Les ventes de Surface au beau fixe chez Microsoft

Mickaël Bazoge |

Les ventes de Microsoft ont atteint les 100 milliards de dollars durant son année fiscale qui s’est achevée fin juin. Pas mal pour une entreprise qui est tranquillement entrée dans la course aux mille milliards de capitalisation boursière, aux côtés d’Apple, d’Amazon et de Google. Durant son quatrième trimestre fiscal, Microsoft a encaissé 30,1 milliards de dollars, soit 17% de mieux qu’au même trimestre de l’an dernier. Les bénéfices s’établissent à 8,9 milliards (+35%, excusez du peu).

Satya Nadella.

Quand on regarde rayon par rayon, on voit que LinkedIn se porte bien avec un chiffre d’affaires en progression de 37% ; Azure, la plateforme dans le nuage de l’éditeur, a généré des ventes en hausse de 89% ; les revenus tirés d’Office 365 sont en progression de 38%, le nombre d’abonnés s’établissant à 31,4 millions. Pas de nouvelles concernant GitHub, qui a été acheté par Microsoft début juin, mais c’était à prévoir, l’acquisition étant encore toute fraîche.

Si l’éditeur de Windows ne donne toujours pas le nombre d’unités vendues, l’activité Surface se porte bien avec une progression de son chiffre d’affaires de 25%, soit 1,1 milliard de dollars au dernier trimestre. C’est quatre fois moins que pour l’iPad entre avril et juin, qui s’est vendu à 9,113 millions d’unités (4,113 milliards de dollars).

Microsoft a tout récemment annoncé la Surface Go, une tablette au rabais dans tous les sens du terme avec son petit prix de 449 € et des caractéristiques techniques sans éclat (lire : Surface Go, la réponse de Microsoft à l'iPad et aux Chromebooks).


avatar pehache | 

@doctomac

"La plupart des utilisateurs veulent soit un iPad soit un Mac."

--> et d'autres veulent un hybride. C'est dingue cette psychorigidité qui conduit à nier que les besoins/désirs des utilisateurs ne sont pas uniformes et qu'il en faut pour tous les usages.

Et 5% ce sont les hybrides à écrans détachables, pas l'ensemble des hybrides.

avatar Doctomac | 

@pehache

1) Un petit nombre, c’est bien mon propos.

2) Combien les hybrides rabamachins ? 0,5%, 1% ? 0,02% ?

avatar pehache | 

@doctomac

1) et alors ? Les machines type Mac Pro c'est aussi un (tout) petit nombre dans l'ensemble des ventes d'ordi. Elles n'ont donc aucune pertinence pour toi ?

2) N'hésite pas : 0.0001% ! Et soit plus affirmatif, même si tu dis n'importe quoi. Tu fais ça depuis le début de la discussion.

avatar Doctomac | 

@pehache

1) le Mac Pro est un type de Mac, pas un produit différent en soi. Il n’y aucun rapport.

2) Je te pose la question !

avatar pehache | 

@Doctomac

Et un hybride est un type de PC... so what ?

Le Mac Pro est ce qu'on appelle une station de travail, et on n'achète pas une station de travail pour faire de la bureautique.

Les stations de travail ont leur clientèle, même si c'est une faible proportion parmi l'ensemble des PC. Et pareil pour les hybrides.

avatar Doctomac | 

Tu le fais exprès ? Les surface PC sont des produits différents des PC classiques portables, ils ont un clavier qui se détache ou qui se rabat et un écran tactile.

Le MacPro est identique à un iMac, et se démarque uniquement par la puissance supérieure liée à ses composants (pas actuellement mais dans son principe) et un design propre.

D'ailleurs, quand les analystes (comme je l'ai montré) indiquent les ventes des hybrides, ils les comparent aux PC traditionnels, preuve qu'ils sont considérés, à juste titre, comme des produits différents.

avatar pocketalex | 

@doctomac

" Apple a justement sorti le MacBook pour les gens qui veulent un ordinateur ultraportable mais pas de tablette."

J'apprécie beaucoup tes participations, mais la c'est un peu une connerie ce que tu dis

Le Macbook est un ordinateur, l'iPad est une tablette. Deux machines différentes pour deux usages différents. Ce n'est pas parce qu'un ordinateur devient fin et léger qu'il commence à pouvoir remplacer une tablette, je ne sais pas d'ou tu sors cette affirmation concernant le Macbook.

Je suis même le parfait contre exemple, j'ai un Macbook 12" ... et j'ai un iPad Air. Et je me sers deux deux tous les jours, mais dans des usages totalement différents.

Le Macbook 12" est juste une nouvelle étape dans l'ultra-portabilité en reprenant les points forts du Macbook Air (léger, fin, puissant, confortable) et en poussant chaque curseur au maximum (plus léger, plus fin, aussi puissant, plus confortable)

Par ailleurs, la tablette a redéfinie les critère d'utilisation d'un outil informatique : faire moins, mais le faire mieux et plus simplement, plus confortablement, pour pas cher. Or avec un Macbook, on a la même utilisation de l'outil informatique qu'avec tout autre ordinateur Apple, c'est la même logithèque, la meme interface, la même "richesse et complexité" (par rapport aux tablettes iOS, entendons nous bien), et c'est une gamme ultra-portable haut de gamme, donc cher

Très cher. Un iPad c'est 300/400€. Un Macbook c'est 1400 à 2000€, un peu moins en refurb. Juste le méga-grand écart...

Bref je ne suis pas d'accord avec cette assertion

"Les hybrides n’ont pas éclipsés ni la tablette iPad, ni le PC ou le Mac (les hybrides n’ont représenté que 5% des volumes de PC en 2017). Donc il est compréhensible pourquoi Apple ne va dans ce marché.....qui n’arrive pas à percer de manière significative."

Là je suis plus d'accord.
Les hybrides ne sont pas des appareils répondant à une demande, ce sont des appareils "de secours" pour le marché PC, les constructeurs et Microsoft ayant raté le marché de la tablette (composants pas Intel, architecture différente d'un PC classique, OS pas adapté au tactile), ils se réfugient dans l'hybride qui leur offre une sécurité et un confort : ce sont des PC classiques, ça fait tourner Windows, c'est du Intel dedans.
ça, ils savent construire, alors ils font ça, ça ressemble à une tablette et techniquement, vu que c'est du Windows, ça fait tourner une grosse logithèque déja toute prête, c'est tout bonnard pour eux. Moins pour l'utilisateur final mais ça c'est un autre problème.

avatar Doctomac | 

« Le Macbook est un ordinateur, l'iPad est une tablette. Deux machines différentes pour deux usages différents. Ce n'est pas parce qu'un ordinateur devient fin et léger qu'il commence à pouvoir remplacer une tablette, je ne sais pas d'ou tu sors cette affirmation concernant le Macbook. »

Ah non, je ne dis pas ça, au contraire. Non justement, à mon avis (et je pense que c’est comme ça qu'Apple a pensé le truc) le MacBook se destine préférentiellement (il peut y avoir des exceptions) aux personnes qui trouvent une tablette trop limitée (et donc nécessairement pour des usages différents) ou pour d’autres raisons factuelles mais qui veulent quand même un produit très portable (faible encombrement, poids léger, silencieux). Ou si tu veux, pour ceux qui ne sont pas convaincus par iOS et qui ne jurent que par macOS, leur permettre de quand même avoir un produit ultra-portable. Évidement pas au même niveau qu’un iPad mais plus qu’un autre MacBook.

avatar pocketalex | 

@Doctomac

Tu me ressers le même message, mais ça n'en change pas les choses.

Le Macbook sert avant tout l'utilisateur en recherche d'un laptop le plus fin et léger possible. Son seul point commun avec un tablette, c'est qu'il est le premier laptop (avec le MBA11") à pouvoir être emmené partout, tout le temps, tellement il est discret et léger.

Mais il n'est pas un produit prévu pour quelqu'un visant à la base un iPad, tout comme un réfrigérateur n'est pas un produit de remplacement pour qui veut un radio réveil mais cherche plus de fonctionnalités.

avatar Doctomac | 

Tu me lis correctement ? Je dis aussi que le MacBook ne se destine pas à quelqu’un visant à la base un iPad. Je ne dis pas le contraire.

avatar lepoulpebaleine | 

Les surfaces je m’en cogne. Mais Github racheté par Microsoft, ça fout quand même les boules...

avatar fifounet | 

Belle bataille de clochers en résumé
Fallait s’y attendre
L’ère Mac vs PC renaît

Ce qui est marrant avant tout c’est la mauvaise foi juste pour titiller le camp d’en face. A mourir de rire ?

Surtout ceux qui se jettent sur l’article pour être le premier à dégainer son « nananereuu »
Les mêmes qui ont la théorie du MacDo pour les ventes d’iPad
Et qui l’oublient pour la surface

Pages

CONNEXION UTILISATEUR