La taxe GAFA amorcée en France

Stéphane Moussie |

Bruno Le Maire a présenté ce matin au conseil des ministres le projet de loi de taxation des grandes entreprises du numérique, plus connue sous le nom de « taxe GAFA ».

Le ministre de l’Économie justifie ce nouvel impôt par une « question de justice fiscale » alors que les géants du numériques paient 14 points d’impôts de moins que les PME européennes. Dernièrement, Apple a soldé dix ans d’arriérés en concluant un accord à 500 millions d’euros avec le fisc.

Bruno Le Maire à Davos en 2018. Image World Economic Forum (CC BY-NC-SA 2.0)

Effective à partir du 1er janvier 2019, une taxe de 3 % sera appliquée sur le chiffre d’affaires des entreprises du numérique générant une activité annuelle d’au moins 750 millions d’euros au niveau mondial et de 25 millions en France. Elle doit rapporter 400 millions d’euros cette année, 450 millions en 2020, 550 millions en 2021 et 650 millions en 2022.

La taxe, qui doit être votée d’ici cet été, cible les entreprises qui tirent leurs revenus de la monétisation de l’audience sous forme de publicité personnalisée ; de la revente de données personnelles à des fins commerciales ; et des commissions prélevées sur les transactions réalisées via les plateformes d’intermédiation entre clients et vendeurs tiers.

Au total, une trentaine de groupes seront touchés, parmi lesquels Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, Uber, Le Bon Coin (propriété du groupe norvégien Schibsted) ou encore Airbnb. Il y a a priori une seule entreprise française dans le lot, Criteo, spécialisée dans la publicité en ligne.

L’association professionnelle Tech In France, qui compte parmi ses membres Apple France et Facebook, estime que « cette nouvelle taxe s’ajoutera en partie aux dispositifs fiscaux déjà existants dont s’acquittent l’ensemble des entreprises qui payent leur impôt sur les sociétés en France, les pénalisant de facto face à la concurrence internationale. »

La taxe sera déductible de la base imposable de l’impôt sur les sociétés, ce qui aura pour effet « de réduire jusqu’à un tiers du montant de cette taxe pour les entreprises qui payent leurs impôts en France (sans les minorer à l’aide de montages, ndr) », a précisé sur ce point Bruno Le Maire.

À l’inverse, d’autres acteurs, comme la Fédération du commerce et de la distribution qui regroupe la plupart des enseignes de la grande distribution, juge que la taxe est insuffisante.

D’après Libération, l’entourage de Bruno Le Maire reconnait que cette taxe franco-française est un « pis-aller », mais espère qu’elle contribuera à « une dynamique qui s’amplifie ». Le plan original était en effet une taxe sur les GAFA à l’échelle de l’Union européenne et s’élevant de 2 % à 6 %, un plan contrarié par l’opposition de l’Irlande, du Danemark, de la Suède et de la Finlande alors que l’unanimité est requise pour changer les règles fiscales.

« Je regrette que l’Europe n’ait pas le courage de définir quelle doit être la fiscalité du 21ème siècle », a déclaré ce matin sur Europe 1 le ministre de l’Économie, qui espère néanmoins aboutir « à une position commune à défendre à l’OCDE, pour que d’ici fin 2019, ces taxes nationales, qu’adoptent la France, mais aussi la Grande-Bretagne, l’Italie ou l’Autriche, deviennent une vraie fiscalité internationale sur le digital. »


avatar YARK | 

:-)

Y'en a ici, tu te demandes...
1 - l'Etat les éduque et les soigne
2 - Et quand ils sont bien sevrés, ils crachent dessus

C'est vrai que c'est très facile de cracher sur une démocratie (qui n'est pas parfaite, OK...), mais ça l'est beaucoup moins de le faire sur une dictature...

avatar XiliX | 

@YARK

"C'est vrai que c'est très facile de cracher sur une démocratie (qui n'est pas parfaite, OK...), mais ça l'est beaucoup moins de le faire sur une dictature..."

Le problème quand on a tout, c’est d’oublier que dans d’autres pays c’est un luxe.
On n’en a jamais assez.

avatar Jacti | 

@Dodo8 : La sécu qui ne rembourse presque plus rien ?
Renseigne-toi un peu au lieu de désinformer. J'ai subi une opération il y a 8 ans et si j'avais dû la payer pour ce qu'elle coûte j'en aurais eu pour plus de 8 000 euros. Je n'ai payé que 2 euros/jour de dépassement de tarif pour la chambre individuelle.

avatar byte_order | 

@Dodo8
> La sécu qui ne rembourse presque plus rien et l’autoroute qui coûte un bras à utiliser...
> c’est ça le résultat de nos impôts ??

La moindre opération en bloc opératoire coute plus de 25 000 euros, souvent 60 000, 100 000. Un IRM c'est minimum 1000 euros...
Chaque français ayant été opéré une fois dans sa vie a été intégralement pris en charge par la sécu, lui évitant pour une très très grande majorité d'être gravement dans la galère financièrement et, accessoirement, de rester plus longtemps en bonne santé.

La mortalité infantile aux USA, seconde puissance économique, est scandaleuse, par exemple. La raison est simple : beaucoup trop de parents n'ont tout simplement pas les moyens de faire soigner leurs bébés correctement.
Les expatriés le savent très bien. Quand y'a une opération trop onéreuse, hop, ils rentrent au pays... le temps de se faire soigner aux frais de la solidarité nationale.

Si la France fait partie des pays où l'accès à la santé est classé parmi les meilleurs si ce n'est pas bien souvent le meilleur, c'est effectivement le résultat des impôts.
Assurément.

Pour les autoroutes :
1) le réseau "routier" ce n'est pas *que* les autoroutes ! Y'a bien plus de km qui appartiennent au réseau routier "gratuit" que de km d'autoroutes "payantes" en France.

2) les autoroutes ont été loué par Chirac à des groupes privés, pour 30 ans je crois.

Si vous n'êtes pas satisfait par les autoroutes "qui coutent un bras", alors agissez en conséquence et réclamer qu'elles cessent ASAP d'être exploitées par des groupes privés pour en tirer une marge considérable sans pour autant financer seuls l'entretien, pourtant imposé par le contrat de concession...
Et donc réclamer la fin de la privatisation "de fait" de l'usage du réseau autoroutier, si ce n'est sa propriété.

Si cela coute un bras, c'est parce que les autoroutes ne sont plus gérés par l'état (et donc le seul soucis du service rendu, pas de faire un max profit et un minimum d'investissement) et donc n'ont rien à voir avec l'impôt, qui s'est d'ailleurs vu amputé des recettes du réseau autoroutier lorsqu'il était encore public, recettes qui vont désormais dans les poches des actionnaires de Vinci et autres plutôt que dans l'entretien et l'amélioration du réseau.

Une phrase sur les usages de nos impôts, 2 conneries.
Bravo, vous faites fort !

avatar coucou | 

Tu voudrais qu'apple arrête de profiter des impôts qui éduquent et soignent son personnel et ses clients et qui lui permettent de faire circulez gratuitement ses marchandises sur le territoire Français ?

Tu rêves tout éveillé, jamais apple ne réduira son train de vie de parasite en France.

avatar en ballade | 

@Ronimac

"réduisent leur train vie ces bons à rien de parasites qui bouffent l’argent public.."

Tu parles de qui?

avatar fallherpe | 

La France toujours en pointe quand il s’agit d’avenir !

avatar anonx | 

Dégagez si vous êtes pas contents... vous êtes comme ios, vous êtes pas indispensables ?

Allez voir ailleurs et régalez vous.. mais ne prenez pas de billets de retours nous ça va ?

avatar Dimemas | 

@ anonx :
j'ai jamais été aussi d'accord avec toi qu'aujourd'hui !

Mais bon ces individus se plaignent la bouche pleine, n'ont jamais peiné plus que ça pour avoir leur salaire de base et j'en passe des meilleurs (attention, je ne dis pas que les français ne bossent pas mais comparez aux difficultés que sont confrontés d'autres peuples et réfléchissez 2 secondes, vous verrez que vous n'êtes pas si malheureux que ça !).
Qu'ils aillent voir si c'est mieux ailleurs, ils viendront pleurer ensuite.
La France, l'un des pays qui a le plus d'aides sociales mais qui a une population qui n'est jamais contente de ce qu'elle a.

J'adore !

avatar anonx | 

@Dimemas

C’est clair et net.

« On » ne se rend jamais compte à quel point nous sommes bien lotis en France et à quel point ce pays déchire.

Les gens voudraient vivre à la monégasque avec 70 millions de personnes ?

avatar byte_order | 

@anonx
> Les gens voudraient vivre à la monégasque avec 70 millions de personnes

Non, les gens voudraient vivre à la monégasque, mais n'assument pas que cela n'est faisable qu'aux dépens d'une très grosse majorité de 70 millions autres personnes.
Et ça, ils n'assument pas de le reconnaitre, de reconnaitre qu'ils sont pour le "chacun pour moi", quoi.

avatar joinman | 

@anonx

+1000

avatar sensass | 

J'ai comme l'impression que depuis quelques années on légifère et on crée des taxes un peu à l'emporte pièce.
La loi alimentation, rien que le nom fait pitié. Taxe pour les GAFA ? Mettez plutôt l'accent sur les processus fiscaux qui permettent de telles optimisations.
Ces branleurs ne pensent pas loin et à très long terme.

avatar Link1993 | 

@sensass

Je suis d'accord avec toi, et en même temps, c’est tellement compliqué de contrer ces optimisations...

Tu ne peux pas taxer sur le chiffre d'affaire, car certaines entreprises en ont des très gros, mais un bénéfice plutôt faible en comparaison à cause de l'investissement et du prix des produits (exemple parfait : Airbus avec ses avions vendu à des millions, mais où chaque pièces coûtant chère à produire sont à payer).
Et c’est sur le bénéfice que se calcule les taxes et se fait l'optimisation.
Le principe étant qu'une autre entreprise (Apple Irlande par exemple) est un fournisseur que tu dois payer ensuite, réduisant ton bénéfice. Y'a plus qu'à faire en sorte à ce qu'Apple France paye les macs vendu au même prix. Comme ça, zéro bénéfices en France, et 100% des bénéfices en Irlande.
Pour autant, cette manœuvre est initialement parfaitement légitime : tu peux construire quelque chose en France, et avoir besoin de pièces à l'étranger, mais comment différencier ensuite fiscalement entre un Mac, et un câble d'alimentation acheté par l'entreprise de manière objective et simple ?

Bref, ce n'est pas mon domaine, et quelqu'un expliquera la chose bien mieux que moi je l'espère, mais voilà le principe, et le fait que ça complique la chose :/

avatar XiliX | 

@Link1993

"Je suis d'accord avec toi, et en même temps, c’est tellement compliqué de contrer ces optimisations..."

Tout à fait d’accord avec toi. La gestion, la comptabilité...

Je me demande parfois ce que les gens ont compris par « l’optimisation fiscale » ?
Je parie que beaucoup confondent avec l’évasion fiscale. Qui n’a absolument rien à voir.

Puis, personnellement, égoïstement, je suis bien content de pouvoir optimiser fiscalement pour mes impôts avec les frais réels. Et je parie que je ne suis pas le seul dans ce cas

avatar sensass | 

"Puis, personnellement, égoïstement, je suis bien content de pouvoir optimiser fiscalement pour mes impôts avec les frais réels. Et je parie que je ne suis pas le seul dans ce cas"

Ca c'est parce que tu ne vois pas l'effet sur tes impôts.
Dans un monde un peu utopique, si tes impôts étaient correctement utilisés dans les hôpitaux, les écoles, les routes, etc à la place d'avoir privatisation sur privatisation, tu verrais un développement et tu serais beaucoup moins égoïste et gêné à l'idée de payer tes impôts. Mais bon quand la haut on magouille et on tape dans la caisse pourquoi certains ce gêneraient plus bas.

avatar Link1993 | 

@sensass

Bah, c'est très mal expliqué auprès du grand publique où vont tes impôts. J'ai n'ai pas de problèmes sur l'idée, mais ne me penchant pas dessus, je ne sais que très vaguement ou ça va, sans détails exactes, et surtout simple d'accès et à comprendre.
Le message serait à faire passer simplement par des vidéos par exemple. On a des très bons youtubers culture qui pourrait l'expliquer. Bien sûr, pas sur 10min, mais 20 voire 30 pourrait être suffisant, et les contracter à le faire serait bénéfique je pense :)

avatar byte_order | 

@Link1993
> Bah, c'est très mal expliqué auprès du grand publique où vont tes impôts

C'est faux.
Chaque année, la distribution des dépenses publiques est présentée sur chaque lettre accompagnant le courrier vous demandant de bien vouloir procéder à votre déclaration d'impôt. Chacun peut voir vers quoi va majoritairement les dépenses publiques.
Ces informations sont également disponibles sur le site web du trésor public.

Faut-il encore avoir la curiosité de consulter ces informations.
Mais cela n'a rien de "caché".
Vraiment pas.

Par ailleurs, ces informations sont régulièrement reprises par la Presse. Cela d'ailleurs été le cas ces derniers mois, avec tous les débats autour de l'utilité ou pas des impôts suscités par le mouvement social depuis fin 2018.

avatar Link1993 | 

@byte_order

Ces infos sont en libre accès, je n'ai pas dis le contraire. Mais ma remarque concerne l'accès aux infos là où les gens vont, et non pas sur un malheureux site de l'état en l'occurrence.
La presse en parle, mais une bonne partie de la population ne les regarde pas. Ça serait de mon point de vue assez intéressant de faire passer ces messages par des influenceurs à la place, surtout pour les jeunes.

Tu vois l'idée ? ^^

avatar byte_order | 

@Link1993
> Mais ma remarque concerne l'accès aux infos là où les gens vont

Ben si les gens ne lisent pas le contenu du courrier de demande de déclaration de leur impôt, qu'ils ouvrent bien hein, et qui contient cette lettre présentant à quoi cela sert, franchement, on peut rien pour eux.

C'est pas que l'info est difficile à trouver.
C'est surtout que les gens aiment bien râler sur un truc sans avoir fait l'effort de vérifier que ce qu'ils pensent sur ce sujet n'est pas complètement foireux ou infondé avant.

C'est ça, surtout, hein.

avatar stephs30 | 

@byte order
quand on voit ton pseudo ... on comprend tout ... tu dois vivre sur une autre planète .... mdr ...

avatar XiliX | 

@sensass

"Ca c'est parce que tu ne vois pas l'effet sur tes impôts.
Dans un monde un peu utopique, si tes impôts étaient correctement utilisés dans les hôpitaux, les écoles, les routes, etc à la place d'avoir privatisation sur privatisation, tu verrais un développement et tu serais beaucoup moins égoïste et gêné à l'idée de payer tes impôts. Mais bon quand la haut on magouille et on tape dans la caisse pourquoi certains ce gêneraient plus bas."

Ah mais je ne parlais que de l’optimisation fiscale, je ne parlais de son utilisation... ça c’est un autre débat

avatar Link1993 | 

@XiliX

Je pense que tu as un gros effet duning kruger qui traîne derrière, ou les gens ont l'impression d'avoir compris la chose.

Pour le coup, j'ai trouvé ça très bien joué de la part du ministre qui en a parlé lors du grand débat sur Twitch (par accropolis). Bon, après, il a calmé tout le monde en empêchant d'aller dans du plus technique.......

avatar XiliX | 

@Link1993

"Je pense que tu as un gros effet duning kruger qui traîne derrière, ou les gens ont l'impression d'avoir compris la chose."

Explique où je n’ai pas compris la chose. Je pense que tu dis ça parce que tu n’as pas compris comment les entreprises font de l’optimisation fiscale.
Je bosse dans une filiale, dont oui je vois lors du bilan comment la maison mère fait de l’optimisation fiscale.

Et qu’elle est le rapport avec l’effet Dunning Kruger ? Tu es sûr d’avoir compris ce que c’est que l’effet Dunning Kruger. Parce que je ne vois pas du tout le rapport entre « la surconfiance » et « l’impression d’avoir compris la chose » ?

Ou alors c’est juste pour la frime ? Auquel cas cet effet s’applique très bien pour toi

avatar Link1993 | 

@XiliX

Il est probable que je l'ai mal compris l'effet, mais je faisais référence aux gens n'ayant pas compris comment marchait l'optimisation fiscale. Ta réponse d'avant était justement à ce que j'avais compris de l'optimisation fiscale, et je suis toujours preneur pour plus d'infos ! ^^
Non, en l'occurrence, je pensais surtout à la première partie de la courbe, ou les gens prétendent connaître et très bien comprendre le sujet, sans que ça ne soit réellement le cas ^^

Ps : oui, j'avais oublié que l'ordonné de la courbe correspondait à la confiance sur le sujet, et j'en ai plutôt fait un raccourcis sur ce que "la personne connaît réellement du sujet". Il y a sans doute une certaine corrélation qui doit traîner derrière, mais je ne me permettrais pas de l'affirmer :/

avatar XiliX | 

@Link1993

"Il est probable que je l'ai mal compris l'effet, mais je faisais référence aux gens n'ayant pas compris comment marchait l'optimisation fiscale. Ta réponse d'avant était justement à ce que j'avais compris de l'optimisation fiscale, et je suis toujours preneur pour plus d'infos ! ^^
Non, en l'occurrence, je pensais surtout à la première partie de la courbe, ou les gens prétendent connaître et très bien comprendre le sujet, sans que ça ne soit réellement le cas ^^"

Je n’ai toujours pas compris...
Tu disais que...

"Je suis d'accord avec toi, et en même temps, c’est tellement compliqué de contrer ces optimisations..."

Et j’étais d’accord avec toi que c’est difficile de contrer l’optimisation fiscale.
Que je sais parce que la maison mère de ma boite en pratique.

Où est le problème ?

Si tu fais référence à « ma » façon d’optimiser mes impôts. Bah oui c’est une autre façon d’optimiser. Mais ça n’a rien à voir avec la méthode d’optimisation fiscale des entreprises.
Un exemple, et c’est le plus courant, la rémunération des services. Rien d’illégal.
Je voulais juste mettre l’accent que beaucoup sont contre l’optimisation fiscale, mais beaucoup en pratique. Un moment donné il faut être cohérent ???!

avatar Link1993 | 

@XiliX

Heu, je crois qu'il y eu une mauvaise compréhension en effet. Il n'y avait aucune critique envers toi, et que les gens profitent de l'optimisation ne me dérange pas, puisque la loi le permet.
Je n'ai cherché qu'à donner une petite remarque derrière sur le manque de connaissance des gens (et de la mienne) sur le sujet.

Quand à Dunning Kruger, je pensais à cette courbe.
https://www.pinterest.com/pin/492722015453656434/#details?amp_client_id=CLIENT_ID(_)&mweb_unauth_id=285232d729b54338b2f2a23607dd88e9

avatar lesurfeurfou | 

La France fait tout pour conserver son titre de championne du monde des prélèvements obligatoires !

avatar donatello | 

Ce bon vieux dicton ne vieillit décidément pas.

Les US innovent, les Chinois copient, les Européens taxent.

avatar joinman | 

@donatello

pas eu le temps de chercher pour la chine mais je pose ça là pour les USA.
https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blog/220618/etats-unis-aggravation-dramatique-de-la-pauvrete-en-2018

Mais c’est vrai qu’ils ont les GAFAM alors c’est qu’ils sont riches. Pour ma part la richesse d’un pays n’est pas liée à ses superbes sociétés mondiales mais à sa capacité à faire vivre son peuple décemment. Je dis pas qu’en France on est champion mais la solidarité joue un peu plus ..

avatar donatello | 

La solidarité ouais.

En France on a juste cette fâcheuse tendance à oublier que pour partager le gâteau, il faut que quelqu'un en ait préparé un.

Zéro divisé par soixante millions, ça fait zéro.

avatar byte_order | 

@donatello
Sauf que le gâteau français ne fait pas zéro.
Pire, chaque année, le gâteau grossi un peu. Pas beaucoup, mais quand même.
On a pas connu d'année de récession depuis très longtemps...

Si le gâteau faisait zéro, par définition, les GAFAM n'auraient aucun chiffre d'affaire en France.
Si elles sont présentent ici, c'est justement parce que le gâteau n'est pas si *ridicule* que prétendu, et qu'il y a donc des ventes possibles.
La gâteau français est quand même le 6ème ou 7ème plus gros du monde, au passage.

La taille du gâteau étant donc établi comme en croissance lente, reste donc à discuter de comment et *qui* découpe les parts.

Et là, y'a pas photo.
Entre 1998 et 2008, 20 ans, la part des bénéfices allant aux actionnaires a doublé (x2 !), au détriment de la masse salariale. Et depuis, comme geler la masse salariale dans un contexte d'inflation des prix n'était plus tenable , c'est l'investissement dans l'entreprise qui est amputé pour compenser des dividendes continuant d'augmenter, moins vite certes, mais quand même.

Vous voulez parler de partage du gâteau ? Faites donc.
Les chiffres sont connus.
On sait très bien qui se prend de plus en plus la plus grosse part, et ce n'est pas la majorité des français, loin de là.
Très très loin de là.

Parler du partage du gâteau c'est parler de qui tient le couteau, pour rappel.

avatar stephs30 | 

taxes ..... taxes... taxes..... a part ce mot on connait quoi en FRANCE ......

avatar Yves SG | 

YEAAAAAA, une nouvelle taxe !!!
Ah, c’est rassurant de voir la France reprendre du poil de la bête dans son domaine de prédilection ?

avatar Max1000du35 | 

Tous ceux qui se réjouissent de cette taxe vont voir les prix augmenter et payer toujours autant d’impôts mais l’essentiel de matraquer ces riches entreprises !

avatar corben | 

Le Ministre de l’ECONOMIE porte bien mal son nom.

Si au lieu de taxer taxer taxer, il cherchait plutôt un moyen de réduire le train de vie de l’Etat, il ne chercherait pas à faire les poches de tout ce qui bouge

J’ai des amis fonctionnaires qui me racontent comment est dépensé l’argent public c’est juste hallucinant. Tant que leurs services tournent ils se foutent bien de savoir combien ça coute...

Une amie a récemment changé de poste dans le même corps d’appartenance mais dans une fonction qui lui était totalement nouvelle. Sur un engagement minimum de 3 ans, elle aura déjà 2 ans de formation. Chaque mois elle passe les 3/4 du temps en déplacement, rien n’est vraiment organisé ni optimisé. Rien que sa période de formation coûte annuellement 4-5 fois son salaire. Ensuite une fois les 3 ans écoulés (donc 2 ans en formation et une année de boulot effective), si ça la saoule elle pourra postuler et quitter son poste pour un autre dans le même corps...

avatar coucou | 

Si les voleurs ne volaient pas, yaurait moins de soucis aussi.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Apple n'a pas a payer de taxes ni d'impôts. On touche pas a Apple. Apple est sacrée.

avatar Jswat | 

« La taxe, qui doit être votée d’ici cet été, »

J adore cette rapidité quand il s agit de taxer les gros groupes par rapport à nous le peuple.

avatar jean512 | 

un problème ? une taxe !
Facile la politique en fait

avatar Un Type Vrai | 

La seule question pour moi est, au nom de l'égalité fiscale, comment j'ajoute mon entreprise à la liste des GAFA ?

avatar XiliX | 

@Un Type Vrai

"La seule question pour moi est, au nom de l'égalité fiscale, comment j'ajoute mon entreprise à la liste des GAFA ?"

Bah c’est marqué dans l’article...
Il faut gagner plus de 750 M€ au niveau mondial et plus de 25 M€ en France

avatar Un Type Vrai | 

Ni Apple, Ni Apple France ne sont dans ce cas en fait.

avatar XiliX | 

@Un Type Vrai

"Ni Apple, Ni Apple France ne sont dans ce cas en fait."

Attention M€ c’est million d’euro pas Mds& Milliard d’euro. Dont Apple et Apple France sont parfaitement dans la cible. D’autant plus que Apple France n’est qu’une filiale

avatar SyMich | 

Ce sont surtout les activités ciblées qui ne concernent pas Apple...
"entreprises qui tirent leurs revenus de la monétisation de l’audience sous forme de publicité personnalisée ; de la revente de données personnelles à des fins commerciales ; et des commissions prélevées sur les transactions réalisées via les plateformes d’intermédiation entre clients et vendeurs tiers."

avatar XiliX | 

@SyMich

Ah ok, je vois ce que tu veux dire...
Merci

avatar byte_order | 

@SyMich
> Ce sont surtout les activités ciblées qui ne concernent pas Apple...
> [...]
> et des commissions prélevées sur les transactions réalisées via les
> plateformes d’intermédiation entre clients et vendeurs tiers."

[Mac] App Store et sa commission de 30% ou 15% me semble parfaitement concerné.

avatar SyMich | 

Non car l'AppStore n'est pas une plateforme d'intermédiation entre un client et un vendeur tiers. C'est à Apple qu'on achète en direct, pas aux développeurs d'apps.
Les plateformes d'intermédiation, ou MarketPlace en bon français..., c'est ce que propose Amazon ou la FNAC où le client est mis en relation avec un vendeur autre qu'Amazon ou la FNAC ("produit vendu par XXX"). Ce n'est pas ce que fait Apple avec ses différents stores.

avatar stephs30 | 

Ce que vous n'avez pas encore compris c'est que c'est vous qui allé payer cette taxe ... le lien final .... une fois de plus voilà une taxe inutile et qui n'apportera absolument rien ...... si un chose vous allez encore engraisser l'état qui se chargera de bien le dépenser .......

avatar byte_order | 

@stephs30
> Ce que vous n'avez pas encore compris c'est que c'est vous qui allé payer cette taxe

Euh...

1) personne n'est obligé d'être client de ces entreprises, c'est pas comme si elles étaient en position de monopole sur des produits et services de première nécessité, loin de là. Le client qui achète à donc parfaitement le choix, y compris de faire jouer la concurrence des prix, donc.

2) si ces entreprises choisissent d'augmenter leur prix pour compenser la taxe, cela réduit d'autant la compétitivité de leur tarif, et donc augmente l'audience des éventuelles offres concurrentes

> vous allez encore engraisser l'état qui se chargera de bien le dépenser

Il semble en effet nettement plus probable que l'Etat le dépensera mieux, car à *minima* cet argent sera dépensé *ici*, dans l'économie du pays donc, plutôt qu'envoyé via des paradis fiscaux dans les poches d'actionnaires étrangers qui n'ont que foutre de l'état du système de santé, d'éducation, des infrastructures, des moyens des forces de l'ordre, de la couverture sociale de la France...

L'argent de l'Etat, même *mal* dépensé, reste nettement plus dans l'économie du pays, au pire de l'UE, mais va rarement dans les poches de personnes privées à l'autre bout du monde.
Pour l'économie française, mieux vaut donc de l'argent public même mal dépensé que de l'argent privé qui ne reste pas dans nos frontières nationales ou européennes.

L'argent ne disparait pas, il change de poche. Tant que la poche reste utile à l'économie locale, c'est pas perdue.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR