tu envoies tout en papier, la société, elle, saisit toutes tes données personnelles dans son ordinateur mal sécurisé. Donc t’es foutu.

avatar frankm | 

Heureusement qu’il y a la suite Affinity Photo & co

avatar Dumber@Redmond | 

@frankm

Oui heureusement 🤜🏻

avatar riccco | 

D'où: Adobe……...air

CONNEXION UTILISATEUR